• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

herve_hum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 378 63
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • vote
    herve_hum 29 août 2017 14:39

    @pegase

    Vous n avez pas compris la question, contrairement a Matthius

    En effet, la science ne se pose pas la question du pourquoi de la realite, mais du comment et encore, de maniere restrictive !

    Pour prendre un exemple, la science consiste a vous donner le plan pour circuler, mais pas a vous dire pourquoi et pour ou vous allez. Donc, n interroge pas le sens de la realite, sa raison d etre, mais partant du fait de son existence, essaie de vous dire comment les relations fonctionnent. Sauf que l humain est un etre de sens et le comment sert le sens, non l inverse car cela n a pas de... Sens !

    L ordre premier directeur de l Univers, quel que soit cet Univers, de quelque dimension que ce soit est le meme, cad, "donner sens a l existant"

    C est tautologique !!!

    Autrement dit, JPP s emploie a decrire le plan de fonctionnement d un Univers, sans rien dire sur le pourquoi d un tel plan.

    Bon, aller plus loin prendrait trop d espace-temps.

    j ai visionne la video de JPP janus19 et il commet un sophisme en disant qu il a elimine le temps, alors que la seule chose qu il fait c est lui donner un autre nom ! Par contre, le fait que la vitesse de la lumiere soit infini au moment du "big-bang" est valide par le principe de relation de causalite. Ce dernier invalide par contre le fait de sa definition de l espace-temps, car elle est trop restreinte en faisant l impasse sur un des 3 piliers du principe de relation de causalite, soit, la division fractale.

    Pour finir, savez vous que la theorie de la relativite prouve l existance de l ether ? En effet, en prouvant que la lumiere est aussi une onde, cela prouve qu il existe obligatoirement un support a cette onde, car aucune onde peut se deplacer sans un milieu porteur. Et que cet ether est fixe et immuable. Dans son principe, la relativite observe pour la lumiere est rigoureusement la meme que celle observe pour une onde sonore !

    Maintenant, vouloir decteter un tel milieu, c est comme demander a un poisson de detecter le milieu qui contient l eau. Il y a la une limite logique inviolable, sauf par le cerveau humain, mais parce que ce dernier est alle qu dela de la limite logique, cad, dans l aberration. Le commentaire de Wendigo ci-dessus en est un exemple type !!!

    Le hic, c est qu aller au dela de la logique, dans l aberration, c est se precipiter dans le neant, qui n est pas l absence de toute chose, mais la negation de sens de l existant, cad, dans la vacuite de celui-ci. C est la definition du chaos.

    J oubliais, outre une autre raison fondamentale, la necessite d un Univers "Janus", est le principe de conservation de l energie. Sans lequel on tombe dans la creation ex nihilo qui ne peut etre explique par absolument aucune theorie physique, ni par aucune relation de causalite autre que celle de croire en un Dieu createur, dont la creation ne peut etre questionne de quelque maniere que ce soit.



  • vote
    herve_hum 28 août 2017 17:41

    @pegase

    La bonne question finale de JPP, y a t il un philosophe dans la salle ?

    En effet, cette theorie, comme toutes les autres d ailleurs est bien belle pour un mathematicien, mais ou est donc le sens ?



  • vote
    herve_hum 27 août 2017 22:09

    @Duke77

    (pas de ponctuation a cause de probleme avec ubuntu)

    L impasse conceptuelle de la science reside dans le fait que les scientifiques ne veulent pas, mais absolument pas se poser la premiere de toutes les questions, pourquoi la realite existe avec des regles physiques ?

    Et pourquoi ils ne veulent surtout pas se poser cette question fondamentale ?

    Parce que c est devoir accepter le principe de limites intrinseques, qui ne peuvent etres violees que sous certaines conditions au dela desquelles la realite physique s ecroule irremediablement, car on ne peut pas aller au dela de la logique elle meme sans sombrer dans l aberration ou si vous preferez, la folie et le neant.

    Ainsi, si tant est que Nicolas Tesla ait perce les secrets de Univers, pourquoi a votre avis il n en a rien dit de plus ?

    Mais voila, la folie a envahit le cogito humain en juste retour du prix a payer pour sa cupidite poussee a l extreme, motive et nourrit par ce cogito qui refuse de vivre a l interieur de sa propre dimemsion de conscience d etre. Sauf que c est rigoureusement impossible, dans la realite physique, par definition, nul peut aller au dela du principe de relation de causalite, que ce soit des ET un million d annees plus evolue ou Dieu lui meme.



  • vote
    herve_hum 27 août 2017 09:19

    @herve_hum

    L histoire nous apprend que la fatalite du systeme sont ces quelques derniers millenaires, mais parce qu elle finit d accomplir son cycle complet, l Histoire nous enseigne qu elle touche a sa fin, sauf reboot complet de l humanite, cad, la destruction globale.



  • vote
    herve_hum 26 août 2017 15:23

    @Joe Chip

    Desole, mais pour ma part, l histoire officielle, celle enseigne a l ecole est ecrite par des vrp, des historiens payes pour ecrire une version aseptise, edulcore, dont le but est de ne pas porter atteinte au systeme dominant actuel.

    Ensuite, ecrire " Il est évident qu’un historien de sensibilité libérale et un historien conservateur ne vont pas déboucher sur la même interprétation des faits." invalide " Ce qui va qualifier leurs travaux, c’est la méthodologie utilisée :" et confirme ce que j ecris.

    Les faits de l histoire sont uniques en eux memes, il n y a de versions differentes possibles que sur ce qui a motive les faits. Or, l epistemologie montre la recurrence, la constance des guerres motives par la volonte d appropriation a des fins d exploitation de la vie d autrui entre predateurs et face a ceux qui s y opposent (essentiellement via les guerres civiles).

    Les divergences d analyses entre liberal, conservateur ou tout autre historien de sensibilite differente, vont donc porter sur les intentions des acteurs de l histoire. Chacun tentant de demontrer que ses "heros" etaient animes de bonnes intentions pour le peuple et que c est l autre qui etait anime des mauvaises intentions et est la cause des maux de la societe.

    L histoire a de raison d etre que pour l acquisition de connaissances afin de permettre l evolution de la societe dans le sens de sa propre volonte, tant sur le plan materiel que dans les relations humaines. Une societe paisible impose ses propres conditions pour y arriver, soit, la justice sociale.

    L histoire politique est cette lutte continuelle entre volonte d exploitation et volonte d emancipation, de domination et de justice ou chacune de ces volontes utilise des moyens qui lui sont propre. Sachant que l handicap d une volonte de justice et de paix est dans la condition de transparence et d honnetete, interdisant la tromperie et la violence systemique.

    Pour ce qui est de Guillemin, je vous ait deja donne mon avis, son merite est d avoir montre pour certains et rappele pour d autres, que ceux qui detiennent le pouvoir et la richesse n ont aucune ethique et ne reculent devant aucun moyens pour maintenir leur position et ce, quelle que soit l epoque consideree. Aussi, que Guillemin soit ou non le premier est la querelle d enfant de 6 ans, ce qui compte, c est la verite des motivations de ceux qui font l histoire et n est pas la version officielle biaise. Sur ce point, sa demonstration via la commune de Paris et l avant guerre est magistrale.

    "Sur le fond, il ne s’agit pas de nier la dimension "bourgeoise" de la révolution, mais le fait de la réduire à cette seule dimension à travers une grille de lecture marxisante - donc messianique - de l’histoire, est une erreur."

    Je ne suis pas marxiste, rien de plus stupide, ma grille de lecture est cet ordre premier de la societe (exploitation de la vie d autrui a son profit) dans laquelle nous vivons et qui est par definition inique et violente. Vous pouvez y adherer, mais pas soutenir qu elle n est pas inique et violente par nature sans mentir et abuser ceux qui n ont pas le bagage historique suffisant. C est la fable que pretendent soutenir les historiens dits faussement liberaux et conservateurs.

    Mais je partage votre avis sur le fait qu il ne faut pas reduire la revolution a cette seule dimension, car malgre tout, elle initie un mouvement general de toute la societe, donc aussi du proletariat et mene a la societe actuelle.

    Pour finir, je note que les historiens vrp s attachent a vouloir montrer la fatalite du systeme actuel, comme quoi il serait le pire des systemes a l exception de tous les autres et que donc, il faut s y resoudre absolument.

    Or, rien est plus faux et manipulatoire...



Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Israël Judaïsme Santé






Palmarès