• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Geronimo Guu Ji Ya

Geronimo Guu Ji Ya

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 11/06/2014
  • Modérateur depuis le 15/12/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 63 475
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires




  • 3 votes
    Geronimo Guu Ji Ya Geronimo Guu Ji Ya 16 décembre 2014 02:15

    Tu as essayé de dire quelque chose d’intéressant ?



  • vote
    Geronimo Guu Ji Ya Geronimo Guu Ji Ya 18 septembre 2014 16:14

    La réponse est dans la question !

    C’est justement parce que Mr Cohn-Bendit est un prototype de l’eurobéat bête
    et fier de lui qu’il est pris en exemple.

    Voir aussi cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=zf8cLb-NK0c



  • vote
    Geronimo Guu Ji Ya geronimo1859 12 septembre 2014 23:49

    Avez-vous pris la peine de regarder la vidéo ? ( on se demande !)

    En signant les accords de Marrakech, les pays membres du G.A.T.T (maintenant l’OMC) ont avalisé cette politique libérale qui consiste à tout déréguler. ( voir l’extrait dans la vidéo, voir aussi l’interview édifiante du lobbyiste, cynique à souhait) C’est bien la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services qui permet aujourd’hui les délocalisations. C’est un fait !
    La mondialisation « inévitable » était parfaitement « évitable », ce n’est nullement une catastrophe naturelle, mais une volonté politique. Jusqu’à preuve du contraire, ce sont bien les hommes qui font la politique pas les machines !

    D’ailleurs à votre avis, pourquoi n’entendait-on pas parler de délocalisation dans les années 70 ou 80 ? https://www.upr.fr/actualite/monde/le-vrai-bilan-de-lunion-europeenne-et-de-la-mondialisation-apparait-au-grand-jour



  • 2 votes
    Geronimo Guu Ji Ya geronimo1859 21 juillet 2014 17:12

    Si les Américains ont quitté le pays, c’est qu’ils y ont été contraints grâce à la résistance vietnamienne.
    Et puis arrête avec l’offensive du Têt, l’armée vietnamienne et américaine ne sont pas comparable ! Ai-je prétendu le contraire ?

    La guérilla était la tactique militaire la plus adaptée à l’armée vietnamienne compte tenu du déséquilibre abyssal dans le rapport de force, la totale asymétrie dans les moyens financiers, logistiques, militaires, etc. mais les faits c’est que la résistance vietnamienne a fini par chasser les Américains dans une guerre d’usure.

    "Nous avons oublié la maxime fondamentale de la guérilla : la guérilla gagne si elle ne perd pas ; l’armée conventionnelle perd si elle ne gagne pas." (Kissinger, 1969)

    Pas la peine de louvoyer éternellement, tu es en train de m’endormir là.

    Donc revenons au sujet principal les Américains ont soutenu militairement et financièrement la France en Indochine, ils ont perdu la guerre du Vietnam et on utilisé les pires armes contre les populations civiles. Au Vietnam entre 1965 et 1973, les avions de l’US Air Force ont largué 80 millions de litres de l’agent orange au-dessus du pays. Ce puissant défoliant contenait une substance particulièrement toxique appelée dioxine. Il a provoqué des malformations congénitales, des cancers ainsi que des maladies du système nerveux. Durant la guerre, entre deux et cinq millions de personnes ont été directement affectés par les épandages de ce produit chimique.



  • 1 vote
    Geronimo Guu Ji Ya geronimo1859 21 juillet 2014 16:01

    Vous me contredisez sans arguments, c’est juste une démarche incongrue !
    Je ne vois pas vos arguments ni aucune source.

    Je peux vous citer n’importe quel encyclopédie ou livre d’histoire,
    le Vietnam est bien une défaite militaire pour les Américains.
    Excusez moi d’être factuel.

    "En mars 1975, les communistes lancent une nouvelle offensive d’envergure.
    Quang Tri, Huê, Da Nang sont abandonnées presque sans combat.
    Thiêu quitte le pouvoir (21 avril). Les blindés nord-vietnamiens mettent
    fin aux tentatives de négociations en entrant à Saigon le 30 avril 1975."

    "L’échec des États-Unis, dont c’est le premier conflit perdu de toute leur histoire,
    est le plus marquant qui leur soit infligé durant la guerre froide."

    http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/guerre_du_Vi%C3%AAt_Nam/148881

    Malgré sa supériorité technologique (agent orange, napalm, etc.) l’armée américaine n’a jamais réussi à se défaire de la résistance vietnamienne, complètement inadaptée face à la guérilla vietnamienne.

    Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu d’autres causes concomitantes
    comme l’opinion publique américaine, son coût exorbitant ( entre 140 et 200 milliards de dollars) qui a eu pour effet d’accélérer la fin du conflit.
    J’en conviens tout à fait.

    Ma parole, vous croyez les Américains invulnérables ?
    Regarder le débarquement de la baie des cochons par exemple, un fiasco complet !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité