• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

WakeUp

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 338 0
1 mois 0 13 0
5 jours 0 4 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    WakeUp 21 janvier 14:42

    @DJL 93VIDEO
    Voir l’échec de ces pseudos technocrates - vrais ploutocrates est un plaisir qui ne se boude pas !



  • vote
    WakeUp 21 janvier 14:36

    @Zatara
    La neutralité du net est évoquée dans une vidéo dédiée. C’est un mauvais procès fait à cette chaîne.



  • vote
    WakeUp 19 janvier 13:48

    @bob14
    L’absence de pression les rend inoffensifs... les vents... pas les couillons !



  • vote
    WakeUp 19 janvier 13:40

    @zygzornifle
    M’étonnerait pas que cette pucée lorgne secrètement du côté des sans prépuce pas puceaux.



  • vote
    WakeUp 11 janvier 15:54

    @maQiavel
    Je commence par la fin :

    En principe , puisque tu as compris que cette pub est offensante , on devrait être d’accord puisque c’est précisément ma remarque depuis le début. Alors qu’est ce qui se passe exactement ? 

    Sûrement deux être humains sujets au malentendu ^^. Ca arrive souvent.

    Et c’est ça aussi qui ressort de tes coms depuis le début , le désir de compter les points , de se lancer dans une espèce de compétition

    Non, j’aimerai qu’on ne les comptent pas. Mais si tu regardes la télé, ou même les commentaires ici (toi même tu parles du deux poids deux mesures), les gens sont de plus en plus sensibles aux déséquilibres et les dénoncent, parfois avec virulence. Il y a donc comptage.

    Je pense que parfois c’est totalement légitime, et parfois cela ne provoque que l’exaspération et donc accentue encore plus le déséquilibre.

    => Donc je ne sais pas si je compte tout le temps les points, mais je sais que mes contemporains le font (tous taux de mélanine confondus).

    Pour ce qui est du communautarisme je persiste. L’usage du "nous" devient récurrent, même lorsqu’il ne s’agit pas de racisme. Je vois de plus en plus de gens s’exprimer à travers le prisme de la couleur de peau et de l’appartenance communautaire, le "nous" en étant un marqueur.

    Ce "nous" me débecte par qu’il suggère un "vous", et donc une frontière.

    Je pense même que c’est une logique perverse et qu’il n’y a pas pire pour un noir qui veut s’émanciper que de dire "nous(les noirs)". Comment sortir d’une prison qu’on bâtit soi-même ?

    Le communautarisme en France est pour moi un réel danger (d’Outre-Atlantique)

    Maintenant, si tu considères que l’emploi du « nous » comme l’expression du communautarisme, dans le cadre spécifique dont nous parlons , alors je ne vois pas quoi te répondre car ce n’est pas rationnel , c’est un affect , c’est que tu ressens la chose comme ça.

    => pour répondre spécifiquement à ta question : oui c’est sûrement un affect, et cela ne découle pas d’un raisonnement purement logique. Je perçois du communautarisme dans ces vidéos, et je pense que c’est le cas d’une partie croissante de mes contemporains.

    Maintenant, pour être maquiavélien, il faut composer avec les affects du peuple. On peut les déplorer mais pas les ignorer.

    En substance : je pense être d’accord sur le fond avec toi.

    Mais je crois identifier une augmentation des tensions dans la société française.

    Que cela soit logique ou non ces vidéos et les réactions que j’y vois sont des vecteur de tensions et d’exaspérations, tout comme ce t-shirt stupide. Et ce n’est pas parce que le lien de cause à effet est débile ou irrationnel que la conséquence n’existe pas.

    Et donc j’aurai tendance à dire que si on veut résoudre les problèmes (de tous types) qui commence à bien trop s’accumuler il va falloir que certains, notamment les minorités, s’attaquent aux causes et donc la mette en sourdine ou changent leur méthodes de communication.

    Malheureusement, ces comportements sont largement appuyés par les médias et ceux qui aiment bien foutrent la merde.

    => Je ne vois pas le combat d’une communauté opprimée contre une multi-nationale aux relents racistes, mais simplement une augmentation du bordel ambiant sur fond de Buzz gratos.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès