• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Miroreur

Miroreur

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 425 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 6 votes
    Miroreur Miroreur 31 décembre 2014 19:30

    Bonjour Aymeric Nimbuss. Pour répondre et plus particulièrement à la question "quelles sont vos sources", transmutable en "quels sont vos hauts faits" si je m’en tiens au ton, bref, voici non as "Mes" sources mais juste la réalité :

    - Droit au sol : des dizaines de milliers (et je suis léger ... mais cumulé sur 30 ans ce sont des millions d’individus) de personnes deviennent chaque année français de part leur simple naissance sur le territoire ... c’est aussi simple que cela. C’est comme chez Mac Do. Un double-cheese, une frite et une nationalité.
    - Mariage : 1/3 des mariages est un mariage extra-communautaire, à savoir un frenchy qui épouse une personne issue d’ailleurs que de l’Europe (en général pas des australiens ni des canadiens ... sauf si vous me démontrez le contraire) et qui devient (ou fini par) devenir français.

    Interrzssez-vous à Mayotte Nimbuss ... et on en reparle après si vous voulez.




  • 12 votes
    Miroreur Miroreur 31 décembre 2014 10:42

    Ca fait de la peine de voir d’honnêtes citoyens se faire emmerder par l’administration, surtout quand dans le même temps on accorde automatiquement cette même nationalité à des gens qui ne la veulent que pour les avantages qu’elle donne. 

    Des centaines de milliers de gens sont, ses dernières années, devenus français tout en rejetant sa culture, sa langue et même ses habitants ... mais un honnête travailleur, un concitoyen qui vit ici, qui a cotisé, et s’est très certainement très bien comporté se retrouve dans un imbroglio administratif digne d’un roman de Kafka ... Soutien total à ce monsieur !


  • 3 votes
    Miroreur Miroreur 29 décembre 2014 20:23

    Le discours est plaisant et pour le moins inhabituel venant du PS ... mais ... il y a justement un gros mais ... le PS. Jamais ils ne vous laisseront développer vos idées souverainistes qui aspire à se défaire des lobbys, etc. ; que ce soit l’aile Aubry/Hamon ou Valls/Fafa/Mosco/Peillon, Montbourg (y’a tout un tas de parasites qui ne laisseront pas la place aussi facilement que cela, et certainement pas à un type qui n’aurait d’autre ambition que servir son pays et ses concitoyens). Votre détermination est sans doute sincère mais sans l’appareil, sans les fédérations locales, vous n’existerez tout simplement pas. 

    Mais c’est couillu quand même et qui ne tente rien ...


  • 3 votes
    Miroreur Miroreur 26 décembre 2014 10:19

    Mes camarades (ex- devrais-je dire, car c’est une des raisons de l’arrêt de mon militantisme ... précisément l’aveuglement, le déni des réalités et l’impossibilité d’en discuter sereinement) vous rétorqueraient qu’il y a un paramètre qui a tout changé ces dernières décennies et qui est - selon eux - déterminant pour expliquer la violence, la déviance, le repli identitaire (en fait toutes les difficultés sociales ... c’est ça qui est "bien" ... tout s’explique par ce biais) : le chômage de masse.

    Et il vrai que ce paramètre (inédit ? Il ne me semble pas que ce phénomène ait existé précédemment, pas à cette échelle du moins) donne de la valeur à l’idée que le matérialisme suffirait pour tuer dans l’oeuf cette crispation identitaire, et que cette dernière disparaîtrait avec une prospérité "retrouvée" pour tous. Le paradoxe est que cette explication valide l’idée du consumérisme capitaliste ...

    Pour ma part je pense que c’est une combinaison de facteurs (en partie liés entre eux) : chômage de masse, consumérisme accompagnant la tendance à l’hyper-individualisation de l’Homme (et qui encourage l’expression de revendication de la différence), combiné à des flux migratoires sans précédent (je parle de l’Europe et de la France tout particulièrement) dont les effets sont aggravés par la différence radicale entre les autochtones et ces nouvelles populations (différence physique, religieuse, culturelle ... en fait, il faut le dire clairement : nous n’avons rien en commun avec un burkinabé musulman contrairement à un italien catholique venu dans les années 40... c’est une évidence, abjecte pour certains, dont le mécanisme de défense est le déni) d’autant plus que celles-ci sont extrêmement dynamiques sur le plan de la natalité (les premières générations surtout, cette natalité déclinant avec l’intégration comme le démontre certaines études). Tout cela est évidemment aggravé par l’effondrement des fondamentaux dont l’éducation. Des centaines de milliers d’enfants ne parlent pas notre langue (ou pas exclusivement) dans leur milieu familial... je le constate partout autour de moi et les profs le vivent au quotidien.

    La crispation identitaire est la résultante de la manifestation d’une angoisse (que l’on voit bien en Allemagne, en Hollande, en Suède ...) basée sur une réalité : celle d’assister (et parfois la surestimer) à une transformation non voulue de son pays sans rien pouvoir y faire. Si les mouvements identitaires , du moins en France, restent largement minoritaires, je pense que cette question est présente chez de nombreuses personnes ... et particulièrement les anciennes générations qui ont vécu cette transformation et en voient les effets concrets, dans la rue, dans les transports en commun, dans leur travail, etc ; comme déjà précisé le succès incroyable (et rarissime pour un essai politique) de Zemmour démontre que cette question va bien au-delà de la dimension matérielle dans laquelle veut l’enfermer à tout prix les bien-pensants.
    Il y a tout lieu de penser que celle-ci va s’accentuer, que les antagonismes à l’avenir ne seront pas de classe mais plutôt entre des personnes qui n’ont rien à se dire car de plus en plus repliées sur leurs identités respectives : d’un côté des individus de plus en plus revendicatifs (par le poids du nombre) du respect de leurs pratiques (religieuses notamment) et qui trouve dans l’Islam le tronc commun qui pouvait faire défaut jusqu’alors (c’est la vision de frère Tarik : "c’est à la France d’évoluer et d’accepter l’Islam et pas l’inverse" citation approximative mais c’est en gros le discours) et de l’autre un repli identitaire en réaction à ce qui est vécu comme une invasion. Le fameux choc des civilisations ... 
    Certains pensent qu’en parler c’est quelque part le valider, exacerber les tensions (et comme vous Maq je pense qu’il y a sans doute des élites qui tablent sur ce calcul cynique : laisser se bouffer entre eux les prolos de chaque communauté pour laisser le champ libre à une élite), etc ... d’autres que de l’occulter est encore pire. C’est une question en tout cas éminemment complexe ...


  • 2 votes
    Miroreur Miroreur 24 décembre 2014 16:56
    - Incitation à la haine raciale : Sans vouloir défendre Robin il y a d’autres commentaires qui méritent ce rappel. Robinet dit des conneries (rien n’est sûr dans ces affaires mais, lui, il sait ... - il est comme ses chaînes tv d’infos en boucle - et il est capable de conclure, mais ça, rien de nouveau) mais pour autant il n’incite pas à aller "casser du musulman" non plus... faut redescendre un peu.

    - Pour la "diffamation", il rapporte les propos d’un tiers "Pour citer Franck Pinglin, ...", donc là encore je ne vois pas où est la diffamation de sa part. Au pire il reprend une connerie (en plus de celles habituelles qui sont son oeuvre .. ça on en est sûr)

    - Discrimination : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F19448.xhtml ... je ne vois pas en quoi Robin aurait discriminé qui que ce soit ici (ou en général) ...

    Pour donner un exemple d’incitation au meurtre il ne faut pas aller chercher très loin : Tenez sur ce même sujet traité dans un autre article sur AV, n’incite-t-on pas explicitement à la haine raciale quand on conseille à quelqu’un de ne pas se tromper "d’ennemi" (qui vous l’aurez compris ne peut pas être l’individu qui a commis les faits mais son marionettiste ... parce que forcément il y a quelqu’un derrière qui tire les ficelles ...) et de "bouffer du juif" (du "juif" ... et pas du "sioniste" .. certains se lâchent, c’est les fêtes me direz-vous) ? 


    Plus généralement nous n’avons aucun recul ici, des infos contradictoires, des témoignages contradictoires et des rapprochements plus qu’hasardeux entre des évènements entre eux ... bref c’est du grand n’importe quoi auquel participe activement Robin (pour sa gloire personnelle ... un jour il va nous sortir son long-métrage, le "Serment de Mabrouk : le chien de Pavlov était en fait marxiste" ... vous allez voir ce que vous allez voir bande de crypto-léninistes !

    Franchement ça mérite autre chose que les conclusions de Robin, et pas mal d’autres que l’on peut lire. 
    Il y a en revanche une certitude : ces centaines de français (européens plus largement) partis là-bas vont forcément revenir à un moment ici ... à Fresnes il y a tout un étage où ils sont ensemble ... la question est : qu’est-ce qu’on fait avec ces criminels ?

    On remarque toujours les mêmes clans : D’un côté, les anti-islam primaires façon Robin. De l’autre, des gens dont le réflexe premier est le déni, le détournement du (supposé) sujet avec la recherche d’un coupable plus agréable à l’oreille (ici les siouniss), d’accusations, de fantasmes, bref de grande confusion mentale ... et qui n’est pas très rassurant tout comme la capacité à raisonner de ce jeune homme qui a bien appris la leçon (je ne dis pas de qui ... ce serait passible pour le coup de poursuites en diffamation smiley) Et si vous n’êtes pas de ce côté de la barrière, c’est forcément que vous êtes de l’autre, donc un sioniste franc-mac pédophile mondialiste pro-gender avortueur dégénéré (spcial dédicass à Salim qui devrait sorti le dernier volet de sa soraloscopie aujourd’hui même ... relayée par l’incontournable Robin bien entendu ^...^) ... 

    Heureusement il y a encore du monde entre les deux
Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris


Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité