• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

herve_hum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 485 63
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • vote
    herve_hum 26 juillet 09:38

    Nicolas parle des docteurs qui ne suivent pas le discours officiel, les autres sont évidemment les bienvenus.

    Après, accuser un docteur d’avoir un pied dans le système pour invalider son propos dénote pour le moins une grande faiblesse intellectuelle !!!



  • 1 vote
    herve_hum 11 juillet 14:54

    C’est assez désolant de voir que Benjamin Tremblay oubli les deux 1ères règles de toute géopolitique, donc, avant celles qu’il énoncent, lesquelles sont relatives à l’évolution de la colonisation de la Terre ; alors que les deux premières sont vrai quelle que soit l’époque, même au temps de cromagnon ou du singe qui descend de l’arbre..

    Ces deux premières règles, indépendante des 4 qu’il énonce, alors que ces dernières dépendent des 2 premières, sont l’union fait la force et diviser pour mieux régner.

    Bref, si vous n’avez pas en tête de gondole les 2 premières, vous n’arriverez jamais à avoir besoin des autres, car vous ne contrôlerez jamais rien et vous ne comprendrez pas grand chose à la géopolitique



  • vote
    herve_hum 1er juillet 21:36

    @ged252

    Pour moi, ce n’est pas le bitcoin qui monte, mais sa masse circulante, exactement la même chose qu’une monnaie comme l’euro, mais dans le sens inverse, au lieu de multiplier une valeur unitaire, elle est divisée pour lui permettre de se répandre aux petits porteurs et permettre l’échange de faibles valeurs, donc, une utilisation élargie. Car si vous partez du même calcul qu’une monnaie comme le dollar, vous devez alors multiplier 21 millions par 60 0O0 à sa valeur la plus forte, soit donc, 1260 milliards. Voyez, partant d’une valeur nulle, l’inventeur du bitcoin à valorisé une valeur zéro par 1260 milliards de dollars en quelques années (je n’ai pas écrit multiplié, mais valorisé, on pourra parler de multiplication le jour où le bitcoin s’effondrera totalement pour revenir à sa valeur initiale).

    Si ce n’est pas de la création ex-nihilo et une formidable machine à faire tourner la planche à billet, je veux bien reconnaître ne rien y comprendre !

    La limite pratique de la valeur du bitcoin dépendant du seuil de sa fractionnabilité, c’est à dire à 1 satochi, qui correspond à 8 zéros après la virgule.

    Mais le plus grand tour de force de son inventeur est d’avoir su faire passer et vendre le pire, pour le meilleur !

    Non pas que le principe de la cryptomonnaie ne soit pas bon, mais la forme est, ici, totalement biaisée, tout comme celle que les dirigeants des instances financières officielles sont sur le point de vendre pour le meilleur et qui restera toujours aussi pire.

    Bref, si en se jetant dans la gueule du crocodile vous échappez au lion, vous n’échappez pas au même sort, mais choisissez seulement la manière dont vous allez êtres dévoré.



  • 2 votes
    herve_hum 30 juin 15:08

    @ged252

    La réponse de la valeur du Bitcoin c’est sa rareté, seulement 21 millions.

    Quand tout le monde l’utilisera sa valeur sera de x*dollars

    non,mauvaise compréhension du système bitcoin, qui ne repose pas sur la multiplication d’une valeur unitaire comme l’euro ou le dollar, mais par la division, fractionnement de la valeur unitaire. Avec un total fixe de 21 millions d’unité, mais sans limite de fractionnement, ces 21 millions ne connaissent pas de limite.

    De fait, il n’y a pas plus de limite à la quantité du bitcoin que de limite à la quantité de dollar, puisque théoriquement il n’y a pas de limite à diviser un nombre, comme il n’y a pas de limite à le multiplier.Sa rareté aurait été réelle s’il n’y avait pas eut de fractionnement possible ou limité, mais cela n’aurait évidemment pas permis à cette monnaie de se développer au delà d’un cercle restreint, confidentiel.

    C’est un artifice de son inventeur, qui compte surtout sur la naiveté des utilisateurs pour faire croire que la planche à billet ne fonctionne pas et que son système nepermet pas de créer de l’argent ex-nihilo, alors que depuis le début, il ne fait que cela.

    Ainsi, s’il à su conserver dison mille bitcoins et attendu que sa valeur soit à 60 000 dollars, ben il aura gagné personnellement 60 millions de dollar ex-nihilo !

    Car il faut savoir qu’au départ les bitcoins ont été distribués quasiment gratuitement aux premiers intéressés et où la valeur du bitcoin est passé de quelques centimes à son seuil le plus haut de 60 milles dollars. Bon, je laisse de coté le fait qu’un détenteur de bitcoin soit quasiment obligé de vendre de ses bitcoins pour alimenter sa valeur, puisque sans cela, il n’y aurait pas de valeur de bitcoin.

    Au final, cette monnaie est une véritable escroquerie planétaire, mais chapeau à son inventeur !



  • vote
    herve_hum 12 juin 01:14

    @ged252

    dénoncer une faute de raisonnement, n’est pas la preuve qu’on ne commet pas soi même une faute de raisonnement !

    La seule preuve qui vaille étant la raison elle même, or, il n’y a de raison que par la causalité et elle seule.

    Bref, dire que "la cause c’est du verbal" est faux, la cause, c’est strictement que de la physique, dont on peut effectivement parler.

    Et de fait, un principe causal est démontré par la relation qui pose sa condition d’existence.

    Par exemple, le principe selon lequel toute cause produit un effet est démontrable par toute observation de la réalité physique. Même la mq ne contredit pas ce principe.

    On peut donc penser ou poser que le principe de création de l’Univers physique est indémontrable, mais pas ceux qui le font fonctionner. la causalité étant le premier d’entre eux !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Israël Antisémitisme Judaïsme Santé


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité