• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Elisa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 503 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 5 votes
    Elisa 20 décembre 2018 10:02

    On a droit ici à tous les poncifs pour nous imposer un faux dualisme politique :

    d’un côté les bons français, républicains laïques et démocrates, de l’autre une curieuse alliance entre les privilégiés de la finance et de la culture avec leurs principales victimes.

    Or le mouvement des gilets jaunes remet les pendules à l’heure : leurs principales revendications ne sont ni nationalistes, ni identitaires.

    Elles sont d’abord l’expression d’un combat de classe : ils expriment haut et fort leur difficulté à vivre dignement dans un pays qui creuse les inégalités de revenus et qui confisque la souveraineté populaire au profit d’une politique inféodée aux injonctions de la finance via la commission de Bruxelles.

    Ce qui a fait peur au gouvernement, ce n’est pas une croisade anti immigratt un combat contre la diversité.

    C’est la mise à nu de la politique de Macron, le Président des plus riches.

    La précipitation affolée qui préside aujourd’hui au sein du gouvernement en est la meilleure preuve : il faut éteindre l’incendie (même symboliquement) pour que l’ordre économique capitaliste soit sauvé.



  • vote
    Elisa 11 octobre 2018 15:21
    Evidemment qu’il existe un racisme anti-blanc !
    Le racisme ne concerne pas que les populations de type noir ou mongol.
    Les habitants des régions arabes, perses, berbères ou indiennes ne sont ni noirs , ni "asiates", ils sont comme vous et moi de type blanc.
    Qu’ils soient juifs, chrétiens ou musulmans, les habitants de la Palestine historique sont de même type.
    Dés qu’une personne ou un groupe subit de la violence pour ce qu’il est et quelle que soit son origine il est raciste.


  • 4 votes
    Elisa 25 juin 2018 15:11
    C’est curieux d’observer combien sont prolixes ceux qui souhaitent défendre l’absurde.

    Bachelard disait en substance que plus une thèse est faible plus elle sollicite une accumulation de preuves hétéroclites sans liens cohérents les unes avec les autres.
    Si on écoute ce discours, on se perd continuellement dans des considérations fumeuses assorties d’infographies opaques.

    Je défie quiconque de présenter un résumé convaincant de ce long discours qui étayerait clairement ce qu’il veut démontrer !

    Mais la fonte des glaciers, la fragilisation de la banquise, les dangers courus par les populations du Bengladesh et des insulaires de l’océan indien ne sont pas des mythes, hélas.

    Beaucoup plus de bruit que d’informations pour rien dans cette soi-disante conférence décisive.


  • vote
    Elisa 19 juin 2018 15:32
    "Mort aux cons !"

    "Vaste programme" répondit de Gaulle.

    Voilà ce qui distingue un "pion" de collège (vraiment peu inspiré) d’un homme d’esprit.


  • vote
    Elisa 7 mars 2018 14:12

    A voir une telle vidéo, on n’a qu’une envie : prendre les uns pour taper sur les autres et vice-versa !

    Si il y a des blaireaux qui peuvent croire que la terre est plate ou que Napaléon était une femme (ou une transgenre !), une seule attitude les laisser stupidifier entre eux.

    Je sais je viens d’employer un verbe qui n’existe pas mais qui le devrait.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité