• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

la-matrice

la-matrice

Citoyen, étudiant.
Passionné par les questions d’actualité et de société.
Inquiet de la dérive progressive fasciste de nos sociétés.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/07/2010
  • Modérateur depuis le 03/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 44 132 425
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 3 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    la-matrice la-matrice 8 janvier 2011 20:32

    logan2, je suis d’accord avec vous sur la déforestation. Je reviens juste sur 2 points, car on dirait que vous me lisez que d’un œil ou que vous retenez uniquement ce qui vous plaît dans ce que je dis. Je ne nie pas les impacts négatifs de l’homme sur la Terre et les écosystèmes, au contraire, relisez-moi... Secondement, concernant la production de l’oxygène, vous oubliez de mentionner le fait que le phytoplancton est aussi important que les arbres. La déforestation est une réalité, mais encore une fois, on ne lutte contre aucun problème. Par exemple, les forêts dévastées pour laisser place à des champs pour produire du bioéthanol qui consomme bien plus en terme de production est totalement stupide. Tout cela n’est qu’une question d’argent et de pouvoir.



  • 1 vote
    la-matrice la-matrice 7 janvier 2011 21:02

    Je ne jouerai bien sûr pas l’avenir de l’espèce Humaine sur des théories, ça je suis entièrement d’accord avec vous. Je suis bien trop amoureux de cet espèce, malgré tous ses travers et tous ses défauts, pour risque quoi que ce soit. Seulement, d’après la science que personne ne remet en question, dans l’histoire de la planète, les taux de CO2 ont déjà été des dizaines et des centaines de fois supérieurs. A ces époques là ne vivaient pas que des organismes unicellulaires, ce n’est pas vrai, il y avait de la vie relativement complexe dans la mer, sur terre comme dans les airs. Tout comme il y a eu une période où il y avait bien moins d’oxygène, cela n’a pas empêché le développement et la prolifération d’insectes géants. Bref, tout cela est bien plus complexe que du dioxyde de carbone qui serait responsable de tout. Il a également existé des conditions apocalyptiques sur Terre, ce qui n’a pas empêché les formes de vie de s’adapter, de résister et de se développer. Ce n’est pas le CO2 qui risque de créer des problèmes irréversibles, comme nous le prédisent allègrement les sensationnalistes, car la planète et les êtres vivants ont connu des taux bien supérieurs. Concernant la fonte des glaces, vous croyez en votre théorie, je suis d’accord, et je crois en la mienne. La fonte des glaces s’effectue uniquement en périphérie des grands amas glaciers. Cela peut s’expliquer par de la thermodynamique de base, par des transferts thermiques qui font fondre en partie les périphéries. Ce sont des effets de bord qui laissent supposer un épaississement du centre voire même un élargissement de la calotte glaciaire. Attention, j’évoque là une autre théorie, je ne dis pas qu’elle est vraie, comme vous le savez il n’y a plus de science quand il n’y a plus de débat, mais cette théorie est soutenue par de la thermodynamique de base, ce ne sont pas des inventions. Mais chacun est libre de penser ce qu’il souhaite, et j’espère bien que c’est le cas, c’est un droit que nous devons continuer à chérir et à protéger. Je ne dénigre personne parce qu’il pense le contraire de moi, bien loin m’en faut, j’aime juste provoquer le débat et balancer des idées "nouvelles" ou alternatives. Sur ce, je m’arrêterai à ce message et ne répondrai plus car ce pourrait être un débat sans fin et je n’en ai malheureusement pas le temps en ce moment. Merci à vous pour votre participation et bonne continuation (ainsi qu’une bonne année).



  • vote
    la-matrice la-matrice 7 janvier 2011 19:44

    Merci pour cette précision.



  • 6 votes
    la-matrice la-matrice 7 janvier 2011 19:26

    Vous ne prenez alors pas en compte l’importance capitale d’un développement industriel généralisé et poussé pour le "futur de notre espèce". Vous confondez également les combats, je ne remets en rien en question le fait de défendre la cause écologique, je trouve même ça noble, mais le réchauffement climatique d’origine humaine est un mensonge totalement sans fondement du point de vue scientifique. N’importe quel paléontologue ou climatologue qui se respecte vous le dira. Je rappellerai que les "scientifiques" du GIEC ne sont en rien climatologues, ça pose déjà un sérieux problème quand à l’intégrité de leurs données. J’ajouterai que leurs modèles de prévision sont faussés, et que les points de mesure à partir desquels ils tirent leur conclusion hâtives se trouvent principalement dans ou au bord des grandes villes. Il est donc normal de constater un réchauffement pour toutes les causes dont nous sommes d’accord, y compris la pollution. Maintenant dire que le carbone est un poison, il faut vraiment avoir aucune connaissance en sciences de la vie pour faire une affirmation comme celle là, et pourtant on parle bien d’empreinte carbone comme si le carbone pouvait faire du mal à la Terre. C’est l’élément basique, essentiel, principal et primordial de la vie, on aurait donc dû trouver un autre nom. De plus, le climat change sans arrêt, et ce n’est pas parce que on conduit des voitures ou qu’on créé des usines qu’il changera plus. Cela n’a aucun rapport. L’acidification des océans est également une supercherie. Comprenez moi bien, c’est une réalité scientifique, je suis entièrement d’accord, mais de là à croire que l’acidification peut se poursuivre jusqu’à une dissolution de toute vie marine, c’est faux. Dans ce cas expliquez moi comment se fait-il que le commencement de la vie ait eu lieu dans l’eau, sachant qu’il y a des millions et milliards d’années, quand les océans regorgeaient déjà de vie, le taux de CO2 présent dans l’atmosphère était des centaines de fois supérieurs à ce qu’il est aujourd’hui. C’est une question qu’il faut se poser, car cela remet en question toute la théorie d’un réchauffement climatique anthropique, qui reste qu’une théorie jusqu’à preuve absolue du contraire, preuve que personne ne possède. Dans les années 70, la grande peur était à un âge glaciaire, on redoutait l’arrivée des grands froids, aujourd’hui c’est l’inverse, je trouve que les valeurs s’inversent assez rapidement pour de la science.
    ...
    En bref, il est nécessaire de comprendre qu’il a déjà fait bien plus froid sur Terre, mais également bien plus chaud, principalement à des périodes où l’homme ne disposait pas de toutes ces machines polluantes. Le climat de la Terre change constamment, pour des raisons qui sont inconnues. La météo sur vos chaînes favoris n’excède pas quelques jours, et encore ils se trompent souvent, et vous allez me dire qu’ils sont d’accord pour vous prévoir la météo et la température qu’il fera dans cent ans ? Allons donc ... Les êtres vivants se sont toujours adaptés aux changements climatiques, et ils le feront probablement toujours. Le dioxyde de carbone que nous avons rejeté dans l’atmosphère ne peut pas être un facteur clé d’un éventuel changement climatique, tout simplement car le CO2 n’a jamais conduit le climat, et il ne le conduira certainement jamais. De tous les gaz présents dans l’atmosphère, ce n’est ni le plus important en terme de quantité, ni le plus important en terme d’impact sur le climat.
    ...
    En bref, donnez moi des preuves, autres que celles faussées du GIEC, dont le Climategate a révélé les méthodes douteuses, c’est en partie pour cela que le sommet de Copenhague en 2009 n’avait rien donné, et autres que celle d’Al Gore, dont le film est interdit dans certaines villes et États tellement il regorge de fausses informations et de mensonges qui sont soi-disant de la science...
    ...
    Enfin, je tiens à préciser que je suis pour l’écologie, mais vous vous trompez de combat. La lutte contre le réchauffement climatique n’est qu’un écran de fumée sur fond de désindustrialisation massive des pays Occidentaux au seul profit des nouvelles puissances que sont la Chine et l’Inde. Les mondialistes qui ont la main mise sur ces économies émergentes ne signeront jamais de traité pour réduire les gaz à effet de serre. Alors que nous, nous avons déjà fait des promesses, et toute cette énergie en moins, par quoi allez-vous la remplacer puisque vous n’avez aucune infrastructure adaptée ? En bref, la lutte contre le réchauffement climatique c’est un mensonge, c’est le démantèlement du tissu industriel de l’Occident, l’empêchement d’un développement économique des pays en voie de développement, exceptés principalement la Chine et l’Inde qui sont les modèles du nouveau millénaire, et c’est aussi la taxation à outrance des particuliers qui, comme vous, utilise la voiture, font tourner le lave-vaisselle et se contentent de peu sans polluer... Si c’est cela le bénéfice futur de notre espèce, alors je vous le laisse... Un conseil, renseignez-vous sur l’Agenda 21 proposé par le Club de Rome il y a déjà plusieurs décennies. Le mouvement écologique a entièrement été détourne, s’ils étaient réellement concernés ils se pencheraient sur les vrais problèmes qui sont en train de détruire réellement et en ce moment même la nature et son code génétique, à savoir les OGM, l’ingénierie génétique, l’agriculture intensive industrielle, les méthodes dépassées et dangereuses d’extraction de gaz et de pétrole, le plastique, la disparition progressive des abeilles, des bourdons et des chauve-souris, la gestion des déchets domestiques... On s’inquiète d’un réchauffement climatique envisagé pour dans des décennies alors que pendant que nous parlons les industries de biotechnologie répandent des organismes génétiquement modifiés dans la nature, sans savoir ne serait-ce qu’une fraction de tous les impacts possibles qu’elle pourrait avoir, sans parler des interactions et des possibles effets négatifs. Voilà les vrais combats, et tout ça ce n’est pas pour dans une centaine d’année avec un hypothétique +6°, ce qui est faux car c’est de 6° F dont on parle, et pas de 6°C, cela aussi est une aberration...



  • 9 votes
    la-matrice la-matrice 1er janvier 2011 22:22

    Bonsoir à tous, et bonne année 2011.
    Ces vidéos avaient pour but de provoquer le débat, je trouve que c’est plutôt réussi. Dans ce message, je ne m’aventurerai pas sur les sujets de la production alimentaire ou de la "surpopulation", théorie anglo-saxonne néo-malthusienne qui a été prouvée fausse à maintes reprises depuis des décennies. Bien sûr qu’il y a des problèmes sur Terre, et la répartition géographique des populations en est certainement un, mais cela n’a strictement rien à voir avec la "surpopulation" en elle-même. Toute société qui atteint un niveau de développement avancé voit sa population se stabiliser naturellement. Évidemment, cela me paraît logique, les citoyens et citoyennes font des études, travaillent, ont des vies actives qui ne permettent pas forcément, ou en tout cas pas aisément, de s’adonner à la noble tâche d’élever des enfants. De plus, il ne faut pas chercher bien loin, les chiffres de l’INSEE sont particulièrement parlants. En Europe, la France et l’Irlande sont les deux seuls pays à renouveler leur génération, de justesse, avec 2 enfants par femme en moyenne. Sinon, c’est le déclin. Il n’est pas nécessaire de sortir de l’ENA pour comprendre que chaque femme française devrait avoir exactement, en moyenne, 2 enfants pour remplacer sa génération (elle et son mari). Ce n’est plus le cas dans 25 pays Européens, et dans nombre d’autres pays à l’échelle mondiale. Ceci, c’est sans compter les problèmes d’infertilité, de problèmes reproductifs et autres maladies qui explosent à l’heure actuelle et qui abaissent encore le taux de natalité. Voilà pour cette partie, il fallait que je m’exprime un peu plus sur le sujet car je n’avais pas détaillé le post.
    ...
    Ensuite, parlons de l’énergie, et particulièrement du pétrole. La théorie du pic pétrolier, qui n’est qu’une théorie comme une autre, rappelons-le, n’est pas forcément parole d’évangile. Ceux qui sont calés dans ce domaine, ceux qui ont lu les ouvrages correspondants voire étudier le sujet savent par exemple qu’en 1970, les Russes ont foré un puits nommé SG3. C’était un puits d’exploration qui a atteint la profondeur record de 12 200 mètres. Depuis, la Russie a foré plus de 300 puits de "super profondeur’ et ce n’est pas pour rien qu’en 2009, la Russie a dépassé l’Arabie Saoudite comme le plus gros producteur de pétrole au monde. A ces profondeurs là, on ne parle plus de pétrole fossile, qui existe à des profondeurs moins importantes, et qui est le pétrole que nous avons, pour la plus grande partie, exploité jusqu’ici, mais nous parlons de pétrole issu du processus chimique qui a lieu au cœur de la Terre. Certains puits peu profonds se tarissent définitivement, mais d’autres, et nous le constatons déjà aujourd’hui, se remplissent à nouveau à partir de ces sources en profondeur (Arabie Saoudite, Nigéria, Mexique). Maintenant, il est certain qu’aller chercher le pétrole de plus en plus loin est plus risqué (cf. catastrophe de BP, qui est entièrement responsable) mais une fois la technologie maîtrisée, ce qu’ont fait les Russes, les risques seront réduits jusqu’à être négligeables. De plus, il existe un tas d’autres sources d’énergie, certaines dont on a même pas encore idée et qui restent à découvrir. La Terre, le monde, l’Univers est merveilleux et il suffit de se donner les moyens pour repousser les limites, tout en respectant l’équilibre naturelle des choses et l’environnement. Oui, c’est possible, j’en suis convaincu. Nous avons maintenant bon nombre de criminels présents dans les différents gouvernements internationaux qui eux, par contre, n’ont aucun scrupule et aucune compassion pour l’environnement. Il y a un travail de nettoyage à faire, la technologie, la vraie, pas les miettes que l’on nous donne pour notre divertissement personnel, prendra ensuite le relais.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès