• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Oursquipense

Oursquipense

Le plantigrade myope le plus représentatif de sa génération. Spécialiste de la logique floue et du miel en pot depuis 1967.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/02/2014
  • Modérateur depuis le 06/03/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 435 140
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires




  • 1 vote
    Oursquipense Oursquipense 4 octobre 2012 15:27

    Ce qui est plaisant chez les Suisses, c’est la culture du débat. Les animateurs sont effectivement souvent neutres et les intervenants la plupart du temps polis et posés même quand leurs propos sont virulents. Et, que ce soit Freysinger ou son opposant on laisse la personne finir sa phrase avant de parler (exemple récent entre Oscar et une représentante d’Amnesty Suisse, débat courtois, quelques coups bas de la part de la dame (réduction ad hilterum aussi classique que minable) néanmoins).



  • 2 votes
    Oursquipense Oursquipense 4 octobre 2012 14:39

    Ce qui semble intéressant à discuter est surtout le fait que des constructions cyclopéennes datant de plusieurs millénnaires, réalisées sans ciment, sont toujours debout. Le fait qu’elles soient alignées de manière telle qu’on ne s’en rende compte que depuis l’invention des satellites est sans doute mineur.

    Soyons juste logique : pourquoi et comment une technique de construction anti-sismique a-t-elle été perdue ? Et corollaire à cette question : comment une civilisation capable de crééer de telles choses n’a-t-elle pas pu survivre ? En tout cas, même si ça ne concerne que d’énormes constructions, on devrait avoir pertinemment comment construire des édifices qui résistent aux tremblements de terre. A moins que l’on conteste les datations des constructions évoquées dans le reportage.



  • vote
    Oursquipense Oursquipense 4 octobre 2012 14:24

    Une chose que je ne comprends pas est lorsqu’on parle de faits en histoire. L’histoire est une science humaine, on n’y rencontre pas de faits, juste des versions écrites qui semblent plus vraisemblables que d’autres selon des critères qui m’apparaissent parfois fort stupides. 

    Par exemple si dix auteurs disent la même chose alors qu’un seul dit l’inverse la règle sera de retenir la version des dix auteurs. Stephen Jay Gould a par exemple démontré dans un de ses articles au sujet d’une comparaison erronnée sur la taille d’un dinosaure (comparaison figurant chez nombre d’auteurs reconnus) qu’à compter du deuxième auteur tous s’étaient basés sur le premier sans jamais vérifier le spécimen par eux -mêmes. Et là encore, je parle de spécimen, que penser de ouie-dire sur ce qui a pu se passer au-delà de plusieurs siècles ?

    Et si j’ajoute que les thèses récentistes situent l’apparition du christianisme en Europe il y a à peu près 1000 ans toute cette vidéo n’aurait simplement pas lieu d’être.



  • 3 votes
    Oursquipense Oursquipense 4 octobre 2012 14:14

    Le chevalier de la Barre n’a pas été condamné par des religieux mais par des laïcs (au passage, tous les procés en sorcellerie ont été aussi tenus par des laïcs, en grande partie pour s’octroyer les biens des accusé(s)). Au pire, ce qu’aurait pu faire un prêtre aurait été d’excommunier de la Barre.



  • 14 votes
    Oursquipense Oursquipense 4 octobre 2012 13:58

    Ce que je trouve fascinant c’est surtout la fausse démarche scientifique..des scientifiques établis, je précise. Et leur peu de curiosité finalement. C’est consternant. Si la réalité est que l’on a, par exemple, affaire à des vases d’une réalisation parfaite et que le seul intérêt des scientifiques "reconnus" est de regarder ce qu’il y a dans le vase plutôt que de savoir comment il a pu être fabriqué on a la transcription littérale de l’adage "Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt".

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité