• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Latigeur

Latigeur

attiger 
  verbe abuser, charrier, exagérer  (vieilli) plaisanter, pousser 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/08/2011
  • Modérateur depuis le 18/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 2069 592
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 627 278 349
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 5 votes
    Latigeur Latigeur 15 novembre 2015 09:56

    Oui, il faut lire le coran pour se faire une idée juste de ce que l’islam prescrit à ses adeptes et dans les circonstances actuelles il est intéressant de voir comment il appréhende la violence :


    Un exemple parmi d’autres :

    Sourate 5 

    "32. C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre."

    Voilà ce que nos bons pères musulmans citent volontiers comme preuve des bonnes, très bonnes dispositions du coran et donc d’allah puisque c’est selon le dogme sa parole même. 
    L’islam serait donc bien la religion de concorde et de paix que nous vantent tant les musulmans et leurs défenseurs empressés.

    Mais voyons le verset suivant : 

    "33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,"

    et comme si cela ne suffisait pas le coran (allah) précise

    "34. excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir : sachez qu’alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux."


    En clair le coran (allah) interdit le meurtre sans justification mais ces justifications sont pour le moins larges, outre le meurtre, la guerre contre l’islam, ce qui peut compte tenu de l’époque s’entendre, nous avons la catégorie vague de ceux "qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre", bref tous ceux qui combattent même pacifiquement les dogmes de l’islam.





  • 4 votes
    Latigeur Latigeur 10 octobre 2015 13:27

    "L’esclavage est la condition d’un individu privé de sa liberté, qui devient la propriété, exploitable et négociable comme un bien matériel, d’une autre personne."


    Que je sache, les exploités, les prolétaires de notre société ne sont pas des biens à vendre et soumis à toute les volontés de leur patron ou du propriétaire de leur logement. 

    Toute tentative de détourner grossièrement le sens des mots est une manipulation évidente. Elle fausse le débat, entretient la confusion et n’éclaire pas la situation présente.

    C’est de plus faire insulte à ceux qui ont été soumis à ce statut dégradant d’esclave dans le passé et hélas encore dans le présent sous des formes diverses.

    L’esclavage pour dette est ce qui pourrait se rapprocher de ce que tente de décrire Valadier, nous sommes cependant dans un tout autre niveau de contraintes et de violence :
     " L’esclavage pour dette Il touche des millions de personnes dans le monde. Quand la misère est trop grande, un père ou une mère de famille, un adolescent ou un vieillard peuvent contacter une dette que leur « prêteur » leur demande de rembourser en travaillant pour lui. Ils ont parfois besoin d’un peu d’argent pour acheter de la nourriture, ou des médicaments, ou des semences… Toute la famille ou une partie d’entre eux - enfants, jeune femme, ou père - se retrouve ainsi aliénée jusqu’au remboursement de ce prêt. Les esclaves travaillent sept jours sur sept, tout au long de l’année, contre un peu de nourriture et un abri pour dormir. Le plus souvent leur travail n’arrive jamais au bout de la dette qui peut même se transmettre à leurs enfants. Ce système existe depuis longtemps, dans certains pays d’Asie, comme l’Inde en raison du système de caste."

    Rappelons aussi qu’existe encore un :
    "L’esclavage traditionnel  Dans quelques rares pays demeure un esclavage par ascendance, ce qui signifie que un groupe de population ou des individus sont considérés comme asservis de par leur naissance. Bien que ayant officiellement aboli l’esclavage, des pays comme la Mauritanie, le Niger, le Soudan, ou certains pays du Golfe Persique continuent à tolérer cette pratique d’un autre âge."





  • 4 votes
    Latigeur Latigeur 18 juillet 2015 10:23

    J’crois que Cheminade est un vieux pervers, ça fait longtemps qu’il se masturbe l’esprit en rêvant à des sévices imaginaires exécutés par la reine d’Angleterre en personne.

    Là, miracle du désir, il a trouvé une autres figure de sadique dominatrice à évoquer dans ses rêves les plus mouillés, l’impitoyable tortionnaire Merkel suivie des son âme damnée, l’infâme et priapique Schäuble.

    Il ne lui reste plus, d’ici les présidentielles de 2017, où il nous fera bien sa petite exhibition, qu’à nous torcher un ouvrage édifiant sur milles et une tortures infligées à ces pauvres grecs : enculés par leurs riches, leurs élus, leurs armateurs, leurs fonctionnaires, leur armée, le FMI, les banquiers, les européens, la troïka et leurs popes, j’en oublie certainement, ils m’excuseront...C’est plus une république c’est une backroom clientélo-politique.

    Suggérons lui un titre :
    la "Gréce ou les infortunes de la vertu" 


  • 2 votes
    Latigeur Latigeur 16 juillet 2015 11:51

    Tsipras ou pas le résultat aurait été le même, il a juste tiré un peu plus sur l’élastique que les autres et quand ça a cassé ça lui est revenu un peu plus fort dans les doigts et dans ceux des grecs en général.


    Les voilà encore un peu plus sous tutelle de l’UE qu’avant...

    Si les grecs veulent être libres, ils doivent s’assumer et sortir de la zone euro, ils vivront de leur production, c’est à dire plutôt pauvrement au moins dans un premier temps.
     
    Ils pourront tenter de construire patiemment une économie viable et humaine et démocratique et solidaire et tout et tout mais à leur frais.


  • 3 votes
    Latigeur Latigeur 11 juillet 2015 20:00

    @jeanpiètre 

    Le coup de force, c’est Tsipras qui l’a tenté et la dictature ce serait de 10 millions d’électeurs grecs imposent leur volonté au reste de l’Europe : des sous, des sous, encore des sous pour que nous puissions continuer à consommer sans produire.

    Demandez vous plutôt pourquoi ces si pauvres victimes des banquiers veulent rester dans l’Euro.

    Si cette monnaie et les règles qui nécessairement vont avec est la cause de leurs malheurs, ne devraient-ils pas en sortir au plus vite..

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès