• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

bebol

bebol

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 314 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 6 votes
    bebol bebol 7 octobre 2012 09:17

    @edzez
     
    Que les Musulmans se défendent est bien légitime. Qu’ils se battent lorsque leur terre est en danger, lorsque leur vie est en danger est normal, juste et nécessaire. Et je ne leur souhaite que la paix, partout en ce monde et en France aussi. Croyez-moi. L’impérialisme occidental est une chose que je déteste au plus haut point et les actions d’Israël, et son existence même, sont pour moi une chose malsaine au possible. Les dominants du monde arabe ayant eux-aussi une grande responsabilité dans la situation difficile dans laquelle se trouvent des millions de petites gens de ces terres-là qui, j’en suis persuadé, n’aspirent qu’à une vie paisible et heureuse...
     
    Mais ce que je disais plus haut n’a pas grand-chose à voir avec cela... Mais plutôt avec la parole même de Hosein qui, à mon sens (mais il est bien possible que j’aie tout faux), n’est qu’un placage sur les événements contemporains des prophéties dont l’eschatologie -donc déjà écrite- semble est le désir même de Hosein (à la façon des millénaristes) . Il me semble n’attendre qu’une chose : que tout cela se réalise ; guerres, morts par millions, arrivée du faux messie puis retour de Jésus, etc... Et cela, à mes yeux, n’est pas une bonne chose, n’est pas une bonne parole à répandre.



  • 7 votes
    bebol bebol 7 octobre 2012 08:09

    Isga, pour une fois, exprime une idée très vraie : si Soral n’avait pas parlé de Hosein, bien peu auraient seulement connu son nom. Je fais moi-même partie de ceux qui ont entendu son nom la première fois par la bouche de Soral.
     
    Ce qui est amusant dans cette vidéo est l’espèce d’admiration faussement béate du dénommé Morris à l’égard de Hosein et son propos idiot concernant l’espoir qu’on trouverait dans les paroles de Hosein... Quel espoir ? Hosein développe l’idée d’une eschatologie totale, finie, assurée et semble, à mes yeux, dans le désir de voir toute sa compréhension (par le biais de ses études islamiques) du monde contemporain de demain se réaliser. 
     
    Lorsqu’il dit qu’il n’est pas habilité à parler de l’occulte : ne fait-il pas que cela en se référant à un seul livre qui annoncerait l’avenir de l’humanité ?
     
    Qu’il soit antisioniste, je m’en moque. Qu’il soit anti-juif, je m’en moque. Mais qu’on le représente comme un homme de paix alors qu’il ne fait que promouvoir l’idée d’une destruction des hommes par le biais de sa lecture du Coran me semble excessif au possible. La solution de "manifestation" des peuples "in peace" qu’il propose contre les politiques américaines à venir est tout de même bien piètre, non ? Elle ressemble à une non-solution qui permettra à ses prophéties de se réaliser, me semble-t-il...



  • vote
    bebol bebol 6 octobre 2012 13:28

    J’ajoute rapidement qu’il est préférable de continuer le débat avec machiavel1983 qui en sait bien plus que moi.



  • vote
    bebol bebol 6 octobre 2012 13:27

    @Rachid G.
     
    Bonjour.
     
    C’est peut-être justement parce que Ramadan est professeur en université, parce qu’il est un intellectuel penseur du monde, de l’Islam -qui nécessitent d’user d’une réflexion fine- qu’il a ce goût prononcé pour la nuance. Je n’ai pas utilisé le mot "élaboré" car celui-ci n’a pas tout à fait le même sens que le mot "nuancé" : Une pensée élaborée peut être dite clairement comme une pensée simple peut être dite de manière nuancée.
     
    Personnellement, je ne connais pas suffisamment sa vie, ses engagements, et l’ensemble de sa pensée m’échappe beaucoup, je l’avoue. Je ne peux donc que donner mon avis sur ce que j’ai entendu de lui dans les débats. Et, donc, ce que j’y entends est un discours dont le fond peut échapper à beaucoup à cause de ces nuances dans le verbe et le développement.
     
    Mais je veux bien dire que j’ai tort de voir les choses comme cela... Je ne me suis pas assez intéressé à cet homme pour pouvoir dire plus que ce que j’ai dit plus haut. Je vous laisse donc débattre avec cassia.



  • 2 votes
    bebol bebol 6 octobre 2012 12:33

    @Rachig G.
     
    J’ai visionné l’extrait de l’émission de Ruquier : le discours de Ramadan y est d’une clarté impossible à remettre en cause, c’est évident. Et je dirais même qu’on sent en lui une colère légitime d’avoir à s’expliquer de la sorte sur le fameux sujet du "moratoire".
     
    Personnellement, je n’ai jamais lu de livres de Ramadan. Je l’ai simplement entendu dans divers débats (celui présenté ici est trop court et les coupures de la présentatrice aussi nombreuses qu’agaçantes). Ce que je me sens le seul droit de lui reprocher est le choix d’une extrême nuance intellectuelle trop fréquent dans ses discours (mais pas, justement, dans l’extrait que vous proposez). La nuance n’a rien de mal, bien sûr. Seulement, elle rend aisément ambigüe la compréhension du discours pour qui ne connaît pas l’ensemble de la pensée de celui qui le développe. Comment alors être certain de pouvoir se positionner nettement face à Ramadan -de s’assurer de son honnêteté et de sa bonne volonté- quand ce dernier fait tout, par le verbe, pour rendre le sol autour de lui glissant ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité