• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Je passais par là

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 78 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    Je passais par là 5 octobre 20:56

    @Simple citoyenne
    Où voyez-vous une menace dans ce que je vous ai écrit ? Il s’agit d’un conseil amical, rien d’autre. Votre réponse étonnante montre que j’avais bien raison de vous prévenir, même si ce conseil est aussitôt parti à la poubelle. Dommage (pour vous).



  • vote
    Je passais par là 5 octobre 16:29

    @Simple citoyenne
    Vous vous intéressez à des personnes qui n’en valent pas la peine qu’on s’y intéresse et ne peuvent que vous égarer étant des égarés eux-mêmes. Un conseil : changez d’air, intéressez-vous à des sujets plus porteurs de fruits savoureux, votre salut et votre bonheur en dépendent.

    « La vie n’est pas courte mais le temps est compté. » Malek Jan Ne’Mati



  • 1 vote
    Je passais par là 3 octobre 19:28

    @ezechiel
    Merci pour cette petite promenade sympa à Saint Denis, un jour de beau temps avec des fleurs et des gens qui me paraissent sympathiques. Il y a juste la fin de la vidéo qui est moche.

    https://www.youtube.com/watch?v=N1Ykk-GdcU8



  • 1 vote
    Je passais par là 3 octobre 18:40

    @CYRIUS
    Je vous donne un élément éclairant supplémentaire en écoutant l’histoire du grand mystique Hallâj. Ecoutez ce qu’en dit Leili Anvar dans cet extrait d’une conférence qu’elle a donnée en 2014 :

    https://www.youtube.com/watch?v=UWeI0ND08Qk&t=1668

    Si ça ne vous parle pas, restons en là car cela veut dire que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde, si je puis dire.



  • 1 vote
    Je passais par là 3 octobre 18:06

    @CYRIUS
    Je confirme. Pour moi, cela n’est rien en comparaison à ce qui nous unit : l’amour de Dieu et de nos prochains. C’est le plus grand de tous les commandements.

    En outre, Jésus a dit dans sa grande prière :

    « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. » Jn 17,20

    André Chouraqui traduit ce verset de la façon suivante :

    « Je n’intercède pas seulement pour ceux-là, mais aussi pour ceux qui adhéreront à moi à cause de leur parole. »

    Il est écrit dans le prologue de l’Evangile selon saint Jean :

    « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. » Jn 1,1-3

    Le mot parole ou verbe vient de logos en grec que l’on peut tenter de traduire par la parole en action. Le Verbe est le Logos de Dieu qui s’est fait chair en Jésus, selon la tradition chrétienne. Le Logos de Dieu est Dieu qui était présent au commencement du monde. Ne réduisez donc pas la Parole de Dieu uniquement à l’homme historique Jésus, car la Parole de Dieu préexistait bien avant la naissance de Jésus.

    Jésus nous dit que c’est par son logos qu’un homme adhère ou pas à Dieu. Le plus important n’est pas de croire en la nature divine de Jésus, mais de parler et d’agir en conformité à la Parole de Dieu. D’ailleurs, saint Jean nous rappelle dans sa première lettre que :

    « Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. » 1 Jn 4,7

    Saint Paul insiste sur l’importance de l’amour dans sa première lettre aux Corinthiens :

    « J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante. J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien. J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien. L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ; il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée. En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles. » 1 Co 13,1-9

    Dans le Coran, Jésus est bien déclaré être le fruit de la Parole de Dieu envoyé à Marie :

    « Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas « Trois ». Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. » Sourate 4 verset 171

    Ce verset ne me gêne en rien. Il n’y a effet qu’un Dieu, sa Parole (incarné un temps en Jésus, l’homme historique) et son Souffle (l’Esprit) ne font qu’un avec Lui. Il est le Principe unique et premier.

    Le point de divergence le plus important porte sur la Crucifixion, mais je n’entrerais pas dans cette vieille polémique source potentielle de division inutile (sachant que même là on pourrait trouver un point d’entente avec beaucoup de patience et d’ouverture d’esprit des deux côtés). Il ne faut pas se formaliser sur ce point, même s’il est essentiel pour un chrétien. L’important est encore une fois le respect du plus grand des commandements (ils sont deux et uniques à la fois) :

    « « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. » » Mt 22,36-40

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès