• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

jjwaDal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 156 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 2 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    jjwaDal 22 septembre 20:59

    @bubu12
    Oui, mais ça aussi pose problème pour envisager une seconde vague, a fortiiori comparable à la première.



  • 6 votes
    jjwaDal 22 septembre 18:09

    @bubu12
    Où ça ? J’ai beau regarder les tableaux... En même temps quand on a moins de lits en réa pour 100 000 habitants qu’en Allemagne ou en Corée du Sud, c’est plus facile à remplir. Quand on oublie les réa privées aussi d’ailleurs. Sept en réa dans mon département, un chiffre stable depuis un moment déjà. Evidemment si le département à 10 places en réa je comprend mieux le soucis. Mais dans ce cas, qui a décidé de ça ? Le temps va nous dire, mais il y a de sérieuses remarques concernant la comptabilité des cas et leur traitement par les médias. En mars, tous les cas étaient des malades (très peu de tests) et donc les cas "positifs" qui auraient été détectés par la technique PCR (telle qu’elle est pratiquée actuellement) auraient montré des chiffres très supérieurs à ceux qu’on nous a donné. En ce moment, très forte suspiscion sur le taux de faux positifs avec plusieurs études semblant suggérer un taux de faux positifs allant de 45% à 90% (au royaume uni par ex).
    Les mêmes tests auraient montré en Mars-Avril une bosse de "cas" très supérieure à ce qu’on voit aujourd’hui. 10 000 cas détectés en 24h pour 50 décès. Combien de cas la PCR aurait-t’elle vu en avril quand 750 personnes mouraient en une seule journée avec le virus dans le corps ?
    Si on va vers un regain de l’épidémie chez nous, comment expliquer le "calme plat" étourdissant des cas détectés en Suède et aucune tendance à la hausse discernable chez eux concernant les décès quotidien ? Ils sont bénis des dieux ? Ceux qui attendent infatigablement une seconde vague sont des Cassandres frustrés qu’elle ne se soit toujours pas produite. Je ne suis pas devin et ne peut garantir qu’elle ne viendra pas. Je ne la vois pas venir.
    Nous verrons.



  • 1 vote
    jjwaDal 26 août 17:30

    Les meilleurs pour la société, sûrement pas pour les donneurs d’ordre.



  • 2 votes
    jjwaDal 24 août 21:50

    @ETTORE
    De mémoire on a dit dans un passé récent à un ministre "Un ministre, ça exécute et ça ferme sa gueule, ou ça démissionne". Il suffit de remplacer "ministre" par "fonctionnaire de police" ou "gendarme". Ce corps n’est pas formé et encore moins payé pour se poser des questions. Ils font appliquer la loi sur le terrain qui leur paraît le plus favorable (ici un supermarché plutôt qu’une cité de banlieue) . Ils savent choisir leurs "délinquants". J’ai le souvenir de paillottes brûlant en Corse il y a quelques années. Le respect des ordres, quels qu’ils soient est tout ce qui compte, le reste est anarchie, chaos.
    Je pense qu’il faut constater les faits plutôt que de sonder les coeurs. Il y a bien trop de suicides dans la police par ex pour esquiver de l’examen l’énorme pression mise sur des êtres humains par une structure sociale qui en fait ce qu’ils sont.



  • 4 votes
    jjwaDal 24 août 19:35

    N’ayons pas la mémoire courte : les forces de l’ordre ne sont là que pour faire respecter la loi et l’ordre. L’ordre établi bien sûr qui est toujours en faveur d’une minorité en haut de la pyramide sociale et une loi écrite par les mêmes pour le bénéfice privilégié des mêmes. Ces forces sont le bras armé du pouvoir et sont observées dans l’histoire pour ne pas avoir d’état d’âme quand aux missions qui leur sont demandées.
    Bon nombre de nos compatriotes juifs dans les années 1940 n’auraient jamais terminée prématurément leur vie dans les camps nazis sans la soumission volontaire et zélée de ce corps aux demandes du gouvernement de Vichy. A l’époque il a même été bien au délà de ce qui leur était demandé selon les historiens.
    Les massacres de Charonne en 1962 ont montré que ce corps de fonctionnaires était toujours présent en cas de besoin et les mutilations sur manifestants gilets jaunes plus récemment ne sont nullement des coups de tonnerre dans un ciel serein. La bavure est inévitable quand on donne l’illusion de la toute puissance à des gens qui ne sont pas recrutés après une thèse de sociologie ou de philosophie et dont le rôle basique est d’exécuter les ordres, quels qu’ils soient.
    Donc, ce fait divers ( dont on n’a pas les détails, il a pu les envoyez au diable aussi...) ne devrait choquer personne. Ils seraient intervenus si le port du nez de clown et une plume dans le cul était demandé par la loi et il n’était pas en conformité avec ce qu’elle demande. En matière d’arbitaire le meilleur est à venir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité