• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

lacsap151

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 34 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    lacsap151 12 novembre 20:15

      En GB un policier tente aussi de lutter contre les réseaux pédocriminel....avec le soutien très mitigé de sa hiérarchie 
    (4) Facebook



  • 6 votes
    lacsap151 16 mai 13:19

    Donc ce médecin avance qu’il faut juger Raoult plus sur son comportement " mégalo" que sur ses analyses scientifiques !!!!
    On est où là ?



  • vote
    lacsap151 19 avril 18:32

    @Norman Bates Ouarffff , j’adore !
    C’est vrai qu’on n’en peut plus de tourner en rond sans but gouverné par un vide politique et sociétal. J’ai l’impression de vivre au milieu de zombies !



  • vote
    lacsap151 26 mars 20:17

    Au total qu’est-ce qu’on apprend à la fin de ces vidéos ?
    Qu’on ne sait toujours pas grand chose sur les questions fondamentales, les " maudites questions éternelles" comme les désignait Dostoevsky .
    Je pensais que le hasard était calculable à partir de données précises à conditions de comprendre qu’elles étaient les conditions en question.
    Quand une situation est soumise à une distribution aléatoire les mathématiques donnent une idée précise de la probabilité qu’un évènement soumis à cette distribution se réalise ou pas.
    Quand on jette 6 dés à 6 faces sur une surface donnée on sait qu’on a, compte tenu des variables comme la composition de la surface, une chance sur 12000 de faire un triple six soit 11999 chances de faire autre chose qu’un triple six. 
    Quand un évènement a une chance sur 12000 de " sortir ", on appelle son " évènement contraire", autre chose qu’un triple six, un " deux, six, trois" par exemple.
    Si l’univers est régit par une distribution aléatoire son évènement contraire est ; l’univers est régit par une intelligence qu’elle qu’elle soit. 

    Que l’univers soit régit par une distribution aléatoire depuis ...si longtemps est nulle. Quand un évènement a une probabilité nulle son évènement contraire a une probabilité de 1, 100%.
    Voilà comment je conçoit le " hasard ".



  • 2 votes
    lacsap151 14 février 20:33

    @Super Cochon
    Tout à fait d’accord, non seulement on ne nous a rien demander mais en plus ils n’ont pas respecter le NON à Maastricht. Maintenant comme l’avais rappelé Juncker entre deux cuites :< Il n’y a pas de choix démocratiques contre les traités européens !> , circulez il n’y a rien à voir !
    Pourtant d’autres systèmes existent et ont fait leurs preuves comme pendant les trente ans qui ont suivi la seconde guerre et pendant lesquels nos anciens ont reconstruit un pays dévasté par la guerre, modernisé l’agriculture et l’industrie faisant de notre pays une nation prospère et sans accumulé aucune dette. Et puis en 73 les choses ont dégénéré avec la dette scélérate de Giscard qui a décrété que l’Etat ne pouvait plus se financer à la Banque de France mais devait emprunter l’argent qu’elle produisait avant aux marchés financiers contrôlés en grande partie par des étrangers. Rocard, un peu avant de mourir, l’a reconnu dans plusieurs interviews ( Michel Rocard et la création de la dette publique - Bing video ) et depuis la " dette " ne cesse de gouverner le pays.
    Depuis 50 ans aucun gouvernement n’a sérieusement envisager le problème du contrôle de la monnaie par des intérêts privés ( et étrangers ) comme majeur. On rit encore du :< mon ennemi c’est la finance !> de Hollande.
    Et ce gouvernement ne remonte pas le niveau. 

    L’expression :< Quoiqu’il en coûte !> est une escroquerie ! C’est pour nous faire croire que c’est ce gouvernement qui nous sauve de la plandémie alors que ce sont eux qui l’ont gérée pour nous faire plonger.
    Rappelons-nous toujours que l’argent ne "coûte " justement rien à produire, c’est une escroquerie supplémentaire de nous le faire croire.
    Dans un pays qui a les capacités de production de biens et services suffisantes pour satisfaire les besoins élémentaires des gens ( manger, se loger, éduquer, soigner....) comme c’est le cas en France , et ailleurs, c’est une escroquerie de faire croire que le problème vient du " manque d’argent" qui, par ailleurs, ne manque pas du tout pour alimenter une spéculation indécente.
    Les banques ont acquis au cours des temps le privilège exorbitant de produire l’argent à partir de rien :< Peu m’importe qui créé les lois et leurs natures du moment qu’on me laisse le pouvoir de création monétaire .> Mayer Amsheld Rothschild, vers 1850.
    Ces gens là se moquent de nous depuis trop longtemps !
Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité