• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

ecometa

ecometa

Vouloir agir différemment implique de penser autrement !

Pour paraphraser Albert Einstein  :"Résoudre un problème, des problèmes, nos problèmes, quels qu’ils soient, implique indubitablement un niveau de conscience supérieur à celui qui l’a créé.

J’entends oeuvrer à une nouvelle façon de penser : métaécosystémique ! 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 50 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    ecometa ecometa 8 juin 2019 11:02

    Je ne comprends pas ce débat ! Dans quoi est allé se commettre François Boulo ?

    Charles Gave est un cave ! Il est "creux" en matière sociétale... il prône le "laisser faire et le laisser aller " généralement celui des "seuls tenants" d’un système voué au "libéralisme économique" qui n’a rien à voir avec la "liberté économique" mais tout avec la prédation économique !

    Laisser faire et laisser aller la prédation économique !

    Le libéralisme économique exploite la société au lieu de la servir ceci au seul profits de ses aboutissant capitalistico financiariste : de cette exclusive capitalistico financiariste !

    Sociétalement Charles Gave est un "cave", il est creux ; alors que François Boulo est plutôt consistant !

    Quant à l’Europe, qui n’est pas une "Nation" mais serait une civilisation... il y a longtemps qu’elle n’est même plus une civilisation ou alors une civilisation "anglo-saxonne" (anglaise et germanique) désormais vouée au libéralisme économique :une "civilisation paroxysmique" (épiphénoménologique dans ses approches et paroxysmique dan ses applications) qui abuse tout : la nature et les états de nature !

    Certes concernant l’écologie les critiques sont bonnes à prendre et les écologistes devraient les écouter car l’analyse est en partie vraie ! Le problème c’est que les écologistes eux-mêmes ne sont pas conscient de ce qu’est l’écologie qui dépasse de loin la seul défense de l’environnement mais participe , devrait participer du SAVOIR avec un grand "S"... mais ils ne le savent pas ses "écologistes" tenants de l’ "écologisme" !

    L’écologie, étymologiquement "logique de la maison", et par extension "logique d’ensemble", c’est le principe cognitif de Blaise Pascal :"Toute chose étant causée et causante ... toute étant liée par un lien invisible (écosystémique) ... je tiens pour impossible de comprendre les parties sans connaître le tout, non plus que de connaître le tout sans connaître particulièrement les parties ! !

    L’écologie c’est aussi la pensée complexe d’Edgar MORIN ! 

    Pourquoi oppose -t-on "écologie" et "économie" alors qu’ils ont de la même famille étymologique : quand l’un est la logique l’autre est la règle de cette logique ! Quand l’un est l’ "ontologie" l’autre en est la "déontologie" !

    L’écologie c’est aussi l’ "entendement" ou autrement dit : la bonne intelligence !

    Réveillez-vous les écologistes ; vous roupillez sur un "savoir en or massif" qui assemble, qui explique que tout participe, que tout s’entretient, que tout collabore ! Ceci quand la culture (?) anglo-saxonne se complet dans la "dichotomie", dans l’opposition systématique, dans la concurrence sauvage, dans une modernité régressive en terme de "principe d’humanité", et surtout dans la prédation économique, ; dans un "individualisme méthodologique technoscientiste imbécile car il confine à la chose pour la chose : à la chose imbécile !

    Réveillez-vous les écologistes, voyez plus grand soyez des "écologue" ! Soyez les "tenants" de la "logique d’ensemble", de la "pensée complexe contre la pensée simplificatrice au simplisme de l’individualisme méthodologique d’un rationalisme voué au technoscientisme !

    Vous avez-là un "savoir" et une culture européenne à développer, non paroxysmique, qui pourrait tout remettre dans le bon ordre... mais vous ne le savez pas car vous ne savez pas grand chose de l’écologie : de l’ "écosystémie" !

    Et si, politiquement et économiquement, vous pensiez "écosociété" !

     



  • vote
    ecometa ecometa 2 avril 2019 18:18

    @louis
    On peut parler de prédateurs : d’une économie de prédation !



  • 5 votes
    ecometa ecometa 31 mars 2019 11:12

    Financièrement et historiquement, ce sont les contribuables français qui ont fait ces fleurons économiques... ces bijoux de famille ; et qui va en profiter ? Les prédateurs mondiaux de la finance !

    C’est fabuleux, le monde de la banque, la finance, le financiarisme, tout ce beau petit monde, cet entre-soi, véritable consanguinité, réalise des gains fabuleux en travaillant avec de l’argent, qui, le plus souvent ne leurs appartient pas ; et quand les choses se passent mal ce sont les contribuables qui son mis à contribution !

    Petit rappel : 30 milliards d’€ pour le contribuable français avec la crise de 2008 pour sauver les banques ! Le problème pour la crise financière à venir, c’est qu’il n’y aura rien de possible tellement la banqueroute sera colossale ! 

    Mutualisation des pertes et privatisation des gains : nous y sommes en plein !



  • 3 votes
    ecometa ecometa 31 mars 2019 10:44

    Il faut alimenter la "BÊTE", te, celle du financiarisme, faire passer du public au privé autrement la bête s’écroule et meurt !

    Les arbres ne montent pas au ciel ; toute chose à ses limites et, là, en matière de financiarisme nous sommes hors-sol et même arrivé dans la stratosphère et en partance pour les fin-fonds de l’univers. On aura beau les alimenter, il ne faut pas rêver, le marché financier, les banques et le shadow-banking... cette façon de tricher pour les banques et les affairistes en tout genre pour contourner la réglementation prudentielle : tout ceci s’écroulera à la moindre étincelle !

    Monsieur Macron oublie qu’il est Président de la république , de la "Res-publica",de la "chose publique" et non président de la "Res-privat", de la "chose privée" ! Il doit servir cette "République" et non jouer contre elle comme il le fait ; Il ne se comporte pas comme un "Républicain", ni même comme un démocrate, une démocratie qu’il manipule à souhait en montant les gens les uns contre les autres : Monsieur Macron est un prédateur de la République !

    Ni de Droite , ni de gauche, pas plus républicain ou démocrate, Monsieur Macron est ploutocrate doublé d’un sophiste et d’un cynique !



  • 1 vote
    ecometa ecometa 11 mars 2019 10:52

    @tobor

    Effectivement, plus le taux de chômage officiel est bas dans un pays ...et plus il y a d’exclus au plan social dans le dit pays !

    C’est le principe des vases communicants en mécanique des fluides... le liquide étant l’ensemble de la soctété et le système de pression étant la finance et l’affairisme ! Une pression, qui, n’étant pas régulière, et comme il n’existe pas d’équilibre, de régulation, font passer les exclus dans un autre vase situé forcément plus "bas" et ils y restent !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité