• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

herve_hum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 422 63
1 mois 0 7 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • vote
    herve_hum 6 mars 09:16

    @Gollum

    On va peut être finir par s’entendre.

    L’économie traite des règles d’échanges à l’intérieur d’une société afin précisément de réguler le comportement des gens. En cela, c’est une science exacte, car sinon, il serait impossible d’échanger de manière planifié, prévisible.

    Le problème, c’est lorsque ces règles font que le sens de circulation de la monnaie est unique, elle va inexorablement s’accumuler dans les poches des propriétaires de l’économie et ne peut pas être changé sous peine de changer de système.

    Ce principe est totalement prévisible et n’a jamais été pris en défaut... Sauf lorsque la partie la plus défavorisée se révolte !

    Cela veut dire que tous ceux qui prétendent pouvoir réformer le système mentent et l’argument de dire que les échecs sont dû au comportement humain ou à la conjecture économique, une escroquerie.

    Pour prendre un exemple (avec ses limites), les règles de conduites sont les mêmes pour tous et sont donc exactes, indépendamment du comportement humain.

    C’est qu’il y a la notion d’exactitude au sens absolue, comme les lois de la physiques et la notion d’exactitude au sens relatif, comme les lois de l’économie définies par l’humain à son propre usage, mais si vous dites que c’est seulement le comportement humain qui est en cause, cela vous permet de sauvegarder les règles définies. Vous ne raisonnez et n’étudiez alors que les conséquences et jamais les causes.C’est ce que font les économistes !

    J’écris seulement que les lois ou règles de l’économie sont exactes et fonctionnent à l’image des vases communiquant mais où un vase rempli l’autre de manière continu, qui ne peut être que partiellement compensé qu’à la condition d’une croissance infinie et qui n’est pas viable dans un monde avec des limites intrinsèques, nécessitant une économie circulaire ou horizontale et non plus, pyramidale..



  • vote
    herve_hum 5 mars 16:53

    @Belenos

    "Economie" est juste un mot. 

    Votre commentaire est un exemple d’absurdité comme il en pleut aujourd’hui.

    Ceci, parce que vous oubliez que nous utilisons uniquement des mots. Ce sont juste des mots, mais c’est avec eux qu’on peut communiquer.



  • vote
    herve_hum 5 mars 16:49

    @Gollum

    Les règles de l’économie sont une science exacte, ce qui ne l’est pas, parce qu’en constante évolution, changement, ce sont les rapports humains et la facilité avec laquelle les tenants du système manipulent leurs semblables en leur faisant croire en des mensonges.

    Le système est en déséquilibre, parce qu’il est conçu pour l’être en raison du principe des vases communiquant et ne peut donc pas être en équilibre, sauf à changer de système. Le fait que vous ridiculisiez ce que j’écris, tout en admettant le déséquilibre, prouve simplement que, selon le sujet, vous préférez la croyance à la logique.



  • vote
    herve_hum 5 mars 11:29

    @Gollum

    Non ! l’économie est aussi une science exacte, mais faire croire le contraire permet la manipulation,. Faire croire ce que l’on veut en enseignant des mensonges..

    Le principe que je vous ait décrit est une réalité physique exacte, prouvé par l’expérience, c’est celle des vases communiquant, qui veut que si vous videz toujours le même vase pour remplir le même, l’écoulement s’effectue à sens unique et c’est le système actuel. C’est donc un principe mécanique physique découlant de la logique, raison pure où le cogito humain s’applique à le nier et voyez vous, je viens juste de démontrer que vous cédez à la croyance en la matière, ce qui est normal, vu que c’est ce qu’on enseigne à l’école et à la télé !

    Tenez, quelle que soit l’époque dominée par le système économique actuel, on retrouve toujours le même phénomène de vase communiquant, c’est à dire, l’enrichissement exponentiel de quelques uns et l’asservissement des autres. Pourtant, vous persistez à le nier.

    Ici, je ne considère pas ce qu’il se passe à l’intérieur des vases, mais uniquement l’inertie générale qui obéit à la seule logique physique du principe des vases communiquant. Pour qu’il n’en soit pas ainsi, donc, faire une économie équilibré, il faut que l’argent circule d’un vase à l’autre, sauf que c’est absolument incompatible, impossible avec le principe du système actuel et ce, toujours selon les seules lois de la réalité physique, c’est à dire, la logique ou raison pure.

    Je pourrai reprendre quasiment toutes les fausses logiques auxquelles vous êtes sûr quelles sont vraies, mais voilà, face au déni, la logique est impuissante, sauf cas de force, nécessité absolue, mais il semblerait que nous y sommes pas encore ;



  • vote
    herve_hum 5 mars 09:53

    @herve_hum

    " ! Pour l’humain en général, c’est surtout l’économie sur lequel la raison et la logique sont en faillites totales !

    "

    Exemple tout bête, le système actuel consiste à vider un verre pour en remplir un autre, donc, toujours dans le même sens, pour autant, les spécialistes de l’économie vous explique qu’on peut équilibrer un tel système. Mais les lois de la physique, de la logique sont implacables, si on vide un verre (appelé l’économie réelle ou échange nécessaire) pour en remplir un autre (appelé économie virtuelle ou épargne), soit il faut trouver du liquide ailleurs (la dette ou la planche à billet) pour remplir le premier, soit il finit par ne plus y avoir de liquide du tout dans celui-ci et d’avoir un second verre ayant multiplié son volume, devenant de plus en plus grand.

    C’est une mécanique, un phénomène inviolable, d’une logique imparable et pourtant, tous les politiques et économistes patentés affirment le contraire et si vous demandez à un physicien ce qu’il pense de l’économie, quelle viole les lois élémentaires de la thermodynamique, ben il vous dira la même chose qu’un économiste, c’est normal !

    là, la raison humaine est en totale faillite et pour l’expliquer, il parle de "facteur humain" dans le sens de l’irraison, alors que tout l’univers humain actuel se construit sur la raison.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Israël Antisémitisme Judaïsme Santé






Palmarès