• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Elisa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 512 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 1 0


Derniers commentaires




  • vote
    Elisa 19 juin 15:32
    "Mort aux cons !"

    "Vaste programme" répondit de Gaulle.

    Voilà ce qui distingue un "pion" de collège (vraiment peu inspiré) d’un homme d’esprit.


  • vote
    Elisa 7 mars 14:12

    A voir une telle vidéo, on n’a qu’une envie : prendre les uns pour taper sur les autres et vice-versa !

    Si il y a des blaireaux qui peuvent croire que la terre est plate ou que Napaléon était une femme (ou une transgenre !), une seule attitude les laisser stupidifier entre eux.

    Je sais je viens d’employer un verbe qui n’existe pas mais qui le devrait.



  • vote
    Elisa 27 février 15:08

    On atteint à travers ces commentaires le comble de la fantasmagorie intellectuelle.
    Mais comment peut-on s’exciter à ce point sur des thèses qui n’’ont comme seul intérêt leur invalidité flagrante !

    Si on vous dit
    "Jeanne d’Arc était un homme"
    "La terre est plate"
    "On n’a pas marché sur la lune"
    "Ma tante en avait, elle était mon oncle !"
    On trouvera toujours des "avocats" qui, pour se rendre intéressants, démontreront avec forces arguments tous plus référencés les uns que les autres de telles âneries.



  • 2 votes
    Elisa 8 février 10:00

    "C’est ridicule de faire une loi sur l’histoire"
    Je suppose que Cohn Bendit a eu une indigestion avec son chapeau !



  • 2 votes
    Elisa 8 février 09:19

    Dans ce débat on oublie l’essentiel.
    Ce qui fonde notre contrat social est le premier article de la Déclaration des Droits de l’Homme : "tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit".
    Dès qu’on utilise le corps d’une femme comme un réceptacle de convenance dans une relation marchande c’est pire que la servitude, c’est la réification pure et simple d’un être humain réduit à un état d’aliénation absolue.
    Imaginons le contrôle que serait "en droit" d’exercer les "clients" de ce "commerce" sur la vie personnelle du ventre chargé de leur livrer dans les meilleures conditions leur précieuse progéniture.
    Imaginons les contentieux gérés par des armées d’avocats pour leurs clients fortunés. Quel recours pour les victimes de cet odieux trafic ?
    Et surtout qu’on n’évoque pas la bienveillance potentielle de loueurs compréhensifs.
    Le simple fait de recourir à la GPA prouve que l’égoïsme balaiera très vite l’empathie en cas de Problème.
    "Ce qui se paie n’a guère de valeur" affirmait Nietzsche, voilà un propos qui a ici une singulière pertinence.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès