• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

jjwaDal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 166 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    jjwaDal 24 février 19:58

    @bubu12
     il est très facile de porter en continu un masque et de se moucher en se souillant la main et de toucher une poignée de porte ou autre chose juste derrière. On ne se lave pas les mains à l’alcool 20 fois par jour.
    Pour une gastro on se lave correctement les mains en sortant des toilettes et c’est bon pour la journée. Donc l’analogie ne tient pas.
    Oui bien sûr la contamination est à la fois aéroportée et manuportée mais Raoult ne fait que dire que la première est plus importante que la seconde. Dans une vidéo CNews du 15 février il dit clairement (t=780s) que c’est la transmission par aérosols qui a primé dans les élevages de visons et que lors d’un rassemblement de 4m de personnes au Sénégal , le lavage des mains et le port du masque ont empêché tout départ d’épidémie de Covid.



  • vote
    jjwaDal 24 février 19:10

    @bubu12
    Lors de la première vague, personne n’en avait ou presque. Lors de la seconde, on est tous masqué dans la rue comme au travail ou dans les magasins. La seconde devrait logiquement être bien plus modérée que la première. Vous voyez une grosse différence ? L’effet "masque" n’est pas flagrant. Or il devrait nettement se voir s’il était si radical qu’on le dit dans la lutte contre la transmission du virus.



  • 2 votes
    jjwaDal 24 février 18:33

    @bubu12
    Aucun postillon ne va plus loin que 2m. Vous parlez d’aérosols et le SARS-Cov2 peut se transmettre aussi par aérosols (deux études chinoises ont documenté cette hypothèse) mais cela semble assez marginal. Si ce n’était pas le cas le personnel soignant les malades serait obligatoirement contaminé car les masques n’arrêtent nullement les aérosols (il faudrait le masque de plongée et les bouteilles dans le dos pour les soigner sans risque). De plus la contamination par postillons implique de faire face à quelqu’un de contaminé pendant un moment. C’est potentiellement bien moins efficace qu’une main souillée touchant une poignée de porte qui verra 20 mains différentes se poser sur elle. Donc essentiellement manuportée, mais pas que...



  • 1 vote
    jjwaDal 24 février 18:23

    @sls0
    Plutôt par les égouts. De mémoire la source était un vomi catastrophique dans un couloir d’hôtel qui a provoqué une contamination massive des clients de l’hôtel. Il est possible (comme ce fut démontré par une étude chinoise ultérieure pour le SARS-Cov2) que l’évacuation de ce vomi dans les toilettes ait envoyé le virus à 200m de là où une bouche d’égout... En fait on se sait pas mais il semble que la contamination via un client de l’hôtel ait été totalement exclue.



  • 3 votes
    jjwaDal 28 janvier 09:04

    Comparativement à a peu près tout le monde, le Pr Raoult a un taux d’erreur remarquablement faible. Il fait de la science, il regarde ce que font les autres et il sait avant la plupart des commentateurs de grands médias bien plus et bien plus rapidement.
    Que les deux farces européennes "Recovery" et "Discovery" aient été incapables de tester correctement si le "protocole Raoult" marche ou pas restera dans les annales, que le "Remdesivir" ait été acheté avant toute preuve (désormais introuvable) de son efficacité et innocuité, est comparativement de la routine.
    Plus personne ne s’étonne que les fabricants de vaccins fassent en six mois ce qui prenaient auparavant plusieurs années, pas même leur précipitation à demander et obtenir des gouvernements que toutes les conséquences néfastes de leurs vaccins soient à la charge des peuples et non la leur...
    Que dire d’un industriel qui clame que ses produits sont sûrs mais refuse de couvrir les effets secondaires néfastes de leur administration au grand public ?
    On retiendra avec le recul l’acharnement à ne pas vouloir tester des molécules largement consommées depuis des décennies symétriquement à la volonté d’administrer des nouveaux produits pour lesquels on n’a quasiment aucune expérience. Quoi de plus logique dirons certains ?...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité