Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Alain Soral, entretien de janvier 2012

Alain Soral, entretien de janvier 2012

Un Soral percutant en ce début d'année, bonnet vissé sur la tête, qui fait un tour d'horizon assez complet de l'actualité, et ne ménage pas ses coups à l'encontre de Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly, ou encore Dominique Sopo : "J'attaque jamais Dominique Sopo, tellement il me dégoûte, j'ai du mal, ça me fout des aphtes..."

 

Partie 1 : Les cons du mois, le piège de la soumission, les personnalités préférées des Français, la nouvelle Constitution hongroise, Daniel Cohn-Bendit

 

Partie 2 : Les juifs antisionistes de gauche, Danielle Bleitrach, Gilad Atzmon, Pierre Cohen, le rabbin Bernheim, les valeurs du judaïsme et les valeurs de la république

 

Partie 3 : Hollande / Sarkozy, MLP/Bayrou ?, Efa Choly, le totalitarisme llibertaire, Rachida Dati, le destin inévitable des collabeurs

 

Partie 4 : NDAA : loi martiale aux USA, Obama le nègre de maison, Dominique Sopo, mort d’un journaliste français en Syrie, le mythe du journaliste indépendant, demain la 3ème GM ?, les Talibans au Qatar, Nabe et la réalité politique, Printemps des Quartiers : qui va en profiter ?

 

Partie 5 : La loi sur le génocide Arménien : entre absurdité et stratégie triangulaire, les soirées mémoire et repentance, le rôle du procès Barbie, le piège de la soumission (bis), "l’épopée" des Klarsfeld, l’égalité et la réconciliation.

 

-----

Petit "best of" de l’interview du mois dernier, quand Soral se paie la tête de Hollande : "un type qui n’est pas prêt du tout, Flamby, une pâte molle, une pâte hollandaise..."

 

Tags : Racisme Génocide arménien François Hollande Eva Joly Alain Soral Judaïsme Daniel Cohn-Bendit



Réagissez à l'article

96 réactions à cet article


  • 33 votes
    toto1234 (---.---.---.124) 27 janvier 2012 15:34

    Excellentes analyses comme à son habitude !!

    merci Alain Soral


    • vote
      Atlantis Atlantis (---.---.---.173) 28 janvier 2012 01:34

      @correcteur : ouais enfin du mp3 qu’on peut pas télécharger/diffuser sans se passer d’internet ça sert à *rien*.


    • vote
      passe-par-là passe-par-là (---.---.---.211) 28 janvier 2012 13:54

      @ atlantis fait tes propre mp3 et après tu pourras les amené partout.


    • 10 votes
      Mahatma (---.---.---.88) 27 janvier 2012 16:05


      Il y a plein d’analyses intéressantes, je ne suis pas d’accord avec tout,

      mais à 21mn16 de la partie 4,
      Soral dit : "Je me suis fâché avec Nabe pour des raisons littéraires,
      je ne suis pas littéraire et je m’en fous un peu de ces histoires de bonnes femmes. La littérature est une activité de femmes, faut pas l’oublier
      c’est les femmes qui ont le temps de lire, nous les hommes on travail et on fait la guerre !"

       smiley
      J’ai du rater pas mal de guerre toutes ces années passées ...
      les mots ont du sortir un peu trop vite, je pense ...
      car cela m’étonnerait que Soral n’ait pas une vaste collection de livres,
      et qu’il a dû en dévorer quelques centaines quand on le voit reprendre tel événement politique ou économique de l’histoire de France ou du monde comme argument ...
      Et à priori il n’est pas une femme ... smiley

      et possible que cela ne plaise pas, ou ne lui plairait pas de l’entendre, mais je le considère comme un intellectuel,
      un intellectuel engagé certe,
      mais il a une base de donnée d’informations en tête sur les sujets qu’il traite qui s’apparente à celle d’un intellectuel, même s’il ne l’avouera jamais peut-être.


      • 7 votes
        Mahatma (---.---.---.88) 27 janvier 2012 16:36

        Et j’oubliais,
        Il écrit des livres !!!!  smiley
        son dernier restera dans les annales, c’est sûr,
        C’est un intellectuel doué, engagé, impliqué, concerné, sincère, avec un cerveau qui fonctionne le plus souvent d’une manière remarquable dans ses réthoriques, ses choix d’arguments, ses illustrations et créations de néologismes, ses facultés d’analyse. Je n’avais entendu quelqu’un décripter les fonctionnement de l’empire d’une manière si explicite ... peut-on parvenir à ce résultat sans avoir un intellect sain ?
        Donc Alain Soral, si tu passes par là, j’écris et répète que tu le veuilles ou non, et n’en déplaise à d’autres, tu es un intellectuel,
        et ce n’est pas une insulte ... smiley


      • 8 votes
        Hieronymus Hieronymus (---.---.---.99) 27 janvier 2012 16:49

        oui Mahatma, Soral est intellectuel

        mais il n’est pas universitaire et heureusement !

        s’il était universitaire, il serait chiant à entendre, n’avez qu’à écouter France Culture ..

        Soral est un type qui a vécu, souffert, eu à se battre, bref il est dans le réel !

        c’est d’ailleurs un peu le problème avec des auteurs comme Alain de Benoist, pas totalement inintéressant mais parfois un peu abscons et qq peu ennuyeux ds le discours du fait de son immense culture livresque mais qui n’est justement que livresque ..

        en fait n’importe quel petit entrepreneur, pourvu qu’il ait un peu de jugeotte, est quelqu’un de plus intéressant et de bien meilleur conseil qu’un prof de fac (à côté de la plaque)


      • 10 votes
        Hijack ... Hijack (---.---.---.230) 27 janvier 2012 17:07

        Exactement ... Soral est un intello de la vraie vie ...
        Pas un intello ... qui a appris par cœur dans les livres... Il a certainement bcp lu, mais plus vécu que lu ... et c’est là sa différence avec les autres soi disant intello.


      • 5 votes
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 14:12

        Dans une autre vidéo il dit que l’écrivain est "un éveilleur de conscience de la bourgeoisie" (entre autres conneries), maintenant il nous rappelle que l’écrivain est une femme... Ben oui, c’est pour ça que le féminin d’écrivain n’existe pas en France...

        J’admire l’aplomb avec lequel il balance des vérités absolues totalement erronées, et ça passe comme papa dans maman. Respect.

      • 1 vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.249) 28 janvier 2012 14:18

        @Marc ancel
        Là tu es de mauvaise foi, tu as bien compris qu’ il parle de l’ écriture à style sans fond comme activité féminine...


      • 1 vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 14:39

        Je vois pas quoi te répondre sinon "lol". Non, je ne l’ai pas compris et quand bien même, ça reste n’importe quoi vu qu’il existe sans doute plus de contre-exemples que d’exemples.


      • vote
        Hijack ... Hijack (---.---.---.230) 28 janvier 2012 16:52

        @ Marc Anciel,

        Il ne balance pas de vérités absolues ...mais dit ce que je pense, libre à chacun de prendre ça comme des vérités !!!

        Écrivain est au masculin ... et alors ???
        Je pense que Soral voulait dire que la lecture est une activité féminine contrairement à l’action qui est une activité en principe masculine ...

        Mais ... chacun pense ce qu’il veut !!!


      • 4 votes
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 17:17

        "Je suis pas un littéraire et je me fous un peu de ces histoires de bonne femme. La littérature est une activité de femme, il faut pas l’oublier. C’est les femmes qui ont le temps de lire, nous on travaille, on fait la guerre. Et puis les cadets de la bourgeoisie."


        C’est sa citation à la virgule près. Déjà écrire des livres et prétendre ne pas être un littéraire, c’est un peu un contresens. Lire, comme il lit et prétendre ne pas être un littéraire, idem. Je suppose que la plupart d’entre vous s’en foutent, mais je tiens quand même à souligner le mépris qu’il affiche contre les littéraires (et donc contre lui-même, bien que son message soit de dire, en gros, que lui c’est pas un PD). Déjà, là, c’est niveau brève de comptoir.
        Ensuite, non, la littérature n’est pas une activité de femme puisque la majorité des écrivains sont des hommes, même si depuis la moitié du XXème siècle, la tendance s’est équilibrée. Quant aux lecteurs il est vrai que la majorité sont des lectrices, mais la majorité n’est pas l’unanimité. On en est très loin.
        Et quand il dit que les hommes travaillent et qu’il sous-entend que les femmes ne sont que des feignasses qui n’ont rien de mieux à foutre de leurs journées, c’est à croire qu’il n’est pas très au fait des quelques changements opérés dans notre société depuis quelques décennies... Niveau brève de comptoir, encore une fois.
        Et pour Machiavel, à aucun moment il ne parle de style.
        Du mépris, des raccourcis, des clichés, strictement aucune nuance... Heureusement qu’il est doté d’un exceptionnel sens de la répartie qui lui permet de toujours retomber sur ses pattes, parce que sans ça, il ne serait rien.

      • 3 votes
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.249) 28 janvier 2012 18:19

        @Marc ancel

        Soit tu es de mauvaise foi ,soit tu as un gros problème de compréhension des propos Soral.
        La citation que tu reprend est parfaitement cohérente avec le lien que je t’ avais montré ou il parle des catégories de domination dont l’ écrivain.
        1. " Déjà écrire des livres et prétendre ne pas être un littéraire, c’est un peu un contresens."
        C’est quoi un littéraire ?Soral parle des écrivains ( puisqu’ il parle de Nabe ) à style !On peut lire et écrire et ne pas etre un littéraire dans sa conception de la littérature car il ne lit et n’ écrit que des livres comme élévateur de conscience précisément !
        Et effectivement il a mépris des littéraires mais qu’ il n’ est pas.Tu peux ne pas etre d’ accord mais ne l’ accuse pas de contre sens il est très cohérent !
        2. "Ensuite, non, la littérature n’est pas une activité de femme puisque la majorité des écrivains sont des hommes"
        Encore une foi tu fais semblant de ne pas comprendre !Bien sur que la majorité des écrivains sont des hommes, bien sur que les femmes travaillent et qu’ elles font aussi la guerre, c’ est pas la question.
        Ce qu’ il dit, c’ est que pour écrire et lire pour se distraire, il faut avoir le temps et qui a eu historiquement le temps, les femmes et les bourgeois !
        En dehors de ces catégories quand on lit ; c’ est pour des raisons concrètes et on a pas le temps de lire des écrivains à style comme Nabe.
        Et oui il parle des écrivains à style puisque il parle de Nabe.C’ est vraiment étonnant que tu comprenne aussi peu ce qu’ il dit à moins que tu fasse semblant !
         

      • 1 vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 18:56

        @Machiavel : Très bonne question, ça. C’est quoi un littéraire ? Je t’invite à y répondre toi-même, qu’on sache clairement de quoi on parle. Et si tu pouvais en même temps me donner une définition précise d’un "écrivain à style", là aussi, qu’on sache exactement de quoi il est question.

        Les mots ont un sens. Ce sens on peut le changer mais si on le change arbitrairement et sans prévenir, faut pas s’étonner qu’on ne comprenne plus ou qu’on comprenne ce qu’on a envie de comprendre.
        Maintenant, je veux bien admettre que Soral ne comprend pas bien ce qu’il dit, maîtrisant mal la langue française, si ça peut faire plaisir et nous mettre d’accord...

      • vote
        Hijack ... Hijack (---.---.---.230) 28 janvier 2012 19:02

        @ Anciel

        Rectification de mon post ci-dessus : 

        mais dit ce qu’il pense, libre à chacun de prendre ça comme des vérités !!!

        Aussi, j’ai voulu dire, que la lecture était l’activité féminine ... pas l’écriture !
        N’étant ni un littéraire, ni même un grand lecteur ... je parle de ce que je constate dans la vie ...


      • 1 vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 19:19

        @Hijack : J’avais rectifié ta phrase tout seul, pas de souci. smiley

        Pour le reste, je suis un littéraire, je lis beaucoup et j’ai une licence de lettres, je ne suis pas une femme, j’écris et j’ai un certain style (comme la majorité des écrivains), mes origines sont purement prolétaires et le moins qu’on puisse dire c’est que je ne me suis pas particulièrement "élevé" dans la société, je n’écris absolument pas pour la bourgeoisie et... je connais un sacré paquet d’exceptions à la règle qu’instaure Soral, comme moi.
        Maintenant, à voir comment on définit "littéraire" et "écrivain à style"... Si les définitions sont différentes de celles que moi j’ai apprises, effectivement, on ne peut pas se comprendre et se mettre d’accord.

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.249) 28 janvier 2012 20:08

        @Marc ancel

        Les mots comme tu dis ont un sens comme tu dis mais là il s’ agit d’ une vidéo traitant de l’ actualité et le commentaire sur Nabe n’ était qu’ une parenthèse, il n’ est pas entré dans les détails de la nomenclature et de la sémantique mais ceux qui l’ écoutent habituellement ont compris ce qu’ il voulait dire.
        Dans sa conception des choses, l’ écrivain à style est celui qui écrit avec maniérisme confiné dans l’ esthétique mais dont les écrits sont sans contenu politique, philosophique et social.C’ est historiquement l’ amuseur de la bourgeoisie étant donné que les gens du peuple n’ avaient ni le nI temps , ni l’ argent pour se donner à ce genre de loisir.
        Lui se considère comme un éveilleur de conscience don le but est de s’ approcher le plus possible de la réalité.
        Tu peux ne pas être d’ accord avec cela mais en tous cas il est cohérent et j’ avoue que lire un livre sans contenu politique, philosophique ou social qui ne m’ apprendrai rien, c’ est vraiment pas mon truc et je le suis donc dans ses catégorisations.
        De la même manière regarder un film ou écouter un humoriste sans contenu politique m’ emmerde au plus haut point !

      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 20:32

        @Machiavel : Effectivement ce n’est qu’une parenthèse et je traiterais bien du reste mais ça me prendrait beaucoup trop de temps inutilement. Cela dit, ce n’est pas moi qui ait relevé cette parenthèse et le fait que c’en soit une m’indiffère.

        Donc si je te suis bien, la littérature ce n’est que ce qui est écrit avec maniérisme et confiné dans l’esthétique dont les écrits sont sans contenu politique ? (Je précise que je n’ai jamais lu Nabe) Comme la poésie, par exemple ? Sauf que je vois que Nabe parle de sujets sérieux et polémiques, d’où leur(s) débat(s) entre Soral et lui, entre autres... C’est parce qu’il ne le fait pas de la bonne manière ou parce que ce qu’il dit va à l’encontre de ce que pense Soral ?
        Et donc, le reste, tout ce qui ne rentre pas dans ce cadre là, si c’est pas de la littérature, c’est quoi ?
        Tu vas encore dire que je le fais exprès, mais franchement je comprends plus rien. Dans l’autre vidéo, il affirme sans aucune nuance qu’historiquement l’écrivain est l’éveilleur de conscience de la bourgeoisie, ici il nous explique que c’est surtout les bourgeoises et les cadets de la bourgeoisie, mais en même temps que les bourgeoises et les cadets de la bourgeoisie ce qu’ils lisent, c’est de la littérature, c’est-à-dire quelque chose qui n’a rien à voir avec ce que lui fait, en sachant que ce que lui fait a pour vocation d’éveiller les consciences de la bourgeoisie mais donc surtout des bourgeois sauf que les bourgeois passent leur temps au travail et à la guerre...
        Je veux bien qu’au-delà de son affranchissement du dictionnaire et de sa totale absence de nuance, il y ait une cohérence mais... je sais pas, je dois pas avoir le niveau parce que je la trouve pas.

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.249) 28 janvier 2012 21:06

        @Marc ancel

        1. Il dit qu’ historiquement l’ écrivain est l’ éveilleur de conscience de la bourgeoisie mais qu’ il y’ a une dégénérescence esthétique qui le confine au loisir et à l’ animation, revois le lien que je t’ avais donné.Donc oui il y’ a une cohérence et franchement j’ ai du mal à comprendre comment ce là est possible d’ aussi mal le comprendre !Je pense que tu n’ as pas envie de comprendre sinon c’ est inexplicable !
        2. Comme toi, je n’ ai jamais lu Nabe, je m’ abstiendrai !


      • 1 vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 21:28

        @Machiavel :


        1. Oui, ça j’avais bien compris mais il se plante. Manon Lescaut, c’était bien avant Balzac et c’était déjà du pur divertissement contre lequel Crébillon fils, le Soral de l’époque, s’était insurgé en arguant que cette conception de la littérature comme simple divertissement abrutissait les lecteurs. C’est une querelle aussi vieille que la littérature. On en trouve même des traces dans la Grèce antique et La Fontaine, largement précédé par Esope a décidé, comme beaucoup, sans doute la plupart, de faire un compromis en mélangeant les deux : esthétique, divertissement et sérieux. En tous temps et particulièrement à notre époque, on trouve de tous les genres et pour tous les goûts. Du coup, quand on dresse un constat sans nuancer un minimum ses propos, ben ça me fait ouvrir des yeux tout ronds.

        La vérité est que Soral devrait s’ouvrir un peu plus, se détendre un peu aussi, de temps en temps, et se forcer à lire même de la "littérature", histoire d’éviter les clichés et d’affiner un peu son point de vue. Et s’il pouvait aussi éviter de faire comme dans 1984 d’Orwell, c’est-à-dire changer le sens des mots pour les adapter à sa guise (pour mémoire, dans 1984 : "Paix = guerre, liberté = esclavage etc.), je pense qu’il gagnerait beaucoup en clarté, en cohérence et en crédibilité. Parce que là j’ai plus envie de lire Nabe que ses bouquins.

      • 1 vote
        Niza (---.---.---.221) 28 janvier 2012 21:31

        C’est parce qu’il ne le fait pas de la bonne manière ou parce que ce qu’il dit va à l’encontre de ce que pense Soral ?

        Soral reproche a Nabe de valider la thèse du choc des civilisations, que nabe le fasse d’un angle pro musulman ne change pas grand chose. Soral rejete la these d’un monde musulman globalement contre les intérêts US, Nabe considère que c’est la foi des musulmans qui font qu’ils résisteront a l’empire et donc à la société de consommation.
        Si on regarde Dubai ou l’Arabie Saoudite , soral est a mon avis plus proche de la vérité, l’islam n’est pas strictement opposé au consumérisme, ou plus exactement, tout comme la religion catholique, il ne l’est plus.

        D’un autre coté j’ai quand meme envie de défendre un peu Nabe, qui exposait déja la Licra en 1985 ( a 9min) pendant que soral lui tapinait pour le systeme. Il ne faut pas oublier non plus que nabe a surement participé a la prise de conscience de dieudonné lors d’une autre émission resté célèbre . Soral a cet époque tapait sur dieudo qu’il jugeait communautariste.


      • 1 vote
        bebol bebol (---.---.---.43) 28 janvier 2012 21:38

        @Marc Anciel
         
        Ce qui est étrange chez Soral est son mépris affiché pour une littérature dont il semble pourtant en connaître un sacré pan (voir les différentes vidéos produites suite à cette même interview) :
         
        http://www.dailymotion.com/video/xfn1gb_les-ecrivains-a-l-epreuve-du-temps-interview-alain-soral_webcam#rel-page-3
         
        Evidemment, ses thuriféraires les plus fanatisés viendront ici nous justifier, d’une manière ou d’une autre, son immense connaissance d’un monde artistique sur lequel il ne cesse pourtant de cracher. C’est ainsi : comme leur maître à penser Soral qui toujours sait, eux toujours savent. Pas les autres.


      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.249) 28 janvier 2012 21:44

        @Marc ancel

        1. Peut être se plante t-il je ne saurais dire, mes connaissances littéraires sont très limité.Mais ce qui est sur , c’ est que comme lui, je trouve que la littérature maniériste sans contenu politique est un loisir puéril de bourgeois mais chacun son truc.
        2. Pour ce qui est de lire la littérature, j’ ai déjà essayé mais ça m’ emmerde profondément !Ca ne m’ apprend rien, et donc ca ne me rapporte rien. Ça ne me diverti même pas.
        3. Tu l’ accuse de nov-langue,là je ne suis pas d’ accord du tout avec toi, je ne vois pas à quel moment il en a usé !

      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 22:02

        @Machiavel :


        1. Pour ce qui est des goûts et des couleurs, personne n’a rien à redire et surtout pas moi. Néanmoins, je peux te dire que les non-bourgeois l’apprécient aussi et qu’on se divertit tous, d’une manière ou d’une autre.
        2. Idem, loin de moi l’idée de te faire changer de goûts.
        3. En jouant sur les définitions. C’est en rapport avec la question à laquelle tu n’as pas répondu : "Et donc, le reste, tout ce qui ne rentre pas dans ce cadre là, si c’est pas de la littérature, c’est quoi ?" Parce que d’après mon dictionnaire, la littérature, ça englobe tout, du livre de cuisine à l’essai en passant par les romans et la poésie. Même s’il existe, bien évidemment, des niveaux de littérarité. Un livre de cuisine reste un livre mais c’est à l’extrême périphérie de la littérature. D’après ce que tu me dis, Soral révise arbitrairement la définition de ce mot en y plaquant ce qui l’arrange. De la même façon, pour moi, Nabe ne rentre pas dans la catégorie des "écrivains à style" (en admettant que cette expression signifie quelque chose...). Comme je te l’ai déjà dit sur l’autre article, quand on me parle d’écrivains à style, spontanément je pense Nothomb, Beigbedder, Solers, D’Ormesson, Baudelaire, Rimbaud... mais pas Nabe, même si, encore une fois, je ne l’ai jamais lu. D’après ce que je lis sur Wikipédia, il se préoccupe peut-être beaucoup du style mais il parle aussi beaucoup de sujets sérieux, politiques, polémiques etc.
        Néanmoins, je suis tout prêt à croire que Soral ne le fait pas exprès et qu’il ne s’en rend même pas compte.

      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 28 janvier 2012 22:31

        @Bébol : C’est en partie pour ça que j’arrive pas à suivre et à trouver sa cohérence. Il part de postulat qui sont de toute évidence faux, comme la dégénérescence esthétique qui n’est rien de plus qu’un mythe au même titre que le fameux "c’était mieux avant" qui est aussi répandu aujourd’hui qu’il l’était dans l’antiquité, il ne nuance pas ses propos ce qui donne des généralisations clichesques qui me consternent et en plus il s’amuse à changer les définitions comme ça l’arrange...

        Peut-être que ce n’est pas représentatif de toute son oeuvre (j’espère !), peut-être qu’après s’être bouffé 30h de vidéos et 5 bouquins on devient parfaitement à l’aise avec ses conceptions qui sinon sont pour le moins étranges et ses définitions façon "ça veut dire ce que je veux que ça veut dire !", mais sur ce sujet, on peut me croire de mauvaise foi, peut-être que pour Machiavel c’est évident mais moi je suis complètement largué. Pourtant je m’en suis enfilé au cours de mes études et après des bouquins bien complexes avec des concepts tordus au possible. Borgès, par exemple, qui ne traite pas de sujets politiques, qui écrit du fantastique, c’est génial mais faut s’accrocher.

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 29 janvier 2012 11:49

        @Marc ance
        Je me suis un peu renseigné sur l’ histoire de l’ écriture et il apparait qu’ à l’ origine elle était utilisés dans les transactions commerciales et dans les organisations administratives.Ensuite, l’ usage de l’ écrit s’ est contonné au pouvoir politique et religieux et a donné naissance à la caste des scribes !L’ écriture pour le loisir ne vient qu’ après !
        Soral n’ a donc pas tord quand il dit qu’ à l’ origine l’ écrivain devait de parler le plus justement possible de la réalité ! Ces aspects historiques sont sans doute discutable mais tu devrais être plus prudent quand tu décrète qu’ il a tord !
        Ensuite sur le rôle de l’ écrivain comme éveilleur de conscience de la bourgeoisie, il se base sur l’ âme et les formes de Georg Lukacs et sur l’ écriture sans contenu il se base sur la théorie du roman de rené Girard !
        Je n’ ai pas lu ces livres ( et j’ ai une soudaine envie de les lire ) mais soit tu les a lu et tu considères que leurs thèses sont absurde, soit tu ne les a pas lu et dans ce cas sois plus prudents quand tu assènes tes vérités en disant que Soral part de postulat faux !


      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 29 janvier 2012 12:05

        @Marc ancel
        Je n’ ai certainement pas lu autant que toi mais lorsque j’ ai découvert Soral ( ça ne fait que deux ans ), ses vidéos m’ ont tout de suite paru clair sans meme avoir lu ses bouquins et je suis loins d’ etre seul dans ce cas.C’ était une formulation intelligente de concepts que je connaissais intuitivement !
        Du coups je trouve étrange que toi qui a surement plus lu et est habitué au bouquins complexe et tordu n’ arrive pas à le suivre du coups je pensais que tu était de mauvaise foi !Mais en tous cas cette différence est étonnante.
        @Bébol
        Je suis loins d’ etre un fanatique de Soral, on diverge sur beaucoups de sujets, dans les commentaires de sa vidéo d’ octobre par exemple, mes commentaires étaient majoritairement critique !Je suis aussi parfois censuré sur E&R, il n’ est donc pas question de fanatisme.
        Mais dans le paysages intellectuels, il est sans doute celui qui m’ intéresse le plus et selon moi, l’ un de ceux qui vont le plus loin dans les analyses politiques.


      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 29 janvier 2012 19:37

        @Machiavel :


        Là tu confonds écriture et littérature. Quand je signe un chèque, je ne suis pas un écrivain. Pour faire ça on peut remonter aux peintures rupestres... Et d’ailleurs, paradoxalement, les premiers "écrivains" ne savaient pas forcément écrire vu que le papier et plus encore l’imprimerie ne sont arrivés que très tardivement. Donc la littérature loisir n’existait pas par écrit, en effet, parce que se casser le cul à écrire un roman sur des blocs de marbre, fallait être sacrément motivé pour le faire, mais par contre à l’oral... Tu as fait l’effort de chercher, je t’en félicite mais tu t’es réjoui beaucoup trop vite.
        Pour le reste je t’ai déjà expliqué que c’est une querelle qui remonte aux origines de la littérature, depuis l’antiquité et qu’elle se poursuit encore aujourd’hui, avec Soral et avec d’autres. Une querelle parfaitement absurde. Mais là aussi, je t’encourage à les lire et à approfondir le sujet. Mais ce n’est pas parce que Soral répète bêtement les âneries d’un autre, qu’il a raison. smiley
        Après, possible que je sois un abruti, ça c’est pas à moi d’en juger. Mais après réflexion, je pense que ces deux passages ne sont rien de plus qu’une façon presque subtile mais en tous cas complètement puérile et stupide de tacler Nabe en l’accusant d’être une gonzesse. Rien de plus qu’une forme de mépris maladroite et déplacée et rien de plus à en retenir, dans le fond.
        A partir de là, on se prend le chou pour rien.

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 29 janvier 2012 20:04

        1. Mais la phrase de Soral est bien : " le rôle de l’ écrivain est de se rapprocher le plus possible de la vérité ".Qu’ est ce qui te fait dire qu’ il parlait de littérature !La littérature dont tu parles, ne s’ agit-il pas justement de la dégénérescence de l’ écrivain dont lui parle  ?
        Et pour ce qui est d’ écrire sur du béton ou du marbre, les scribes se sont bien cassé le cul pour les écrits religieux tel que la bible...
        Maintenant concernant la théorie du roman ou Lucakcs, peut etre s’ agit -il d’ aneries comme tu dis ou peut etre ont ils raison et que c’ est toi qui dit des aneries en disant qu’ ils disent des aneries, mes connaissances sont trop limités pour en juger !Apparemment tu les a lus tu sais donc de quoi tu parles...
        Mais en tous cas je te trouve bien présomptueux de décréter qu’ ils ont tord !
        2. Je vais revenir sur autre chose, je m’ en excuse d’ avance mais quand tu l’ as écrit, vu que je n’ y connais pas grand chose en littérature j’ ai craint de te porter la contradiction mais je t’ ai relu et une analyse rationnelle me laisse penser que tu es allé trop vite !
        Tu as écrit : "

        - "C’est la postérité qui dit si vous avez du talent". Si seulement c’était aussi simple... La vérité c’est que la postérité ne dit pas grand chose. Je comprends qu’il puisse commettre cette erreur, la plupart des gens pensent que les classiques ont toujours été des classiques et qu’ils resteront toujours des classiques parce qu’ils manquent de recul et qu’on les met sur un tel piédestal qu’on peut difficilement s’imaginer qu’ils ont été méprisés et encore moins qu’ils le seront un jour. C’est pourtant le cas. Les classiques varient énormément. Ils sont désignés par des intellectuels qui officient dans les maisons d’édition et les revues littéraires en fonction de critères particulièrement abstraits qui ne cessent d’évoluer avec la culture et la politique. Un exemple concret : Voltaire est aujourd’hui un classique parce qu’il incarne les valeurs de la démocratie mais il est de plus en plus dénigré par les élites littéraires justement à cause de ses qualités littéraires, de son talent, jugés très faibles. Ce ne serait pas étonnant qu’il sombre dans l’oubli d’ici un siècle, surtout si la démocratie dont il dépend est renversée au profit d’une dictature, d’une monarchie ou si on lui trouve de meilleurs défenseurs. Et puis peut-être que dans deux siècles on le redécouvrira pour des raisons qui nous échappent tout autant et qu’on le trouvera absolument génial à tous les niveaux.
        C’est fort dommage qu’il commette cette erreur parce que cette notion est absolument essentielle dans l’appréhension des sujets qu’il traite."
        En fait tu ne le contredit pas ! Il dit que c’ est la postérité qui dit si on a du talent et toi tu écrit que la postérité peut également faire sombre un écrivain dans l’ oubli !Ce n’ est pas contradictoire, je me trompe ?
        -

      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 29 janvier 2012 21:01

        1. Ecrivain = littérature. T’es hallucinant quand même... On ne parle pas d’un écrivain pour un type qui se contente de signer des chèques et de remplir sa feuille d’impôts, sinon tout le monde est écrivain. Un écrivain est un type qui produit de la littérature...

        Tu vas finir par me donner mal au crâne. La littérature dont je parle existait AVANT les livres. Avant de savoir ECRIRE on PARLE. Donc ça ne peut pas être une dégénerescence puisque c’est ANTERIEUR la littérature orale et la Bible, comme le Coran, BIEN AVANT d’être retranscris en livres ils se sont transmis ORALEMENT, comme les histoires de chasse et de cul qui sont les prémisses de la littérature à style dont parle Soral. T’imagines un peu les tonnes de marbre qu’il aurait fallu pour retranscrire la Bible ?
        Et concernant les théories, déjà ce sont des théories, hein ? Ensuite, mon propos à moi, est de dire qu’il est incroyablement présomptueux de prétendre avoir tranché une question qui EXISTE DEPUIS L’ANTIQUITE et sur laquelle PERSONNE n’a JAMAIS TRANCHE pour la pure et simple raison qu’on NE PEUT PAS réduire la littérature à ce qu’on aime ou à ce qu’on aime pas et qu’on NE PEUT PAS enfermer la littérature dans un quelconque cadre parce que la LITTERATURE EST BIEN TROP VASTE ET VARIEE POUR CA. Ma position est UNIQUEMENT de dire que sur ce sujet, si on ne fait pas preuve de NUANCE, on prend le risque de raconter n’importe quoi ! Je n’ai pas la prétention, comme tu dis, de détenir la vérité absolue pas plus que je n’ai l’intention de discuter des GOÛTS de Soral ou des tiens. Je dis juste qu’il est ABSURDE d’ériger ses GOÛTS au rang de VERITE ABSOLUE.
        2. Ben oui, tu te trompes. Mon propos c’est de dire que la postérité ne décide de RIEN. Un jour, on est considéré comme un génie, un autre jour on est considéré comme une merde, untel n’est jamais reconnu comme un génie alors qu’il aurait pu etc etc etc
        Je vais te prendre un exemple concret pour te faciliter les choses. Imaginons un peu : aujourd’hui, Soral est méprisé. Pour X raisons complètement variable, dans un siècle, on le ressort des poubelles de l’histoire, on le lit avec un oeil neuf et on décrète que c’est un génie (jusque là, dans mon exemple, je lui donne raison). Un siècle plus tard, chambardement culturel, on le regarde avec un oeil neuf et on décrète que finalement c’est une merde qu’on avait érigé en génie à tort, il retombe dans l’oubli et un siècle plus tard on recommence... C’est comme ça que ça marche et ça marche comme ça pour une raison très simple que j’ai illustré par ma citation de Bukowski : il n’existe AUCUN CRITERE OBJECTIF QUI PERMETTE DE DECRETER QUE TEL LIVRE OU TEL ECRIVAIN EST MEILLEUR QU’UN AUTRE, CE SONT DES CRITERES AUSSI SUBJECTIFS QUE POSSIBLE QUI CHANGENT DONC EN MÊME TEMPS QUE LES SUBJECTIVITES, QUE LES HOMMES AVEC LE TEMPS. Et c’est pas de la prétention que de dire ça, c’est une évidence. Il me semblait pourtant t’avoir expliqué clairement que les auteurs mis sur un piédestal dans une démocratie comme la nôtre aujourd’hui NE PEUVENT PAS être les mêmes que sous une dictature : les modes, les goûts, les connaissances ne cessent JAMAIS d’évoluer. Les bouquins que tu adorais quand t’étais gosse ne sont sûrement pas les mêmes que ceux que tu adores aujourd’hui et ceux que tu aimes aujourd’hui ne seront peut-être pas ceux que tu adoreras dans 20 ans, sans parler de tes gamins et des gamins de tes gamins. Hé ben là c’est exactement la même chose mais à bien plus grande échelle.

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 29 janvier 2012 21:30

        1. Ah, je ne savais pas que écrivain = littérature, comme je te l’ ai écrit, je suis étranger à ces choses là, sois indulgent !
        Cependant, quand je prend la définition de littérature il est mit dans Wilkipédia " se définit en effet comme un aspect particulier de la communication verbale — orale ou écrite — qui met en jeu une exploitation des ressources de la langue pour multiplier les effets sur le destinataire, qu’il soit lecteur ou auditeur".
        Ou encore " ensemble des œuvres écrites ou
        orales comportant une dimension esthétique".
        Un homme qui écrit sans vouloir exploiter la langue pour multiplier les effets sur le lecteur ou dont les écrit n’ ont aucune dimension esthétique n’ est donc pas un écrivain ?Moi qui suis un admirateur de Machiavel et qui dans mon ignorance crasse le prenait pour un écrivain ...
        Dans ce cas qu’ est ce qu’ il est ?Et tout ceux qui ont écrit les livres religieux et politique que sont ils s’ ils ne sont pas écrivains ?
        2. - " Mon propos c’est de dire que la postérité ne décide de RIEN"
        Ah, d’ accord !
        - Un jour, on est considéré comme un génie, un autre jour on est considéré comme une merde
        Hein ? Mais par qui si ce n’ est par la postérité ?
        - Imaginons un peu : aujourd’hui, Soral est méprisé. Pour X raisons complètement variable, dans un siècle, on le ressort des poubelles de l’histoire, on le lit avec un oeil neuf et on décrète que c’est un génie
        Qui décrète que c’ est un génie ?Pas la postérité ?
        - Un siècle plus tard, chambardement culturel, on le regarde avec un oeil neuf et on décrète que finalement c’est une merde
        Qui décrète que c’ est une merde ?Pas la postérité ?
        - . Il me semblait pourtant t’avoir expliqué clairement que les auteurs mis sur un piédestal dans une démocratie comme la nôtre aujourd’hui NE PEUVENT PAS être les mêmes que sous une dictature : les modes, les goûts, les connaissances ne cessent JAMAIS d’évoluer.
        Effectivement, si la postérité se définit comme la suite des générations avenir, elle change, et comme tu dis les gouts ne cessent jamais d’ évoluer.
        Mais logiquement ( parce que autrement je n’ y connais rien ), tu viens de démontrer que c’ est la postérité qui décide de tout , que l’ on est une merde ou un grand écrivain, je me trompe ?En quoi ça contredit Soral quand il dit c’ est la postérité qui décide si on est un grand écrivain ?Il n’ a jamais dit qu’ une fois qu’ on est désigné comme un grand écrivains on le reste...


      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 29 janvier 2012 22:33

        1. Ca illustre parfaitement ce que je disais à propos de la littérature : elle est trop vaste et variée pour l’enfermer comme Soral le fait. Effectivement, les essais font partie de la littérature et donc Machiavel est bien sûr un écrivain. L’effet qu’il cherche à produire, c’est la conviction ou la persuasion. D’ailleurs, ceux qui écrivent des essais font souvent un effort pour que ce soit esthétique, parce que si ce n’était pas le cas, personne ne les lirait. Même Soral soigne l’esthétique, qu’il le fasse consciemment ou pas. Après, comme je l’ai dit, entre un livre de cuisine et un poème, il y a des millions de nuances, Machiavel, Soral et Nabe sont 3 de ces nuances qui ont également des nuances entre chacun de leurs bouquins et dans un même bouquin.

        2. Tu me chercherais pas un tout ptit peu, toi ? Soral parle de son éventuel talent en disant que ce n’est pas à lui de juger s’il en a (là, on est bien d’accord) mais à la postérité. Mon propos est donc de dire que la postérité, qu’elle retienne quelqu’un ou qu’elle l’oublie (en sachant qu’il n’y a jamais unanimité et que c’est une élite intellectuelle, si chère à Soral, qui se cache derrière ce doux nom de postérité) n’est en rien un outil fiable pour juger du talent de quelqu’un, en positif comme en négatif. D’ailleurs, il n’existe aucun outil fiable. La postérité décide donc aussi bien qu’une girouette.

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 30 janvier 2012 18:33

        @Marc ancel
        Si Machiavel est bien un écrivain, tu seras également que la caste des scribes l’ étaient également .Et que le rôle de cette caste était de s’ approcher le plus de la vérité soit par les moyens de la transcendance soit par ceux de l’ immanence.
        Dans ce cas quand Soral dit qu’ historiquement, le rôle de l’ écrivain est de se rapprocher de la vérité, il n’ a pas tord.
        Je le répète tu as décrété que c’ est faux, qu’ il part de postulat qui sont faux, ce sont tes mots et je redemande, ne devrais - tu pas être plus prudent ( comme il devrait lui même l’ être en assénant comme toi des vérités ).
        2. Non, je te jure que je ne te cherche pas.La phrase exacte de Soral est " c’ est la postérité qui dit si vous avez du talent " .Toi tu dis " la postérité décide aussi bien qu’ une girouette ".Ces deux phrases ne sont pas contradictoire, elles se complètent .
        Ce n’ est pas un outil fiable, très bien, il n’ a jamais dit que s’ en était un, ç’ est toi qui interprète ses dires, tout ce qu’ il a dit c’ est que la postérité dit si on a du talent ce qui est un fait ( tu l’ as admirablement démontré exemple à l’ appui plus haut ).
        Je ne te comprend pas quand tu décrètes que c’ est faux ( tes mots :" il balance des vérités absolues totalement erronées") alors que tu démontres que c’ est vrai !
        Je joue pas aux échecs avec toi ( un peu quand même, j’ avoue ) mais tu devrais être plus prudent, c’ est tout ce que je veux dire !


      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 30 janvier 2012 22:04

        @Machiavel : Je ne vois pas en quoi je devrais être plus prudent puisque justement mon seul propos est de dire qu’il balance des clichés, des généralités, des raccourcis sans jamais nuancer son propos alors que dans ce domaine, la nuance est de rigueur.

        Je vais reformuler tout ça d’une façon différente pour que tu comprennes bien.

        Soral : Je vous rappelle qu’historiquement les arc-en-ciels sont rouges et que le rouge c’est à la fois la couleur du sang et du communisme, donc les arc-en-ciels sont des communistes sanguinaires.
        Moi : Où il a vu qu’ils étaient rouges les arc-en-ciels ? Soit il est daltonien soit il se fout de la gueule du monde, les arc-en-ciels ne sont pas juste rouges, c’est n’importe quoi ce qu’il raconte !
        Toi : Tu devrais être plus prudent quand tu balances des vérités générales, comme ça ! Moi, je partage la conception de Soral et je pense aussi que les arc-en-ciels sont rouges mais je suis plus subtil que vous deux parce que je ne balance pas ça comme une vérité générale mais comme ma propre conception, juste !

        T’as pas l’impression qu’il y a un problème dans ton raisonnement ?

        Quant à se rapprocher de la réalité, idem... Je dis juste que la plupart des écrivains sont des écrivains de FICTION donc ce rapport à la vérité est hyper discutable.
        Pour la postérité, je pense qu’on est d’accord, finalement : c’est pas contradictoire, c’est juste con ce qu’il a dit puisqu’il pose un outil qui n’a rien de fiable comme une preuve de son éventuel talent, comme s’il disait "C’est une girouette qui décidera si j’ai du talent ou pas."
        Tu vois qu’en faisant quelques efforts on peut s’entendre. smiley

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 31 janvier 2012 12:30

        @Marc ancel
        Là avoue que t’ es de mauvaise foi...Il a dit qu’ historiquement le rôle de l’ écrivain est de se rapprocher de la vérité et de s’ exprimer le plus justement possible.Est ce que c’ est faux ? Non ce ne l’ est pas puisque les premiers écrivains étaient les scribes dont les écrits étaient politique et religieux.Relis toi, tu as effectivement dit qu’ il balançait des vérités qui peuvent être contredite, ce avec quoi je suis d’ accord mais tu rajoutes qu’ il part de postulat faux et qu’ il dit des âneries, ce sont bien tes mots.
        Que la plupart des écrivains soient des auteurs de fiction ne change rien à cette assertion, il a bien dit historiquement .
        Sur la postérité qui dit si on a du talent, c’ est autre chose, comme je l’ ai démontré plus haut, tu interprètes ses propos pour t’ offusquer de ta propre interprétation.
        La postérité décide si on a du talent, tu l’ as bien démontré, meme si il s’ agit de girouettes, ca reste vrai, maintenant la réalité est peut etre conne, on en peut rien, mais est-ce qu’ on ne doit pas dire une réalité quand elle est conne ? Maintenant tu dis que c’ est con alors qu’ auparavant tu disais que c’ est faux ... je vois qu’ il y’ a une évolution, mais tu décrète que c’ est con avec la même arrogance ( tu as le droit d’ être arrogant,d’ ailleur Soral excelle dans ce domaine ).


      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 31 janvier 2012 13:05

        @Machiavel :


        Niveau mauvaise foi, t’es un champion que je ne peux pas battre. ^^
        Comme je l’ai déjà dit, avant et pendant les scribes, il y avait la littérature orale. Donc Soral manque totalement de nuance en disant que les arc-en-ciels sont rouges. Tu peux retourner le problème dans tous les sens, ça n’y changera rien.
        Pour la postérité, t’aurais préféré que j’emploie le mot "stupide" ou "absurde" sans doute ? Tu vois de l’arrogance et de la prétention, c’est ton interprétation et tu t’en offusques. Perso, je ne vois aucune arrogance et aucune prétention à dire que Soral, qui n’est pas un dieu contrairement à ce que semblent indiquer tes propos (si c’était le cas, en effet, ce serait arrogant et prétentieux de le descendre de son piedestal), moi je vois juste un type imbus de sa personne, méprisant qui tacle d’une façon puérile un Nabe qui le mérite peut-être, du reste, et c’est donc ce type avec son aura de grand sociologue/philosophe que je remet simplement à sa place sur un sujet qu’il maîtrise très mal, moi qui ne suis absolument rien, comme tu me le rappelles régulièrement et inutilement.
        Libre à toi donc, de me trouver prétentieux et arrogant parce que moi je trouve stupide de dire qu’un arc-en-ciel est rouge alors qu’il est manifestement multicolore. J’espère néanmoins que tu es suffisamment juste pour juger de la même façon quelqu’un qui relève les stupidités d’autres que Soral, comme Nabe, comme Hollande, comme Sarkozy, comme n’importe qui, ce qui serait tout aussi prétentieux et arrogant, à ton sens. Sinon ce serait très malhonnête de ta part. Déjà, je te trouve bien plus tolérant avec lui qu’avec Chomsky et qu’avec moi. smiley

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 31 janvier 2012 19:40

        @Marc ancel
        1. Il n’ as pas dit le rôle de la littérature est de s’ approcher le la vérité il a dit je le répète ( encore ) qu’ historiquement, le rôle de l’ écrivain est de se rapprocher de la vérité .
        La littérature orale existait, très bien, est ce que ceux qui en usaient étaient écrivains ?Est ce qu’ on peut être écrivain sans écrire ( c’ est une question sincère, je l’ ai dit je n’ y connais rien ) ?
        2 . Sur la postérité tu peux utiliser les mots que tu veux, ce qui est sur c’ est qu’ on est d’ accord qu’ effectivement la postérité dit si on a du talent,girouette ou pas, c’ est un fait, tu l’ as parfaitement démontré...est ce que cette réalité est stupide, peut etre ... mais est ce que la dire est stupide ou absurde ?
        En réalité il dit que l’ arc en ciel est multicolore et toi tu dis que c’ est absurde de le dire ...
        3. Je ne suis pas intolérant avec toi, je l’ ai dit, sur ces sujets je suis un ane, je n’ y connait rien, tu maitrises le sujet mieux que moi, mais tu assène qu il dit part de postulat faux alors qu’ en fait si on analyse de près, ce sont tes interprétations de ses propos qui sont fausses.


      • vote
        .................... Marc Anciel (---.---.---.109) 31 janvier 2012 20:48

        @Machiavel :


        1. J’ai déjà répondu à cette question et la réponse est oui. Les troubabours inventaient des histoires, la minorité de ces histoires a été retranscrite à l’écrit, idem pour le théâtre dans la Grèce antique.
        2. J’ai déjà aussi répondu, la réponse est oui. Sauf que non il ne dit pas que l’arc-en-ciel est multicolore puisqu’il cantonne la littérature aux "écrivains à style" (ce qui ne veut pas dire grand chose comme je l’ai déjà expliqué) tout en prétendant qu’historiquement l’écrivain est l’éveilleur de conscience de la bourgeoisie, ce qui est faux même si certains écrivains ont joué ce rôle comme il existe bien la couleur rouge dans l’arc-en-ciel etc. (d’ailleurs, si tu prends l’exemple des scribes, je te ferai remarquer que la bourgeoisie n’existait pas à cette époque, donc tu me donnes d’autant plus raison, une fois de plus. smiley)
        3. Tu peux retourner le problème dans tous les sens, Machiavel, tu ne me feras pas dire ce que je n’ai pas dit, tu ne me feras pas dévier, tu ne transformeras pas ses propos, tu ne changeras pas les définitions des mots employés, tu peux essayer de m’enfumer autant que tu veux, ça ne peut pas marcher parce que je sais ce que je dis, que les choses sont parfaitement claires dans ma tête et que je n’ai pas le moindre doute. D’ailleurs, je te ferai remarquer que lorsque tu me juges prétentieux et arrogant parce que je juge Soral prétentieux et arrogant (entre autres), si on suit ta logique jusqu’au bout, tu es forcément prétentieux et arrogant toi-même de me juger prétentieux et arrogant. smiley

        Maintenant, indépendamment de tout ça, je persiste à dire que toute cette conversation n’a aucun sens puisque d’après moi dans ce passage, Soral ne fait rien d’autre que tacler Nabe en suggérant que lui ne fait que des trucs de gonzesse. Le procédé est relativement subtil mais le message est profondément puéril et même stupide. Comme je l’ai dit bien plus haut : c’est du niveau brève de comptoir et ce n’est pas exceptionnel chez lui parce qu’il y a l’autre passage que tu m’as cité sur l’autre article mais surtout, il y a cette autre vidéo.
        Je suis sûr que tu l’as déjà vue, je suis sûr que tu l’apprécies et qu’elle te fait bien marrer mais est-ce que tu auras suffisamment de mauvaise foi pour me dire que c’est subtil, intelligent et mature de répondre à Guillon en disant qu’il a baisé sa femme et en concluant sur un doigt d’honneur comme un gamin de 16 ans ?
        Dans ce court extrait il fait exactement la même chose avec Nabe, en un poil plus subtil, certes mais la mentalité et le message sont les mêmes.
        Et je suis sûr que si Soral s’amuse à lire cet échange il nous trouvera tous les deux profondément débiles de disserter aussi longuement sur ce qui n’est rien d’autre qu’une vanne foireuse d’adolescent (et je ne pourrais pas lui donner tort), par contre je ne suis pas sûr qu’il te donnerait raison sur quoi que ce soit, et c’est toute l’ironie de la chose.
        Mais là, ce n’est que mon interprétation et ma conception, pas une vérité absolue. smiley
        Conclusion : j’ai perdu assez de temps sur ce qui n’en méritait même pas 5 min, de toute façon, j’ai dit tout ce qu’il y avait à dire et je ne fais plus que me répéter depuis déjà un bout de temps, donc j’en resterai là. ^^

      • vote
        maQiavel machiavel1983 (---.---.---.197) 31 janvier 2012 22:46

        @Marc ancel
        1. D’ accord, les marchants ambulant qui racontaient des histoires étaient des écrivains ...
        2. Il a dit : historiquement le rôle de l’ écrivain est de se rapprocher de la vérité. Esuite : L’ écrivain était l’ éveilleur de conscience de la bourgeoisie. Pourquoi tu lui prête des propos qu’ il n’ a pas tenu et faisant une association achronologique entre ces deux phrases ? Il s’ agit de temps différent qu’ il utilise pour étayer sa démonstration...
        3. Je l’ ai dit, Soral est un prétentieux et je te reproche la meme prétention quand tu décrète que ce qu’ il dit est faux comme sur la postérité alors qu’ il s’ avère que c’ est vrai comme tu l’ as démontré exemples à l’ appui.
        Est ce que je suis prétentieux, ce n’ est pas à moi d’ en juger mais si tu le dit peut être est ce vrai, il faudrait que je pose la question à d’ autres pour le confirmer...
        4. Sur la vidéo en lien, oui j’ avoue que ça m’ a fait marrer et gêné en même temps.Ca m’ a fait marrer parce que je viens de la rue, et dans la rue quand sa femme se fait baiser , c’ est... grave...surtout quand on reste ensuite avec elle et qu’ on ne fait rien au type qui l’ a monté. Ca m’ a gêné parce que je savais que beaucoup de gens ne comprendrait pas.
        5. " Mais là, ce n’est que mon interprétation et ma conception, pas une vérité absolue
        Voilà, c’ est tout ce que je voulais !Là tu deviens prudent ,C’ est une très bonne manière de conclure ce débat qui tourne en rond.


      • 10 votes
        Hijack ... Hijack (---.---.---.230) 27 janvier 2012 16:43

        Du grand Soral ... Du Lourd de chez Lourd !

        D’accord avec pratiquement tous les sujets ... sauf que je doute que Marine puisse un jour être au pouvoir ... Maintenant ... si je me gourre ... 

        Soral dit d’Alliot, le copain de Marine ... qu’il n’est pas israélo/compatible ... la vraie question est de savoir si Marine l’est ??? ... Ben non !!!

        Une chose aussi, vers la fin ... les "collabos" de la dernière guerre n’ont strictement rien à voir avec les collobos/collabeurs d’aujourd’hui !

        J’avais tout vu d’un bout à l’autre ... je crois plus de 2h40 en tout mais qui passent très vite, pas une seconde de temps mort !!! D’accord ou pas ... on ne peut rester indifférent !

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès