• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

REMY Ronald

REMY Ronald


REMY Ronald
remy_ronald@yahoo.fr
Cofondateur historique des Verts (ex-membre du collège Exécutif et du Conseil National des Verts qu'il a quitté en 1995 pour le combat anti-fracture sociale). Fondateur de la pensée économique sociétale (Livre "Vaincre Le Chômage" - 1993), du collectif électoral des chômeurs et précaires (Février 1996) et de l'ALLIANCE Sociétale et Ecologiste (14 Avril 2009).
Partisan d'une candidature écologiste non dogmatique, non sectaire, non extrémiste, en rejetant notamment la réactionnaire "décroissance" et la suicidaire libéralisation des drogues prônées par les Verts. Militant pour une "croissance qualitative soutenable" créatrice de richesses et d'emplois, pour une régulation effective du système bancaire et financier par des lois taxant la spéculation (au profit du soutien à l'éducation, la formation professionelle, la recherche et l'investissement industrielle créatrice d'emplois). Favorable notamment (et sous conditions) aux OGM sous contrôle démocratique, transparent, de l'Etat, aux Centres Educatifs Fermés, au sevrage suivi médicalement et socialement, militant depuis 25 ans pour le développement des centrales nucléaires sans uranium (au Thorium ; voir N° spécial Sciences & Vie).
Les "écolos-sociétaux" souhaitent un débat national frontal, programme contre programme, afin de promouvoir une écologie réaliste ouverte aux progrès scientifiques tout en prolongeant le combat anti-fracture sociale de 1995 et le nécessaire cadrage législatif des banques voyous actuellement impunies.
"ACCES", (Alliance Coopérative Citoyenne, Sociétale et Ecologiste), 10 rue Edouard Lockroy 75011 Paris - Métro Parmentier (Permanence de 11h à 19h, samedi compris sauf vacances scolaires). 01 48 06 75 10 - FaceBook Ronald Rémy - ResoVLC-PLP@yahoo.fr - remy_ronald@yahoo.fr

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 202 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    REMY Ronald REMY Ronald 9 août 23:30

    @Patrick Samba
    Merci pour le lien. Quel dommage qu’il n’y ait pas de traduction !



  • 1 vote
    REMY Ronald REMY Ronald 9 août 23:20

    @juanyves
    Tout-à-fait d’accord avec vous.
    La manifestation est une action à la fois indispensable et complémentaire à celle de Louis Fouché.
    Cependant avec les actes de sabotage matériel en moins, car toute destruction matériel déclenchera une majorité de réactions agacées et anti-productive qui profiteront au pouvoir. Même de simples tags seront contre productifs. Cette partie précise du discours de Louis Fouché est clairement mauvaise ; à bannir absolument !
    .
    Quel dommage, toutes ces divisions et erreurs stratégiques ou tactiques par manque de consultations et de cohésion mutuelle, qui ont commencé le jour où ils ont refusé de faire grève contre un produit, un seul produit, le Remdesivir (pourtant rejeté par l’OMS le 20 novembre 2020). Le temps d’organiser et de coordonner en douce (méthode Louis Fouché) les troupes dans les hôpitaux, puis refus soudain, affiché, médiatisé, d’inoculer dans les veines des malades cette merde de médicament gouvernemental fabriqué par la sulfureuse compagnie américaine Gilead. Un médicament hyper cher, inefficace, toxique pour les reins et mutagène, qu’ils auraient pu boycotter bruyamment, médiatiquement dans chacun des hôpitaux de France et de Navarre. Mais non. Rien. Silence et collaboration soumise.
    En faisant ou en écoutant religieusement de grands discours pompeux refaisant le monde écolo-anarcho-révolutionnaire, ils ont donc continué à inoculer ce médicament merdique (source de covid longs et de variants) aux malades incapable de s’opposer à la propagande et aux consignes vichyste du ministère de la santé et du Conseil de l’Orde des Médecins.
    .
    Qui aime bien... parle avec franchise. Je ne commettrai pas l’erreur et l’injure de comparer tous les perfuseurs collabos actuels aux chefs de train ou aux perfuseurs du temps des camps de concentration. Car ce n’est pas du tout la même époque, ni le même contexte. Nous au moins, nous avons les téléphones portables, les médias et les réseaux sociaux pour alerter, dénoncer, hurler, faire grève sur UN médicament.
    .
    Donc, en matière de stratégie, de tactique, d’organisation, de cohésion, d’unité et d’efficacité, sortons respectivement de nos bulles idéologiques, de nos postures et de nos pétitions respectives. Commençons à prendre l’habitude de dialoguer ensemble, respectueusement, dans l’action commune. il y a beaucoup à faire et chacun peut être utile à sa manière dans le cadre d’une synergie globale. Et ENSEMBLE, unis face au gouvernement, nous serons plus forts et mieux écoutés (à défaut d’être entendus).
    .
    Cordialement (y compris à Louis Fouché que je respecte énormément par ailleurs)



  • vote
    REMY Ronald REMY Ronald 7 août 00:33

    @Pyrathome
    Bonjour.
    Aucune armée Bruxelloise ne peut empêcher des pays d’Europe de construire des collaborations. Donc pas besoin d’attendre que les Frexiteurs passent de 1% à 55% pour enclencher des collaborations.
    .
    Pas besoin non plus d’attendre que les 27 pays soient unanimes. Ces collaborations peuvent être lancées à tout moment avec les pays qui en ont envie. Point barre.
    .
    Cela demande par contre une volonté politique à Paris et dans certaines capitales d’Europe. D’où la nécessité d’un gouvernement sélectionné et bien déterminé pour cela à Paris. D’où la nécessité de bâtir ces collaborations progressivement, en les expérimentant, en les testant, en les améliorant avec les pays rejoignant au fur et à mesure tel ou tel secteur de collaboration.
    .
    Cette ligne que nous défendons depuis plus d’un quart de siècle permet de bâtir une Europe protectrice des Nations, de Gibraltar à Vladivostock (notre slogan a été repris aux dernières élections Européennes par Marine Le Pen à la grande surprise des commentateurs politiques. De Bilbao à Vladivostock (terme cousin choisi aux dernières élections Européennes par Emmanuel Macron à la grande surprise de ces mêmes commentateurs. Dans les deux cas, en dehors du slogan électoral surprise, il n’y a pas eu d’"approfondissement détaillé" de ce concept d’Europe à géométrie variable, "d’Europe à la carte". Pour plus de détails sur ces projets d’agences fédérales européennes".
    Cela permettra de mettre fin à bien des hypocrisies de la bureaucratie sous influence germano-flamande (donc américaine), notamment pour l’Agence FRONTEX scandaleusement empêché de faire son travail (protéger les frontières des trafics y compris humains) par les "immigrationnistes".



  • 1 vote
    REMY Ronald REMY Ronald 6 août 14:15

    "On ne peux rien faire sans le soutien des corps constitué".

    .

    Tout à fait exact.

    D’où l’intérêt d’empêcher le caillassage des CRS par des blacks blocs (très suspects). Car les forces de l’ordre se posent aussi des questions.Ils aussi une famille.

    Même si un groupe de policiers a reçu l’ordre par le Préfet de provoquer en lançant des gaz lacrimo ou des jets d’eau, AUCUNE réponse violente. AUCUNE.

    .

    Idem pour les mots d’ordre à "toiletter". pas de violence dans les slogans. Pas de racisme ou d’antisémitisme.Pas de slogan anti républicain (comme je viens d’entendre à l’instant dans cette vidéo) qui gâche tout. Pas de récupération par des groupes extrémistes réclamant la disparition de la République, de la "gueuse", etc. Pas de salut nazi. Pas d’insulte.

    .

    On doit convaincre chaleureusement et ne surtout pas braquer haineusement.

    Laissons les Fake News et les mensonges par omission au gouvernement.

    .

    Des manifestations de plus en plus massives, pacifiques, avec des "éléments de langage" inattaquables, viendront à bout de cette loi de "soft dictature hypocrite" liberticide, comme on l’a fait à l’époque, en 1997, pour la loi CPE. Une loi votée, validée, mais non appliquée, suivie d’une démission du Premier Ministre Alain Juppé (encore un psycho rigide), d’une dissolution de l’Assemblée Nationale puis d’une raclée électorale.



  • vote
    REMY Ronald REMY Ronald 6 août 13:57

    "Les Bouledogues de la république" soutiennent à 100/% toute action permettant d’obtenir un début de commencement de transparence sur les contrats signés par les autorités avec les fabricants de vaccins.

    Le Parlement n’a pas eu accès aux contrats pour pouvoir porter un jugement éclairé et effectuer un vote légitime sur la politique de vaccination.

    Le Conseil Constitutionnel n’a pas eu accès aux contrats pour pouvoir porter un jugement éclairé sur la politique de vaccination et le Pass Sanitaire.

    Tant que nous n’aurons pas cette transparence,

    l’ensemble du maillage juridique structurant le Pass Sanitaire (arnaque) perd sa légitimité.

    Une recherche sur les antécédents pénaux de Pfizer est exigé.

    Une enquête sur les conflits d’intérêts est tout aussi nécessaire.

    Une procédure auprès de la Cour Européenne de Justice est indispensable.

    En attendant, tous aux manifs.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris


Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité