• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Hervé Le Bras corrige Éric Zemmour : "Il n’y a pas de Grand Remplacement mais (...)

Hervé Le Bras corrige Éric Zemmour : "Il n’y a pas de Grand Remplacement mais des petits remplacements"

Le thème du "Grand Remplacement", initié par Renaud Camus et repris durant la campagne présidentielle par Éric Zemmour, renvoie-t-il à une réalité, ou relève-t-il du mythe ? Invité sur Sud Radio, Hervé Le Bras, démographe et historien, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et à l'Institut national d'études démographiques (INED), auteur de Il n’y a pas de grand remplacement aux éditions Grasset, estime qu'il existe des "petits remplacements", dus à la concentration des immigrés dans certains quartiers ou certaines villes.

L'entretien dans son intégralité :

Tags : Immigration Banlieue Démographie Eric Zemmour




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Candaule in the wind Candaule in the wind 16 juin 10:38

    Les démographes le surnomment à juste titre « Le Bras cassé ».


    • vote
      juanyves juanyves 16 juin 10:53

      Il y a toujours eu des petits remplacements : les breton(e)s à Paris, les pieds noirs à Marseille, les protestans deans les Cévennes, les ariégeois à Toulouse et toujours dans certains quartiers qui ont finis par se dissoudre plus ou moins.


      • 12 votes
        Conférençovore Conférençovore 16 juin 11:34

        @juannigaud

        Mais bien sûr...
        Il y a toujours eu des Africains, Chinois, Moyen-Orientaux en France. D’ailleurs Louis XIV était bantou, Philippe-le-bel soninké, Catherine de Médicis une guerrière massaï, Louis VI le gros un pygmée, Dagobert I un peuhl et mes ancètres sur près de 500 ans (avant on a pas d’archives) des berbères mélangés à des han, des anatoliens et abyssiniens. 
        Pauvre cloche va. Tu compares des mouvements de pop à l’intérieur d’un territoire avec une invasion extérieure sans aucun précédent. Pas étonnant que tu ne piges strictement rien à aucun sujet.


      • 4 votes
        juanyves juanyves 16 juin 12:11

        @youki
        Retournes ta couche, ça sent mauvais, et ajuste ton bavoir.


      • 1 vote
        juanyves juanyves 16 juin 12:16

        @Conférençovore
        L’invasion extérieure ce sont les romains qui l’ont fait sur la Celtie, puis les francs qui l’ont fait sur les romains, puis les parisiens sur les cathares du sud puis..., puis...
        Tu connais les rivets pop ? Il semble que tu en a beaucoup dans la tête ça pop dur et la cloche sonne faux.


      • 4 votes
        Conférençovore Conférençovore 16 juin 13:25

        @juannigaud
        Amuse-toi à contester les chiffres que j’ai mis plus bas plutôt (bon courage).

        L’Empire romain au plus fort de son expansion avait un territoire grand comme 7 ou 8 fois la France et t tout cela ne représentait qu’au maximum 70 millions d’habitants.
        Les échelles tocard, les échelles... La population totale de cet énorme Empire ne faisait même pas celle d’un pays comme la France qui elle-même ne représente qu’un centième de la pop mondiale actuelle. Rome était la ville la plus peuplée au monde mais avec à peine 1 million d’hab. C’est moins qu’un département minuscule comme le 92.
        Rien que pour cela tes comparaisons sont débiles (comme toujours). Mais en plus, tu fais semblant (ou pas... ce qui est encore plus probable vu ton niveau de connerie) de ne pas comprendre que l’invasion que nous subissons actuellement n’est pas celle d’un Etat (encore que... Erdogan demande bien aux turcs de faire 5 enfants par femme pour nous submerger et d’autres leaders muz parlent bien de mosquée comme des "casernes", des dômes comme des "boucliers" et de leurs ouailles comme des soldats) mais de pop que les débiles dans ton genre contribuent à faire venir et que nous ne pourrons jamais assimiler car trop nombreuses, trop diasporisées... Bref, des demeurés dans ton genre créent de toutes pièces les conditions de la guerre de demain et tout ce que tu trouves à faire c’est pinailler sur un mot comme s’il était exclusivement réservé aux seules "grandes invasions". Voilà les conséquences immédiates de cette invasion moderne :  3 clandos criminels Algériens qui trucident une mamie dans un Ehpad.

        Larousse : "Invasion : Irruption de gens qui occupent un lieu en grand nombre : L’invasion des plages par les vacanciers ou bien (petit ajout personnel)... l’invasion de l’Europe par des dizaines de millions de non-Européens depuis 50 ans permise notamment grâce à des Juan-blaireaux

        Synonymes : incursion, raid, razzia...


      • vote
        juanyves juanyves 16 juin 14:11

        @Conférençovore
        C’est bien ce que je disait : trop de rivet pop dans la tête et ils finissent par poper, sans qu’on leur demandent. Ça fait un drôle se son cloche.


      • 8 votes
        Sedo98 16 juin 15:02

        @juanyves
        Se dissoudre dans quoi ?
        Les natifs font moins de 1,7 enfants par couple, les blancs en général sont en récession démographique alors que le flux venu d’Afrique est intarissable. Se sont les natifs qui seront dissous, c’est un fait indéniable. De plus, l’islam est une religion ultra-communautariste qui refuse catégoriquement de s’agréger aux mécréants. Allez constater par vous-même un de nos 1000 territoires perdus : les natifs ont fui ou se sont dissous dans la culture des immigrés qui est désormais majoritaire.


      • vote
        juanyves juanyves 16 juin 16:47

        @Sedo98
        Je ne nie absolument pas qu’il y a des mouvements de poulation et des remplacements. Ce contre lequel je m’insurge c’est la solution qui veut y être apporté, à savoir l’érection de murs, l’éjection de personne et la mise à l’écart de beaucoup tout en cultivant la non-intégration au nom de valeurs douteuses et surtout en dévoppant la haine de l’autre et de la différence. On peut discuter sur d’autres moyens que ceux que les primaires préconisent, et cela passe par une nécéssaire solidarité + un peu plus de culture et d’éducation. J’en conviens que ce n’est pas facile.
        Mais les solutions préconisées ont, dans l’histoire, toujours failli. Voir l’empire romain, ses murs ses valeurs etc... Les barbares sont passés, les murs se sont effondré et on a eu combien de siècles de guerres incéssantes, de pauvreté et de misère. La haine et l’exclusion n’amène rien d’autres.
        L’islam dans sa forme ultra conservatrice est l’opium du peuple de mème que le christianisme. Mais les immigrés ne sont pas tous musulmans, ex. les roms, les africains du milieu (catholiques), les bulgares (mafieux), les ukrainiens (à découvrir), les sud-américains (catholiques) et sans parler des chinois (confus). Si l’islam whahabite se développe tant c’est simplement parce que l’on paye cher aux dictateurs de la péninsule arabique leur pétrole, qu’ils contruisent gratos des mosquées, payent leurs imams, et balancent des tonnes de fric aux miséreux des banlieux (dans l’islam un riche doit donner 10% aux pauvres). Ces dictateurs on leur déroulent des tapis rouges et on leur refilent des morceaux de plage. Il faudrait donc plutôt commencer par les sponsors et ceux qui les soutiennent. Ce sont eux qui gouvernent le monde pas les russes et les yanquis sont couchés bêlant devant eux. Il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez.
        C’est la loi de l’auge : les premiers bouffent toujours pareil et s’il y a moins les derniers n’ont rien alors ils volent et les imams payés par l’arabie saoudite ou les EAU ou le Quatar les bénissent quand ils ne les aident pas pour avoir des Kalash.
        C’est l’histoire de l’effondrement de Rome bousillé par ses propres mercenaires qui l’ont infiltré parce qu’ils ne pouvait rien faire sans eux. Les arabes ce ne sont pas les miséreux immigrés nor-af ce sont ceux à qui tu achètes du pétrole et qui se font un fric énorme grâce à l’Ukraine et qui en plus sont propriétaires des médias, des équipes de foot et des champs de blés ukrainiens et bien sûr ils ont aussi leur fric dans Big Pharma et les usines d’armements (pas fous les types), ça s’appellent des fonds "souverains".
        Sur quoi s’exerce leur souveraineté ? Ça c’est une autre guerre dont on ne parle pas. C’est plus facile de parler de remplacement et de taper sur ceux qu’ils ont zombifiés.


      • 4 votes
        Conférençovore Conférençovore 16 juin 20:45

        @juanyves
        https://www.youtube.com/watch?v=rfib4llSxaE

        "Mais les solutions préconisées ont, dans l’histoire, toujours failli."

        C’est évidemment faux et encore une généralisation complètement stupide. Mais plutôt que de répondre à cette connerie, on va convoquer le réel. Le fait est que des tas de pays qui refusent de se faire remplacer comme les pays d’extrême-Orient. Et ce ne sont pas des pays où tu peux débarquer, foutre la merde et rester à parasiter sans que jamais rien ne se passe et pourtant... leurs solutions n’ont rien de "primaires", elle sont juste logiques (normal qu’elles téchappent). Amuse-toi à foutre la merde au Japon, tu te retrouveras en taule avec un bol d’eau par jour et un autre de riz et une douche par semaine pendant des années ou alors dans un charter avec un interdiction à vie de revenir. Amuse-toi à essayer de dépasser ton visa en Australie. Dès qu’ils te chopent, ils te collent dans un avion et idem.
        Et c’est exactement ce qu’il faut faire en France. C’est d’ailleurs cela qui va faire reculer le racisme car nombre de gens qui en ont plein le cul n’en peuvent plus à cause des parasites finissent malheureusement mais logiquement par généraliser à ceux qui sont paisibles.
        Toutes tes histoires de solidarité, c’est de la merde. La France est le pays où la redistribution sociale est la plus importante au monde. La solidarité doit bien évidemment exister pour aider les plus démunis mais les démunis Français, pas la Terre entière et certainement pas les étrangers délinquants/criminels et autres clandestins (qui sont des délinquants dans la plupart des pays du monde).
        On doit commencer par là : rétablir l’ordre. Ca fera du bien à tout le monde et en premier lieu aux gens qui vivent dans les quartiers difficiles et qui sont obligés de raser les murs pour rentrer chez eux.
        On ne règlera rien avec tes pseudos-solutions vaseuses de couille molle gauchiste.

        Une fois de plus la réalité te donne tort mais c’est normal : elle ne s’embarrasse pas de bons sentiments à la con ni d’idéologies stupides. Il y a des méthodes qui fonctionnent, d’autres qui conduisent à l’échec. Celles appliquées en France conduisent le pays au déclassement et à la tiers-mondisation ; Celles appliquées au Japon en font un des pays les plus développé, sûr et agréable à vivre au monde. Deal with it dumb ass ! smiley


      • vote
        juanyves juanyves 16 juin 23:22

        @Conférençovore
        Dans tes écrits on voit que tu n’es jamais allé au Japon ni en Australie.
        H.P. Lovecraft a écrit de super livres et a décrit des endroits où il n’a jamais mis les pieds comme les locaux ne pourraient le faire, mais avant il se documentait correctement. Tu devrais suivre un petit peu ses méthodes, surtout en ce qui concerne le Japon ou l’Australie.

        Celles appliquées au Japon en font un des pays les plus développé, sûr et agréable à vivre au monde



      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 17 juin 10:40

        @juanigaud
        L’Australie, non, en effet, mais j’ai rencontré bcp d’Australiens en voyageant en Asie et je suis assez bien documenté/expérimenté sur la question. J’ai même pondu des articles ici. Une fois de plus, tu racontes n’importe quoi et ta manie de toujours vouloir personnaliser l’échange témoigne bien d’une incapacité à répondre aux faits. Et ici, ils sont implaccables :

        • "La criminalité au Japon est l’une des plus basses comparée aux autres"

          (wiki)

        • Tx d’homicides pour 100 000 hab au Japon : 0,3, en France : 1,4 (et si on prend des territoires comme la Guyane, c’est 13,3 donc 44 fois plus),
        • Le Japon est classé 2ième pays le plus sûr du monde. En fonction des années, il se situe toujours dans les 10 premiers et est même le premier si l’on compare avec des pays avec une démographie équivalente. La France est 68ième et encore... vu les stats bidons qu’on a avec une police qui refuse d’enregistrer les plaintes, on doit être bien plus bas. J’ai moi-même déposé des plaintes pour des délits pourtant filmés avec une identification très simple des auteurs et qui ont été classées sans suite. L’impunité règne en France. Faut vraiment avoir de la merde dans les yeux pour ne pas le voir...
        • En termes de délits graves tels que le meurtre, viol et vol, le Japon est en dernière ligne de la liste des pays de l’OCDE. Environ 70% de tous les crimes sont de simples vols (donc pas des lynchages en pleine rue par des meutes d’extraeuropéens)
        • En revanche, la criminalité existe bien, comme partout mais est faible. Les Japonais, comme tout peuple hautement civilisé et soucieux du réel vivre-ensemble harmonieux peuvent donc souffrir d’un manque de réaction sécuritaire face notamment à des gangs étrangers qui ciblent le pays notamment anglais, russes, birmans, sri lankais, pakistanais. C’est exactement ce qui se passe quand ils arrivent en Fr : ils sont des cibles faciles car ils ne soupsonnent pas que l’on puisse laisser pululer autant de parasites chez nous. Ca les dépasse (et ils ont raison). Il existe évidemment une criminalité locale mais pour être allé dans ce pays, j’ai fait le même constat que des millions d’autres visiteurs : ce pays est bien l’un des plus sûrs au monde. Strictement aucun sentiment d’insécurité, même dans des quartiers réputés moins fréquentables. En revanche, certains racontent qu’ils ont pu avoir le sentiment d’être un peu dévisagés en tant qu’étrangers mais ça s’arrête là. Perso, je n’ai jamais eu ce sentiment et que d’excellents contacts avec cette population raffinée. Rien de commun avec ce que j’ai pu vivre en Inde ou dans d’autres pays en Asie ou Afrique. Rien de commun avec ce que l’on peut vivre en France occupée. Les Japonais souffrent du fameux syndrôme de Paris quand ils viennent chez nous lié au manque de civisme, à la saleté, l’agressivité, le manque de discrétion de certaines populations. L’étranger qui va au Japon, lui, est en admiration devant la propreté, la civilité des gens, leur gentillesse et droiture.
        • Attentats récents au Japon : Faut remonter à 20 ans pour en trouver (et encore, sans mort) et mis à part qq groupes terroristes d’extrême-gauche et la secte Aum et ses attentats au gaz sarin des années 90, il n’y a pratiquement rien depuis 50 ans. Je crois que la comparaison avec la France et son terrorisme et djihad du quotidien est superflue.
        Je pourrais multiplier les indicateurs et te donner mille exemples comme ceux-là mais ils suffisent à démontrer qu’une fois de plus, tu dis n’importe quoi.
        La France devient un trou à merde grâce au GR et aux cons/ignorants comme toi qui, hélas, sont nombreux.

      • 1 vote
        mmbbb 17 juin 21:22

        @Conférençovore il vaut mieux ecouter Michele Tribalat , elle le dit sans ambages qu il y aura un basculement , C est une evidence
        Hollande ne le cache pas
        Quant a ce demographe Le BRAS , c est la voix de la bien pensance a croire qu il est sénile
        La solidartite se paye par les prelevements et les francais paieront encre et pour quels resultats
        La Suede commence a ressentir les effets deleteres de cette immigration


      • 1 vote
        Sedo98 18 juin 12:39

        @juanyves Les frontières ne sont pas un gros mot, c’est en fait une condition indispensable à l’existence même d’un pays. Vous ne voulez pas de frontière en France, jetez un oeil aux véritables murs et rangées de barbelés que cela a mécaniquement engendré à Ceuta et Melilla, en Grèce, en Pologne... Quant à répéter cette assertion idiote sans aucun fondement, que nous ressassent sans cesse les gauchistes et autres milliardaires cosmopolites, selon laquelle avoir des frontières serait impossible ou que les murs n’auraient jamais marché dans l’histoire, c’est franchement du grand n’importe quoi. Votre exemple de l’Empire Romain est très parlant : qui aujourd’hui pourrait envahir la France si celle-ci se décidait à protéger ses frontières ? Personne. Jamais. Même avec un peuple en récession démographique, la dissuasion nucléaire permet à la France de garantir sa souveraineté indéfiniment. Le seul et unique péril de la France, c’est l’ouverture de ses frontières à des peuples barbares qui, mathématiquement, finiront par tout remplacer.
        Vous voulez miser sur la culture et l’éducation ? Ha, ha, ha, on ne l’a encore jamais fait peut-être ? Éduquez-vous sur l’islam au lieu de répéter la propagande mensongère des médias occidentaux selon laquelle le problème viendrait du wahhabisme (c’est fou comme on aime fabriquer des boucs émissaires à gauche...). L’islam ordonne la peine de mort pour les apostats, les homosexuels, les coupables d’adultère, ceux qui critiquent la vraie religion ou son prophète, et j’en passe. Tout ce que je cite a été approuvé par la totalité des pays Arabes dans un texte de 96, pas seulement dans la péninsule arabique (avec-vous oublié pour qui ont voté les peuples de tout le monde arabe après leur ’printemps arabe’ ?). Ils appliquent les lois islamiques avec plus ou moins d’assiduité aujourd’hui pour ne pas trop choquer l’occident, mais le fait est que lorsque nous aurons faibli, tous ces pays appliqueront sans hésiter leurs lois. Il n’y a aucune liberté dans l’islam. On devient musulman à la naissance et en sortir est impossible. Il y a des cas en France de disparitions d’apostats jamais déclarées, les familles continuant sans vergogne à percevoir les aides des membres supprimés. Vous préconisez la solidarité ? Les musulmans n’en ont que faire. Ils sont solidaires entre eux, c’est un des piliers de l’islam. Le Coran leur explique qu’ils ne doivent avoir confiance qu’en l’Oumma, que tout ce que les mécréants feront n’auront toujours que le but caché de les éloigner de leur foi. Vous ne pourrez jamais intégrer les musulmans, c’est impossible. Les intégrer signifie le
        La culture de la haine, les français ne l’ont pas. D’autres que l’ont fait venir en masse, par contre, l’ont de toute évidence. Prenez les algériens, première origine des immigrés en France : depuis l’indépendance le FLN au pouvoir n’a jamais cessé d’endoctriner son peuple à la haine de la France. On se retrouve avec une communauté impossible qui traite tous ceux qui voudraient s’intégrer de harkis... En Afrique sub-saharienne, on cultive la haine du colonisateur, avec des théories complotistes à tomber de sa chaise. Dans nos banlieues, nos belles associations de gauche humaniste cultivent cette haine en répétant quotidiennement que la France est raciste, qu’elle pille l’Afrique, que l’assimilation est un crime... On se retrouve avec des communautés qui traient de bounty ceux qui veulent s’intégrer. Un journaliste syrien a suivi un stage d’intégration que les migrants suivent en arrivant en France : la franco-algérienne de l’office français de l’immigration leur expliquait qu’il était légitime de piller la France, puisque celle-ci aurait pillé l’Afrique (ce qui est au passage faux : la colonisation a ruiné la France économiquement). Vous parliez de l’importance de l’éducation je crois ?
        Je vais m’arrêter là, en fin de compte, que des lieux communs issus de la propagande cosmopolite mensongère dans vos messages. Vous semblez aimer être l’idiot utile de ces milliardaires qui ne cachent même plus leur volonté d’effacer les nations. Entre les murs, les riches/les pauvres, l’éducation, la France qui ne pourrait rien faire sans immigrés... Ne manquent encore à l’appel que la richesse de la diversité ou l’islam religion de paix et de tolérance. C’est franchement triste.


      • vote
        juanyves juanyves 18 juin 14:16

        @Sedo98
        On peut ergoter et blablater à l’infini. Peut importe ce que tu penses ou je pense, l’important c’est vers où allons nous ? Et es tu capable de voir, avec l’aide de l’histoire et de tes neurones, que c’est un mur qu’il y a en face (ou un précipice plutôt) ?
        Ce qui importe ce sont les solutions et celle de la construction du mur n’a jamais donné de résultats, les murs se sont toujours effondrés ou contournés.
        Les religions, les cultures, les mouvements de population ne disparaissent pas à coup d’interdiction. Même l’âne ne se heurte pas 2 fois au même obstacle. L’homme ? des centaines.
        Alea Jacta Est


      • 1 vote
        juanyves juanyves 18 juin 14:23

        @Sedo98
        Tes élucubrations sur des milliardaires et leur idiot utile ou des affirmations délirantes comme "la colonisation a ruiné la France économiquement

        " ou la victimisation du colonisateur "lieux communs issus de la propagande cosmopolite mensongère dans votre message".
        Franchement un ramassi de conneries que même un théoricien du remplacement n’oserait pas soutenir, de peur de passer pour un con face à des historiens ou économistes doués de quelques neurones.


      • 1 vote
        juanyves juanyves 18 juin 14:43

        @Conférençovore
        Avoir pondu des articles ici, c’est la suprême référence. Le Japon gangrené par l’addiction des jeunes aux smatphone. Peu d’homicides mais des suicides à la pelle et en augmentation. Mais grâce au Ministère de la Solitude, récemment créé ils vont résoudre le problème.
        Tes mots sortent tout droit d’une plaquette promotionnelle touristique :
        "L’étranger qui va au Japon, lui, est en admiration devant la propreté, la civilité des gens, leur gentillesse et droiture" (t’es pas allé au Japon et tu n’a lu que des plaquettes touristiques". Tokyo : il y a des gens qui vivent dans des tiroirs et enfermés dans leur smartphones.
        La mafia japonaise s’appelle Yakusa et elle est infiltrée partout. Mais bien sûr ils sont japonais donc gentils.
        Tu rêves même dans la journée. Le Japon n’a rien d’un paradis (ni d’un enfer d’ailleurs. C’est juste un endroit construit par et pour des japonais. Ils ont leurs problèmes eux aussi et l’histoire il ne l’ont pas rendue tendre pour beaucoup d’autres, mais c’est un beau pays qui serait encore plus beau s’ils foutaient dehors les Yakusa et les Yankis.
        "La France devient un trou à merde grâce au[x]

        " Français (pas moi les autres bien sûr). Hypocrite.


      • vote
        juanyves juanyves 18 juin 15:56

        @juanyves
        Les anglais eux ont trouvé la bonne solution : payer grassement les gouvernants du Ruanda et envoyé là-bas tout ceux qui ne sont ni blanc, ni anglais, ni anglican, cad irakien, bengladis, latinos, et africains.
        La France devrait pouvoir faire la même chose avec la Mauritanie, un paradis dépeuplé.


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 18 juin 18:31

        @juanyves
        " Le Japon gangrené par l’addiction des jeunes aux smatphone.

        "

        Ahhh c’est terrible ça ! Brrrrrr ! En fr, c’est la même tocard. Va en Allemagne, c’est la même aussi chez la jeune génération. Dans les transports, parfois 100% des gens sont scotchés sur leur tel. Au resto je vois parfois des couples passer leur repas entier fixés sur leur portable.
        Tu parles des hikikomoris dont la cause du mal-être est multiple (honte de montrer son échec, poids des traditions qui se combine mal à la modernité, etc). C’est un phénomène temporaire dans la vie de ces jeunes et qui ne concerne qu’une minorité (peut-être 500 000 personnes) avec des durées très variables (parfois qq mois, parfois qq années). Toujours pareil avec toi : tu prends des exemples et en fait des généralités stupides qui en plus n’ont aucun rapport avec le propos.

        " Tokyo : il y a des gens qui vivent dans des tiroirs"

        Tokyo n’est pas tout le Japon. A Tokyo, bcp de gens passent leurs longues journées et parfois nuits au travail et passent une bonne partie de leur vie dans la rue plutôt qu’à la maison. Tu ajoutes le prix au m² et tu comprends la présence des box. La densite de pop est énorme mais c’est à peu près aussi con que de résumer le parisien à l’étudiant qui vit dans une chambre de bonne de 8m². Dans le genre cliché, on fait difficilement pire.
        Mais surtout, je n’ai pas dit que tout était parfait. Je parle d’une société globalement infiniment plus fonctionnelle et harmonieuse (parce qu’homogène), avec une pop globalement bien plus civilisée que la française qui est bien en train de devenir un trou-à-merde grâce à des merdes de gauchiasses qui ne bitent rien à rien dans ton genre. "C’est juste un endroit construit par et pour des japonais."... bah oui blaireau, exactement comme la France avant d’être envahie.
        La différence est que le Japon est resté Japonais. Il y a un peu plus de 2 millions d’étrangers, ce qui n’est rien comparé à la Fr. Et surtout ce sont des travailleurs/étudiants. Ils ne distribuent pas la nationalité à tour de bras. Ils n’accueillent aucun "réfugié". Les étrangers ne viennent pas au Japon pour la CAF... Ils n’ont que 60 000 clandestins... nous, probablement 1 bon million.

        "La mafia japonaise s’appelle Yakusa et elle est infiltrée partout"

        Sérieux ? Olala, j’étais pas au courant... comment tu dis ? Yaku... ?
        Les yakusas représentent un banditisme qui existe partout sur la planète (peut-être à l’exception du Bhoutan et de qq pays comme ça). Mais ce n’est pas un banditisme qui ruine la vie des gens au quotidien (du moins infiniment moins). En Fr, l’un des plus gros employeurs (300 000 personnes impliquées) est le trafic de stup. Le Japon deux fois plus peuplé n’a que 80 000 membres de ces mafias. Oui, il existe des protections de haut fonctionnaires, des infiltrations, etc. Et alors ?
        Tu ne m’apprends rien. Mon propos est qu’on ne voit pas des gens chier à même la rue au Japon (comme c’est le cas en Fr). On ne voit pas des bandes de jeunes dépouiller les spectateurs venus assister à ue compétition sportive. On ne voit pas des mecs en train de fumer de la drogue sous les yeux d’une police inactive. Les flics n’ont pas peur d’entrer dans des milliers de quartiers. Les pompiers ne tombent pas dans des guets-apens gratuits pour finir caillassés. Il n’y a pas 1000 agressions par jour et une bonne centaine d’attaques au couteau/j.
        Et oui, les Japonais sont globalement comme je le décris et c’est aussi ce que disent tous les voyageurs, expats, etc.
        Amusant d’ailleurs parce que pleins de gauchiasses aiment le Japon alors qu’il est l’inverse de ce qu’ils sont et prônent : une société mono-ethnique, assez raciste d’ailleurs (le Japonais sait que les autres sont autres... c’est pas ton idéologie benetton pour mongols...), plutôt tradi, très hiérarchisée, très ordonnée avec uns vraie conscience de la tranquilité des autres... enfin bref, tout ce que vous détestez vous les crasseux rouges. smiley


      • vote
        juanyves juanyves 18 juin 19:42

        @Conférençovore
        Tu racontes n’importe quoi et tu pètes les plombs. Respires un coup ça ira mieux, relaxes toi et médites sur ton sort. Ton corps et ton esprit sont envahis par la haine, la violence et l’égoisme et ça va te donner des boutons et c’est très mauvais pour le coeur. Pourquoi ne vas-tu pas déverser ta haine et ta violence sur un champ de bataille, ce n’est pas ce qui manque.


      • vote
        juanyves juanyves 18 juin 19:50

        @Conférençovore

        tocard, merdes, gauchiasses, bitent rien, blaireau, crasseux, rouges ....

        L’insulte est l’argument final de celui qui n’a plus rien à dire

      • 12 votes
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 16 juin 10:56

        Il n’y a donc pas "un" grand remplacement, mais de nombreux petits remplacements. C’est un peu comme la pluie : en fait ce n’est pas du tout de la pluie, ce sont seulement des averses. Et que sont les averses sinon de simples gouttes de pluie ? Nuance ! Il ne reste donc plus qu’à attendre que toutes les zones de petits remplacements se touchent. Alors, là, oui, il sera pertinent de parler d’un grand remplacement. Bon, ben attendons. Mais surtout sans rien faire. Ah, si, concentrons tous nos efforts sur l’affirmation que l’expression "grand remplacement" n’exprime pas parfaitement les choses. Organisons même des concours de rots d’universitaires pour donner une médaille à celui qui trouvera la plus élégante sonorité : par exemple "multiples remplacements à forte condensation progressive", "remplacements localisés à extension non significativement déterminée", "remplacements de moyenne intensité à contours diversifiés", etc. 

         smiley

        • 3 votes
          yoananda2 17 juin 18:13

          @Gaspard Delanuit
          ouai, la pluie ça n’existe pas, ce sont juste des petits goûtes d’eau isolées les unes des autres.
          Ils sont impayables ces français auto-génocidaire.
          Le premier (et probablement le seul) peuple de l’histoire qui décide de se faire assimiler par ses anciennes colonies.


        • 6 votes
          Conférençovore Conférençovore 16 juin 11:25

          Comme déjà dit par ailleurs, Le Bras n’est pas un scientifique mais un idéologue. Mais le pb des gens qui nient les évidences est qu’ils perdent aussi leur crédibilité, ce qui est le cas de ce triste boomeur. Oui, un peuple (pour moitié africain, quel que soit la partie de ce continent : Maghreb, Afrique de l’ouest, Afrique centrale francophone, Comores, etc) remplace progressivement le peuple autochtone français. La migration de remplacement est un phénomène parfaitement connu en démographie (voir cet article). Et effectivement, il suffit de passer devant une école primaire de milliers de villes à la sortie des classes pour comprendre que ce processus est une réalité car les éleves de ces écoles sont le peuple de demain... un peuple où les Français d’origine française ou européenne sont DEJA minoritaires voire quasi inexistants. On peut interdire les stats ethniques, casser le thermomètre, etc, mais même si la macronie a bien essayé et réussi à crever les yeux des FDS, il en reste quelques paires pour constater le GR et le dénoncer pour ce qu’il est : un ethnocide par substitution. Cet auditeur qui intervient le dit clairement : dans le 93 (mais c’est le cas dans de nombreuses zones), on n’est plus en France tout simplement car il n’y a plus de FDS. Ce département est peuplé de non-Européens essentiellement Africains. Or la nation française, c’est le peuple français et le peuple français n’est pas Africain ou autre. Il peut y avoir des Français venus d’ailleurs, ce n’est pas un pb en soi, mais là le pb est autre : il n’y a quasiment plus de Français du tout. 

          Lugan l’explique très bien : au plus fort de la colonisation, il y avait 1,4 millions de Français dans les colonies dont 1,2 millions en Algérie, un pays intégralement construit par les Français soit dit en passant. Il y a aujourd’hui au moins 10 fois plus d’extra-européens en Fr. Un sondage en Algérie a révélé que 85% des Algériens ont un parent en France. 85% ! Les autorités algériennes se vantent même d’avoir 4-5 millions de leurs ouailles chez nous. Voilà le résultat du regroupement familial étendu à tout le clan. C’est un puits sans fond. Quand EZ disait que des millions de gens déferlaient chez nous, l’autre folle de Christine Angot hurlait "mais c’est pas possible de dire ça !!!" et tout le plateau de bobos s’indignait. C’est non seulement possible mais nécessaire et indispensable pour faire comprendre aux FDS ce qui les attend.

          Le Bras ment éhontément quand il dit qu’il y a "120 000 immigrés en plus par an". Si les journalistes de Sud Radio avaient un peu bossé, ils auraient pu le confondre en deux secondes. Voici ce que dit l’INSEE (qui minore déjà les chiffres) :

          "En moyenne, quatre immigrés entrent sur le territoire lorsqu’un en sort. Il s’agit essentiellement d’étudiants étrangers quittant la France à la fin de leurs études, de départs à l’issue d’une période d’emploi de quelques années ou encore de retours au pays au moment de la retraite. Au total, le solde migratoire des immigrés a baissé légèrement entre 2006 (+ 164 000) et 2009 (+ 133 000) avant de croître pour atteindre + 214 000 personnes en 2019."


          Bon déjà, on est à près du double des chiffres de ce menteur patenté de Le Bras. Et ça, c’est sans compter les clandos qui débarquent tous les jours depuis l’Espagne, l’Italie et d’autres pays d’Europe. Au fichier des criminels qui contient plus de 5 millions de noms, il y en a plus d’1 million qui sont notés "sans nationalité". Un député a admis que rien pour le 93, on ne connaît pas la pop à 30% près (comprendre qu’il y a probablement et rien pour ce département grand remplacé, 300 à 500 000 personnes qui n’ont rien à faire chez nous).

          Et tout cela est sans compter que les chiffres sont bidonnés : à la 3ième génération, les immigrés sortent des stats et deviennent des "FDS". En réalité, on est déjà à 25-30% avec eviron 40% de naissances en France qui sont extra-européennes.


          Donc en gros, on est bien à 300-350K de nouvelles entrées chez nous par an. Ajoutez à cela, le différentiel de tx de fécondité (en gros les Européens sont à 1,2 1,4 e/f, les femmes d’Af du nord, 2,5 et d’Af subsaharienne 3-4), le différentiel d’âge du premier enfant (chez les Européens, c’est souvent aux alentours de la trentaine vs la vingtaine voire avant pour les remplaçants), multipliez cela sur 20 ans, en 2042, on en aura 7 millions de plus. Ajoutez à cela les naissances dont la moitié et même davantage seront des extra-européens, ça nous fera 15 millions. Si l’on rajoute ceux déjà présents et que l’on retranche la génération des boomeurs blancs et les 100 K d’Européens qui quittent cet enfer que devient la Fr, on arrivera probablement aux alentours de 30 millions sur 75 millions d’habitants dans 20 ans. Refaites l’exercice sur les deux décennies d’après et nous serons bel et bien minoritaires dans notre propre pays. Je vous laisse deviner l’issue de tout cela mais il suffit d’observer ce qui se passe ailleurs pour le prédire : Affirmative Action, loi islamique pour tous et pourquoi pas mise en place de ghettos ou réserves. Le pays sera totalement incontrôlable car tiers-mondisé, ruiné (aucun modèle social ne peut supporter cela : c’est pour cela que les pays scandinaves font machine arrière : certaines villes sont même ruinées tellement le nombre d’inactifs immigrés est important) voire même partitionné au nom du droit du nouveau peuple à disposer de lui-même chez nous, soit le même sort que celui des Serbes du Kosovo qui ne sont plus que qq milliers, le même sort que celui des chrétiens persécutés dans tous les pays où l’islam domine, le même sort que les Chypriotes dont l’île est à moitié colonisée par une Turquie que des ordures veulent faire rentrer dans l’UE, etc.


          La démographie fait l’histoire mais encore faut-il que les démographes ne soient pas des menteurs comme ce bras armé de l’idéologie remplaciste/globaliste qu’est Bébert.


          • 5 votes
            Conférençovore Conférençovore 16 juin 11:26

            Sinon, il est parfaitement normal que les gens dans les communes où il y a peu d’immigrés votent "ED" : ils n’en veulent pas chez eux et c’est parfaitement légitime. Et non, ils n’ont pas une "représentation" de l’immigration. Ca encore c’est un mensonge. Les gens dans les campagnes ne sont plus ces gens d’autrefois qui ne bougeaient jamais de leur village de la naissance à la mort et n’avaient que l’ORTF pour "s’informer". Ils se déplacent, font leurs courses, travaillent dans des villes où il y a déjà ces "petits remplacements" et surtout voient les dégâts : violence, saleté, moeurs non-français. Ces gens ne sont pas fous : ils voient très bien ce qui se passe et constatent qu’ils ne sont plus vraiment en France dans ces grandes, moyennes et même parfois petites villes.
            Les choix électoraux s’expliquent aussi par la structure de la pop : à la campagne, il y a plus de petits artisans, entrepreneurs, etc, et moins de fonctionnaires, jeunes et immigrés (des cat qui votent rouge/globalistes). Bref, même là-dessus Le Bras est mauvais.

            Conclusion : Nous sommes en train d’être colonisés, envahis, submergés, peu importe le terme : c’est bien un Grand Remplacement et il est même parfois parfaitement assumé par les remplaçants eux-mêmes. Et ce remplacement mérite bien son épithète car il ne s’est passé qu’un demi-siècle depuis son début et il se passera qu’un seul demi-siècle de plus pour le parachever (si rien ne change). C’est un phénomène totalement inédit dans l’histoire de notre pays et même tout court à l’échelle de notre continent.
            Les petits remplacements dont parle Le Bras qui est donc obligé d’admettre que ce phénomène que les médias de masse nient depuis des années est une réalité. Ils sont juste le prélude au grand. Cette pourriture de boomeur est trop vieille mais ses petits-enfants (s’il en a) vont vivre dans leur chair cette nakba* française.

            * catastrophe : terme employé par les Palestiniens pour qualifier la prise de contrôle d’Israël (sachant que nombre de ces Palestiniens ne sont même pas originaires de cette terre contrairement aux Français qui sont chez eux depuis des siècles voire millénaires)


          • vote
            quijote 16 juin 17:16

            @youki

            Quoi ? En plus de l’incarnation du Bien, t’es l’incarnation du courage ? T’es formidable, toi ! Chapeau !

            Maintenant, prouve-le. Pars en Afrique, toi qu’as pas peur ! Hein ? T’as pas peur, toi ! T’es pour le mélange, toi ! Pars en Afrique ! Laisse ta place aux migrants qui arrivent ! Parce que t’as pas peur, toi ! Ha ha ha...

            L’immaturité, c’est pas le Bien. Et ce n’est pas non plus le courage. Se prendre pour quelque chose, ce n’est pas être cette chose.

            Quand on éprouve le besoin de gueuler qu’on est antiraciste, ça veut dire exactement le contraire. Qu’est-ce que ça peut vouloir dire quand on gueule "qu’on a pas peur" ? Ah, misère...


          • 2 votes
            franchounet 17 juin 16:22

            @Conférençovore
            Je confirme l’exemple de la sortie des écoles. Dans ma ville de l’Ouest, 50000 hab., réputée très chère, dite accessible seulement aux forts revenus, au vieux et riches venant de très grandes villes. Non seulement, la sortie des écoles dans les ZUP est est plus que cosmopolite et voilée (pour les parents), mais le phénomène s’étend dans le cœur de la ville. En 40 ans, quelle que soit la nature du quartier, le changement est incontestable : il y a non seulement remplacement, mais aussi remplacement communautariste.


          • 1 vote
            Vulpes vulpes Vulpes vulpes 17 juin 16:29

            @youki = mmbbb = Zip_N = quijote = shouitte = André = franchounet = alchimie = ged252 = Gasty = pele mele = albert123 = zygzornifle = nono le simplet = …

             

            En 40 ans, quelle que soit la nature du quartier, le changement est incontestable : il y a non seulement remplacement, mais aussi remplacement communautariste.

             

            Le constat est juste.

            Il n’y a que l’adresse qui est erronée. 

             


          • vote
            mmbbb 18 juin 08:52

            @quijote laissez tomber , c est une merde qui n ose pas devoiler son identite mais qui passe son temps dans l injure .


          • vote
            quijote 18 juin 13:22

            @mmbbb

            Y me dérange pas. Comme tous les représentants du Bien sur terre, il est foncièrement mauvais. Il n’écrit que des commentaires contre-productifs. Y travaille contre son camp. Narcissisme, aveuglement volontaire, incapacité chronique à argumenter. Le Bien, l’antiracisme et les droits de l’homme comme principes sans limites : c’est pas de la politique, c’est une religion. Comme le communisme.
            Ses injures m’indiffèrent sauvagement. Il est mauvais. Comme les autres.


          • vote
            Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 16 juin 11:31

            Don’t look at reality !


            • 3 votes
              Conférençovore Conférençovore 16 juin 12:15
              • 46% des habitants de Malmö n’ont aucun "migration background"" (désolé je ne sais pas trop comment le traduire). Traduction plus simple : 54% de la pop est partiellement ou totalement extra-suédoise.
              • C’est le même chiffre à Amsterdam : 54% ont des origines étrangères : soit ils sont nés à l’étranger, soit ils ont au moins un parent né à l’étranger : "The largest immigrant groups have origins in Morocco, Turkey and Surinam"
              • C’est un peu moins à Anvers, la moitié environ
              • C’est 34% à Hambourg
              • 51% à Rotterdam (toutes les plus grandes villes hollandaises sont dans ce cas : les Hollandais de souche y sont minoritaires)
              • C’est également 54% à Vienne

              Voilà qq données du GR. Et encore... là on parle de pays (Autriche, Suède, PB, Allemagne, Belgique) globalement moins envahis (encore que pour le Bénélux...). Imaginez un peu les chiffres d’une ville comme Marseille, la zone Lille-Rubaix-Tourcoing, la banlieue lyonaise, toulousaine, nantaise, grenobloise (un cauchemar...). Même la très bourgeoise Bordeaux est devenue un enfer avec des crackeux, racailles et cie. Imaginez la situation à Béziers, Perpignan (où la communauté gitane, pieds-noirs et maghrébine rivalisent) et quantité de villes moyennes partout sur le territoire. Même des villes plus modestes voire même des villages subissent ce phénomène sans précédent.

              Allez jeter un oeil sur cette étude intégralement financée par l’UE : rien que son nom dit tout : "BAM = Becoming A Minority" (= Devenir une minorité... il est question des Blancs qui deviennent une minorité chez eux, une étude conduite dans les villes européennes pré-cités) : https://bamproject.eu/

              A Marseille, ça doit être du 80% minimum qui n’est pas Européen. Je plains les derniers enfants européens qui doivent faire leur scolarité dans l’école publique à Roubaix ou Perpignan...

              Cette dame à 1mn48s résume tout (https://www.youtube.com/watch?v=_c7U5ozy55M). Elle est bien naïve... Elles sont bien naïves ces dames. Elles seront aux premières loges pour les razzias. "Saint-Denis : la ville qui bouge"... lol. En effet, la ville bouge : elle s’afro-islamise. Ca va zouker pour les kouffars restants...

              Un seul caviste/bar non halalisé dans toute la ville où on peut aussi manger de la charcuterie. Pas un seul fromager, pas un seul poissonier. Plus qu’une seule boucherie non halal dont le patron explique que s’il vend, cela deviendra un commerce muz.


              • 1 vote
                ezechiel ezechiel 16 juin 13:07

                Le programme politique du Grand Remplacement dévoilé

                Saint-Denis, plus de 90 000 habitants, n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne ; berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc... en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.

                Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
                Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
                Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. Sur la ville, il existe une trentaine de boucheries islamiques, et plus une seule boucherie traditionnelle !
                Témoins du grand Remplacement à Saint-Denis, la prolifération des Mosquées et des écoles coraniques ces trente dernières années :
                - le centre Tawhid de Tariq Ramadan près de la Basilique
                la grande Mosquée financée par les saoudiens et son minaret
                - l’école coranique des Frères Musulmans Institut Européen des Sciences Humaines (IESH)
                l’école coranique Al-Andalus, soutenue par le prédicateur antisémite Éric Younous
                Sans compter les multitudes de salles de prières islamiques qui parsèment les cités des quartiers.

                À Pantin, la dernière boucherie traditionnelle a fermé en 2011, il n’y a plus que des boucheries islamiques.


                • vote
                  juanyves juanyves 16 juin 14:07

                  @ezechiel
                  Eh, je croyais que les Berbères c’étaient des sémites apparentés aux celtes, avec des cheveux roux et des yeux bleus. Il suffit de les [re]convertir au catholicisme, ce qu’avaient fait les Vandales en leur temps, et ce sont des frères de race, de religion et de coeur, des voisins tout proches quoi !!!!!!
                  Bon peut`être que les Vandales leur ont appris à vandaliser mais ça peut s’arranger à coup de taloches.


                • 4 votes
                  Conférençovore Conférençovore 16 juin 22:40

                  @juannigaud
                  Arrête d’essayer de faire le malin tocard, c’est juste ridicule. Les faits sont les faits. On n’est pas dans une de tes fac de socio pour crasseux bourges paumés avec des idéaux de globalistes déconnectés ici. Tes petites tentatives d’ironies font surtout pitié.


                • vote
                  juanyves juanyves 16 juin 23:12

                  @Conférençovore
                  J’a’ cherché partout dans les mots, entre les mots, entre les lignes, dans les sous-entendus : mais rien aucun arguments. C’est désespérant, juste des mots juxtaposés por donner l’impréssion de grandeur culturelle. Quelle culture pour nos petits enfants, mais si au moins il y avait de l’humour : même pas, c’est triste à en mourir. Dommage, mais fait un effort pour relever le niveau.


                • 2 votes
                  Conférençovore Conférençovore 16 juin 23:26

                  @juanyves
                  "mais rien aucun arguments"

                  Il n’y a que cela dans mes posts plus haut. Mieux, il y a des chiffres et des officiels en plus. Toi en revanche, à part tes histoires de rivets et tes réf de gauchiasses qui n’a rien lu de toute sa vie si n’est la littérature d’autres gauchiasses...
                  Commence par répondre à ces chiffres plus haut juanito-le-gogolito smiley


                • vote
                  Vraidrapo 17 juin 08:03

                  @juanyves

                  J’ai entendu, un jour, dire qu’à l’époque où les Berbères de Kabylie ont viré la cuti :
                  la moralité du Vatican était très décriée... déjà
                  alors pourquoi résister à la déferlante musulmane au péril de la vie d’une population même réfugiée dans les villages d’altitude ?


                • vote
                  Conférençovore Conférençovore 17 juin 10:45

                  Z@pette

                  Continuer quoi ? Idem que pour le gogolito : commence par répondre aux arguments et faits plus haut.


                • vote
                  Vraidrapo 17 juin 07:58

                  Il est possible que la responsabilité de la dégradation de l’écosystème renverse l’échelle des valeurs civilisationnelles. Explicitement :

                  si l’industrialisation des sociétés occidentales est en cause alors, les sociétés qui vivent à l’ère du nomadisme et de l’agriculture peuvent exprimer leurs griefs en toute légitimité !

                  ( Sans rapport avec la délinquance des binationaux algériens... )



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès