• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

perlseb

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 416 5
1 mois 0 7 0
5 jours 0 1 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires




  • 6 votes
    perlseb 20 mai 16:46

    Effectivement, pour nos "maîtres", il n’y a aucune limite à notre soumission. Je pense réellement que la recherche pourra prolonger l’espérance de vie des humains (contrer le vieillissement) : évidemment, vouloir réduire la population et la rendre immortelle en même temps n’est pas du tout cohérent. Mais pour les idiots qui tiennent à la vie à tout prix (aussi horrible qu’elle devienne), alors il y aura ce chantage : vivre plus longtemps si on est parfaitement soumis, être récompensé par des années de vies supplémentaires.

    En gros l’immortalité sera pour nos chefs et les plus soumis d’entre nous. Pour les autres, le Covid nous a déjà indiqué ce qui nous attend. Nous n’aurons plus de vie sociale, nous n’aurons plus le droit de rien faire (car nous aurons refusé quelque chose d’insensé, contrairement aux soumis qui accepteront toujours n’importe quoi). Nous ne serons plus des citoyens et il n’est pas impossible que les chambres à gaz soient remises en fonction. Ce n’est qu’après que les soumis se rendront compte de l’horreur vers laquelle on les aura guidés, à moins que le pilotage sous-cutané soit réellement efficace et empêche tout réveil de conscience.

    Mieux que n’importe quel roman dystopique : le monde réel.

    A mon avis, le réveil est rigoureusement impossible avant la catastrophe. Cela fait déjà des décennies qu’on récompense les plus larbins (principe de tout système hiérarchique qui évolue donc fatalement vers le nazisme ou ses horreurs), que la majorité de la population se prostitue (cherche à plaire aux gens "importants") en toute circonstance, pour réussir dans leur carrière ou tout simplement pour un emploi de misère. Et ça fait des années que ceux qui ne se soumettent pas aux règles ultra-hiérarchisées de ce monde sont exclus. On passe un pallier de soumission supplémentaire, la différence est que le retour arrière sera rendu impossible si la technique la plus horrible réussit à modifier les corps et les consciences. Beau plan pour un néo-féodalisme avec des chefs-dieux immortels.



  • 9 votes
    perlseb 14 mai 13:15

    @paulau
    Henri Guaino est un crétin. Il nous fait croire que le peuple a son mot à dire dans les guerres. Le peuple est manipulé complètement par les médias et c’est toujours lui qui subit la guerre.
    J’estime que le premier responsable, c’est l’OTAN (l’état profond des USA : marchands de canons, CIA et banquiers) qui n’a pas respecté la non extension de l’OTAN à l’Est après la chute de l’URSS et du pacte de Varsovie. Mais Poutine aurait dû accueillir les russes d’Ukraine et laisser l’Ukraine faire partie de l’OTAN. Il aurait quand même eu des missiles nucléaires pointés sur lui une fois l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN, ce que les USA n’ont pas voulu en 1962 à Cuba, missiles pilotés par le seul pays ayant utilisé l’arme atomique en période de conflit (les USA).

    L’état profond des USA est quand même vraiment le poison du monde et vu que le crime des 2 premières guerres mondiales leur a entièrement profité (je ne parle pas des boys américains morts sur les plages, ils n’ont rien décidé évidemment, n’ont eu aucune responsabilité dans ces guerres, donc aucun bénéfice, je parle de l’état profond US, seul à prendre des décisions), on peut dire que le monde a beaucoup souffert à cause de cette poignée de connards qui prend les peuples du monde entier pour des pions.

    Mais tous le monde justifie l’élitisme sur le principe que les hommes sont différents. C’est entière vrai, ils sont différents. Mais ils ne sont pas classables pour autant par une relation hiérarchique (logique de base en mathématique) : on ne peut pas forcément définir une relation d’ordre avec des éléments différents. Donc personne ne devrait pouvoir prendre des décisions pour les autres : c’est d’ailleurs le principe d’une vraie démocratie qui ne peut pas être représentative par définition.

    Allez, quand il faudra aller à la guerre, vous n’aurez que 2 choix : partir au front et avoir un espoir de revenir vivant en tirant sur des gens comme vous (du camp d’en face que vous ne connaissez pas), ou vous faire fusiller pour désobéissance. Que choisirez-vous ? D’ailleurs à quel moment aurez-vous choisi quelque chose ?



  • 1 vote
    perlseb 9 mai 21:29

    Ils savent très bien qu’en augmentant les taux ils créent une "récession" (voir les précédentes crises). Récessions qui permettent à certains de racheter à bon compte des concurrents qui font faillites, les phases de récessions sont donc des phases de fusion, de resserrement de la pyramide et si le peuple en bave (chômage), ceux qui les décident s’en foutent éperdument (comme les guerres, en somme).

    Mais il y a quand même 2 choses qui diffèrent avec les autres crises. D’une part l’inflation (qu’ils veulent faire chuter en augmentant les taux) n’est pas liée à une surchauffe de l’économie mais plutôt à une désorganisation complète (ruptures d’approvisionnements (composants électroniques), guerre en Ukraine largement souhaitée pour désorganiser le marché de l’énergie, prix alimentaires qui explosent car concurrencés volontairement par la culture pour les carburants "bio" subventionnés : famines à prévoir).

    D’autre part, la montée des taux avec les dettes (publiques et privées) qui atteignent des sommets risque de conduire à des défauts en cascade. A la fin, on aura peut-être un tsunami. Bref, je n’ai pas lu Schwab, mais toutes les décisions catastrophiques (pour nous) qui sont prises depuis quelques années maintenant ressemblent bien à un Reset : grande réinitialisation.

    C’est bien la misère qui est recherchée par nos psychopathes : comme l’argent, la propriété, le pouvoir ne leur suffisent plus et qu’ils sont devenus totalement impuissants, leur seule manière de jouir et de détruire les autres, nous sommes leur jouet. Et on les laisse faire, car ils ont écrits les "lois" qui permettent cette concentration d’argent/propriété/pouvoir.

    Nous avons tous les moyens techniques pour vivre décemment en respectant la Terre, mais le système social et économique (les lois) sont à pleurer.



  • 1 vote
    perlseb 5 mai 20:56

    L’huile de palme est / était utilisée largement pour fabriquer du biogazole ou dans les carburants de manière plus générale. Il faut dire que la législation ne fait que changer...

    A mon avis, cette pénurie / désorganisation est soigneusement orchestrée. Superéthanol (E85) détaxé (2 fois moins cher) utilisable avec un simple un kit sur une voiture récente, une proportion toujours plus importante des surfaces consacrées aux carburants au détriment de l’alimentation : et si la famine et la hausse des prix n’étaient pas les buts réellement recherchés par nos "dirigeants" ?

    Je n’arrive plus à retrouver un article où j’avais lu qu’il faudrait 66% de notre surface agricole si on passait intégralement au carburant "vert". On peut dire que la détaxation de l’E85 permet de raser de manière accélérée les dernières forêts primaires tout en organisant des famines dans les pays pauvres. Très bonne gestion.



  • 2 votes
    perlseb 3 mai 20:02

    @mat-hac
    Tant que vous y êtes, on peut aussi créer une sphère de Dyson pour avoir toute l’énergie qu’on veut.
    Non, le temps presse. On n’a jamais autant parlé d’écologie qu’aujourd’hui et on n’a pourtant jamais détruit la Terre aussi vite. La tendance ne s’inverse pas et on n’’est pas prêt de se réveiller.
    Les pays riches accusent les pays pauvres d’avoir des familles nombreuses, les pays pauvres accusent les pays riches de consommer plusieurs Terre. Personne n’est responsable donc, et agir seul ou même à 10% ne changera rien à la tendance. Il y aura un électrochoc naturellement (famines généralisées), ou volontairement provoqué (faux vaccin par exemple qui stérilise ou/et tue sur le long terme).

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité