• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Miroreur

Miroreur

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 425 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Miroreur Miroreur 6 février 2014 12:42

    "En fait,l’auditeur est particulièrement vicieux et malveillant,son intention est de mettre au même niveau de dangerosité les djidahistes et Farida Belghour !"

    Oui, j’avais bien compris ce qui n’est que votre interprétation, et désolé, elle ne répond pas à l’objection factuelle que j’ai fait plus haut. Je me suis contenté d’écouter précisément ce qu’avait dit l’auditeur et émettre une hypothèse (peut-être fausse, nous ne le saurons jamais car pour cela il faudrait poser la question à l’auditeur, ce qu’aurait dû faire un des journalistes dans le studio). Les motivations de l’auditeur semblent se focaliser sur la lutte contre les réseaux djihadistes (perso, je ne verrai pas d’objection à ce que les sites pédophiles ou encore ceux qui font la promotion de sectes criminelles, pour ne citer que ceux-là, soient également pilonnés) et encore une fois, quand il évoque Belghoul il évoque distinctement des sites qui propagent "des rumeurs ridicules". A aucun moment il n’affirme "Belghoul est une djihadiste". Donc, le sujet de l’article n’est d’une part pas Belghoul (bien que l’auteur titre et fasse sa description là-dessus, probablement parce qu’il se doute que c’est plus vendeur pour attirer le soralien, mais ça n’est qu’une interprétation de ma part ...) mais en plus cette "association" qui selon votre interprétation (et selon l’interprétation d’une majorité ici dont l’auteur) vise à salir cette personne volontairement, ce qui, à l’écoute précise des propos échangés, est loin d’être une évidence mais juste une interprétation, la votre.
    Ce que les gens, selon vous "manipulés" (cette manie de prendre les gens pour des demeurés sonne furieusement comme l’expression d’une condescendance déplacée, surtout, et je ne parle pas pour vous en particulier, chez les adeptes du gourou Soral toujours prompts à traiter ceux qui ne souscrivent pas aveuglément aux analyses de leur dieu - donc forcément des ignorants, des idiots utiles ou des traîtres - avec le mépris de ceux qui prétendent tout savoir... l’absence d’humilité du Maître est flagrante et quand je lis les commentaires des disciples je constate qu’elle est contagieuse) retiendront ou pas, est un autre sujet et là encore, c’est votre interprétation ...


  • vote
    Miroreur Miroreur 6 février 2014 03:55

    A l’auteur : 

    Bon alors sur le titre "Farida Belghoul une djihadiste ? Valls ne bronche pas" : 
    Hum... Vous vous attendiez à quoi ? Qu’il vole au secours de F. Belghoul ? La question des activités de Belghoul n’est évidemment pas celle-là dans cette séquence. Il est maladroit de laisser croire que "Valls ne bronche pas" précisément sur ce point...

    Sur le contenu : Vous laissez entendre que le collab-auditeur assimile Belghoul à une djihadiste. Pourtant si vous écoutez attentivement le type parle plus généralement "des sites djihadistes qui font de la propagande ..." au début de son intervention puis il évoque "par exemple" les sites qui diffusent des "rumeurs ridicules" - faisant allusion à l’histoire récente de l’enseignement de la théorie du genre à l’école (donc aucun rapport). Bref vous vous focalisez sur Belghoul (par admiration envers elle apparemment, c’est votre droit mais désolé de le dire comme ça : on s’en fout). 
    Et si tout simplement l’auditeur n’avait pas juste mal choisit l’"exemple" ? Pas assez sexy pour vous comme explication, hein ? Pourtant ça se tient : l’auditeur évoque bien la propagation de rumeurs ridicules concernant Belghoul, et non une supposée promotion de la guerre sainte de sa part. Vous vous êtes contentés d’associer les deux par flemmardise ou pour une autre raison... 
    Vous semblez plus choqués de l’association Belghoul-terroriste que vous considérez comme flagrante (ce qui se discute) que des propos de l’auditeur qui déclare vouloir se faire justice lui-même et/ou se sous-traiter aux services de l’Etat pour dénoncer et "harceler" tous ceux qui ne lui reviennent pas.
    Même si je partage le fond de votre motivation, du moins sur le fait de dénoncer ce qui s’apparente à une fin programmée de la liberté d’expression (un chantier sur lequel il avance bien notre queutard à scooter) sur le net, la forme employée est sujette à interrogations. 

    Hijack :
    "et l’informaticien très mal informé l’annonce proche de ce régime d’arrière garde)."
    Ah bon ? Quand est-ce qu’il affirmé cela l’auditeur ? Belghoul, pro ou anti-islamiste, proche ou non des saoudiens ... sauf erreur de ma part, l’auditeur parle de l’hébergement des serveurs, pas de la proximité de Belghoul avec les saoudiens ... vous avez écouté l’extrait ? ou c’était juste une occasion pour spéculer sur les petites affaires de l’auto-proclamée "dissidence" (dont perso je me contrefous) ? En revanche évidemment d’accord avec vous sur la dégueulasserie qui consiste à jeter en pâture des milliers de personnes car ils ont osé trouver un comique drôle. 






  • 2 votes
    Miroreur Miroreur 6 février 2014 00:30

    Ah les coups de sang de notre riton national ! Faut reconnaître que ça, les vidéos de chats qui se cassent la gueule (avec ou sans assistance humaine) et les insultes entre demeurés et autres pouffiasses oversilliconées à Myconos ou myconnasse, c’est le succès garanti ! http://www.youtube.com/watch?v=K5XmtFMNST8

    Y’a pas, c’est un homme de spectacle remarquable, un comédien hors pair. 
    Quand il quitte le plateau on a presque l’impression qu’il va ajouter : "C’est bon, on la tient ou on en refais une autre ?"
    En même temps il faut excuser un certain manque de spontanéité de notre comédien, eu égard au fait qu’il n’est en haut de l’affiche que depuis quelques années seulement (parachuté député de force dans le 78 par la viennoiserie Copé et fils) même s’il a son rond de serviette à la table de la grande famille (Crac-crac, Pasqua, Seguin, Sarko, Copé, liste en cours) depuis un bail déjà. 
    Il se murmure dans les milieux underground que riton-la-manivelle préparerait un clash-buzz sponsorisé par Morandini contre Besancenot, lui-même grand rappeur à ses heures perdues (ou de délégation, ça reste à déterminer). Une fausse baston avec Elie Semoun serait dans les tuyaux également. A suivre ...



  • 2 votes
    Miroreur Miroreur 5 février 2014 22:48
    " on ne pratique pas impunément l’hébreu sans que cela ne déteigne sur la prononciation des voyelles.... c’est même un critère pour les reconnaître."

    Et dire que ce genre de commentaires sont plussés ...
    Bon, pour rétablir un semblant de raison ici, on peut parfaitement avoir une langue maternelle et apprendre un autre langue (oui, y compris l’hébreu) sans que cet apprentissage n’altère la prononciation de la langue maternelle. N’importe qui qui est bi(ou plus)lingue le sait. Donc pour ce qui est des "critères" pour nous foutre une étoile jaune vous repasserez.
    Plus globalement, les accents sont le fruit d’une culture et/ou d’un milieu dans lequel on baigne, souvent depuis la naissance mais pas forcément. 
    Finkie ici dépeint un "accent de la banlieue" qui : 
    1. Est une réalité sociologique qui ne touche pas seulement les habitants de ces quartiers mais également de manière bcp plus large : il est surprenant d’entendre que des gamins qui discutent dans la rue et qui ne viennent d’évidence pas des quartiers prendre un accent "ziva" par simple mimétisme. La manière de parler "racaille" (le côté "je parle fort", rapidement, avec utilisation de quelques mots argotiques qui viennent le plus souvent de l’arabe ...) est indéniablement populaire au-delà des quartiers populaires eux-mêmes.
    2. Est une réalité qui n’a rien à voir avec tous les accents des régions dont font mentions plusieurs personnes ici : Effectivement ces accents régionaux ne sont rien d’autres que les résidus de langues régionales plus ou moins présentes encore sur certains territoires. Or là il est question d’un accent que l’on retrouve que l’on soit à Amiens, Strasbourg, Paris ou Lyon : rien à voir donc avec l’accent des niçois, strasbourgeois, berrichons ou le titi parigot qui sont tous cantonnés à une zone géographique.
    3. Concerne toutes les origines des habitants de ces quartiers : Dans la cité qui jouxtait l’immeuble où j’ai habité pendant des années, les jeunes, qu’ils étaient blancos (dédicasse à Valls), noirs, arabes, avaient tous ce même accent. 
    4. Existe, comme d’autres, sans forcément exclure l’existence d’autres accents d’origine autre qu’étrangère : Ainsi il existe effectivement un accent "bourge" avec ses intonations caractéristiques (dans certains cas avec même une gestuelle particulièrement remarquable chez la gente féminine). Bref, évoquer un accent de la banlieue n’exclut pas l’existence d’autres accents (donc inutile de s’exciter sur Finkie là-dessus avec l’accent des juifs du sentier ou les intonations efféminées de certains homosexuels - je suis surpris au passage que personne n’ait évoqué l’accent "pédé", voire le mix parisien-gayfriendly que l’on peut qualifier d’accent "Fogiel" - désolé si ça choque, c’est juste pour gagner du temps et me mettre au niveau de l’avoxien soraliste qui prolifère ici bas) 
    5. Est un élément constitutif d’une identité : Tout comme les vêtements, les comportements alimentaires, les pratiques sociales (sports et activités artistiques exercées), la culture ... l’accent est une des composantes d’une identité. Et celle dont il est question ici est une "identité de banlieue ". Finkie ne fait que pointer l’aspect "accent" car il est évident. Là où il se plante à mon avis, c’est que cet accent ne constitue justement pas un élément de communautarisation puisque précisément il ne touche pas une origine en particulier comme expliqué au 3.
    Ce qui est, à mon sens, beaucoup plus remarquable et pertinent que l’accent lui-même, c’est le niveau de vocabulaire d’un individu : on constate que dans certains quartiers, à l’adolescence certains jeunes ne maitrisent que quelques centaines de mots. Or l’incapacité à pouvoir verbaliser (notamment les affects) constitue une source de déviance particulièrement inquiétante. On constate, résultats du bac entre autres à l’appui, que le niveau de langue est particulièrement bas (ce qui affecte toutes les matières enseignées) dans les quartiers dits sensibles, en plus de la baisse de niveau qui touche toutes les couches de la population.
    Etant d’une génération où on nous mettait des coups de règles sur les doigts (j’exagère), je ne peux que constater la baisse généralisée du niveau de maîtrise de la langue, que ce soit à l’oral ou à l’écrit, baisse attestée par l’unanimité des professionnels de l’éducation nationale. C’est particulièrement consternant en milieu professionnel (en réalité partout, y compris ici), à tel point qu’il est quasiment possible de déterminer la génération d’un interlocuteur sur la seule base de son mode d’expression écrite (les ravages de la méthode globale sont terrifiants). 
    Il est surprenant de constater que parce que c’est Finkie ici qui évoque la question de l’assimilation, ça ne passe pas : Zemmour tient peu ou prou les mêmes propos depuis des années, mais bizarrement ça passe... Même si je partage le scepticisme de certains sur la focalisation de AF sur le supposé communautarisme de banlieue (et pas celui qui sévit chez d’autres communautés comme par exemple la sienne), même si Finkie brille surtout par son inconsistance, j’ai surtout l’impression que quoiqu’il dise, pour certains, il ne peut être qu’un ignoble sioniste (le ton de cet article est très révélateur de ce point de vue). Pour faire court : vous êtes encore plus cons que ceux que vous dénoncez, la plupart du temps, lâchement, comme l’autre demeuré qui a réagit juste au-dessus de moi, avec son commentaire sur les "nez crochus". Pauvre garçon, il n’y a pas grand chose à faire pour toi. Souhaitons que ta stupidité soit l’œuvre de ta jeunesse (même si j’en conviens volontiers, c’est insultant pour la jeunesse). 



  • 9 votes
    Miroreur Miroreur 30 janvier 2014 11:13

    "Au-delà des clivages" ... vous ne croyez pas si bien dire...

    Si cela ne vous pose aucun problème de défiler (à l’appel de soso, celui qui expliquait que les manifs ne servaient à rien ...) en même temps que les gudards et autres IIIième reich...euuuh voie, alors oui la mayonnaise a bien pris : Tous ceux qui de tendance "traditionaliste" s’opposent au système sont désormais assimilés à ces tarés. Y’a pas, de ce poibt de vue, c’est une réussite cette manif !
    Car si cela ne vous pose aucune pb de défiler dans Paris au côté de ces types qui crient "Juifs, dehors !" (au fait ça veut dire quoi exactement ? Est-ce une proposition pour inciter à les expulser de force ? par train ? ... ça ne vous rappelle rien ?), alors continuez les super-dissidents ! Vous assumez parfaitement le rôle d’épouvantail que l’on vous fait tenir (en même temps, pas la peine de beaucoup vous pousser tant vous êtes chauffés à blanc depuis des années par votre Maître du logos)
Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris


Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité