• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Maldoror

Maldoror

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/11/2009
  • Modérateur depuis le 03/02/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 72 620 387
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 9 7 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 29 votes
    Maldoror Maldoror 15 novembre 2009 13:51

    Elfableo : qu’on parle de déchet pour le type qui donne des coups de pieds en pleine tête à un autre à terre t’horrifie ? Sache qu’il mérite bien d’autres qualificatifs : racaille, raclure, déjection de la société, vermine zombifiée etc. Mais un tel évènement ne pouvait qu’attirer ce genre de nuisibles tu as donc raison quand tu dis que cette distribution d’argent à de telles personnes est immoral, irresponsable, lamentable et montre bien dans quel état de dégénérescence l’on se trouve : on préfère donner de l’argent aux racailles sangsues de la société plutôt que pour des œuvres utiles au bien commun, personnes démunies etc. Tout un symbole. Il faut dire que ces énergumènes surement très "anti-système" sont parallèlement de gros consommateurs de surplus américains, visez moi ces magnifiques Nike "requins" qui s’abattent sur le crâne d’une proie isolée. L’image est très intéressante, puisque on y trouve deux traits a priori contraires : la vénalité, la cupidité, la soif d’argent la plus pure, les Nike aux pieds ; et corrélativement, le désintéressement, la libéralité la plus resplendissante : un grand coup de pompe dans la gueule. Entre gratuité et rapacité, c’est beau et ça force à la compassion.



  • vote
    Maldoror Maldoror 15 novembre 2009 13:50

    Elfableo : qu’on parle de déchet pour le type qui donne des coups de pieds en pleine tête à un autre à terre t’horrifie ? Sache qu’il mérite bien d’autres qualificatifs : racaille, raclure, déjection de la société, vermine zombifiée etc. Mais un tel évènement ne pouvait qu’attirer ce genre de nuisibles tu as donc raison quand tu dis que cette distribution d’argent à de telles personnes est immoral, irresponsable, lamentable et montre bien dans quel état de dégénérescence l’on se trouve : on préfère donner de l’argent aux racailles sangsues de la société plutôt que pour des œuvres utiles au bien commun, personnes démunies etc. Tout un symbole. Il faut dire que ces énergumènes surement très "anti-système" sont parallèlement de gros consommateurs de surplus américains, visez moi ces magnifiques Nike "requins" qui s’abattent sur le crâne d’une proie isolée. L’image est très intéressante, puisque on y trouve deux traits a priori contraires : la vénalité, la cupidité, la soif d’argent la plus pure, les Nike aux pieds ; et corrélativement, le désintéressement, la libéralité la plus resplendissante : un grand coup de pompe dans la gueule. Entre gratuité et rapacité, c’est beau et ça force à la compassion.



  • 13 votes
    Maldoror Maldoror 14 novembre 2009 20:51

    De véritables abrutis ceux qui ont organisé ça, rien à dire de plus.



  • 3 votes
    Maldoror Maldoror 11 novembre 2009 18:38

    Merci de ne pas importer les fonds de poubelles de la presse anglaise.



  • 31 votes
    Maldoror Maldoror 31 octobre 2009 19:43

    Il est à noter qu’il doit bien y avoir la moitié de la population qui ne peut pas s’imaginer une chose pareille arriver en France. Je constate que la tolérance est à sens unique, encore une fois. Il faut certes ne pas tomber dans l’amalgame ou la psychose, et je suis bien conscient que certains voulant nous amener dans cette direction essayent de nous cacher tout le reste, bien plus préoccupant. Mais quand même, la réaction de Daniel Lefeuvre me semble assez naturelle, au delà du débat musulman/islamiste, on n’a pas à faire sa prière dans la rue comme ça, ni d’utiliser un porte voix pour faire son appel. Une personne dans la vidéo s’offusque que des voitures passent dans la rue, perturbant ainsi sa prière, alors même qu’il occupe la place publique, c’est exactement ça, il y a un décalage entre la tolérance qu’il exige et celle qu’il applique. Investir ainsi la place publique, au sens littéral du terme, avec sa religion, en imposant son rythme et ses appels à la prière aux autres citoyens, c’est une violation flagrante des principes tirés de la laïcité, affirmer le contraire serait la vider de tout son sens.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité