• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

herve_hum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 444 63
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • 12 votes
    herve_hum 9 janvier 19:21

    A noter, dès que Cespedes prend à témoin l’Abbé Pierre, la propagandiste de faction l’interrompt de suite, car l’image de l’Abbé Pierre est quasiment une icône intouchable en France et le citer pour justifier la violence des gilets jaunes, c’est comme mettre KO direct son adversaire !

    Sinon, ce que disent les chargés de mission de conditionnement de l’opinion présents sur le plateau, c’est la même chose que ce qu’ils pouvaient dires au XIXème siècle lorsque les ouvriers réclamaient des conditions de vies minimales, c’est à dire, d’avoir la décence de souffrir en silence et d’être déjà content de respirer encore.

    La différence étant qu’au XIXème siècle il s’agissait d’élever sa condition, alors que deux siècles plus tard, il s’agit de l’y remettre !



  • 2 votes
    herve_hum 9 janvier 11:07

    @Belenos

    même constat pour ma part et comme maQiavel, je trouve cela très jouissif de voir ces gens là n’arrivant plus à dissimuler leur vrai visage.

    Encore un peu et on va les voir traiter les gilets jaunes de "canaille", comme au "bon" vieux temps du XIXème siècle, le temps béni de la bourgeoisie triomphante qui n’avait qu’un seul mot d’ordre "enrichissez vous" !!!

    La différence étant, qu’entre temps, une classe intermédiaire s’est crée et qui ne sait pas à quelle classe elle appartient et de savoir quel parti prendre et donc, se trouve en état de sidération. Ne voulant pas condamner un mouvement dont elle sent bien la proximité, mais dont les acquis sont encore suffisant pour ne pas la soutenir plus. Le tout, soutenu par la pression écologique et la conscience d’une situation économique qui atteint les limites du soutenable.

    Quid du modèle de substitution ! Il n’y en a qu’un, celui fondé sur la responsabilité en lieu et place de la propriété...



  • vote
    herve_hum 8 janvier 09:39

    @Orwell

    je crains que le QI de Mao-Tse-Toung lui soit trop monté à la tête...



  • vote
    herve_hum 8 janvier 09:31

    @Mao-Tsé-Toung

    n’essayez pas de parler comme moi, vous n’êtes pas, de toute évidence, assez "tordu" pour cela.
     
     vous écrivez

    "la dictature du prolétariat"
    n’est pas la cause mais une conséquence "historique" de l’aliénation des masses populaires !

    relisez ce que j’écris là dessus, d’une part, cela n’invalide pas ce que vous écrivez, mais surtout, cela n’y répond pas ! Pour parler comme moi, la conséquence de la prise de pouvoir par le prolétariat abolissant la propriété (de l’outil de production pour le moins), c’est la disparition du prolétariat et du capitaliste, donc, du capitalisme.

    Quant à la subtilité entre communiste et marxiste, c’est que les seconds sont des imposteurs, vu que Marx le premier se disait anti marxiste et ne reconnaissait comme idéologie que le communisme. La subtilité, c’est que seul le communisme est un idéal à atteindre, l’autre n’en est pas un.

    Pour terminer, à aucun moment de mes commentaire je dit ou laisse entendre que j’interprète vos propos et propositions comme défendant la dictature du prolétariat. Cette idée vous est venue tout seul, dont j’ignore totalement par quel chemin vous y êtes arrivé. Je suis sans doute trop tordu pour pouvoir le comprendre.

    Rassurez vous, je ne vous dérangerai plus !!!




  • vote
    herve_hum 7 janvier 23:11

    @Mao-Tsé-Toung

    Dans votre commentaire du 2 janvier vous m’écrivez ceci

    En Vérité deux mesures exemplaires qui veulent régler d’urgence, dans la mesure du possible, des injustices criardes en partageant de manière équitable le capital des français ; ce qui devrait assurer la concorde sociale pour l’écrasante majorité des français !"

    or, je ne vois pas comment on peut assurer la concorde sociale pour l’écrasante majorité, sans son soutien actif, soit, sans l’avoir convaincu au préalable, de forcer le gouvernement d’appliquer la mesure au détriment de ceux qui possèdent un patrimoine et salaire au delà du seuil fixé. 

    mais je vous accorde le fait que l’emploi du mot "convaincre" est de moi.

    Ensuite, c’est exact, je n’ai pris la peine d’écouter que les premières minutes. Mais là n’était pas le sujet de mon commentaire envers vous. 

    Notez que "la dictature du prolétariat" en système non capitaliste est un oxymore, tout simplement, parce que le prolétariat existe qu’en système capitaliste, sans cela, il ne peut pas exister. Si le prolétariat prend le pouvoir et abolit la propriété, il n’y a plus de facto de prolétariat qui tienne, SAUF pour les pays toujours sous domination capitaliste, parce que pour eux, la propriété a été volée et DOIT ETRE RESTITUE A SES LEGITIMIES PROPRIETAIRES. Quid du Venezuela par exemple. Et si le prolétariat prend le pouvoir tout en continuant d’affirmer sa condition de prolétaire, c’est qu’il reconnaît la propriété et donc, qu’il exerce un contrôle sur celle ci au détriment des propriétaires, sachant que la raison d’être de la propriété est le profit qu’on peut en tirer, sans cela, la propriété est vide, n’existe plus dans la réalité, tout comme la souveraineté de la reine d’Angleterre, n’est plus qu’un titre honorifique (mais lui reste toujours ses propriétés à elle !) .

    Vous saisissez la subtilité ?

    Autrement dit, ce Cousin qui se dit marxiste, s’il défend l’idée de dictature du prolétariat en système communiste ou marxiste peu importe, parle du point de vue capitaliste, donc, contre l’idéal de Marx, qui lui se revendiquait communiste et anti-marxiste

    Sinon, ne souffrez pas pour moi, si votre réponse n’est pas de l’invective, mais uniquement de l’argumentation rationnelle.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Israël Antisémitisme Judaïsme Santé






Palmarès