• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

ecometa

ecometa

Vouloir agir différemment implique de penser autrement !

Pour paraphraser Albert Einstein  :"Résoudre un problème, des problèmes, nos problèmes, quels qu’ils soient, implique indubitablement un niveau de conscience supérieur à celui qui l’a créé.

J’entends oeuvrer à une nouvelle façon de penser : métaécosystémique ! 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 35 0
1 mois 0 7 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    ecometa ecometa 13 août 19:05

    Cette acculturation Européenne, à celle "américano anglo-saxonne", il convint de ne pas oublier les "Allemands", ne date pas de la fin de la dernière guerre mondiale, mais de la fin de la première ; cela fait un siècle que cela dure !

    Entre les deux guerres, dan les années 20 et 30 les États-Unis et L’Allemagne, en matière industrielle et bancaire, étaient cul et chemise ! D’ailleurs les thèses Nazies avaient du succès aux États-Unis et en Grande Bretagne ; se souvenir du ""salut nazi" de la famille royale anglaise ; ce n’était pas un jeux d’enfants !

    Quand l’Europe renouera-t-elle avec cette culture "gréco-latine" et ses "humanités" qu’elle n’aurait jamais dû quiitter !

     



  • vote
    ecometa ecometa 30 juillet 10:55

    @maQiavel

    On va dire que c’est un énarque intelligent ... une denrée assez rare !

    L’intelligence n’est pas une faculté d’apprendre,de retenir et restituer bêtement ; une caractéristique que partage beaucoup d’Énarques et même ceux d’autres soi-disant "grandes écoles" !

    L’intelligence c’est une capacité à comprendre en termes d’entendement, de bonne intelligence, de complexité et non de simplisme ou de "malignité" ce qui est assez classique chez ces gens -là ! Une bonne intelligence en termes d’humanité, du grand principe d’humanité implique de penser "NOUS" et pas seulement "je" ou "moi" ! Le "NOUS" pourra suffisamment pour le "je" ou le "moi" ; alors que le "je" et le "moi" ne pourront jamais suffisamment pour le "NOUS" !

    La grande et véritable école de l’ "Humanité" c’est celle de la vie commune !

    "Ce qui fait la vraie valeur d’un être humain, c’est de s’être délivré de son moi" !

    Albert Einstein

    "Il est hélas devenu évident aujourd’hui que notre technologie a dépassé notre Humanité" !
     
    Albert Einstein

    Il est vrai que cette époque livrée au paroxysme ( voir tous les mots en "isme" qui ont fleuri dans cette civilisation rationalo technoscientiste paroxysmique, qui abuse tout... les choses comme les "Êtres" qui deviennent une chose exploitable comme toutes les autres ) ; dans cette époque, comme nous le dit Albert Einstein dans laquelle la "technicité" prime l’Humanité, et qui entend bien tout lui réduire, totalement insatisfaite de ce qu’est l’humain, de sa nature tellement paradoxale, trop paradoxale ; cette époque entend bien imposer l’intelligence artificielle, post humanisme oblige, en le dotant de cet artifice soi-disant intelligent, ceci, pour encore mieux l’exploiter, en faisant de lui, non plus un Humain mais un humanoïde : il y aura des armées d’humanoïdes au service de la technologie, de ses tenants propriétaires des "systèmes" et de leurs seuls aboutissants capitalistico financiers !
     
    Par nature, et n’en déplaise à certains exploiteurs, l’être humain n’est pas un "rationnel" au sen du "ratio" des mathématiques, mais un être "paradoxale"... extraordinairement paradoxal, c’est à dire complexe et raisonnablement paradoxal s’il cultive la raison raisonnable ! L’être humain se construit : il est en construction permanente ; humainement, et l’histoire humaine nous l’enseigne, tout est sans cesse à reprendre et à consolider en fonction du principe d’humanité ; en termes d’Ontologie, de Déontologie, d’Éthique et d’Altérité !  

    Il se trouve que la nouvelle physique, la quantique, qui consacre la complexité en lieu et place du simplisme , est dite "paradoxale" par ses découvreurs !

    Physique et métaphysique se recouperaient-elles ? Y aurait-il une unité possible du savoir ?

    Savoir pour quoi faire : pour mieux comprendre, en termes d’entendement ou en termes de malignité  pour tout mieux manipuler ?




  • 1 vote
    ecometa ecometa 28 juillet 10:41

    @Hijack .

    C’est un homme politique qui défendait le "fabriquer français" ; il a souvent été raillé avec sa "marinière", même montré comme un clown par les média mainstream !

    Dans cet interview il nous explique comment les plus grands fleurons, les plus grands noms de l’industrie française ont été bradés au plus offrant ; ceci, avec la complicité des dirigeants de ces entreprises, aussi des conseils d’administration avec de très bons chèques à la clé. Forcément avec l’accord du gouvernement car il avait quand il était en fonction, fait voter une loi qui permettait de mettre un "veto" à ces ventes mais que le gouvernement n’utilise pas ! 

    Il explique même qu’il est possible de faire appel à la justice internationale pour annuler certaine ventes : mais rien n’est fait ! Il faut dire que dans un tel cas il y aurait de très grosses condamnations des anciens dirigeants de ces entreprises comme des membres des conseils d’administration !



  • vote
    ecometa ecometa 27 juillet 12:27

    @v.moyal

    De ce qu’il évoque, nous sommes toujours dans la même époque... et même en pire !



  • 1 vote
    ecometa ecometa 27 juillet 12:26

    @Hijack ...

    Vous en savez effectivement peu... ; c’est le problème quant on est pas suivi dans les propositions !

    C’est au moins quelqu’un qui sait dire : NON !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès