• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

herve_hum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 490 63
1 mois 0 2 0
5 jours 0 2 0


Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires




  • vote
    herve_hum 11 avril 12:10

    Le principe du masque chirurgical est de protéger les autres de ses postillons, pas d’éviter ceux des autres, d’autant plus que le tissu vient se coller à la bouche.

    La bonne stratégie est donc de porter une protection de visage afin d’éviter d’émettre des postillons dans l’air ambiant, pas de se protéger des postillons émis par les autres. Bref, si personne ne projette de postillons, personne ne risque d’en absorber et aussi de toucher une surface contaminée, puisque l’essentiel vient elle aussi de la projection de postillons, puisque le volume surfacique occupé par ceux ci est infiniment supérieur à ce qu’une personne peut toucher avec ses mains.. D’autant que si celles ci restent non contaminées, elles ne peuvent pas participer à la contamination.

    La seule question qui vaille est alors de savoir si le virus se propage par la vapeur d’eau de la respiration ou par les postillons émis en parlant. La vidéo montre clairement que ce sont les postillons qui sont mis en cause, car une forte respiration s’apparente à un mini éternuement par la gorge au lieu du nez. Autrement dit, dans une pièce bien ventilée, un masque chirurgical doit suffire, mais le mieux est une visière transparente ou un voile étanche, donc avec une couche en plastique où on respire par en dessous. Car une couche étanche est une barrière étanche contre le virus pour ses mains.

    tant que les scientifiques ne comprendrons pas cela, qu’il faut confiner le virus à chaque personne et non pas confiner les personnes elles mêmes, parce qu’on pense d’abord à se protéger des postillons des autres, la stratégie sera toujours coûteuse et avec de nombreuses failles impossible à supprimer.

    Maintenant, si on s’en tient au principe de l’immunité de groupe, on ne peut pas avoir un monde où personne n’échangerait plus ses microbes, car alors, on se retrouverait avec une nouvelle forme de racisme humain dont le coût serait alors bien supérieur en vie humaine !



  • 1 vote
    herve_hum 6 avril 09:36

    l’insuffisance ou la délocalisation de productions industrielles vitales (médicaments, masques...) est un acte de guerre


    Non, c’est faux. Le problème n’est pas la localité d’une production, mais sa disponibilité pour répondre aux besoins, quel que soit l’endroit du globe. A ce que je sache, les besoins sont les mêmes partout et pour tout le monde.Sauf si vous vous considérez comme d’une classe supérieure aux autres. 

    Ce qui est une action de guerre permanente, c’est la mise en concurrence des travailleurs de tous les pays pour le plus grand profit de leurs exploiteurs.



  • vote
    herve_hum 6 avril 09:22

    @Zip_N

    ce que vous écrivez est stupide, car il n’y a aucune raison de pratiquer des tests dans les endroits où il n’y a pas de cas identifiés, le confinement géographique suffit amplement avec un contrôle strict des entrées et sorties et tenu de registre de traçabilité des déplacements hors zone de confinement via notamment le portable. Bref, comme une douane. Tout comme dire qu’il faudrait des milliards de masques, là encore, c’est faire preuve d’une grande bêtise et soit ce gouvernement est rempli d’idiots, soit ils le font exprès. Car dans les conditions actuelles, très peu de gens sortent pour faire les courses et pour un temps très limité.

    La bêtise, celle que vous partagez assurément, c’est de vouloir appliquer les mêmes mesures partout. Et faire des calculs fondé sur l’absurde et qui ne révèle que votre propre bêtise.

    Par contre, la seule règle générale qui doit être imposée, c’est le port du masque dans les lieux de concentration tels que les supermarchés ou les parcs lorsque les gens se côtoient à moins de 10m , sans cela, aucune restriction n’est nécessaire. Sachant qu’un masque de type chirurgical ne protège pas contre la contamination par une autre personne, mais protège les autres de sa propre contamination. La meilleure protection étant une visière ou écran de visage en plexiglas. Si pas de projection de postillons, pas de contamination possible, ni même sur le mobilier, sous réserve de s’être lavé les mains avant de sortir.

    Enfin, les israéliens ont développés une application servant de test utilisable donc par tout le monde. Il repose sur la perte de l’odorat qui est un fort indicateur de contamination, a faire alors confirmer par un autre test sérologique.



  • vote
    herve_hum 5 avril 13:59

    @Norman Bates

    humour décapant... J’espère que Monique aura apprécié autant que moi !!!



  • vote
    herve_hum 27 mars 20:34

    @Hijack ...
     
    le cas que vous citez n’est évidemment pas valide, puisque vous écrivez vous même que la cause et lié au traumatisme crânien !

    Maintenant, imaginons que la personne soit dans le coma et que son traumatisme crânien soit disons, stabilisé et qu’après avoir contracté le virus, il ait des problèmes respiratoires et qu’il meure. Alors, ce sera le coronavirus qui sera la cause du décès.

    Bref, tout dépend du cas, après, décider de la cause de la mort selon un but recherché est une autre histoire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Israël Antisémitisme Judaïsme Santé






Palmarès