• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Nina K

Seconde moitié d’une paire de jumelles qui voient loin.
Voir Lila

Tableau de bord

  • Premier article le 16/06/2012
  • Modérateur depuis le 30/08/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 46 164 859
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 96 96 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 14 votes
    Nina K Nina K 28 novembre 2018 13:12

    Merci Hypatie !

    Tu fais bien de montrer que l’industrie pharma distribue des produits nocifs en toute connaissance de cause... Avec l’aide de nombreux complices ou d’idiots utiles (Agences de santé, politiciens, médias grand public, médecins, pharmaciens...)



  • vote
    Nina K Nina K 30 octobre 2018 18:03

    @Gilbert Spagnolo dit P@py

    Sans compter les additifs des 11 vacccins obligatoires de Mme Buzyn... Ou comment amplifier l’effet cocktail chimique chez les enfants de 0 à 2 ans. smiley



  • vote
    Nina K Nina K 30 octobre 2018 17:57

    @JL

    Oui c’est effrayant.



  • vote
    Nina K Nina K 29 octobre 2018 23:09

    @Belenos

    Je voulais dire, on mange tel quel ce qui est récolté au contact direct du sol pollué...
     
     
    Pour ce qui est de la cuisson des légumes pour se débarasser des pesticides, j’ai trouvé ça (ça vaut ce que ça vaut...) :
     

    Légumes : quelle cuisson contre les pesticides ?

     

    Les résidus de pesticides présents dans les fruits et les légumes sont plus ou moins éliminés en fonction du mode de cuisson. Quelles sont les méthodes les plus efficaces, lesquelles le sont moins ?

     
    Le rinçage et l’épluchage restent le mode de prévention basique pour se débarrasser des impuretés présentes sur le végétal. Le simple fait de laver l’aliment permet d’éliminer une grande quantité des pesticides recouvrant la peau. Néanmoins, les produits - et plus exactement des traces de produits - ont pu être absorbés par la chair.
     
    Le Pr Pieter Spanoghe (université de Gand) a consacré une étude à l’influence des techniques de cuisson sur l’exposition aux pesticides.
     
    La friture est la méthode la plus radicale. Les résidus se dissolvent dans l’huile chauffée à haute température et sont détruits. Méthode la plus probante, mais pas la meilleure pour la santé (matière grasse) si elle est utilisée trop souvent.
     
    La cuisson dans l’eau bouillante permet de réduire considérablement la teneur en pesticides ( 70%).
     
    Laisser mijoter entraîne également une forte diminution ( 60%) des pesticides.
     
    Le grill et le wok n’ont en revanche que peu d’impact en raison d’un contact trop superficiel entre l’aliment et la source de chaleur.
     

    Le micro-ondes et le pochage permettent de conserver les nutriments mais aussi... les pesticides. Le micro-ondes peut même renforcer leur concentration suite à l’évaporation de l’eau.


     


  • 1 vote
    Nina K Nina K 29 octobre 2018 21:33

    @Gilbert Spagnolo dit P@py

    C’est fou ! Tous les produits industriels "de grande consommation" contiennent des produits chimiques toxiques pour l’organisme. Produits alimentaires (spécialement ceux destinés aux enfants...), meubles, cosmétiques, produits d’hygiène, vêtements, literie, peintures, moquettes, jouets, etc. Et si ce n’est pas le produit, c’est l’emballage qui est toxique...

    Et quand bien même des produits alimentaires ne contiendraient pas de produits chimiques néfastes, on fait en sorte qu’ils contiennent le moins possible de bons nutriments et bonnes vitamines naturelles...

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès