• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

herve_hum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 448 63
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • 3 votes
    herve_hum 6 novembre 18:06

    @Clémentine

    en résumé, elle reprend ici le fameux principe selon lequel il faut privatiser les profit et socialiser les pertes !



  • 2 votes
    herve_hum 6 novembre 15:29

    @pierrerc30

    j’ai écris un article traitant du principe de responsabilité sur agoravox. je terminais en écrivant

    "La revendication de sa condition d’être responsable, implique la défense de ses droits et l’accomplissement de ses devoirs en recherche d’équilibre.

    La responsabilité, parce qu’elle est une relation entre droit et devoir ne fait pas appel au pouvoir sur autrui ou à un degré d’intelligence ou de compétence mais au respect de l’équilibre entre droit et devoir.

    En appliquant à la société cette définition de la responsabilité on s’aperçoit que le monde se divise en trois groupes.

    D’un coté, les masses populaires renvendicatrice de droits.

    De l’autre, les forces policières et militaires, accomplisseuse de leur devoir.

    Et au milieu les élites responsables, manipulant les uns et dirigeant les autres... Punissant les uns avec le baton des autres.

    Les citoyens s’affranchiront donc des élites qui les gouvernent le jour où ils revendiqueront, prendront possession pour eux-mêmes, leurs droits ET leurs devoirs."

    aujourd’hui, je n’écrirais plus l’article de la même manière, mais le fond reste exact.

    Comme vous pouvez le voir, je ne conteste pas ce que dit Julie Graziani sur le principe d’assumer ses choix, c’est même le fondement de la souveraineté de l’individu et de la propriété individuelle. Le hic, c’est que trop peu de gens, quelque soit du coté de l’échelle sociale qu’on regarde, en accepte aujourd’hui les conséquences... Même si, peu à peu, les consciences s’éveillent !

    En tous les cas, ce qui est remarquable avec le principe de responsabilité, c’est qu’un trizomique peut être responsable, là où un prix Nobel ne l’est pas forcément. Autrement dit, en caricaturant à peine, mettre un prix Nobel sous tutelle... D’un trizomique !

    Pour finir, comme toute chose, une société fondée sur la responsabilité à ses avantages et inconvénient, car il n’existe pas de système parfait. Simplement, chaque système répond à un environnement et pas à un autre. L’environnement actuel fait que le système capitaliste ne répond plus aux besoins de la société actuelle, si tant est que cette société veuille aller plus loin dans son évolution...



  • 4 votes
    herve_hum 6 novembre 13:19

    @pierrerc30

    quand on tient un raisonnement, faut pas s’arrêter au milieu du guet, faut aller jusqu’au bout, or, autant vous que la dame en question prenez soin de ne pas aller jusqu’au bout du raisonnement .

    EN effet, si vous prenez comme argument la responsabilité individuelle, vous ne pouvez plus défendre l’exploitation du mérite d’autrui sans violer le principe du mérite personnel sur lequel le système actuel est fondé.

    C’est le hic, pour vous et la dame, de ne plus pouvoir justifier de votre propre mérite personnel en dehors de votre servilité. la fameuse soumission volontaire. Tout simplement, parce que votre mérite ou celui de la dame n’est pas en fonction de son apport à la collectivité, mais uniquement e fonction de votre zèle à servir les maîtres actuels de l’économie, qui eux, ne peuvent pas justifier de leur propre mérite personnel, car alors, leur richesse quand à la capacité à faire travailler autrui à son profit exclusif s’effondre de facto.

    Bref, vous pouvez être fier de votre servilité à servir vos maître et en tirer un profit certain, mais pas plus !

    Mais pour comprendre ce que j’écris, encore faut t’il comprendre que la responsabilité est la capacité de répondre de ses droits ET devoirs envers autrui (jamais envers soi même !) et que le système actuel interdit fondamentalement la responsabilité, mais uniquement l’irresponsabilité, car c’est la condition absolue pour pouvoir justifier de l’exploitation d’autrui à son profit ;

    Mais encore une fois, dans le cas contraire, c’est à dire, la responsabilité, vous risquez de ne plus justifier de votre propre capital acquis !



  • 4 votes
    herve_hum 6 novembre 10:38

    sur le principe de responsabilité, elle a raison, sauf que, ce même principe interdit celui de l’héritage de la propriété économique, c’est à dire, de l’outil de production, immobilier et monétaire, vu que comme elle le dit, le mérite personnel n’est pas transmissible. Le mérite personnel, exigeant que tout le monde parte, autant que ce peut, avec les mêmes droits.

    Le principe de responsabilité implique de facto que seul le mérite individuel est recevable, or, celui ci interdit l’exploitation du mérite d’autrui.

    Selon le principe que nul ne peut exiger plus de droit qu’il n’accomplit PAR LUI MEME de devoirs et nul ne peut se voir exiger plus de devoirs qu’il ne réclame de droit ;

    Bref, invoquer le principe de responsabilité ne peut se faire qu’en renonçant au système capitaliste tel quel, c’est à dire, de l’exploitation du mérite d’autrui à son profit et force à collectiviser tous les moyens de productions collectifs.



  • 1 vote
    herve_hum 1er septembre 12:27

    bah, si on regarde par là, la femme ressemble à un singe nasique !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Israël Antisémitisme Judaïsme Santé






Palmarès