• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

yoananda2

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 30/12/2019
  • Modérateur depuis le 14/01/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 4386 2322
1 mois 0 220 0
5 jours 0 31 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 931 423 508
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    yoananda2 9 décembre 10:33

    @Norman Bates

    quand bien même, dans ce cas "on" fait quoi.. ? rien.. ? 

    j’ai jamais dit ça smiley

    autant j’ai une immense admiration pour ces résistants, autant j’ai la rage contre les autres,

    le problème c’est qu’il ne faut pas que ça renforce le "système" et il a tendance à se nourrir autant de collaboration que d’opposition.

    Que faire ou ne pas faire donc ?

    Ben selon moi il faut se positionner dans un système différent. Il faut trouver ceux qui le pensent, ceux qui le mettent en pratique et se jeter à l’eau.

    C’est ce que je fais depuis longtemps. C’est pour ça que j’ai plus la rage : parce que 1/ je ne me sens plus vraiment "impacté" par ce système, je ne vis plus autant dedans, 2/ j’ai vu que créer un alter-système ben c’est pas si facile et ça rend humble et j’arrête d’en vouloir des mauvaises décisions de ceux du système actuel.

    En gros, et ça va sonner comme une critique mais c’est plutôt un encouragement : il faut sortir de la tour d’ivoire, il faut se lancer dans l’arène.



  • vote
    yoananda2 8 décembre 10:00

    @Norman Bates

    si demain (rêvons un peu) ces individus sont assis au banc des accusés et invoquent même à la marge la notion de système, est-ce à ton sens une plaidoirie entendable.. ?

    supposons que je sois ce gus. Si je passe dans un tribunal ou les gens n’y entendent rien en science, ses contraintes, ni en politique, alors ... en effet, je devrais me trouver une autre ligne de défense. Mais sinon ... toi tu vois l’individu "responsable", mais tu oublie toutes les contraintes qui pèsent sur lui. Tu crois au libre arbitre en somme, tu crois qu’on peut décider sans contrainte. Et donc un gus qui décide une "mauvaise chose", ne peut être que "mauvais" lui même. Après, il y a peut être une dose de décision personnelle dans l’histoire mais à mon avis c’est un facteur secondaire.

    J’ai abandoné il y a longtemps cette vision chrétienne des choses.

    si ce "ça" n’est certes pas Dieu ou un équivalent...alors c’est quoi.. ?

    C’est effectivement une "déité" oui... les occultistes appellent ça un eggrégore. Tu me demandais mon parcours, j’ai répondu "science", mais la science rejoint beaucoup de concepts occultistes en fait. Grosso merdo, c’est la même chose. Il y a de nombreux Dieux. La science ne les nomme plus ainsi mais c’est la même chose. Esprit aussi si tu veux, on est en train (dans la science de pointe) de revenir à une forme d’animisme, parce que la mécanique quantique à foutu en l’air toutes les prétention à l’objectivité ....



  • 1 vote
    yoananda2 7 décembre 21:39

    @Norman Bates

    tu parles de "marchés", or ton raisonnement peut-il s’appliquer à des idéologies et des idéologues.. ?

    Oui tout à fait, ça s’appelle la "mémétique", les idées ont leur vie propres, nos esprits sont leur "terreau" ou elles essayent de survivre dans une compétition darwinienne. Les idées les plus séduisantes et efficaces ont le plus de succès.

    Une idéologue est un "producteur d’idées". Tous les idéologues souhaitent que leurs idées se répandent. Tu peux regarder ça du point de vue l’individu, mais si tu regarde du point de vue systémique ...

    ... pour regarder du point de vue systémique, je te proposes l’exercice mental suivant : imagines toi en train d’observer depuis le ciel une société, et tu vois les idéologues, tu vois leurs idées sortir de leur cerveau, un peu comme dans les BD. Ben toi, tu es le système : tu choisis les idées qui te conviennent et tu les propages.

    Chaque idéologue pense par lui même, à l’impression de disposer du libre arbitre, toussa toussa, mais au final, c’est toi, le système, qui décide.

    C’est une métaphore. Il n’y a pas de Dieu ou de chef d’orchestre dans l’invisible. C’est une illusion de penser ça, et la conspiration c’est juste une illusion qui attribue a des humains la maîtrise de l’orchestre. Alors que c’est un processus émergeant.

    Deux : cette idée que tu développes, elle sort d’où ? parce que mon esprit quelque peu tordu ne peut s’empêcher d’imaginer qu’elle ne circule pas par hasard, qu’au final elle s’assimile furieusement à ce qui pourrait s’appeler une circonstance atténuante pour les dites "élites"...comme une ceinture de sécurité si le vent devait tourner...

    Dans l’absolu, je fais partie du système que je t’ai décrit ci dessus. Si mes idées finissent par avoir du succès, c’est qu’elles seront utile au système. Toi tu dis "élites" parce que ton esprit refuse de concevoir quelque chose de "supérieur" aux humains. Mais finalement, on parle de la même chose.

    D’ou elle sort ? de mon parcours intellectuel. J’ai étudié plusieurs domaines. En l’occurrence, la systémique smiley. Qui a créé la systémique ? c’est un prolongement de la cybernétique, ça remonte à la théorie de l’information, des agents, et plein d’autres domaines. En fait, je connais pas forcément hyper bien les origines, mais c’est universitaire. Je m’appuie aussi beaucoup sur l’évopsycho, ou la sociobio. Quand tu piges à quel point nos comportements sont "programmés" par la biologie, bah, l’idée de libre arbtire en prends un coup. On n’est même pas aux manettes de notre corps, de nos pensées, de nos émotions, alors croire qu’on est au manettes du monde ... lol

    Je vais essayer de te donner une analogie. Nous, humains, sommes un système. Un système composé d’organes et de tissus, eux même composés de cellules ; Tu constate bien que tu es plus que la somme de tes parties, oui ? tu n’es pas juste un assemblage de cellules ou un foix+un coeur+des poumons, etc... tu es "toi", un être humain, certes un peu porté sur le découpage de tes semblables, mais un être humain tout de même. Tu as une volonté propre indépendament de tes cellules. Mais elles ont aussi leur volonté propre. Si tu choppe un virus, tes macrophages vont tenter de les bouffer, peu importe ce que tu fais toi. Si tu te coupes, les cellules locales envoient un signal d’inflamation pour que le reste du corps envoies du matériel de reconstruction. etc...

    Ben "le système" c’est le "corps" formé par nous humains en tant que cellules de ce méga organisme. Du point de vue systémique (et tout ça est étudié actuellement dans les sciences cognitives, est-ce qu’une société, par exemple de fourmis forme un "cerveau collectif") le système a sa volonté propre, qui émerge des interactions des individus qui le composent.

    Ha oui tiens ... voila une belle illustration d’un système simple :

    https://www.youtube.com/watch?v=bb9ZTbYGRdc

    Ben voila, c’est ça un système. Un très simple, ultra rudimentaire, et pas très stable dans le temps. Mais s’en est un. Tu vois bien qu’il y a une "unité" qui émerge du comportement de chacun. Pourquoi les individus se "coagulent" en un système, bah ... y a plein de raisons pour ça, mais disons que nombre d’être vivants ont cette tendance en eux pour raison de survie. Et nous, nous sommes une espèce eusociale, comme les fourmis. Nous avons une forte tendance à nous agréger en groupes/foules/communautés ... et aujourd’hui, en fourmilière planétaire. Cette fourmilière, ce système a ses règles propres qui émergent de nos comportement individuels mais qui les transcendent.

    Est-ce que c’est un peu plus tangible ce que j’explique ? (encore une fois t’es pas obligé d’adhérer, mais c’est bien de comprendre avant de choisir si tu adhères ou pas ... smiley )

    les tiennes étant assez atypiques et susceptibles d’exciter ma curiosité parce qu’au moment présent c’est un territoire inconnu même si j’entrevois un poil mieux ton point de vue...

    Ouai, et contrairement à la majorité ici, je suis pour discuter et débattre, pas pour insulter ceux qui pensent différement ... smiley alors autant en profiter hein smiley



  • vote
    yoananda2 7 décembre 18:51

    @Norman Bates

    Et d’ailleurs je trouve hallucinant le différentiel entre le poids d’un seul fond d’investissement, BlackRock par exemple, comparé au PIB de la France...

    Oui en fait, je crois que c’est un problème difficile à résoudre. Quand tu entre sur un marché, si tu te met en cheville avec d’autres personnes, tu as plus de poids pour négocier. Forcément, le principe même du marché incite à la collusion. BlackRock c’est ceux qui ont le mieux réussit.

    Là tu me perds en route...à te lire le "système" serait une entité extérieure, désincarnée, à la limite autonome qui impose ses lois même aux "élites"...

    Oui. Tu m’as bien compris.

    je ne vois pas concrètement ce que "ça" peut être...tu comprends mon interrogation.. ? si tu as une illustration de ton propos je suis preneur...

    Question pertinente et difficile ...

    Ce que je vais t’expliquer est une vision quasi "religieuse", ou disons métaphysique. Ca ne fait pas partie du domaine des sciences naturalistes. Donc tu n’es clairement pas obligé d’accepter mon point de vue.

    Hum. Ben un marché justement, c’est une entité autonome. Personne ne fixe le prix, ce sont les mécanismes acceptés par tous qui le font. Et ça crée la contrainte de devoir s’associer pour faire poids. Tu vas me dire "on pourrait décider de fixer les prix". Oui. On pourrait aussi décider de se passer d’électricité. Mais on ne le fait pas. On pourrait aussi décider de se passer de voiture, mais on ne le fait pas.

    Le système a une certaine autonomie, une certaine "volonté propre" même on pourrait dire.

    Mais je ne dis pas qu’il est vivant, conscient, avec une intention. Je dis que ça se passe "comme si", que nous humains, on subit ce système, à toutes les échelles. On peut bidouiller des petits ajustements ici et la, mais pas le changer comme on veut, au grès de nos désirs, ni même besoins.

    Ha tiens, il y a la petite vidéo "rules for ruler" qui explique plutôt bien qu’un dirigeant est extrêment contraint par la situation et qu’en fait, il fait ce qu’il est obligé de faire pour rester au pouvoir.

    Je pense que toi même à ton niveau, tu dois bien te rendre compte que tu ne fais pas ce que tu veux. Tu fais ce que tu DOIS faire et t’essayes de faire en sorte que ça ne soit pas trop pénible. C’est tout. Ben c’est pareil pour tout le monde. Personne n’est vraiment aux commandes.

    Schwab pas plus que les autres. Il fait ce qu’il doit faire pour rester a sa place avantageuse. Il n’avait pas écrit le great reset, et bien ce serait le gus qui l’aurait écrit qui serait à sa place. On croit que le système est pourri parce qu’il y a des gus méchants a sa tête. Non, c’est le système qui met les gus qu’il faut à l’endroit qu’il faut pour lui.

    Tu vas me dire "mais qu’il veut ce foutu système" ... et la, je vais te perdre encore plus : il veut dissiper le plus d’énergie possible. C’est une loi de la physique. Il n’est pas différent de nous, nous sommes des systèmes nous aussi. Nous devons bouffer, lui aussi. Nous devons évoluer, lui aussi.



  • vote
    yoananda2 7 décembre 09:50

    @Norman Bates

    des ONG

    ha oui tiens bien vu j’avais oublié ça, toute une nébuleuse d’assos et d’ONG qui se gavent d’argent public et qui servent de caution morale. En gros c’est un commerce d’indulgences : je suis un salaud de capitaliste mais je m’achète une conscience avec de l’altruisme efficace et je finance des assos dites d’intérêt général.

    je n’affirme pas qu’il y aurait zéro migration mais elle ne serait pas organisée au plus haut niveau avec la volonté, encore assumée, de l’utiliser pour détruire les nations...

    Oui c’est bien ce que je dis. Mais les immigrés profitent bel et bien de l’organisation de l’immigration. Certes, ils quittent leur pays et deviennent la chair à canon du mondialisme mais en échange ils quittent leur trou à rat pour des pays avec de l’abondance, de la sécurité, des femmes seules dans les rues ...

    T’inquiètes que si tout ces hommes sacrifient autant pour venir dans notre eldorado, pour devenir de bon petit consommateurs, c’est qu’ils y trouvent leur intérêt. Ils se passent le mot et si ça ne fonctionnait pas, Soros aurait beau financer tous les bateaux qu’il veut, personne n’irait dedans.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité