• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Morpheus

Morpheus

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 29/11/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 623 449
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires




  • 4 votes
    Morpheus Morpheus 14 octobre 2014 12:30

    Quand on commente sans ni lire ni visionner le sujet, on se rend forcément ridicule. Un bon moyen de se rendre pas crédible. smiley



  • vote
    Morpheus Morpheus 5 octobre 2014 03:28

    Pour les dates, faudra voir avec Judith, j’en sais pas plus (j’ai pas tes coordonnées, c’est pour ça que je t’ai contacté ici. Elle a un compte FB, si tu en as un).
     
    Pour le débat, c’est certes principalement dans le cadre du M6R, donc en lien avec la désignation de l’assemblée constituante. Cela dit, tu m’as toujours donné l’impression d’être parfaitement à même de modérer un débat sans nécessairement appuyer dans un sens où l’autre. Si ton rôle est celui de modérateur, je te pense l’honnêteté de l’assumer.



  • vote
    Morpheus Morpheus 4 octobre 2014 16:27

    TOTALEMENT HORS SUJET (veuillez m’excuser)
     
    maQiavel, Judith Bernard (Hors-Série) souhaite organiser un débat entre un pro TAS et un anti TAS. je t’ai proposé comme modérateur, compte tenu que tu as des arguments à la fois en faveur et en défaveur du TAS, et que tu es bien documenté et éclairé sur le sujet. Si tu es d’accord, essaye de te mettre en contact avec Judith smiley
     
    https://www.facebook.com/clement.senechal.3/posts/10152727874588746?comment_id=10152771981328746&notif_t=like
     
    (encore désolé du hors sujet, mais je sais pas comment te contacter autrement)



  • 1 vote
    Morpheus Morpheus 8 septembre 2014 16:54

    Toujours notre vieux différent entre la conception du combat politique dans le (stricte) carde de la lutte pour le pouvoir (politikè) ou dans le cadre d’une gestion commune de la cité (politeia).
     
    Evidemment, le cadre actuel, celui dans lequel nous menons ce combat, est bien celui de la lutte pour le pouvoir. MAIS justement, tout le problème se situe là : s’il faut adopter les moyens de l’ennemi politique - moyens qui font partie de la logique même qui sous-tends la conception sociétale de l’ennemi - alors nous jouons selon le cadre définit par l’ennemi. Nous jouons selon les règles écrites par l’ennemi ET nous justifions celles-ci. Donc nous renforçons la logique de l’ennemi. Nous sommes sûr de perdre. Je ne connais pas de meilleur moyen de perdre un combat d’avance...
     
    De plus, adopter ces méthodes (puisque la fin justifie les moyens) reviens à nous corrompre nous-mêmes... Alors que nous luttons contre ce système parce qu’il est corruption.
     
    Quand la fin justifie les moyens, le juste perd TOUJOURS, c’est ce que Machiavel ne semblait pas avoir compris. Ou alors, s’il l’avait compris, il n’en tiens pas compte.
     
     smiley



  • 3 votes
    Morpheus Morpheus 8 septembre 2014 12:36

    Ne pas faire certaines choses (tricher, manipuler, infiltrer, ...) pour vaincre est précisément la seule chose à faire si l’on veut rester intègre.
     
    Rester intègre n’est pas une figure de style. Ce n’est pas non plus une simple "posture morale". Ce n’est pas même une simple honnêteté : c’est la compréhension profonde du fait que dès l’instant où l’on adopte les méthodes de ceux que l’on combat, l’on devient comme eux, ce qui non seulement justifie leurs méthodes, mais leur font gagner sur tous les tableaux.
     
    Ne pas comprendre cela, c’est le comble de l’ignorance. Adopter les méthodes de l’adversaire, c’est devenir l’adversaire. mais un adversaire bien pire que celui qui se trouve face à nous : un adversaire intérieur.
     
    En agissant de la sorte, nous nous trouvons piégés : non seulement nous avons trahis les valeurs que nous défendons (et donc, nous sombrons dans la divergence cognitive), mais il nous faut alors nous défendre de cela, et ce faisant, nous défendons ceux que nous combattons (principe montré notamment dans l’expérience de Milgram).
     
    Il est donc heureux que Chouard n’adopte pas de telles méthodes, car ce serait le meilleur cadeau qu’il pourrait faire à tous ses détracteurs. Pour le coup, MaQi’, tu es de très mauvais conseil smiley
     
    Amicalement smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès