• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

berphi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 840 0
1 mois 0 67 0
5 jours 0 19 0


Derniers commentaires




  • vote
    berphi 1er juillet 2014 10:23
    @micnet, 
    Bonjour,
    1) un vrai changement de société passe d’abord par un changement de comportement personnel ! 
    2) consommateurs décérébrés prêts à faire la révolution par la quenelle tout en achetant la dernière playstation ou l’I-phone dernier cri ainsi que toute une série de produits made in China/India.

    Pas mieux ;

    A noter aussi une formidable perle à partir de la 8è minute lorsque Chouard explique qu’il imaginerait très bien des "frontières qui pourraient s’élargir jusqu’à la Terre entière et dans laquelle il n’y aurait plus de musulmans, de chrétiens,...ni plus aucun étranger, car nous serions tous frères".
    C’était bien la peine de critiquer Attali quelques minutes après si c’est pour balancer de pareilles inepties que même un militant du NPA trouverait ringard...

    En effet, surprenant pour quelqu’un qui s’est illustré par son opposition au traité de européen... Lorsque j’expliquais attendre de voir la suite en’ ayant un soupçon quant aux aspects et aux versants de sa personnalité pouvant se révéler à l’avenir (Janus), et bien nous y sommes !



  • vote
    berphi 30 juin 2014 15:00

    @ Maq, merci de votre réponse


    -Sur la guerre moderne

    (...)ils ne s’ attardent pas sur les points techniques car ils ne doivent pas le faire , cela relève des spécialistes …


    Lorsque Chouard (et j’aimerai vous croire quand vous me dites qu’il n’avance aucune certitude) explique que l’on peut armer le peuple qu,e L. Henniger emet une réserve sur cette idée en prenant l’exemple de la Russie par ex, la réponse de Chouard est pour le moins étrange. " tu renonces !". Comprenez Maq, qu’une réaction de cet ordre n’incite pas au débat... Par ailleurs, le conflit Russo/ tchétchens illustre parfaitement cette guerre moderne : Que Chouard transpose cette idée à ce conflit, il en tirera lui-même les conclusions. 


    Dictature romaine 


    Car ce qui nuit à une république, ce sont les magistrats qui se créent eux-mêmes, les autorités qui s’acquièrent par des voies illégitimes, et non celles qui sont obtenues par des voies ordinaires et légales.


    Le dictateur était nommé temporairement et non à perpétuitéet sa magistrature expirait avec l’affaire pour laquelle elle avait été créée.


    Oui, pas mal, parce qu’en effet , un conflit fait appelle a plusieurs facteurs, lesquels sont à géométries variables (environnementaux, culturelles etc). Bref à chaque conflit son domaine de compétence particulier. La nomination temporaire d’un spécialiste à un problème x est indéniablement une question de bon sens. A condition qu’il y ait LE spécialiste. 

    Parce que, malgré tout, nous sommes qu’à l’aube de ce nouveau type de conflit. Peut-on être certain qu’il y ait expert en la matière ? L’expérience fait-elle la compétence sur ce type de conflit ? Au regard des résultats en Afghanistan ou Irak, je pense que non.

    Ce que je veux dire c’est que la stratégie et la tactique ne sont en rien comparables à celles enseignées dans les armées dites conventionnelles. on en découvre les aspects depuis seulement 40 ans autant dire : peanuts. 

    Bref, un dictateur indéboulonnable et incompétent... Je vous laisse imaginer la suite.



  • vote
    berphi 30 juin 2014 10:44

    à condition cependant que chaque citoyen soit entretenu en permanence des affaires militaires, ce qui exige de sa part engagement régulier et investissement personnel, non moins qu’un entraînement pour se placer dans les conditions des soldats engagés sur le front des opérations.


    Bonjour Eric,
    C’est bien là où le bât blesse... Nous sommes d’accord.

    PS : mon texte est apparu en gras en dehors de ma volonté.



  • vote
    berphi 30 juin 2014 09:27
    @ Maq, 
    Et finalement , je constate que on a été hors sujet dans cet article , vraiment intéressant qui aborde une thématique extrêmement importante qui est l’ institutionnalisation des forces armées (...)

    Soit !
    Premier point :
    Que dire lorsque Chouard propose de soumettre au référendum populaire l’Etat de guerre. Même si la question qu’il pose est excellente : Qui décide d’un état de guerre ? (Très bonne question)
    mais sincèrement, ne me dites pas, que vous ignorez, qu’un Etat à des intérêts, des alliances, des accords secrets que le peuple se doit d’ignorer pour des raisons de sécurité du territoire !
    De plus, comment transmettre au peuple tous les éléments du jugement de valeur, à savoir l’état de guerre, sans prendre le risque que ceux-ci puissent être manipulés par des intérêts étrangers ! (la presse. Exemple : la Lybie). 

    Et c’est pas fini, donc on demande au peuple dans un temps record son avis sur la question ? Sérieusement sans commentaire.

    Si en accord avec L Henninger : avec des si on met Paris en bouteille.

    Deuxième point : 
    Le problème majeur dans cet exposé est que Chouard et L. Henninger, aussi brillants soient-ils, semblent ignorer que les conflits armés ne sont plus du tout comparables à ceux d’il y a encore 50 ans. Il ne s’agit plus de conflits frontaux mais à des guerillas. A l’image de l’Irak ou de l’Afghanistan, la guerilla est une forme de combat qui sera extrême difficile pour une armée, dite traditionnelle, à combattre puisque l’ennemi n’est tout simplement plus localisable, il est insaisissable. Les armées russe, françaises et américaines se sont pété les dents sur le terrain Afghan et on ne se permettra pas de douter de la qualité de ces armées...

    Bien à vous maq, si pas de réponse, je tends l’autre joue


  • vote
    berphi 29 juin 2014 17:18

    @ Micnet :


    M’étant déjà exprimé sur le tirage au sort proposé par Chouard à travers un de vos articles, vous n’êtes pas sans savoir que je partage "presque" l’avis de médialter sur le sujet. 

    Presque, parce qu’à la différence de medialter (et je peux aussi comprendre mac), qualifier Chouard de naïf est un piège évident dans lequel je ne tomberai certainement pas. 

    (Quoique, je m’interroge sur le fait qu’il ait conscience ou non que nous vivons une époque où le multi-culturalisme et le politiquement correcte ont bouffé le concept même de la Nation. On s’étonne aussi que durant le débat ,la valeur "Argent" ait le monopole de la subversion. Qu’ils aillent demander à la STB ou la Stasi s ’ils signaient des chèques pour corrompre un individu^^. Et là, j’admet que le terme naïf se prête parfois)

    Mais, Il ne serait pas surprenant de découvrir d’autres versants de Chouard à l’avenir. 


    Chouard en Janus ?


    Wait and see






Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité