• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Christian48

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 119 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Christian48 23 février 09:49

    @Christian48
    Beaucoup de dictatures militaires peuvent être qualifiées de fascistes

    Sauf que dans la plupart du temps ces dictatures militaires, comme il y en eut en Afrique (Mobutu etc.) avaient le défaut de privilégier avant tout amis et familles pour diriger le pays, en se passant de gens expérimentés et capables....d’où la faillite continuelle de ces régimes qui n’étaient donc également pas vraiment fascistes. Mais tout ne se ressemble pas, par exemple on attribue à la dictature de Pinochet des succès économiques, ce qui correspond plus à une dictature fasciste.



  • vote
    Christian48 22 février 08:20

    @Laconicus
    Exact. En plus à la base, Mussolini était un révolutionnaire de gauche, anti capitaliste, anti royaliste et anti religieux, il fomenta une grève lors de son passage en Suisse. Ce qui le rendait anti communiste c’était qu’il s’opposait à ce que la révolution ne provienne de l’extérieur, soit des bolchéviques, ce qui se conçoit vu que c’était bel et bien une dictature sanglante. Il est devenu anti socialiste mais pas par opposition mais parce qu’il trouvait (déjà) les socialistes trop bourgeois. Voilà pour le début mais il est important d’ajouter que ce n’était pas un raciste comme Hitler, ce n’est pas le fascisme qui est idéologiquement responsable de l’Holocauste mais le nazisme.
    Il y a une cause assez précise de l’arrivée du fascisme, ce fut la déliquescence totale et absolue des parlementaires italiens...Alors oui cette idée de se passer des parlements déborda d’Italie et partout dans le monde on salua les progrès économiques du fascisme.
    Bien évidemment comme le fascisme est anti démocratique il fut la cause aussi de biens des malheurs et de crimes, à commencer par l’alliance avec Hitler et les exactions commises autant en Grèce qu’en Abyssinie (gazage)

    Par contre je contesterai toujours le terme fasciste pour désigner le nazisme. Le nazisme c’est le nazisme et c’est unique dans l’histoire du monde, le fascisme ? Beaucoup de dictatures militaires peuvent être qualifiées de fascistes donc d’anti démocratique et elles ne sont pas nazies.



  • vote
    Christian48 31 décembre 2019 18:20

    @sls0
    Je préfère un franc "je ne sais pas"

    C’était exactement l’attitude des grands inventeurs du 19è siècle qui croyaient à l’existence de l’éther et ce n’étaient pas des farfelus : Tesla, Fresnel, Maxwell, pratiquement tous. Ce n’est qu’en 1905, avec la découverte des photons que les scientifiques ont cru pouvoir se passer de la notion d’éther (éther luminescent).
    La croyance en l’éther provenait simplement du fait que pour ces physiciens la propagation des ondes électromagnétiques devait forcément s’appuyer sur un élément même inconnu. Aujourd’hui on fait le malin avec la notion d’éther mais qui peut expliquer scientifiquement le fait qu’un objet tombe au sol sans aucun lien matériel ? Einstein l’avait bien compris lorsqu’en 1920, à Leyde en Hollande, il essaya, justement pour cette raison, de rétablir la notion d’éther, mais les scientifiques de la physique quantique ne voulurent pas en entendre parler, trop content d’enfin se passer d’un élément perturbateur du positivisme.. Seulement voilà l’élément perturbateur revient frapper à la porte sous d’autres appellations...matière noire entre autres.




  • vote
    Christian48 12 novembre 2019 17:18

    @jeanpiètre
    Pour montrer ce que j’ai voulu expliquer, voici un exemple, un terrible exemple, cela se trouve dans le livre Je me suis évadé d’Auschwitz par Rodolph Vrba. Comme dans tout ce qui s’est passé dans ces lieux c’est insoutenable d’horreur....et il ne se prive pas de le décrire. A Birkenau il était en compagnie de Moses Sonenschein qui ne cessait de lui répéter : Dieu l’a voulu, Dieu l’a voulu...jusqu’au moment où l’horreur était telle qu’il s’écria : ici il n’y a pas de Dieu et s’il y en a un maudit soit-il, maudit soit-il, maudit soit-il (p. 224 éd, J’ai lu)
    Ce que je trouve extraordinaire ici c’est d’en même temps en vouloir à Dieu et en même temps déclarer ici il n’y a pas Dieu. Eh non, en effet, mais il y a des hommes, oui vraiment des hommes parfaitement et totalement responsables. Donc la question est : pourquoi ces hommes en sont arrivés là ? C’est cela la vraie question. On ne veut pas comprendre que l’histoire d’Adam et Eve et du serpent est une allégorie tendant à expliquer le danger de tomber dans la tentation. Et franchement je ne vois actuellement pas d’exemple plus concret, et là ce n’est plus une allégorie, dans ce qui s’est passé en Allemagne avec le serpent Hitler....avec un peuple allemand à la place d’Adam et Eve. Y tomber c’est appartenir au serpent....à Hitler, il n’y a qu’à voir avec le serment que devait lui prêter tous les militaires, et là effectivement Dieu était absent.



  • vote
    Christian48 31 octobre 2019 18:44

    Juste un petit mot aux trois molécules de cette vidéo. Lorsqu’une personne lit un message, n’importe lequel par facebook ou par e-mail ou autres moyens, et que ce message a un effet terrifiant ou merveilleux...combien de molécules ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès