• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Jean Ducoin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 94 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Jean Ducoin 30 juillet 2021 10:59

    @yoananda2
    J’attends de vérifier si je vois de près ou de loin un truc qui me ferait penser à Gog et Magog, la forme n’étant pas forcement militaire.

    Mais bien évidement, je triche, puisque je ne suis jamais allé lire le Coran dans le texte. Ni Das Capital, c’est bien trop chiant, et je m’endors dès la première page ouverte, pour cause d’applications concrètes trop éloignées. Et ensuite, derrière, j’oublie le détail. Ce qui ne m’empêche pas de causer Marxisme, mais en évitant les Bolchéviques tatillons, je sais pas pourquoi ?
    Même le nouveau testament m’endors, en particulier l’apocalypse de Jean. Le con parle vaguement d’un signe de la bête, mais on aurait préféré qu’il cite un nom, qu’au moins on puisse disculper définitivement Bill Gates.

    Je fais pire que vous, je me contente de me rappeler de ce qu’en disait l’homme qui a vu l’ours, en l’occurrence Imran Hosein, et y-a que quelques heures de discours avec les biais du bonhomme, plutôt que des pages et des pages qu’il faut déchiffrer la tête à l’envers. Je garde tout ça dans un nuage flou à valider. Tout n’est question que d’interprétation, mais allez plutôt lui demander, si c’était juste pour chercher les numéros de sourates. Lui c’est un spécialiste la bite sur le cailloux. Si il se trompe, il va jouir d’une gerbe d’étincelles, c’est son job.

    Si vous voulez discuter du futur techniquement approuvable, je vais vous décevoir, j’essaie de ne pas prendre un cap juste bon à valoriser mon ego, mais quand même une direction probable, et je louvoie, et m’en tiens qu’à ce que je peux vérifier par ma propre expérience de vécu, au fur et à mesure. Sinon j’ajuste. On parle bien de futur ?

    Je ne pense pas que ça comble votre désir de réponse, mais il y avait un petit côté challenge derrière votre question, non ?



  • vote
    Jean Ducoin 30 juillet 2021 02:47

    @Conférençovore
    Heureusement qu’au départ, on parlait de l’intérêt d’avoir un, ou des outils de qualité.
    Je ne peux pas vous parler de la France avec précision, et de son évolution en continue, puisque je n’y passe guère, et pas ces derniers mois.
    Il y a sabordage évident de la société Européenne, et l’importation de populations plus ou moins misérables, n’est certainement pas organisée pour freiner une décadence déjà amorcée. 
    De manière très réductrice, je vais dire qu’en mettant les gens en situation précaire, on réveille les instincts de survie, et de domination, qui sont les caractéristiques animales. C’est pas vraiment diviser pour mieux régner, c’est plutôt diviser pour ne rien lâcher, et le chaos est acceptable.
    Ces gens de pouvoir sont encore assez mal identifiés. On en voit parfois pointer le bout de leur nez et nous parler de transhumanisme, d’homme sublimé. C’est un symptôme puisqu’il s’agit de projection élitiste très personnelle, de cerveaux déjà atteints du syndrome Divin ... ou suis-je moi-même dans l’illusion, et ce genre de dingues cyniques n’existe pas sur cette planète, ou ils n’ont certainement pas les moyens d’asseoir ce débordant désir d’une domination, plus sophistiquée que celle de leur chien.

    Cela dit, quand vous dites que nous sommes d’accord à propos des Muz, ce n’est pas la cas. Je suis neutre pour l’aspect religieux, ou la foi, et plutôt à l’aise avec le monde méditerranéen. C’est juste que faire rentrer des gens prêts à tout (je parle donc des gars directement et récemment importés du bled), c’est pas fait dans le but d’aider les grand-mères à monter les escaliers dans les immeubles où les ascenseurs ont tout oublié de leur circuit électrique, dans quelques quartiers devenus ghettos.
    Un peu partout dans le monde, la structure tribale ou clanique dominent encore la société. L’Europe était un peu en avance, puisqu’à travers les guerres et les vassalisations, on en était arrivé à la constitution de nations, l’idée nationale, tout en conservant quelques bribes de culturalisme régional. L’Amérique du nord en est un prolongement. L’empire Chinois, un peu trop étendu, doit avoir d’autres particularités. Enfin, bref ...

    L’ouverture de la frontière mexicaine, actuellement, c’est pas un hasard, "on" compte sur certains effets sociétaux connus. Et c’est en constatant le résultat, qu’on peut comprendre quelles étaient les intentions initiales, le reste c’est de l’enfumage petit-bourgeois bien pensants et hors sol.

    Comme on continue à pousser à la dégradation, je ne peux m’empêcher de vérifier une possible correspondance eschatologique. Les signes avant la fin des temps sont assez conformes avec ce qu’on constate aujourd’hui, en particulier dans le Coran. Ceci annoncé, c’est pas parce qu’un prophète aurait eu raison jusque là (ce qui peut être par hasard), qu’il ne se trompe pas pour la suite.



  • vote
    Jean Ducoin 29 juillet 2021 08:01

    @Conférençovore
    A l’échelle de quelques décennies, j’ai aussi l’impression (euphémisme) qu’en beaucoup d’endroits de France, la situation s’est dégradée, en partie par corruption, mais plus sûrement, à la lumière reçue aujourd’hui, intentionnellement.

    Depuis un an et demi, le conflit global sur plusieurs fronts, sortant complètement du militaire conventionnel, est sous les yeux de qui veut bien le voir. La piqure obligatoire en est un aspect, mais qui démontre que l’ennemi le plus prédateur de la société organisée occidentale (qui eût pu être paisible dans la continuité historique), n’est sans doute pas muz, mais qu’il sait utiliser tous les pions pour l’agenda. Une interprétation de l’islam, fait partie de la panoplie, en France. Pas forcement ailleurs dans le monde.

    Je préfère être installé dans un havre de paix, pour assister aussi neutre que possible au spectacle, puisque je doute qu’on évite toute violence physique, ceci incluant l’action de "forces de l’ordre", qui vont devoir faire un choix pour se retourner ... ou pas.
    Je n’ai aucune attirance dans l’acte, utilisation d’arme blanche, en protection comme en attaque, bien que ça corresponde pour beaucoup de gens à un fantasme hérité des temps anciens. Ça peut bien colorer les scènes de crime, et avant la tech, ça a été utilisé à défaut d’autres options.
    Pour aujourd’hui et demain, malgré la crainte que la lame inspire, il y a beaucoup d’autres registres où va s’exprimer la violence.

    Donc, pour le futur immédiat, à tort ou à raison (je répète ce morceau), il pourrait y avoir comme vous le croyez, quelques éclaboussures. Quand même. Pas partout, j’espère.



  • vote
    Jean Ducoin 29 juillet 2021 04:20

    @Conférençovore
    Pour en revenir à ce monsieur, Fred Perrin, si vous me dites qu’il contribue à notre époque, à perpétuer une tradition de recherche de bonne longueur de tranchant, objectif qui dure et dure depuis le paléolithique, je comprends mieux que "génie", dans la mesure où il n’a pas apporté de révolution sur le fil de la lame.
    Cela dit, les bons artisans sont ô combien respectables, tous secteurs confondus.

    Le couteau, c’est simple comme idée : c’est métallique, pour pouvoir dépasser l’organique, et plus c’est fin, mieux ça coupe, mais plus c’est cassant. D’où les compromis pour chaque usage que vous évoquiez.

    D’abord l’alliage, si c’est à partir de fer puisque c’est le plus commun, qu’il soit trempé et frappé, on recherche le mélange avec le carbon je crois ? Avec des techniques plus modernes, et des températures de "forge" actuelle, je n’ai aucune idée du comment on intègre d’autres métaux, ce qui nous ferait alors sortir de la tradition du foyer alimenté au charbon, du marteau, et de l’enclume.

    Les lames en céramique carbone, par exemple, je trouve ça pratique, et je veux vraiment dire le plus "pratique", pour tuer les tomates.

    Si c’est pour tuer les gens, mais on va plutôt dire les ours, on parle de longueur de pénétration comme pour votre tourne-vis, et avec une connaissance physiologique, pour viser avec vélocité les points névralgiques. 
    Néanmoins, et heureusement, pour l’heure, cette pratique de la lame est un peu moins courante que ce qu’elle ne le fût, en France. Il me semble que vous faites souvent des projections négatives sur le futur, à tort ou à raison d’ailleurs. 

    Reste que l’objet est bien un prolongement de notre virilité, quelqu’en soit l’usage, et personnellement, j’ai rarement le besoin de devoir glisser ça dans un étui sur la ceinture. Tout en précisant qu’en dehors de ma cuisine, je peux plutôt avoir l’usage de la faux ou de la hache. Ce qui serait très provocateur et inutile, si je devais me rendre au marché aux champignons avec, non ?



  • vote
    Jean Ducoin 28 juillet 2021 16:27

    L’homme moderne ne comprend peut-être plus, mais le couteau, est l’outil, première prolongation de la main de l’homme, qui n’a pas ces grandes canines, des ongles à la con bien pour le maquillage de quelques lolitas, mais à l’usage sur un tronc d’arbre, ou sol sableux, ou autre ...

    Néanmoins, pourquoi dites vous génie dans le titre ? Couteau, i"coupe ou pas. Faut les bonnes pierres pour aiguiser, faut du temps avant pour gagner le temps crucial. Le jour où y-a un couteau laser à batterie gérable, je vais quand même envisager la solution de l’efficacité, malgré l’attachement pour le fétiche.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité