• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

l'argentin

l’argentin

Il faut avancer vers l’homme nouveau et remettre totalement en question notre mode de vie ; collaborateur du système capitaliste actuel !

Tableau de bord

  • Premier article le 18/02/2009
  • Modérateur depuis le 24/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 559 2442 15866
1 mois 5 25 100
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 35 31 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    l'argentin l’argentin 25 septembre 02:47

    @Belenos
    Oui j’entends l’ argument qu’il n’est pas au niveau d’ enculerie des autres et je suis d’ accord ; mais est ce que cela doit empêcher de dénoncer sa secte qui oriente beaucoup de gens vers une impasse car changer le monde commence par se changer soi-même c’est très bien mais en même temps c’est si évident et surtout complétement inopérant en terme de lutte. Vous passerez votre vie à essayer de vous améliorer c’est très bien mais ce qui serait encore mieux pour vraiment améliorer les choses c’est qu’on pointe tous dans une même direction pour éteindre le feu néo-libéral et mondialiste qui détruit nos vies chaque jour un peu plus. C’est bien pour cela que la fin de l’ histoire du colibri est essentielle et que la retirée ramène à un discours individualiste droitier emprunt de religiosité qui sert le capital. Je parle bien de religion pas de croyance car croire je pense que c’est une bonne chose.



  • 2 votes
    l'argentin l’argentin 25 septembre 00:24
    Le fait d’ avoir tronqué la légende amérindienne est vraiment très évocateur et il est très drôle de voir ici des gens passer leurs temps à chier sur les médias se mettre à défendre des personnes comme Rabhi qui a été entièrement promu par ces médias. je me rappel je l’ai découvert lors d’une visite chez mon grand père un dimanche après mdi sur le canapé de Drucker smiley Ce rabhi, comme merluche, besancenot ou la truie de saint cloud sont médiatisés pour attirer les gens sur des voies de garage qui empêchent tout mouvement de masse réfléchis comme d’ailleurs le dit déjà très bien la légende amérindienne non tronquée :
    Un jour
    dit une vieille légende amérindienne,
    il y eut un immense incendie de forêt
    Tous les animaux, terrifiés, atterrés,
    observaient impuissants le désastre
    Seul le petit colibri s’activait,
    allant chercher quelques gouttes d’eau avec son bec
    pour les jeter sur le feu.
    Après un moment, le toucan,
    agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
    « Colibri ! N’es-tu pas fou ?
    Crois-tu que c’est avec ces gouttes d’eau
    que tu vas éteindre le feu ! »
    Et le colibri lui répondit :
    « Non, mais je fais ma part »
    (c’est ici que s’ arrête Rabhi mais la fin apporte une toute autre morale)
    Soit ! railla le toucan,
    qui est tout de même le "Tzukanka" sacré,
    le véritablement "transperceur",
    mais aussi l’oiseau-baromètre
    Soit, colibri, tu fais ta part !
    Et c’est déjà pas si mal !
    Mieux que rien en tout cas !
    Colibri, notre cause bien sûr est commune
    Je vais donc te confier un Grand Secret
    soufflé dans le cercle par l’Esprit des Anciens :
    Nous, les toucans,
    nous sommes en panne
    -oui en panne !-
    nous manquons tout simplement d’eau.
    C’est à cause de l’anaconda géant
    qui nous interdit l’accès au lac…
    Voilà pourquoi nous ne pouvons pas vraiment agir
    sur l’incendie qui ravage notre vert territoire
    et -on le sait !- la Terre-mère toute entière
    Nous n’avons plus d’eau pour éteindre quoi que ce soit !!!
    Mais vous autres, colibris,
    vous puisez directement l’eau dans vos propres entrailles !!!
    Et si, au lieu de lancer les gouttes d’eau microscopiques,
    sur le feu lui-même donc…
    et si vous les larguiez avec précision
    sur les braises transportées au loin par le vent,
    sur les étincelles qui menacent de répandre partout
    des milliers d’autres foyers d’illusions dévastatrices ?


  • vote
    l'argentin l’argentin 24 septembre 16:09

    Quand une bande de royalistes partouzeurs se font les défenseurs de la liberté d’ expression c’ est vraiment qu’on est mal...



  • 1 vote
    l'argentin l’argentin 23 septembre 04:45

    @l’argentin
    Et que d’autres continuent à se prendre des bombes sur la tronche en notre nom et avec nos impôts.



  • 1 vote
    l'argentin l’argentin 23 septembre 04:43

    @Simple citoyenne
    Tout est dit par l’UPR justement et ne pas en parler est un baromètre de qui vit de la crise, donc la critique sans proposer des solutions concrètes pour continuer à vendre des livres et à se faire admirer par des utopistes qui vivent pas si mal que ça, donc n’ont pas non plus trop besoin que les choses changent. En parler par contre c’est rentrer dans le combat donc s ’exposer à prendre des coups par l’ oligarchie qui passe son temps à créé des divisions et à se nourrir de la haine. Des gens comme eux ou comme Lordon et d’autres analyses les choses de la même manière que l’ UPR mais ne vont pas proposer de politiques clairs en préférant s’ afficher du bout des lèvres des insoumis mais sans trop le dire quand même car ils pensent que c’est le gros de leur publique mais en même temps leur honnêteté intellectuelle est bafouée car ils savent qu’ils orientent vers un mur. Donc tous ces intellectuels qui analysent la crise me laissent toujours un sentiment bizarre entre admiration pour leurs travaux et dégoût pour ce qu’ils font de leur audience. Après sinon faut proposer des solutions violentes mais c’est interdit par la loi donc ca doit se faire caché mais pas sur la place publique. Mais par le biais politique et avec ce qu’il reste de démocratie l’ apport des intellectuels respectés par les masses est très important pour espérer gagner un jour avant de se prendre une nouvelle guerre du capital sur la tronche.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès