• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Pr Perronne démis de ses fonctions par Martin Hirsch : « Je suis un (...)

Le Pr Perronne démis de ses fonctions par Martin Hirsch : « Je suis un médecin, je me bats pour les malades »

« Martin Hirsch (directeur général de l'AP-HP, Assistance publique – Hôpitaux de Paris) m'a remis une lettre comme quoi j'étais démis de mes fonctions de chef de service »

 

Le 18 déc. 2020. Christian Perronne au Défi de la vérité : ses premiers mots après sa mise à l'écart

Le Pr Perronne au Défi de la vérité, notre nouvelle émission : au micro de Richard Boutry, il a relaté son entretien du matin matin même et déclaré qu’avec l’assistance de son avocat, il va attaquer certains médecins devant le Conseil de l’Ordre.

 

« Moi je suis un médecin, je me bats pour les malades ! »

 Un médecin qui se bat pour les malades ?

 En voilà une bonne raison pour être viré sur le champ !

 Un bon médecin doit en priorité se battre pour les profits des laboratoires pharmaceutiques, qui sont aussi les profits des banques, des grands gestionnaires d'actifs (BlackRock, Vanguard, ou State Street), et de tous les laquais de service sur lesquels l'argent de la corruption ruisselle sans discontinuer...

 Monsieur Perronne, les malades sont juste une source de profits pour nous, la ploutocratie régnante !

 Au lieu de vous battre pour les malades, voyez-les plutôt comme des prisonniers qu'il ne faut surtout pas laisser s'échapper. Quitte à en abattre quelques-uns pour que les autres se tiennent tranquilles...

 Battez-vous d'abord pour nous ! Et vous en serez récompensé au centuple.

 Vous préférez vous battre pour les malades ? Vous savez ce qui vous attend...

 

Tags : Vaccins Santé Oligarchie Corruption Industrie pharmaceutique Finance Covid-19 Médecine




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • 17 votes
    jack Mandon jack Mandon 18 décembre 2020 19:37

    Ce pouvoir "stalinien" poursuit son oeuvre cynique d’intoxication et de violence généralisées. C’est la révolte de la médiocrité et de l’inculture sur les praticiens authentiques. Ce vivier de misérables macroniens se développe de la manière virale avec une dangerosité autrement plus inquiétante que la grippe saisonnière. Le peuple découvre au fil des jours que les véritables tueurs ce sont eux. Auront ils le bon sens de disparaitre de la scène politique avant la tragédie finale ?


    • 4 votes
      hase hase 18 décembre 2020 19:47

      @jack Mandon
      Non ! le peuple ne va pas assez vite. Tant qu’il obéit, craignant la prune, il obéit. La répression, ça marche. La menace, ça marche...
      C’est comme toujours, une infime partie de résistants, mais, aujourd’hui, particulièrement impuissants.


    • 8 votes
      tonimarus45 19 décembre 2020 15:31

      @jack Mandon Martin Hirsch ce "rastignac avec des dents qui rasent le parquet ,toujours du bon cote de la barriere ,s’alliant avec le diable s’il le fallait pour sa carriere,n’ayant pas hesite au tout debut ,afin d’acquerir une certaine notoriete , a devenir "patron" de l’assos cree par l’abbe pierre(emaus) ,me donne envie de gerber des que je le vois et l’entend. Là il fait le sale boulot ordonne par le gouvernement et big pharma. ??Qu’elle indignite en cette personne ????


    • 10 votes
      V_Parlier V_Parlier 19 décembre 2020 21:32

      @tonimarus45
      Martin Hirsch, un politicard bobo qui n’a jamais rien foutu de concret de sa vie (à part des nuisances), qui vire un médecin ! Mais comment pourrait-il se permettre cela dans un pays qui ne serait pas une république bananière ?


    • vote
      Garibaldi2 20 décembre 2020 02:57

      @jack Mandon

      Le titre de l’article est erroné, ce n’est pas Martin Hirsch SEUL qui a viré Christian Perronne, mais Martin Hirsch ET le professeur Rémi Salomon (président élu de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP), ET le président de la commission médicale du groupe hospitalier AP-HP. Université Paris-Saclay, ET le directoire de l’AP-HP.

      Communiqué : ’’Le directeur général de l’AP-HP a mis fin, ce jeudi, aux fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales exercées par le professeur Christian Perronne à l’hôpital Raymond-Poincaré - AP-HP à Garches. Cette décision a été prise après avoir recueilli l’avis favorable du président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, celui du président de la commission médicale du groupe hospitalier AP-HP. Université Paris-Saclay et après avoir consulté le directoire de l’AP-HP .’’

      https://www.aphp.fr/actualite/le-professeur-remi-salomon-ete-elu-president-de-la-commission-medicale-detablissement-cme

      https://www.aphp.fr/commission-medicale-detablissement

      https://www.aphp.fr/directoire

      Le problème de Christian Perronne, c’est qu’il ne sait pas parler de son cas personnel, et qu’il se laisse interviewer par n’importe qui, comme ce ’’journaliste’’ qui prend position en mettant ses convictions en avant, et en parlant à la place de la personne qu’il interviewe. Perronne ne maîtrise pas le débat. Je mets ce ’’journaliste’’ au même niveau que ceux qui en interview servent la soupe à Macron ou à Véran.

      Que dire de l’allusion à Fourtillant qui n’a pas été ’’embastillé’’ comme sous Staline, mais placé en hôpital psychiatrique à la demande du médecin de la prison où il venait d’être incarcéré à la suite d’un mandat d’amener, car Il était convoqué le 4 décembre devant la juge d’instruction Brigitte Jolivet, mais il avait fait savoir qu’il ne se présenterait pas. Et ce fut le cas.

      Toute personne incarcérée fait l’objet d’un entretien médical quand elle entre en détention. Fourtillan a été traité comme n’importe quel autre détenu.

      https://www.agoravox.fr/commentaire5934087

      Fourtillant vient de sortir de l’hôpital psychiatrique, à la demande du juge des libertés. En principe il doit retourner en prison, mais ...

      https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/12/18/le-professeur-fourtillan-l-un-des-temoins-du-documentaire-complotiste-hold-up-quitte-l-hopital-psychiatrique_6063886_3224.html

      ’’Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, l’un des intervenants du documentaire "Hold Up" qui avait été placé en hospitalisation d’office, est libre. Ce mercredi 17 décembre, à Uzès, le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n’avait pas sa place à l’hôpital psychiatrique.’’.


      https://www.midilibre.fr/2020/12/17/uzes-jean-bernard-fourtillan-est-libre-et-a-quitte-lhopital-psychiatrique-9263728.php

      En hôpital psychiatrique, d’accord, mais en détention provisoire ?

      L’imprécision des journalistes fait qu’il y a confusion avec la libération de l’hôpital psychiatrique et la fin de son incarcération en prison.



    • vote
      Garibaldi2 20 décembre 2020 03:02

      @V_Parlier

      Que vous n’aimiez pas Martin Hirsch, c’est un point de vue, mais dire qu’il n’a rien foutu de concret de sa vie est contraire à la réalité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Hirsch


    • 2 votes
      tonimarus45 20 décembre 2020 06:33

      @Garibaldi2—oui ;;un rastignac de premier ordre ,c’est ce que j’ai deja dit


    • vote
      Tchakpoum Tchakpoum 21 décembre 2020 11:41

      @jack Mandon

      Le "stalinisme" agit comme une déferlante qui emporte tout.
      Perronne l’a lui-même expliqué avec cet appel solennel qui a peut-être été à l’origine de l’exclusion par Martin Hirsch. Il y a une précipitation forcée pour le vaccin. Le nouveau variant du virus en GB le montre : il ne fait qu’accélérer la campagne de vaccination dont on ignore encore à peu près tout.
      Cette vague, ce sont les politiques, les médias et les autorités médicales qui poussent dans le même sens. Au niveau européen, tous les gouvernements, avec en plus l’UE, se mettent en résonance, avec des politiques (ou dictatures) sanitaires interchangeables, vers une seule et puissante vibration irrésistible. Je me demande si un gouvernement serait maintenant capable d’aller à contre courant en Otanie (à part quelques exceptions, mais pour combien de temps ?).
      Sans compter la coercition qui s’accélère aussi contre les messages et les comptes sur les réseaux sociaux.

      Quand je parle des politiques sont interchangeables, i faut regarder comment a tourné ce contrôle covid à domicile, en Belgique. https://francais.rt.com/international/82015-belgique-controle-covid-lors-fete-maison-tourne-mal
      Et après le n’importe quoi policier, c’est le même n’importe quoi judiciaire auquel on nous habitue en France : ce sont les habitants de la maison qui ont agressé, alors que la vidéo montre l’inverse à nos yeux, et ils sont convoqués au tribunal pour rébellion.


    • 15 votes
      sirocco sirocco 18 décembre 2020 19:42

      Big Pharma sera très reconnaissant (et très généreux...) envers Martin Hirsch pour avoir fait taire un grand médecin qui a le culot de se préoccuper de la santé des gens au lieu d’œuvrer pour l’enrichissement des actionnaires.


      • 10 votes
        Pyrathome Pyrathome 18 décembre 2020 23:42

        @sirocco

        https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-pr-perronne-tient-parole-et-contre-attaque

        Christian Perronne a annoncé par l’intermédiaire de son avocat porter plainte.

        Il l’avait dit sur le plateau du Défi de la vérité, où nous l’avions reçu, et il n’a pas tardé à joindre le geste à la parole.

        Par un communiqué, son avocat Me Thomas Benages a annoncé qu’avec son autre conseil Me Séverine Manna, ils avaient déposé une plainte ordinale pour leur client.

        Cette dernière vise le jeune Dr Nathan Peiffer-Smadja que nous avions déjà évoqué.


      • 1 vote
        V_Parlier V_Parlier 19 décembre 2020 21:35

        @Pyrathome
        Alors c’est l’avocat qui sera viré à son tour. Ca a d’ailleurs été dit presque clairement : Qui se permet de juger le roi ? M’enfin ! https://fr.sputniknews.com/politique-francaise/202012191044958920-diner-a-lelysee-comment-on-peut-se-permettre-de-juger-excusez-moi-les-actes-du-president-dit-une/


      • 11 votes
        Pyrathome Pyrathome 18 décembre 2020 22:18

        Macron positif au covid.

        Tranquillou, ce médecin lui conseille le combo :

        AZI
        HCQ
        Vitamine D, vitamine C, zinc

        • 12 votes
          alibaba007 alibaba007 19 décembre 2020 01:30

          @Pyrathome "ce médecin lui conseille le combo : AZI HCQ Vitamine D, vitamine C, zinc

          "

          Dommage qu’il ne l’aie pas traité comme nos âgés en EHPADS, Rivotril à dose homéopathique, smiley 2 litres par jambe  smiley


        • 11 votes
          Duke77 Duke77 19 décembre 2020 10:07

          Merci pour ce lien twitter vers l’extrait de l’émission de Morandini. Ce médecin (un de plus) qui propose le protocole Raoult nous permet de dire une bonne foi pour toute à sls0 et bubu -les 2 gros débiles du site - d’aller se faire ....

          Comme le weekend commence bien ! Les masques tombent. La propagande est en train de céder face aux centaines d’études qui prouvent l’efficacité des anti-biotiques macrolides et de l’HCQ !


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 décembre 2020 15:45

          @Pyrathome

          Prescription de bon sens, rapport-bénéfice risque très évident, il devrait effectivement suivre ce conseil. Tout dépend de son médecin traitant, bien sûr. 


        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 19 décembre 2020 21:36

          @Qaspard Delanuit
          Alors pourvu qu’il ne le suive pas. (En vérité il le suivra mais en prétendant qu’il a été soigné au Remdesivir).


        • 1 vote
          Guepe maçonne Guepe maçonne 20 décembre 2020 01:30

          @Pyrathome

          Prescription à la con et simple compilation de toute les conneries inventés par un certain nombre de charlatans.


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 décembre 2020 04:41

          @Guepe maçonne

          "Prescription à la con et simple compilation de toute les conneries inventés par un certain nombre de charlatans."


          Critiquer, c’est bien ; améliorer, c’est mieux.

          Donc que prescrivez-vous à notre cher président, en remplacement de la prescription proposée par le médecin interrogé à ce sujet, qui aurait selon vous plus de chances de lui faire du bien que de lui faire du mal ?

          Du doliprane, du doliprane et puis un peu de doliprane ? 

          Rien ? 


        • 14 votes
          ezechiel ezechiel 19 décembre 2020 00:06

          Merci à France-Soir d’avoir donné la parole au professeur Perronne.
          Le journaliste mène une entrevue correcte sans agresser systématiquement l’invité, c’est assez rare.


          • 7 votes
            jack Mandon jack Mandon 19 décembre 2020 06:56

            @ezechiel

            • C’est vrai, comme vous l’observez, il existe sans doute encore des journalistes respectueux et intelligents qui utilisent une dialectique humaine en mesurant l’espace qui sépare la bonne critique objective de la critique du journaleux inculte qui comme la plupart des macroniens traversent toujours la période oedipienne, malgré leur âge avancé. Ils ne sont pas terminés.
              Le besoin de tuer le père tellement puissant chez le psychopathe macron, cette poupée gonflable d’un capital dévastateur. Qu’ils aillent au diables ces petits dictateurs, depuis quelques années nous les subissons.

            • Je ne peux oublier tous les artistes qui se taisent en ne dénonçant pas les abus de ce pouvoir dévoyé. L’argent pollue les humains, nul homme n’est à l’abri de ce dilemme. C’est pourtant le peuple qui les idéalise.

            • Ecoutez Michel Onfray, dont je ne partage pas toutes les idées, mais qui explique clairement qu’en évitant l’agrégation et le parisianisme il n’a pas perdu son âme. Il ferait un bon politique si son coeur lui permettait. Sa manière d’évoquer la beauté simple de son père nous parle de son équilibre psychique, phénomène inverse chez l’erreur de la nature citée plus haut.

            • Les critères d’harmonie et d’équilibre devraient être fondamentaux dans les choix des électeurs. La sagesse devrait habiter les hommes responsables. Le pouvoir de la marchandise, le capital, même moribond occulte encore le bon sens mais aussi la raison. L’absence de maturité traverse toutes les classes sociales, c’est même la seule forme d’égalité universelle.

            .


          • 5 votes
            albert123 19 décembre 2020 09:42

            @jack Mandon

            "Ecoutez Michel Onfray"

            30 secondes pas plus, au delà le type se trahi tout seul


          • 5 votes
            Duke77 Duke77 19 décembre 2020 10:23

            @albert123 C’est vrai qu’autant Onfray peut être bon parfois, autant il se vautre complètement sur certains sujets. Par exemple, depuis qu’il a survécu à sa covid plutôt corsée, il répète au sujet du vaccin qu’il est pour parce qu’il a étudier pasteur à l’ecole etc. Fustigeant le mouvement de méfiance de beaucoup de gens au sujet de ce vaccin contre le sars-cov2 et même parfois d’autres. Là, il sert carrément la souppe à Big Pharma en répétant l’idée fausse que les gens méfiant sont des anti-vax. La plupart d’entre eux étant plutôt méfiant vis à vis des adjuvants ou de vaccins qui semblent être plus dangereux qu’utiles sans pour autant rejeter la vaccination dans le principe. En gros, on a la mal-bouffe du fait des dérives des industriels à le recherche de toujours plus de profit, il y a évidemment le même phénomène chez les industriels d’autres secteurs comme la pharmacie : la "mal-vax" pourrait-on dire. Et cele relève du bon sens, pas de l’ignorance comme Onfray semble le croire.


          • 8 votes
            Pyrathome Pyrathome 19 décembre 2020 14:17

            @Duke77

            Onfray prouve encore une fois de plus que l’on peut être d’un côté grand érudit culturellement parlant, et de l’autre proférer des conneries de pilier de bar sous le coup de l’émotion.....


          • vote
            Guepe maçonne Guepe maçonne 20 décembre 2020 01:29

            @Duke77

            Le mal vax mdr

            La démence est une maladie incurable qui ne se soigne pas malheureusement. Mais heureusement, tu finiras bien par perdre assez de tes facultés pour ne plus etre capable d’écrire sur un clavier. smiley


          • 4 votes
            alanhorus alanhorus 19 décembre 2020 12:17

            C’est véritablement scandaleux et je pense illégal et il y a une plainte contre cela à faire.

            Une ancienne histoire est à rappeler ici :

            https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/180620/reseaux-francs-macons-jean-louis-caccomo-brillant-professeur-interne

            https://www.youtube.com/watch?v=W5qOlAeRdtg

            Enfermé de force en hôpital psychiatrique mais toujours debout ! - Le Zoom - Jean-Louis Caccomo

            • 4 votes
              thierry3468 19 décembre 2020 13:12

              Respect pour son combat pour la vérité. Patience, le mur se fissure et bientôt toute cette farce macabre va s’écrouler.Honte à tous ceux qui ont défendus les mensonges des gouvernements corrompus .Le jour de gloire arrive...


              • 2 votes
                matounet matounet 19 décembre 2020 13:13

                C’est toute la différence entre une personne qui soigne et un bouffon !


                • 3 votes
                  illiadegun illiadegun 19 décembre 2020 15:22

                  Avant chaque réunion des banquiers du haut Capital destructeurs des États-Nations,ils entonnent l’hymne :

                  "Allons à fond dans l’apatriiide...."


                  • vote
                    Dixit Dixit 19 décembre 2020 17:41

                    et un de plus pour BFM !

                    Ils étaient trois, ils seront bientôt quatre !

                    Le suivant ?


                    • 2 votes
                      BA 19 décembre 2020 18:05

                      Samedi 19 décembre 2020 :


                      L’Italie se reconfine, les Pays-Bas se reconfinent, l’Allemagne aussi, le Danemark aussi, l’Autriche aussi … et aujourd’hui Londres et le sud-est de l’Angleterre se reconfinent.


                      Covid-19 : Londres et le sud-est de l’Angleterre reconfinés dès dimanche.


                      Le premier ministre Boris Johnson a évoqué une « nouvelle variante du virus », qui se transmet « bien plus facilement ».


                      Le premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé samedi 19 décembre le reconfinement de Londres et du sud-est de l’Angleterre dès dimanche, portant un coup de grâce aux retrouvailles de Noël, pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du nouveau coronavirus.


                      « Il semble que cette propagation est désormais alimentée par une nouvelle variante du virus », qui se transmet « bien plus facilement », a déclaré le premier ministre lors d’une conférence de presse. « Rien n’indique qu’il est plus mortel ou qu’il cause une forme plus sévère de la maladie » ou qu’il réduit l’efficacité des vaccins, a-t-il toutefois ajouté.


                      Boris Johnson a détaillé les nouvelles restrictions. Les résidents devront rester à la maison, sauf quelques exceptions limitées. Les commerces non essentiels, les gymnases intérieurs, les installations de loisirs et les services de soins personnels devront fermer. Le télétravail sera la règle, sauf s’il est impossible. Les habitants concernés ne pourront pas quitter les « zones 4 » et ne pourront pas passer la nuit loin de chez eux.


                      Au total, quelque 38 millions de personnes en Angleterre, soit 68% de la population, vivent déjà en zone d’alerte « très élevée », le niveau le plus strict des restrictions qui implique la fermeture des pubs, restaurants et musées, ainsi que l’interdiction pour les ménages de se mélanger sauf exceptions.


                      https://www.lefigaro.fr/international/covid-19-londres-et-le-sud-est-de-l-angleterre-reconfines-des-dimanche-20201219



                      • 7 votes
                        ZardoZ ZardoZ 19 décembre 2020 20:02

                        @BABLA qui nous fait les comptes rendus de BFMerde, dont nous avons strictement rien à foutre.


                      • 2 votes
                        sls0 sls0 19 décembre 2020 21:15

                        @ZardoZ
                        Dont j’en ai strictement rien à foutre et non dont nous avons strictement rien à foutre.
                        Voilà que le zardoz se prend pour le roi soleil.
                        On t’as certainement dit souvent t’es le roi des c... , c’est une image, rien là dedans qui permette officiellement l’emploi du nous.


                      • 1 vote
                        V_Parlier V_Parlier 19 décembre 2020 21:40

                        @BA
                        Je croyais qu’ils étaient déjà vaccinés en Angleterre et que ça marchait super bien ? ...


                      • vote
                        Guepe maçonne Guepe maçonne 20 décembre 2020 01:24

                        @V_Parlier

                        On vaccine pas 66 millions de personnes en quelques jours voyons.


                      • vote
                        Garibaldi2 20 décembre 2020 03:12

                        @sls0

                        Dont je n’ai strictement ....

                        Dont nous n’avons strictement ...

                        https://www.linguee.fr/francais-anglais/traduction/nous+n%27avons+rien+%C3%A0+nous+reprocher.html

                         smiley


                      • 1 vote
                        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 décembre 2020 06:04

                        @sls0

                        "dont j’en ai"


                        Vous avez les bonnes lettres, mais dans le désordre. La forme correcte est :
                        "dont je n’ai". 

                        La présence du pronom relatif "dont" rend superflue (et fautive) celle du pronom personnel complément "en".

                        Car "dont" contient un "de" caché. Il faut ici choisir une tournure avec "de", "dont", ou bien une tournure avec "en". Mais pas les deux en même temps.

                        Exemples corrects : 

                        "Je n’ai rien à foutre de cette information."
                        "C’est une information dont je n’ai rien à foutre."

                        "Cette information, je n’en ai rien à foutre."

                        Là où cela se complique, c’est qu’il existe aussi une tournure emphatique (marquant une emphase, quand on veut insister) qui autorise la combinaison du pronom "en" et du pronom "de", à condition de respecter par exemple cette syntaxe :

                        "Je n’en ai rien à foutre, de cette information !" 

                         


                      • 2 votes
                        ZardoZ ZardoZ 21 décembre 2020 15:29

                        En plus d’être un @guignol, tu es sénile. Ici nous sommes plusieurs a ne pas croire au cirque du virus, donc le pluriel est approprié. Par contre, toi le suceur de roue arrière continue à regarder tes infos sur ta vieille télé de 1987 et reste dans ton coin à radoter.


                      • vote
                        sls0 sls0 21 décembre 2020 15:40

                        @ZardoZ
                        Les platistes aussi peuvent dire nous.


                      • 1 vote
                        Guepe maçonne Guepe maçonne 20 décembre 2020 01:26

                        Bien fait !

                        Il déshonorait depuis trop longtemps la profession. Il a toujours son bouquin de merde pour vivre sur le dos des pigeons. Qu’il laisse sa place à l’hopital à un médecin qui soit pas un charlatan.

                        Bon débarras avec ces tiques nazies !


                        • vote
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 décembre 2020 06:59

                          @Guepe maçonne

                          "Bon débarras avec ces tiques nazies !"


                          "En théorie, les insectes de tous types, en particulier les espèces qui piquent, peuvent être utilisés comme vecteurs de maladies dans un programme de guerre biologique. L’Allemagne, le Japon, la Grande-Bretagne, la Russie et les États-Unis ont tous mené des expériences dans ce sens pendant la Seconde Guerre mondiale, et les Japonais ont utilisé de telles maladies transmises par les insectes contre des soldats et des civils en Chine. C’est l’une des raisons pour lesquelles le président Franklin Roosevelt et le secrétaire à la Guerre Henry Stimson ordonnèrent la création d’un programme américain de guerre biologique en 1942, dont le siège était à Camp Detrick dans le Maryland. Celui-ci s’est finalement transformé en une très grande installation s’étendant sur 245 bâtiments pour un budget de 60 millions de dollars, y compris un département des armes entomologiques qui a produit en masse des mouches, des poux et des moustiques comme vecteurs de maladies."

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Erich_Traub#Recherche_sur_les_armes_biologiques



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès