• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

papone

papone

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 316 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    papone papone 8 août 2015 12:26

    Très bon reportage qui n’oublie pas de souligner la contradiction de politiques (et d’électeurs) qui s’opposent localement aux effets d’une doctrine dont ils soutiennent les grands principes.

    "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes" écrivait Bossuet.
    Le reportage rappelle un beau film de 2011 qui parle de ce territoire : "De mémoire d’ouvrier".



  • 9 votes
    papone papone 2 avril 2014 16:55

    La démonstration de mauvaise fois des ultra-libéraux. Microsoft est l’exemple le plus parfait du mauvais fonctionnement des marchés et de l’instauration de monopoles et des rentes qui y sont associées. Selon le dogme, la concurrence libre et non faussée règne sur les marchés si on fait en sorte que l’Etat n’intervienne pas. Or Microsoft a su s’installer dans une position qui lui permet d’empêcher l’émergence de concurrents en contradiction flagrante avec ce dogme. Et les Etats ont beau condamner de temps en temps Microsoft, les avantages des abus de position dominante compensent largement les sanctions éventuelles.
    Pour la petite histoire Microsoft a par exemple tué Netscape pour imposer son internet explorer en utilisant une stratégie dite ’fear, uncertainty and doubt’ pour détourner les utilisateurs. En l’occurrence windows a été programmé pour afficher des messages d’erreur aléatoires en cas d’installation de netscape. De plus internet explorer a été fourni gratuitement avec windows ce qui constituait une perte momentanée pour microsoft mais lui assurait de tuer un concurrent potentiel à long terme sur le secteur clé de la navigation internet. C’est un cas d’école de distorsion de la libre concurrence.
    Toujours pour la petite histoire, Microsoft n’a inventé ni le premier traitement de texte, ni le premier tableur, ni le premier navigateur, ni le premier lecteur multimédia, ni le premier moteur de recherche... Comme tout monopoliste, Microsoft n’est pas un bon innovateur.
    Comment croire qu’en dérégulant toujours plus les marchés, les mastodontes n’abuseront pas encore plus de leur position de force ? Ils faussent la concurrence au moins autant que les Etats et pour de moins bonnes raisons quoi qu’en dise la doctrine puritaine.
    Après sur les fondations "caritatives" défiscalisées qui fonctionnent comme n’importe quel fond de placement, difficile d’y voir des preuves d’une grande générosité.



  • 2 votes
    papone papone 8 juillet 2013 14:32

    Comme beaucoup pour qui le christianisme est uniquement un symbole d’un passé idéalisé. Le christianisme c’est bien pour maintenir l’ordre des choses et tenir la populace en bride. De là à croire en Dieu, à adhérer au message des évangiles ou à pratiquer le culte, il y a un pas que l’on n’oserait franchir.
    Il y a un débat intéressant entre Jaurès et Barrès à l’assemblée à l’époque de la loi sur l’école laïque. Barrès qui est le meilleur porte parole de la droite reconnait prendre le parti de l’Eglise parce que son histoire et celle de la France sont imbriquées depuis des siècles, alors que lui à titre personnel ne se définit pas comme croyant.
    Bon pour Juste c’est peut-être plus simple. Chrétien = blanc = bonne race. Ceux que si y avait qu’eux ce serait bien quoi.



  • 2 votes
    papone papone 8 juillet 2013 11:29

    Clair, quand on voit ça le mot que ça évoque avant tout c’est frustration.
    Il se prétend sociologue, mathématicien (il avait démontré l’inéluctabilité de l’effondrement économique par la topologie ou un truc dans le genre smiley , fils de l’univers, esprit de lumière et voix de la vérité. En fait c’est une petite starlette qui a son heure de gloire mais il n’y a pas de boulot derrière. Et il doit bien le savoir au fond de lui qu’il ne restera pas, que c’est juste un bon showman mais qu’il n’amène rien sur le plan intellectuel. Donc, comme il a un égo de maboul, il hait par dessus tout ceux qui au contraire influencent réellement les idées de leur époque.
    Son problème c’est que tu l’entends 2 fois t’as fait le tour, c’est fini, plus rien. C’est même pas une question de diplôme c’est une question que c’est un mytho qui ressasse toujours le même baratin. A un moment si tu veux te prétendre penseur il faut penser et c’est du travail. Lui il a déjà son analyse pour janvier 2022 : "tous des putes, blabla, judéo, blabla, francs-maçons, blabla".
    Apparemment certains jubilent sur ce discours et aiment l’écouter en boucle comme une musique qu’ils aimeraient bien. Ça leur permet de se défouler parce qu’ils sont en mal de têtes arrachées et de corps éviscérés. Ou de reconnaître leur génie dans le sien puisqu’ils ont la même analyse.
    Par contre il faut saluer la performance, se taper 4 ou 5 heures - et régulièrement ! - c’est en soit un exploit.



  • 1 vote
    papone papone 8 juillet 2013 10:55

    C’est vrai mais pour un bon français ça la foutrait mal.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès