• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vidéo Coronavirus. Avant/après : à Venise, l’eau des canaux est redevenue (...)
#53 des Tendances

Vidéo Coronavirus. Avant/après : à Venise, l’eau des canaux est redevenue limpide

Source 

 

Made with Flourish

Tags : Italie Eau Coronavirus




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Gollum Gollum 23 mars 10:49

    Lol la nature qui reprend ses droits quand l’homme s’arrête.. pas désagréable.

    Chez moi silence absolu les oiseaux chantent à tue tête le pied...

    Je suis confiné mais je m’en fous.

    Avant fallait que je fasse des kms pour trouver du silence. C’est le silence qui est venu à moi.. gratuitement.. smiley

    Pas belle la vie ? smiley

    Ah non j’allais oublier : On va tous mourrriiirrr ! smiley


    • 4 votes
      yoananda2 23 mars 10:53

      @Gollum
      une chose est sûre, tout le monde tire la couverture à soi pendant cette crise.
      Les néolibéraux avec leur stratégie du choc.
      Le natio avec leur "on vous l’avait bien dit" et avec les "regardez les racailles qui refusent le confinement".
      Les écolos avec les effets positifs sur la nature.
      Les socialo avec leur "protégeons nos acquis fauciaux"
      etc ...


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 23 mars 11:30

      @Gollum Mais non... vous allez voir, ça va s’arranger et malgré les choses difficiles, il y aura des effets malgré tout, bénéfiques, la preuve.


    • 1 vote
      Gollum Gollum 23 mars 12:21

      @Simple citoyenne

      C’était de l’humour.. Je faisais référence à un de mes anciens posts : Lien


    • 3 votes
      Gollum Gollum 23 mars 12:22

      @yoananda2

      Bien évidemment chacun voit cette crise selon ses propres prismes, déformants ou non..


    • 1 vote
      yoananda2 23 mars 12:24

      @Gollum

      Bien évidemment

      le tout étant d’auto connaître ses propres prismes personnels à soi même.


    • 2 votes
      Laconicus Laconicus 23 mars 12:30

      @Gollum
      "Chez moi silence absolu les oiseaux chantent à tue tête le pied..."

      Comment ça, ils ne sont pas tous confinés ?!?  smiley

      (Elle est pas un peu contradictoire, votre phrase, s’pèce d’anti-aristotélicien primaire ?!)


    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 23 mars 12:40

      @Gollum Ah ok.. mais c’est l’ occasion d’avoir une très grande pensée pour les gens qui doivent être terrifiés, paniqués... qui n’ont rien pour s’occuper... personne... les enfants qui doivent être seuls devant la télé anxiogène comme c’est pas possible... les médias... je les hais.


    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 23 mars 13:08

      @ Gollum en référence à votre post, au début moi aussi, je refusais de céder à la panique... je ne me laisse pas impressionner par les médias qui se nourrissent de la peur de leurs téléspectateurs et je n’en suis pas... mais là... il semble que malgré tout, cela soit une autre histoire. Si quatre pays ont pris des mesures de confinement... c’est plus que sérieux. Calme et droit, mais pas irresponsable.


    • 1 vote
      Gollum Gollum 23 mars 13:13

      @Laconicus

      Ben non, pas de confinement.. smiley

      J’avais pourtant envoyé une lettre, anonyme, signée : le corbeau, dénonçant ces volatiles n’ayant aucun sens civique, afin qu’ils restent confinés, de préférence chez moi, mais je n’ai vu aucune force de l’ordre, aucune patrouille volante, qui serait venue, aurait verbalisé tout ce petit monde, sur papier libre, comme l’air... et réclamer un paiement cash sous forme de graines, chenilles et autres denrées de première nécessité.

      J’ai alors téléphoné et là les flics sont venus mais c’est moi qui ai eu droit à une prune, incroyable ! smiley
      Alors que je ne faisais que mon devoir de citoyen délateur au profit des consignes gouvernementales strictes. C’est à n’y rien comprendre vraiment.

      Sinon qu’est-ce qu’elle a ma logique chinoise ? Si on pouvait entendre les oiseaux c’est bien parce qu’il y avait du silence non ? Simple logique de base. smiley


    • 1 vote
      Gollum Gollum 23 mars 13:22

      @Simple citoyenne

      Il est clair que pour certains le confinement doit être difficile. Et que je suis un privilégié. Mais c’est l’occasion de découvrir de bons auteurs.

      La télé est volontairement anxiogène afin d’inciter les gens à rester chez eux même si ce n’est pas si grave que ça. Pour rappel, 98 % de chances de s’en sortir..

      Je pense même que je suis déjà vacciné ayant eu de très curieux symptômes il y a quelque temps, le poumon droit qui me faisait mal, quelque chose de tout à fait inhabituel. J’attendais donc la mort relativement sereinement car cela ne me fait rien de dégager j’ai déjà eu une vie suffisamment remplie et je suis philosophe par nature. Mais non cela a fini par passer, quelques jours quand même..
      Mais bon, c’était peut-être autre chose. Pas de certitude.


    • 1 vote
      Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 23 mars 16:27

      @Gollum

      Je conseille les cinq tomes de Boileau et Narcejac ou le roman-policier à la française. Des dizaines d’histoires dont certaines ont marqué et ont donné d’aussi bons films tels que : les Diaboliques (de Clouzot) ou Sueurs froides de Hitchcock.


    • 1 vote
      pegase pegase 23 mars 18:26

      @Laconicus

      "Chez moi silence absolu les oiseaux chantent à tue tête le pied..."

      Comment ça, ils ne sont pas tous confinés ?!?

      Nous autres on a plus le droit de voler, sauf moi puisque ça fait partie de mon travail smiley

      mais pas terrible quand même, pas envie d’aller encombrer les urgences en cas d’accident ...


    • 1 vote
      pegase pegase 23 mars 18:40

      @Gollum
      -
      C’est probablement une œsophagite, provoquée le plus souvent par des remontées gastriques qui irrite la partie inférieure de l’œsophage, la douleur se répercute à la cage thoracique côté droit ...

      remède, manger le plus tôt possible avant d’aller se coucher (genre 18h), voir pas manger du tout le soir, dormir semi assis (bof), éviter de boire trop de café ou boissons alcoolisées ...

      ne surtout pas prendre de gaviscon pour les problèmes de digestion, ce pseudo médoc aggrave le phénomène ... préférer le bicarbonate de soude ...

      Docteur pegase smiley




    • 1 vote
      Gollum Gollum 24 mars 08:43

      @pegase

      Non je ne pense pas que ce fut une œsophagite, j’ai déjà eu des remontées acides gastriques que je connais bien et que je combats généralement avec de la poudre calcaire..

      Il s’agissait bien d’une affection pulmonaire j’avais envie de tousser, rarement, heureusement car chaque toux, sèche, était très douloureuse..

      Encore une fois c’était la première fois de ma vie que j’ai eu de tels symptômes bizarres.. Et c’est tombé pile poil au moment où l’épidémie prenait de l’ampleur.. Cela peut être le hasard évidemment.. 

      PS : Pour la digestion, rien ne vaut l’huile de menthe poivrée.. smiley


    • vote
      pegase pegase 24 mars 21:42

      @Gollum
      -
      Essayez l’ail en préventif, 2 à 3 goussets tout les 2 jours, cru coupé en petits bouts en salade ...

      Voir ces 3 liens qui je l’espère vous ouvriront les yeux ...

      Lorsque l’effet de l’alliine est observé sur les cellules du sang in vitro, une augmentation de la capacité de phagocytose des phagocytes est observée.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliine

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Allicine

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Phagocyte


    • vote
      pegase pegase 24 mars 21:53

      @Gollum
      -
      Faut faire attention, parce que ça boost fort les phagocytes, aussi ils peuvent s’attaquer aux cellules des poumons, donc à consommer avec modération ...

      c’est pourquoi il faut espacer la prise d’ail tout les 2 jours, et c’est déjà limite ...


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 23 mars 11:08

      Lire également l’article « COVID-19  : la pandémie a entraîné une réduction de la pollution atmosphérique dans plusieurs pays ».

      On peut lire dans la conclusion : « ces chiffres préliminaires démontrent que cette catastrophe sanitaire mondiale est une occasion d’évaluer quels aspects de la vie moderne sont absolument nécessaires et quels changements positifs pourraient être possibles si nous changeons nos habitudes à l’échelle mondiale ».


      • 2 votes
        Joe Chip Joe Chip 23 mars 18:29

        @maQiavel

        Une autre conséquence moins drôle, dans certains pays les animaux semi-sauvages qui avaient l’habitude d’être nourris par l’homme et les touristes sont en train d’envahir les villes en quête de nourriture car ils ont perdu l’habitude de se nourrir par eux-mêmes. 


      • vote
        Laconicus Laconicus 24 mars 11:10

        @Joe Chip
        "car ils ont perdu l’habitude de se nourrir par eux-mêmes."

        Voilà ce que c’est de tout attendre de l’humain-providence, on voit les dégâts de la doctrine de "l’assistanat" chez ces animaux paresseux (probablement marxistes) qui ont perdu toute dignité et se mettent à fouiller dans les poubelles ! 
         


      • vote
        Joe Chip Joe Chip 24 mars 11:19

        @Laconicus

        En fait ils se battent férocement entre eux pour se disputer les miettes qu’ils trouvent encore dans les poubelles et les villes, donc l’analogie avec la sociale-démocratie me semble effectivement très pertinente smiley


      • 1 vote
        Ozi Ozi 24 mars 12:28

        @Laconicus
        L’humain serait-il en train de prendre conscience qu’il est profondément marxiste, surtout ceux qui n’osent se l’avouer, car soyons honnêtes, mis à part le vieil ermite des montagnes, le vieux sage du désert et le vieux chamane des forêts, tous les humains sur cette planète sont des assistés.. D’ailleurs plus tu possèdes de biens matériels, plus tu es assisté.. Plus tu es marxiste smiley smiley 


      • 2 votes
        Laconicus Laconicus 24 mars 13:14

        @Ozi
        "tous les humains sur cette planète sont des assistés."

        Que, quoi, qu’ouis-je ? Mais pas du tout Môôôsieur le fossoyeur de la libre entreprise ! Moi, je me suis fait tout seul, et j’ai monté mes sociétés immobilières à la force du poignet. Et tout ce que je possède, je l’ai gagné à la sueur de mon front comme un vrai guerrier du capitalisme pur et dur. Alors c’est pas des petits cocos partagistes de votre genre qui vont venir me piquer ma maison, ma merco, mon terrain de golf privé ! Et pourquoi pas ma femme, pendant qu’on y est, hein ? Alors que c’est l’objet qui m’a coûté le plus plus cher, à l’achat comme à l’entretien !!  smiley


      • 1 vote
        Vraidrapo 23 mars 17:38

        Je pense qu’il serait opportun de mettre cette Cata à profit.

        On avait besoin de cette pause pour réfléchir un peu. Réfléchir chacun à son niveau... bien sûr.

        Je pense que même celui qui n’a pas d’activité intellectuelle pendant le confinement apprend au moins à regarder autour de lui et, à entendre.

        Un révélateur parmi d’autres : si la fauche de médicaments, de masques ou la razzia des sacs de farine, de PQ cessait, ce serait aussi un bon point à mettre à l’actif du civisme renaissant (ou espéré).

        La combinaison des devoirs à la maison et le travail à domicile est aussi à mettre à l’actif de la Situation.

        S’il ressort quelque chose de positif de cette horreur, les sacrifices du personnel soignant qui a donné des vies, auront plus d’un sens...

        Mais à quel prix, à quel prix !!!...

        En 1973, au Service des Urgences de l’ancien Hôpital de La Timone, au détour d’un couloir, cet écriteau que j’ai gardé en mémoire :

        " Une vie ce n’est rien, une Vie c’est Tout !"


        • 1 vote
          Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 24 mars 08:12

          @Vraidrapo

          Tout de même ! Un peu d’esprit positif sur ce site de droitards dépressifs et autres branlouilleurs complotistes.


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 24 mars 11:35

          Je suis vraiment le seul à croire que cette crise ne va pas changer grand-chose ? 

          La situation d’isolement propice au questionnement et à la remise en cause de notre "modèle de société" est en réalité totalement artificielle puisque le système d’approvisionnement pourvoyant à l’ensemble de nos besoins  toujours basés sur "l’exploitation capitaliste" — est toujours en place. Au mieux nous sommes un peu comme ces patriciens romains qui croyaient échapper par la philosophie aux embarras de la vie urbaine alors qu’ils jouissaient d’un confort absolu dans la solitude de leurs villas somptueuses. 

          En outre nous n’en sommes qu’au début, il est donc d’autant plus facile de s’extasier sur les effets positifs que les effets négatifs ne se font pas encore trop ressentir. 

          Dès que le confinement sera levé, la majorité des gens n’aspireront sans doute qu’à une chose, reprendre leur vie d’avant, et ils accepteront peut-être pour cela de renoncer à certains "avantages sociaux" pour renouer avec la société d’abondance.


        • 2 votes
          yoananda2 24 mars 11:43

          @Joe Chip
          on n’est qu’au début de cette crise Mr Chip. Il se peut qu’il y ait plusieurs vagues. Il se peut à l’inverse qu’on nous inocule un vaccin obligatoire d’ici quelques mois. Il se peut que ce ne soit pas si facile que ça de relancer l’économie. Il se peut qu’on ai des faillites. Il se peut qu’on ai des ruptures d’approvisionnement alimentaire. Il se peut que ça débouche sur une nouvelle instance sanitaire mondiale renforcée. Il se peut qu’on ai une crise monétaire en conséquence.
          Il se peut, il se peut.
          Pour l’instant, je vois ce virus comme un révélateur. Peut-être qu’au final ça révélera que notre système était solide, et qu’on (en moyenne) va reprendre pépère avec une confiance renouvelée dans la science, les marchés, les administrations. Peut-être que ça ne changera quelque chose que pour la génération d’ado actuelle qui est en train de construire sa vision du monde et qu’on n’aura les conséquences que dans 30 ou 50 ans (comme mai 68 qui s’est "déployé" durant les décennies suivantes).
          Mais la, on est à peine au début de la première vague. Les stats mondiales affichent une belle exponentielle. Peut-être un peu tôt pour "croire" quoi que ce soit, non ?


        • 3 votes
          Joe Chip Joe Chip 24 mars 12:05

          @yoananda2

          Contrairement à tout le monde, je ne sais pas lire l’avenir dans une boule de cristal. Il se peut beaucoup de choses mais la plus probable est que les choses continuent comme avant, simplement, la vie sera plus difficile, intégrant de nouvelles contraintes et de nouvelles difficultés  pour une partie de la population. Les plus privilégiés vont même peut-être y gagner avec la généralisation du télétravail pour les cadres. 

          C’est la théorie de la chute par paliers successifs ; chaque crise systémique bouscule le modèle sans le remettre radicalement en cause, jusqu’à ce que le modèle ne soit plus soutenable sur le plan matériel. Mais à ce moment-là les gens auront renoncé à tellement de choses qu’il n’y aura peut-être aucun sentiment de rupture par rapport à la normalité. 

          Les plus vieux soupireront en repensant à l’abondance des années 80 et 90, à la douceur de la vie d’avant les "grandes crises" et les jeunes hausseront les épaules en avalant leur bouillie nutritive produite par le gouvernement.


        • vote
          maQiavel maQiavel 24 mars 12:07

          @Joe Chip

          D’accord avec Yoananda pour le coup et c’est suffisamment rare pour être noté. Il est beaucoup trop tôt pour "croire" quoi que ce soit. Beaucoup de choses peuvent se passer. La situation peut rester identique, elle peut être pire ou elle peut être meilleure, toutes ces possibilités ne sont pas à exclure.

          Cela étant, il faut faire une distinction entre les analyses prospectives qu’on peut faire et ce qu’on espère soi-même ( je ne dis pas que tu ne fais pas cette distinction, c’est simplement une précision). Par exemple, je souhaite certains changements à titre personnel mais ça ne veut absolument pas dire qu’ils vont forcément se réaliser. Certaines personnes ont leurs propres espérances en fonctions de leurs propres idéaux, d’autres sont plus pessimistes, voir défaitistes et qui s’attendent au pire et il y’a aussi les blasés pour lesquels rien ne changera jamais. Et chacun essaie d’interpréter les événements à l’aune de ses propres grilles de lecture. Ce sont des réactions normales en temps de crise … 


        • 1 vote
          Joe Chip Joe Chip 24 mars 13:17

          @maQiavel

          https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/croire/20611

          Mais je n’ai pas utilisé le mot "croire" dans un sens religieux (ai-je besoin de le préciser ?) c’est vous qui l’interprétez dans ce sens. Je "crois" dans la mesure où je ne suis pas en mesure de démontrer qu’un scénario a plus de chances que se produire qu’un autre, je tends donc à penser de manière subjective
          que les choses continueront à peu près comme avant. Du reste, je n’ai certainement pas dit que les choses ne changeraient jamais, je serais "blasé" si je disais qu’il ne faut rien faire, au contraire, je dis sans arrêt que les gens devraient se sentir plus responsable(s) à la fois sur le plan individuel et collectif au lieu de pointer leur doigt accusateur vers Macron et les "salauds qui nous gouvernent" (teneur de 90% des articles publiés ici).

          Il n’est donc pas trop tôt pour utiliser un mot en parfaite adéquation avec l’idée que je voulais exprimer.

          Les "croyants" dans un sens plus fort sont ceux qui annoncent l’écroulement du système, comme ils le font depuis sans discontinuer depuis 15 ans, ils ressortent du bois à chaque crise, avec leur potions et leurs fausses bonnes idées, c’est sûr, la prospective comme ça, c’est plus facile et je pourrais m’y adonner aussi.


        • 2 votes
          Vraidrapo 24 mars 16:24

          @yoananda2
          "Salut" ! ( C’est de circonstance ! "Salut" pour tous les @utres aussi, cela va de soi )

          A propos de leçon : il ne tient qu’à nous de rappeler à nos élus lorsqu’ils font la retape dans les quartiers ou les marchés, de les rappeler à l’ordre.
          Il y a aussi leurs permanences accessibles à chacun et, si on y va en groupe c’est mieux : j’ai appris d’expérience que l’on est entendu lorsqu’on représente un groupe ou une Association. Un individu isolé est traité comme un emmerdeur ou presque...
          Surtout surtout, il faut clouer le bec à ces "journalistes" qui se comportent en prescripteurs d’opinion ( je ne suis pas l’inventeur de cette définition) et qu’on retrouve invariablement sur France-intox, la 5 ou les chaines continues. Chacun sait à qui je pense.
          Ce sont des cerbères mythologiques du Système, de vrais bêtes malfaisantes et arrogantes...


        • 3 votes
          Joe Chip Joe Chip 25 mars 01:47

          @maQiavel

          La FNSEA et le ministre de l’agriculture viennent d’appeler les chômeurs à se porter volontaires pour aller travailler aux champs à la place de la main d’oeuvre étrangère qui ne peut plus venir. Apparemment les annonces sont déjà passées au pôle emploi alors qu’on est en confinement.

          Au-delà de l’annonce, c’est la forme qui frappe, on est quasiment dans la révolution nationale :

          http://www.leparisien.fr/politique/coronavirus-didier-guillaume-appelle-les-francais-sans-activite-a-aller-aider-les-agriculteurs-24-03-2020-8286633.php

           « Je veux lancer un grand appel à l’armée des ombres, un grand appel aux femmes et aux hommes qui aujourd’hui ne travaillent pas (...) à celles et ceux qui n’ont plus d’activité, je leur dis rejoignez la grande armée de l’agriculture française, rejoignez celles et ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine ».

          Dans un mois, ce seront les incitations, dans deux, le travail obligatoire.

          Pour références :

          https://pbs.twimg.com/media/ET3oSA3XkAEinI-?format=jpg&name=small
          https://pbs.twimg.com/media/ET3oSBmWsAAiLtw?format=jpg&name=large

          La loi urgence sanitaire votée ce weekend permet déjà de supprimer "provisoirement" certains acquis sociaux pour participer à "l’effort national".

          Et apparemment plusieurs pays européens sont en train de passer des lois liberticides pour s’assurer que le confinement est respecté.

          Voilà pourquoi, comme je l’ai déjà dit, je privilégie le scénario d’un raidissement autoritaire du néolibéralisme. Ceux qui s’attendent à un grand changement vont être servis... mais peut-être pas dans le sens qu’ils espèrent.


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 25 mars 01:56

          Et j’oubliais, les dénonciations se multiplient auprès des gendarmeries, les gens balancent leurs voisins (on ne se refait pas). 


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 25 mars 07:21

          Bonjour Joe Chip J’ai appris en écoutant des émissions, et des gens sérieux, qu’en Chine, il y a eu eu une "explosion" des divorces après le confinement.


        • 1 vote
          Laconicus Laconicus 25 mars 07:24

          @Simple citoyenne

          Cela aussi c’était prévisible !  smiley  smiley


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 25 mars 07:24

          @Joe Chip C’était là que je voulais répondre suite à votre phrase"Il se peut beaucoup de choses mais la plus probable est que les choses continuent comme avant," et pas plus bas donc : J’ai appris en écoutant des émissions qu’en Chine, il y a eu eu une "explosion" des divorces après le confinement.


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 25 mars 07:27

          @Laconicus Comme quoi... pour le meilleur et pour le pire...


        • 1 vote
          Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 25 mars 09:05

          @Joe Chip

          En même temps, je peux vous dire qu’à la campagne, le confinement n’est plus tellement respecté, à certaines heures en tous cas. Ca n’empêche pas les gens de travailler (chantiers) ou de se balader pour n’importe quoi car il n’y a pas assez de gendarmes pour tout contrôler. Dans le secteur de Quarré-les-Tombes, les parisiens nous ont envahi il y a quelques temps, amenant le virus.

          En Angleterre, la discipline sociale est plus prononcée qu’ici et la dénonciation n’est pas immorale. Bien que je sois contre, le comportement général des Français favorise la maladie. Il y avait 89 morts il y a cinq jours, il y en a eu 240 hier. Cherchez l’erreur.

          Les Français sont les premiers responsables de la propagation du virus mais ils passent leur temps à chercher des coupables sur internet.


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 25 mars 09:36

          @Joe Chip Des dénonciations ? C’est une blague ! 


        • 3 votes
          Joe Chip Joe Chip 25 mars 11:40

          @Jean Robin contre Fantômette

          Pas d’accord, je vis à la campagne et chez moi le confinement est respecté. Les flics sont assez éloquents depuis le début du confinement, les deux catégories qui se dispensent d’observer les règles sont les Parisiens aisés et les "banlieusards". 

          En revanche on a déjà des rationnements chez les producteurs locaux qui ont été dévalisés la semaine dernière par les parisiens arrivés en masse dans leur résidence secondaire. Comme les marchés du coin ont fermé et qu’ils sont friands de produits bio et n’ont pas de limite de pouvoir d’achat, ils ont rempli leurs frigos qui est prioritaire sur celui des locaux. Cette crise révèle leur monstrueux égoïsme de classe, tendance "après moi le déluge". 

          Sinon il y a quelques gens déphasés qui ne suivent pas les règles, des vieux principalement, quelques jeunes en motos, des piliers de comptoir désemparés ou des vieilles filles cramponnées à leurs habitudes (j’ai une tante qui continue de sortir en vélo, aller chez le boulanger, à la banque, etc. et à laquelle il est quasiment impossible de faire entendre raison, elle vit dans sa bulle, ne regarde pas les infos, etc.)

          Sur l’Angleterre, je ne suis pas d’accord, c’est encore plus le bazar qu’ici, lis les tabloïds et tu verras (magasins pillés, etc.)

          Il ne faut pas non plus exagérer dans la culpabilisation collective des Français qui est une des méthodes appliquées par le gouvernement pour justifier sa propre impéritie. Tous les Français ne sont pas en mode "ago bleu" à chercher à désigner des coupables. 

          La dénonciation je suis radicalement contre, compte tenu de l’histoire, et surtout dans le milieu rural où ça peut très vite réveiller des peurs archaïques et dégénérer en règlements de compte. Il y a même des aides-soignantes qui ont reçu des lettres de la part de leurs voisins leur expliquant qu’il serait préférable pour la collectivité qu’elles quittent leur appartement.

          J’étais favorable au départ à cette méthode du confinement mais il s’avère que je commence à changer d’avis à l’usage car la prolongation de l’état d’exception pourrait déboucher sur un régime autoritaire, et durable, à la fois néo-nationaliste et néolibéral. La côte de Macron est en train de remonter en flèche malgré une gestion de crise au mieux approximative, et les sondages montrent une très forte demande d’autorité de la part de la population, bien alimentée d’ailleurs par les médias qui en font des tonnes sur les gens ne respectant pas le confinement.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès