• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grand Entretien d’avril 2015 avec Pierre-Yves Rougeyron

Grand Entretien d’avril 2015 avec Pierre-Yves Rougeyron

Comme chaque mois, le Bréviaire des patriotes vous propose un Grand Entretien en compagnie de Pierre-Yves Rougeyron dans le but de décrypter l’actualité écoulée.

 

 

 

 

La question bonus (sur la peine de mort) est réservée aux adhérents. Plus d’infos : http://www.lebreviairedespatriotes.fr/devenir-patriote-eclaire/

 

Tags : Politique Société Justice




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 14:41

    Je vais "branler les mouches" à coup d’étymologie, parce que j’aime faire le malin.
    Pierre-Yves nous dit en gros que la "peine capitale" n’implique pas nécessairement "peine de mort". C’est là que l’étymologie intervient...

     
    "Capital" vient de caput, la tête en latin.
    Si l’on considère ici que "capital" signifie "au-dessus de tout", Pierre-Yves a raison.
    Mais si l’on considère que "capital" signifie plutôt "qui s’applique à la tête" (autrement dit la décollation), c’est moins sûr.
    Litige que je ne saurais trancher moi-même.

     
    J’arrête là, les mouches ayant ce qu’elles voulaient.


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 14:57

      @zatara
       

      "Sur ce coup", c’est bon signe. Ça veut dire que ce n’est pas toujours le cas. Je m’en contenterais et vous laisse volontiers la vedette. smiley


    • 6 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 15:25

      D’Ormesson déjà en Pléiade : quand on pense que le tout premier Pléiade sur Aristote n’est sorti qu’il y a six mois... smiley


      • 3 votes
        Le décodeur 20 mai 2015 15:53

        À chacun des entretiens de l’ami Pierre-Yves, je me pose la même question : mais que vient donc faire ce plug anal marron, au fond, sur le radiateur ? Un message subliminal à destination de la dissidence ? Et pourquoi pas vert ? Mais POURQUOI ??????????


        • 5 votes
          Tomek Tomek 20 mai 2015 15:57

          @Le décodeur
          arrête de déconner, dedans y a les cendres du grand père qui a fait fortune dans le commerce d’ivoire et de diamants africains....


        • 8 votes
          Tomek Tomek 20 mai 2015 15:53

          Toute la suffisance du bourgeois qui brasse de l’air...


          • 3 votes
            Heimskringla Heimskringla 20 mai 2015 17:07

            @Tomek

            On voit que t’es un amoureux de la diversité humaine. Au fait c’est quoi un bourgeois ? quelqu’un de riche ? un truc dans l’attitude ? un peu des deux ?


          • 7 votes
            Tomek Tomek 20 mai 2015 17:55

            @Heimskringla
            y a plusieurs définitions possibles suivant le contexte. En l’occurence c’est un pseudo dandy qui s’écoute déblatérer ses idéaux désuets devant la cheminée en marbre de l’appartement haussmannien familial. Bonus : l’urne avec les cendres du grand-père mort pour la françafrique.


          • 6 votes
            alibaba007 alibaba007 20 mai 2015 18:49

            @Tomek "Toute la suffisance du bourgeois qui brasse de l’air..."

            Tu as bien résumé en quelques mots ce que beaucoup pensent tout bas.

            Un petit exemple que "Rouge et Rond" ferait bien de regarder... c’est tout l’inverse de ce qu’il essaie de nous faire subir... 

            "Gérard Foucher s’interesse à l’analyse des causes profondes des crises économiques et devient un spécialiste de la monnaie, des mécanismes de création et de distribution monétaires."

            L’auteur ne se prétend pas être économiste mais en quelques vidéos humoristiques en démontre bien plus que tout le savoir ânonné par SIEUR de RougéRond, prince de Bassefosse d’agora-voxo-populus, pour recruter les acheteurs potentiels de ses bouquins-torchons édités par son humble personne ainsi que de ses collaborateurs-larbins Guegenne-et-consort tout en s’autocongratulant lui-même.

            Quand Agoravox censurera ces articles plateforme de vente qui paraissent constamment dans ses tribunes ???

             smiley

              


          • vote
            Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 22:20

            Hein ?


          • 8 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 22:45

            @alibaba007

             

            Enchanté. Vous savez, quand on fréquente un peu le monde universitaire, on est souvent consterné de voir à quel point ce milieu est hostile aux débats d’idées sur le net. Quand vous avouez vous y adonner, ça déçoit certains profs, ils vous relèguent, vous classent dans la catégorie "café du commerce".

            Et puis il y a les fora, et on y rencontre tout et n’importe quoi. Alors on se radine avec sa "philosophie", celle que vous a inculquée le prof qui vous snobe, et on se retrouve face à des gens dont certains finissent par dire : "Arrête de te la jouer, ici, c’est le café du commerce, rien de plus."

            Au moins, voyez-vous, ces deux mondes qui s’ignorent sont d’accord sur une chose : le savoir ne se partage pas. Seulement la France, elle, ne doit surtout pas compter sur eux.

             

            Et comme vous avez une gueule sympathique, je vais vous dire deux mots sur Pierre-Yves Rougeyron. Je ne le connais pas depuis longtemps et il n’a pas besoin de qui que ce soit pour se défendre, mais il y a chez lui une chose que j’apprécie particulièrement. Il s’est très clairement engagé à mobiliser et fédérer tout ce qui constitue pour lui les forces vives de ce pays. Et ce - la suite est très importante, restez bien assis - sans le moindre esprit de chapelle (hormis l’attachement au concept de souveraineté). C’est rare. Très rare. Trop rare. Et c’est, je pense, notre seul espoir de reconstruction dans la France d’après. La France d’après l’UMPS (ou les Rép’-Socs).

             

            Maintenant vous pouvez bien dauber sur les gens qui tentent ici des choses, y passent un temps fou, de la même manière que vous crachez certainement sur tout ce que les médias mainstream produisent "intellectuellement", mais que vous reste-t-il alors ? Vous avez monté une association ? Vous organisez des conférences ? Vous avez écrit un bouquin ? Découvert le Graal ? Vous tentez d’apprendre des choses ? Quid ? ... Ou bien venez-vous ici de temps en temps uniquement pour taper la discute entre le fromage et la vaisselle ?


          • 5 votes
            alibaba007 alibaba007 22 mai 2015 01:56

            @Gaston Lagaffe "...si chers à Aristote dont vous et les vôtres vous appropriez le nom sans en connaître la substance profonde et essentielle de la philosophie de celui dont vous vous revendiquez mais n’arrivez néanmoins pas malgré vos faux airs de faussaires intellectuels à ne serait ce que le premier atome de la première couche de l’épiderme de la plante du pied de l’antique philosophe... "

            Pas mieux !!! ni en 8 lettres ni en 5 chiffres... (ça m’a bien fait rigoler, merci) 

             smiley

            @Éric Guéguen

            Je n’ai pas vraiment une dent contre vous. J’éprouve juste de la compassion quand, dans vos interviews, les tics (ou tocs, comme manipuler vos stylos, clipper et dé-clipper le bouchon...) font ressentir votre malaise, et j’imagine, de vous revoir après coup en vidéo sans être arrivé à supprimer radicalement tout ce qui peut distraire vos interlocuteurs et vous dessert, doit vous être pénible. 

            Par contre troller le PYR me semblait nécessaire tant les "membres ou partisans du bréviaire des patriotes" semblent complaisants devant son in-éloquence et sa puante supériorité affichée. Je comprends bien que vous faire connaitre par le biais de vidéos et d’articles sur Agoravox, vous permettra de diffuser plus facilement vos bouquins mais de grâce, arrêtez de lui faire des turlutes en public !

            Pour ma part, j’ai déjà créé plusieurs associations sociales, et milite activement pour une prise de conscience de mon entourage sur ce qui se passe dans notre société et pour qu’elle puisse changer radicalement.

            Je partage totalement les conclusions d’Étienne Chouard et je pense que l’avenir des peuples d’Europe dépend de notre implication dans notre capacité à pouvoir établir notre propre constitution avant que les oligarques réussissent à nous envoyer au casse-pipe.

            J’apprécie beaucoup l’expertise de François Asselineau qui dénonce l’emprise politique et économique des États-Unis sur les pays d’Europe et du reste du monde ainsi que la censure établie en France.

            Je suis conscient que notre avenir est totalement lié à notre sortie au plus vite de l’union européenne, pour se libérer du joug de l’Empire étazunien, qui par le TAFTA et autres "accords internationaux de lobbyistes oligarchiques" creusent au propre comme au figuré, notre tombe, à grand coups de bulldozers Caterpillar et guerres nucléaires.

            C’est de "Patriotes d’un autre type" qu’il nous faut pour sortir de ce carcan de mort qui se resserre toujours plus chaque jour, pas seulement en France, mais dans chaque pays... une foule qui réclamera une véritable démocratie et qui l’établira en s’affranchissant des tyrans et des politiciens corrompus en les transformant définitivement en serviteurs du peuple souverain.

            "C’est rare. Très rare. Trop rare. Et c’est, je pense, notre seul espoir de reconstruction dans la France d’après."

            Allez voir les liens concernant les projets d’Étienne ainsi que ses vidéos, je pense que vous allez très vite vous apercevoir, qu’au niveau modestie, éloquence, philosophie et érudition, il n’y a pas photo avec le PYR du pire ! 

            Bon, je retourne à ma vaisselle... 

             smiley


          • 1 vote
            alibaba007 alibaba007 22 mai 2015 02:16

            @alibaba007 "(ou tocs, comme manipuler vos stylos, clipper et dé-clipper le bouchon...)"

            Allez ! je vous fais un peu de pub...

            La fin de la démocratie ? ... et la naissance d’un nouveau philosophe ?

             smiley


          • 3 votes
            Éric Guéguen Éric Guéguen 22 mai 2015 09:58

            @alibaba007
             

            1. Sur mes "tics" : c’est un premier essai, et j’espère que ce n’est pas le dernier. Devant une caméra, je ne peux pas encore me hisser au niveau de Chouard et de ces 3456 interventions filmées. Lui-même n’était pas très à l’aise chez Taddéi, et c’est tout-à-fait normal (je ne lui jette pas la pierre), surtout face à Maître Hibou. On ne vient pas parler de l’inanité de notre régime politique comme on vient parler des bienfaits de la cuisine au soja. C’est un sujet que nos "élites" ne tiennent surtout pas à prendre au sérieux, on est facilement ridiculisé et il faut être costaud (en rhétorique notamment... que l’on doit encore à Aristote, désolé) pour l’imposer. Chouard a échoué face à Attali, c’est manifeste.

             

            2. Ce n’est pas tant PY Rougeyron que j’ai défendu dans mes propos que ce qu’il initie, ce qu’il promeut. Consultez le nombre de gens qui lui font confiance et viennent donner une conférence au Cercle Aristote, parcourez un peu les différents champs d’expertise des uns et des autres et essayez donc de trouver le même éclectisme (diversité + profondeur) ailleurs. Quant à la suffisance... il me semble que Monsieur Asselineau n’en est pas dénué.

             

            3. Et puisqu’il faut fatalement parler d’Étienne Chouard : c’est une personne qui m’a l’air tout à fait sympathique, qui a le grand mérite d’éveiller des consciences, et je suis prêt à parier beaucoup sur sa parfaite probité. Au-delà de ça, il fait beaucoup d’impasses, ce qui le déconnecte totalement des réalités. Lui, pour le coup, n’a jamais lu Aristote, c’est une évidence. Il ne s’en réclame que pour certifier que le tirage au sort est d’essence démocratique, point barre. En-dehors de ça, Aristote et son maître sont des "affreux". C’est un peu léger... mais les gens en face de lui sont tout à fait disposés à l’entendre, et c’est le principal. Pourquoi personne ne débat avec Chouard ? Pourquoi ? J’aimerais beaucoup le faire car j’ai beaucoup, beaucoup de choses à lui dire. Et à dire aux gens. Beau-coup. Et puis cela me permettrait par la même occasion d’inciter les gens à lire... à lire de tout, et de la philosophie en particulier. Hansen, Manin et Alain, c’est sympa (je laisse de côté Guillemin, c’est encore autre chose), mais il n’y a pas que ça. Pour comprendre Rousseau, Montesquieu ou Aristote, on ne s’en tient pas à Manin, et surtout pas à ce que dit Chouard de Manin. On les lit directement, dans le texte. C’est chiant, c’est sûr, mais il faut savoir ce que l’on veut : comprendre le monde ou consacrer un nouveau gourou (fût-ce malgré lui).

             

            À vous lire,

            EG


          • 4 votes
            Baston Labaffe Gaston Lagaffe 20 mai 2015 17:55

            Oui c’est ce que je disais dans l’autre article du nouveau philosophe du beaujolais ces intellos de salon ne sont que dans la théorie jamais dans la pratique donc leurs raisonnements sont faussés et inexacts. En plus se gargariser d’orgueil comme ce monsieur jusqu’à se la jouer commandeur en chef des armées, quand on est bouffi d’embonpoint sans avoir jamais tiré au fusil ne serait ce qu’une fois dans sa vie c’est un peu fort de café de se la péter tribunal militaire "il faudrait à ces hommes une peine exemplaire" mais bon sang allez crapahuter un peu dans la gadoue avant de vous la jouer anciens combattants à qui on ne la fait pas à l’aube de vos trente ans bande de comiques va !


            • 6 votes
              Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 18:00

              @Gaston Lagaffe
               

              Où avez-vous effectué votre service militaire ?


            • 5 votes
              Tomek Tomek 20 mai 2015 18:37

              @Gaston Lagaffe
              "il faudrait à ces hommes une peine exemplaire"

              C’est clair . Y a cent ans c’est ce genre de fils à papa qui envoyait les gueux au front par paquets de mille pour fertiliser les sols...


            • 4 votes
              Tomek Tomek 20 mai 2015 19:30

              @zatara
              je vous demande de vous arrêter !


            • vote
              Baston Labaffe Gaston Lagaffe 20 mai 2015 21:03

              @Éric Guéguen
              Chez Jules de chez Smith en face, une autre question ?


            • vote
              Baston Labaffe Gaston Lagaffe 20 mai 2015 21:05

              @zatara
              Ouais mais ils ne sont pas assis dans un fauteuil le cul rivé dessus à se prendre pour un général 5 étoiles sans avoir jamais connu le baptême du feu comme certains dont la guerre n’est vécue que par les livres, la télé, les films et les jeux vidéo par exemple...


            • 6 votes
              Éric Guéguen Éric Guéguen 20 mai 2015 22:27

              @Gaston Lagaffe
               

              Je rebondis sur votre phobie de la théorie...

              Je vais prendre un exemple simple, style BD, rien que pour vous, brave soldat que vous me semblez avoir été. Imaginez que vous ayez envie de faire pipi. Vous passez à l’acte, c’est-à-dire à la pratique. Que se serait-il passé si vous ne vous étiez pas dit - en théorie - "tiens, j’ai envie d’pisser..." ? Eh bien en pratique, vous auriez fait dans votre pantalon.

              C’est important la théorie. Ça permet de ne pas se pisser sur les pompes.


            • 1 vote
              jeanpiètre jeanpiètre 20 mai 2015 22:32

              @Éric Guéguen
              oui, en théorie


            • 2 votes
              Baston Labaffe Gaston Lagaffe 21 mai 2015 01:04

              @Éric Guéguen
              Oui c’est bien là toute la hauteur de vos conceptions du monde et la substance dont vous tirez vos conclusions assis sur le nuage de vos points de vue plutôt limités.

              .

              Pour répondre à votre première question sachez juste que j’ai acquis la nationalité française grâce à la Légion, c’était dans les années 80, des erreurs de jeunesses à effacer de l’ardoise, je ne m’étendrais pas plus là dessus, je ne sais si j’ai été un bon soldat ou non, peu importe là n’est pas la question, ce que je sais c’est que j’ai gagné à changer d’air pendant quelques temps.

              .

              Donc j’ai de la pratique avant la théorie, et puisque vous avez besoin de théoriser ce que la pratique vous force à faire d’instinct, excusez moi, mais vous me confortez dans mon opinion que les intellectuels de salon sont trop lâches et pétris de certitudes quand trop de théorie occulte les contraintes de la pratique, et si vous avez besoin de conceptualiser votre envie de pisser, le simple d’esprit que je suis, n’a pas besoin de pondre une thèse entre le piquotement du gland sous influence indirecte du grossissement de la vessie par trop plein de retenues pour diverses raisons font qu’à un moment, même si je pense intensément que je n’ai pas besoin de pisser car le moment est incongru, il faut que vidange se fasse, mais peut être n’avez vous pas goûté aux joies difficilement palpables du soldat en opération qui doit satisfaire des besoins naturels au risque de mourir en se débusquant pour des raisons qui semblent aussi futiles mais néanmoins vitales aux yeux du bourgeois moyen qui n’a eu à se soulager que dans des endroits appropriés à ce genre de besoins naturels si chers à Aristote dont vous et les vôtres vous appropriez le nom sans en connaître la substance profonde et essentiele de a philosophie de celui dont vous vous revendiquez mais n’arrivez néanmoins pas malgré vos faux airs de faussaires intellectuels à ne serait ce que le premier atome de la première couche de l’épiderme de la plante du pied de l’antique philosophe... 

              .

              Au plaisir de vous avoir éclairé de ma lanterne, cher con-patriote, je vous salue bien bas... Plus bas que la plante du pied d’Aristote et de son cercle de potes apprentis despotes....


            • 2 votes
              Baston Labaffe Gaston Lagaffe 21 mai 2015 01:18

              @Eric Guéguen

              Vous avez tout juste, question titre, le miroir des peuples, seulement le fond est faux, le postulat également, car le miroir des peuples, vous l’avez devant les yeux chaque jour, vous l’utilisez quotidiennement, vous vous mirez dedans tel le narcisse moyen, le miroir des peuples, aujourd’hui, se nomme internet... Miroir, mon beau miroir dis moi qui es la plus belle.... Qaspard Delanuit semble bien placé pour vous orienter, miroir aux alouettes...

              Vous êtes sur la bonne route, mais je crains que votre vision trop centrée occute la globale qui ne demande qu’à exister dans votre tête... A méditer, cher collègue smiley


            • 1 vote
              Baston Labaffe Gaston Lagaffe 21 mai 2015 01:52

              @Eric Guéguen

              Je ne vous reproche rien en soi, que ça soit bien compris, vous faites ce que vous pouvez avec les moyens que vous avez, tout comme nous tous, il n’y a pas de jugement de valeur, ce ne sont que des échanges internet, sans conséquences réelles, juste un débat d’idées, mais ne pensez vous pas que vous négligez trop l’instinct à force de trop d’intellect ?

              .

              Car combien de gens croyez vous toucher dans les masses aveuglées en citant des auteurs connus confidentiellement par quelques initiés comme Rougeyron ? Croyez vous que les gens ont besoin de savoir ce qu’Aristote disait pour malgré tout pouvoir vivre leurs vies ? Pensez vous si primordial ce que d’obscurs auteurs connus de vous et vos amis ont écrit dans l’indifférence générale des masses méprisées par vous, penseurs, pour que l’humanité progresse quand m’eme bon gré mal gré, avec ou sans les puits de science que sont vos semblables ? Avez vous à tel point renié vos natures instinctives pour que le masque de l’intello prenne le pas sur le bon sens iné à chaque être vivant qui lui confère l’adaptation et le réflexe de survie dans un monde en perpétuelle évolution agravée par le fait que l’horloge électronique tente de donner le rythme à l’horloge biologique sans en tenir compte des conséquences sur le moyen long terme ?

              .

              Que la machine et le bio sont incompatibles en l’état pour fusionner dans un mariage indécent ? C’est pourtant bien cette transition évolutive à laquelle nous assistons, notre époque n’est qu’une charnière entre deux mondes qui fusionnent et se fondent tout en se scindant en deux camps, les conservateurs, les progresssistes, les défenseurs du vivant et les promotteurs du robotique, du bionique, du transhumanisme naissant, l’histoire est en marche et rien, je dis bien rien, ne pourra s’y opposer n’en déplaise à certains nostalgiques du temps jadis... La fiction dépasse la réalité qui la rattrape parfois et nous assistons à un jeu du chat et de la souris dans lequel le biologique flirte avec l’électronique, l’analogique tué par le numérique, la naotechnologie pointe le bout de son nez imprimé par les imprimantes 3d qui inonderont le marché de demain le bouleversant de fond en comble éliminant de sa vague en tsunami, des métiers artisanaux qui sont déjà en voie de disparition et le phénomène ira en s’accélérant jusqu’à sa conclusion inéluctable, un chaos au sens biblique du terme, à moins que l’humanité n’aie emmagasiné assez de sagesse pour éviter le piège grossier de la surenchère entre le matériel, le spirituel et le réel...

              .

              C’est pourquoi cette époque est d’une richesse ahurissante en matière d’information en temps réel pour tous les observateurs à travers la planète qui disposent d’un recul suffisant pour appréhender au maximum tous les paramètres imaginables nous précipitant inexorablement vers le dénouement d’une hypocrisie à son paroxysme au fur et à mesure que les peuples s’informent et acquierent les connaissances monopolisées jusqu’ici par une caste parasite qui a tant sacrifié de matière vivante au nom de ses intérêts propres qu’il est temps pour elle de rendre des comptes à une meute analphabète, nouvellement parvenue à d’inaccessibles informations il n’y a que 20 ans de cela... Le miroir des peuples, c’est internet, c’est l’humanité qui se regarde sans aucune commune mesure et à une échelle incomparable de ce que cette jeune espèce du biotope terrien n’avait pu contempler avant aujourd’hui, dans son histoire officiellement reconnue... Mais ne sommes nous pas, après tout, nous tous autant que nous sommes, juste des détails de l’humanité, comme dirait un Menhir breton borgne ?


            • 4 votes
              Éric Guéguen Éric Guéguen 21 mai 2015 10:53

              @Gaston Lagaffe
               

              Bonjour.

              Relisez votre très long discours et demandez-vous si le commun des mortels est capable de comprendre un traitre mot de ce que vous racontez. Une fois qu’on lui a servi ça, il peut bien avaler Aristote et son "une hirondelle ne fait pas le printemps".

               

              J’aimerais comprendre une chose. Je pense que vous n’accordez, comme nous tous ici, plus aucun crédit au personnel politique. Nous sommes toutes et tous désabusés. Mais en outre, et en gros, vous nous dites que produire des idées, c’est être un intellectuel de salon. Puis-je dans ce cas vous demander où vous placez vos espoirs ? En avez-vous seulement ? Ou est-ce qu’à vos yeux tout n’est que blagues potaches et système-D ?

               

              Mais j’aimerais surtout faire une petite mise au point, si vous me le permettez. Au sujet précisément des "intellectuels de salon", assis, comme moi, sur "le nuage de points de vue plutôt limités". Vous faites état de vos faits d’armes et dites que vous avez été plongé dans une pratique sans théorie. C’est aussi mon cas. Je n’ai été que chef de section durant dix mois sous les drapeaux et ce n’est pas sur ce terrain que je me frotterai au légionnaire que vous fûtes (bien que j’aie moi aussi, à mon petit niveau, eu à éprouver les joies des besoins dans le treillis, planqué des heures dans un trou boueux). Professionnellement j’entends...

              Je n’ai pas toujours paru être un "intellectuel de salon assis sur le nuage de points de vue plutôt limités" (je reprends ça car ça m’a fait beaucoup rire). Je suis au départ technicien dans l’automobile. Pratique pure. Aux chiottes la philo (4 au BAC d’ailleurs). Et puis un jour j’en ai eu marre, marre d’entendre tous ces cons à la télé, marre de pinailler mesquinement sur la taille du tenon à rentrer dans la mortaise, marre également d’entendre des collègues dégueuler sur des gouvernants pour lesquels ils avaient voté la veille, et rester là le doigt dans le cul à maugréer autour d’une clope. Marre de la "pratique" sèche, dans mon coin, alors que le monde est en train de changer, sans moi, et à mon désavantage. Alors j’ai commencé à lire. De l’histoire d’abord, c’est plus sympa que la philo. Et de fil en aiguille, c’est devenu une maladie. Et il m’a fallu me coltiner Kant, Hegel, Platon, relire des passages dix fois parce que mon cerveau était limité, passer un temps olympien dans le dico, etc.

              Ensuite je suis passé à l’écriture, et c’est alors qu’on ma fait comprendre, dans le microcosme germanopratin, que pour avoir droit d’émettre publiquement des idées, il fallait montrer patte blanche. Qu’un grouillot de l’automobile n’avait aucune chance d’être pris au sérieux, et surtout pas... par les autres grouillots de son espèce (ce dont vous témoignez, Gaston), appelés à faire acquisition de sa prose. En clair, on m’a dit, comme vous, qu’une théorie assortie d’une mauvaise pratique était non recevable.

               

              Alors, qu’auriez-vous fait à ma place ? Je vais vous dire ce que j’ai fait. J’ai repris les études à zéro, à distance, pour monter aussi haut que possible dans des disciplines comme l’histoire et la philo. Et en parallèle, j’ai écrit mon bouquin. Et tout ça dans les chiottes, sur mon lieu de travail (parce qu’il faut bien manger) pendant que d’autres discutaient de la "vie réelle", de la "vie pratique", celle que vous ne snobez pas, autour de la machine à café. Mais manifestement, tout ce qui concerne l’intellect doit être boudé par les praticiens, les purs et durs. On ne mélange pas les torchons et les serviettes dans ce pays.

               

              Donc, voyez-vous, je peux tout à fait entendre que je suis "assis sur un nuage de points de vue plutôt limités" car je me contente de faire ce que je peux avec ce que j’ai et je ne pousse personne à me lire ou à m’écouter. En revanche, l’"intellectuel de salon", ça ça ne passe pas. Même pas de la part d’un légionnaire qui parvient à écrire vingt lignes sans respirer.

              Peut-être êtes-vous convaincu que la "compréhension du réel" est pompeuse, qu’elle ne mène à rien, à aucune "pratique". Une chose est certaine, ce n’est pas en restant dans la "pratique" automobile que j’aurais pu changer quoi que ce soit à l’ordre des choses.

              Comprenez bien ma façon de faire avant de la moquer : je parle de la démocratie, mais je la vis également.

              À la revoyure.

              EG


            • vote
              Baston Labaffe Gaston Lagaffe 21 mai 2015 13:56

              @Éric Guéguen
              Nous sommes d’accord sur bien des points, finalement, je ne vous critique pas vous, particulièrement Eric Guéguen, plutôt une mode générale disons logique puisqu’internet permet de supprimer le baîllon de gens intéressants, dont vous faites partie, comme Pierre-Yves Rougeyron d’ailleurs, qui étaient jusque là réduits à un silence assourdissant puisque la parole publique autorisée était détenue par les BHL et consort, nous partageons le même degré de ras le bol et je reconnais quelques similitudes entre votre parcours et le mien, bûcher ses connaissances sur le cabinet des chiottes je connais aussi, la vie réelle de mes collègues ne m’intéressant que très moyennement puisque se limitant aux résultats sportifs et à la politique de magazines ou d’image médiatique, j’ai dû aussi me recycler à ma façon, j’oeuvre dans l’ombre plutôt qu’à la lumière, néanmoins je vous souhaite le tout meilleur pour la suite, car malgré le ton arrogant de mes précédents messages, qui a au moins eu le mérite de susciter un tout petit échange, j’apprécie de vous lire, et de vous avoir entendu. Je vous souhaite une très bonne journée Eric. Par contre j’avoue être dans une phase quelque peu négative en ce moment, c’est vrai, elle ne sera que passagère car j’en ai vu d’autres...


            • vote
              jeanpiètre jeanpiètre 21 mai 2015 14:00

              @zatara
              disons que quelqu’un qui doit élaborer une théorie pour savoir s’il a envie d’uriner risque de manquer de papier si c’est dimanche


            • vote
              Éric Guéguen Éric Guéguen 21 mai 2015 14:11

              @Gaston Lagaffe
               

              C’est bien noté. Je vous remercie pour cette réponse propre à apaiser les esprits (le mien comme les autres). Je vous souhaite à mon tour une très bonne journée et vous dis à bientôt.


            • 7 votes
              pegase pegase 20 mai 2015 18:23

              Deuxième vidéo, 6.23 .... Il dit "Dresde c’est rien à côté des bombardements subis à Londres" .... Il rigole ou quoi ????



              Les allemands ne visaient en premier lieu que l’industrie en Angleterre , pas les civils, les bombardements pour la seule ville de Dresde comptaient 25 000 morts, le double de blessés (brûlés) , les bombardement durant toute la durée de la guerre sur toutes les villes d’Angleterre totalisaient 43 000 morts civils...


              C’est Churchill qui a eu l’idée parfaitement criminelle de bombarder les civils .. En représailles les nazis ont fait de même à 100 % par la faute à Churchill ...

              • vote
                pegase pegase 20 mai 2015 18:28

                @pegase
                 

                à 6 min plutôt, deuxième vidéo !


              • 6 votes
                alibaba007 alibaba007 20 mai 2015 19:06

                @pegase "Deuxième vidéo, 6min .... Il dit "Dresde c’est rien à côté des bombardements subis à Londres" .... Il rigole ou quoi ????"

                Je partage ton avis, tu viens juste de faire ressortir l’inexpertise avérée de ce fumiste qui brasse du vent à longueur de vidéos. Il sait tout sur tout, il a plein d’amis connus, dont il fait amplement référence, il flatte et encense ses laquais pour se donner une contenance et un air important...  tout en essayant de nous servir cela dans un langage pseudo châtié en bégayant et en cherchant ses mots chaque 10 secondes.

                Pouahhh quelle daube infâme ! Poison-Rouge-et-Rond, Prends des cours de diction et de théatre et ne reviens pas avant d’être bon dans tous les domaines...

                 smiley


              • 1 vote
                maQiavel maQiavel 20 mai 2015 19:44

                -En représailles les nazis ont fait de même à 100 %

                ------> Voilà. Donc il s’agit d’ une guerre , pas d’une histoire ou l’ on recherche les gentils et les méchants.

                Je ne parle même pas des massacres de masse commis par la Wehrmacht sur le front des l’ est.

                Ce qui m’exaspère , et c’ est à cela que PYR veut en venir , c’ est cette tendance qui existe dans une certaine mouvance nationale ( que les mauvaises langues qualifieront d’ extrême droite ) qui consiste à victimiser les Allemands , les pauvres choux pris en tenaille par les furieux socialo -commuistes soviétique et les vils capitalistes anglo-américains , le tout sous le patronage des judéo-mondialistes et mon derche sur la commode.



                Je ne suis pas germanophobe pour un sou , j’ ai un certain respect pour ce peuple mais cette tendance à sentimentaliser des questions politico -historiques m’ exaspère vraiment , on nous abreuve de débordement avec la shoah dans les médias institutionnel et on nous fait le même coup avec les pauvres victimes Allemandes sur la toile , ça suffit ...

                 smiley

                .


              • vote
                La Vouivre La Vouivre 20 mai 2015 20:14

                @pegase
                Apparemment vous avez 18 ans selon P-Y R (au carré) cher Pegase, vous confirmez ?


              • 1 vote
                pegase pegase 20 mai 2015 20:24

                @maQiavel


                D’accord avec toi sur le fond, mais le cas de Dresde n’est vraiment pas un exemple qui tient la comparaison ... Il s’agissait de vieillards, de femmes et d’enfants, les anglais le savaient pertinemment !


                Tu prends la position de Churchill en critiquant ceux qui s’apitoient sur le sort de ces victimes dans ce massacre abjecte ... Sous le prétexte que c’est la guerre, "on peut massacrer à tout va" smiley


              • 2 votes
                lancelot 20 mai 2015 20:25

                oui sur ce coup il a craqué son slip . dresde fut une des pires boucheries de la seconde guerre mondiale. 


              • 1 vote
                pegase pegase 20 mai 2015 20:26

                @La Vouivre


                Houlaa ... je rougis ..


                Désolé, je suis bien trop timide pour répondre à une aussi jolie femme smiley


              • 4 votes
                Soralien Yves-Pierre Verrey-Carrey 20 mai 2015 19:16

                Bonjour respectueux très cher collègue inversé Yves-Pierre Verrey-Carrey du losange Harry et ses potes, je profite pour les sans doute nombreux intéressés à rejoindre mon association culturelle d’études éthyliques en milieu enfumé, nocturne et tamisé dont je suis encore mais plus pour longtemps le seul membre, fondateur, trésorier et philosophe de rappeler que le prix d’entrée est 1 demi de bière blonde ou un litron de rouge afin de devenir des patriotes avinés en plus d’être éclairés sous les réverbères éphémères des fins de soirées participatives, conviviales et pédagogiques au sens populaire du terme avant vomissements compulsifs en milieu pavé glauque et hostile.

                 

                 


                Notre première réunion dès que l’on sera plus que un dans nos conférences du losange se verra couronnée par le prix Bukowski qui récompensera le meilleur d’entre nous pour son oeuvre littéraire alcoolique qui outrepassera d’un doigt ou deux de bourbon vos analyses lacunaires et légèrement faussée par votre addiction à ce qui pourrait s’apparenter à du thé que vous buvez en direct plus bruyamment qu’un Moualek, ce qui n’est pas une mince performance vous en conviendrez cher collègue inversé à plus d’un titre.

                 


                Je profite de ma longue expérience de conférencier du bistrot du commerce pour vous conseiller d’ajouter un peu de gnôle dans vos boissons ce qui aura pour effet rétroactif et permanent à terme d’ouvrir vos perceptions au delà du cadre trop strict de vos idéologies tirées du papier buvard qui constitue la majeure partie de votre bibliothèque. Ce qui ne fait pas de vous forcément un rat, entendons nous bien, qu’il n’y aie pas de méprise sur mes intentions pacifiques et joviales.

                Je pourrais également vous faire une offre réduite afin de vous inciter à quitter votre cercle aristocratique pour rejoindre mon losange dont la renommée va croissant, surtout le matin avec un café pomme, rien de tel pour vous requinquer après une longue nuit blanche de conférences sans fin. J’attends votre candidature avec impatience, nous pourrions alors disserter sereinement sur ce qui me semble être votre principale erreur, à savoir votre évidente haine primaire de l’allemand en général, voire de vos sympathies quelques peu douteuses envers des personnages controversés du style de Daniel Salvatore Schiffer dont j’ai eu l’occasion de croiser le fer ici même, il m’avait clairement convaincu de ne pas être au niveau qu’il prétendait mais après tout, chacun peut se tromper, il y a bien des gens ici qui croient que Soral est une référence en matière d’intellect punk, voyez, votre erreur est somme toute minime par rapport à celles des autres.

                Par contre je ne comprends pas votre attachement relativement naïf à Mr. Ardisson ce qui trahit un peu vos origines nobles et faussement prolétaires, ce qui n’est pas pour me déplaire, votre style châtié et pincé sans rire me ravi, sans fausse ironie, j’ai rit au moins 4 fois à la lecture de vos deux dernières vidéos par vos expressions dandiesques que ne renierait pas un Jean d’Ormesson sur lequel je partage avec vous le regard à travers au moins un de vos verres optiques la justesse de vos appréciations sur le personnages grand guignolesque que représente cette face rance et moisie de l’ancienne bourgeoisie qui applaudit d’émerveillement aux asticots qui la rongent. Comme c’est joliment dit de votre part cher Pierre-Yves.

                Mais vous oubliez un point essentiel dans le développement de vos raisonnements spéculatifs en milieu feutré sécurisé du salon de vos aïeux, quid d’Israël dans votre approche stratégique de la géopolitique américaine notamment ? Feignez vous à dessein d’en oublier l’influence profonde jusqu’au sein même de ce que vous appelez l’état profond ? Ou dans votre jeunesse toute relative, la naïveté qui colle à cet âge précoce vous jouerait elle des tours dont elle en a plein la besace ?

                C’est pourquoi, il me semble urgent, vu votre fascination enfantine pour Todd qui est loin d’être le génie que vous décrivez en plus il n’y a pas trois Todd pour le prix d’un, ce n’est qu’une girouette idéologique qui travaille pour la main qui le nourrit sans plus, mais nous discuterons de tout cela quand vous aurez prêté allégeance à mon losange en me fournissant une bouteille de vieux cru millésimé qui doit certainement dormir paresseusement au fond d’une cave bien ventilée à l’humidité naturelle des vieilles pierres dont vous avez hérité d’un quelconque parent décédé hélas trop tôt. A bientôt, cher collègue inversé, veuillez agréer mes salutations les plus cordiales et euphoriques

                 


                • vote
                  La Vouivre La Vouivre 20 mai 2015 20:15

                  @Yves-Pierre Verrey-Carrey
                  Vous êtes tordant vous savez smiley


                • vote
                  La Vouivre La Vouivre 20 mai 2015 20:10

                  Alors en gros si je comprends bien, c’est un bouddhiste marié à une malgache qui veut nous expliquer comment être faf en France c’est bien cela ?
                  Il est plutôt mignon et loin d’être con alors pourquoi n’a t’il pas trouvé chaussure à son pied avec une française de souche pour mettre en pratique sa théorie de l’Angleterre aux anglais, la France aux français, chacun chez soi et les migrants ne seront plus noyés, patriotisme éclairé avant tout et Monsieur veut nous envahir de sa progéniture métissée comme si on n’en exportait déjà pas assez comme ça des panachés, contradiction, contradiction quand tu le tiens... Hihihi Faites ce que je dis pas ce que je fais, encore et toujours...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès