• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Latigeur

Latigeur

attiger 
  verbe abuser, charrier, exagérer  (vieilli) plaisanter, pousser 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/08/2011
  • Modérateur depuis le 18/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 2069 592
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 627 278 349
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 6 votes
    Latigeur Latigeur 21 juin 2015 11:27

    « Le problème ne s’appelle pas la Grèce, le problème s’appelle la zone euro. »


    Si c’est vrai, si le gouvernement grec le pense, qu’est-ce qu’il attend pour quitter cette zone à problème ?

    Bon débarras et qu’ils s’assument enfin courageusement leur dénuement.

    Ils me font penser à ces indépendantistes antillais qui disent pis que pendre de la métropole mais vous expliquent qu’il n’est pas encore temps pour l’indépendance : "ils n’ont pas fini de traire la vache" selon la délicate expression corse...


  • 1 vote
    Latigeur Latigeur 21 juin 2015 11:12
    Désolé mais le nombre de musulmans dans le monde dépasse 1,6 milliard, une grosse part de la population mondiale, faut faire avec...

    Faire avec ça veut pas dire tout admettre et ne pas mettre en évidence les impasses et les obscurantismes de cette religion. Là, c’est un musulman qui fait le boulot critique et plutôt bien, je trouve, c’est idiot de le rejeter sauf à penser que nous devons aller vers un affrontement bloc à bloc qui sera terrible pour tous.

     


  • 1 vote
    Latigeur Latigeur 20 juin 2015 13:14

    Ghaleb Bencheikh est musulman et il est un de ceux qui parlent sans

    langue de bois de l’islam comptemporain, plutôt que dénigrer cet homme éclairé, il me semble urgent de soutenir sa volonté de réformer sa réligion :


    "Après l’affliction, il est temps de reconnaître, dans la lucidité, les manquements à l’éthique de l’altérité qui altèrent des communautés musulmanes ignares et déstructurées. 


    Le drame réside dans le discours martial puisé dans la partie belligène du patrimoine religieux – conforme à une vision du monde dépassée, propre à un temps éculé - qui n’a pas été dévitalisée.

     Des sermonnaires doctrinaires le profèrent pour « défendre  » une religion qu’ils dénaturent et avilissent. Plus que sa caducité, il est temps de le déclarer antihumaniste.


    Au-delà des simples réformettes, plus qu’un aggiornamento, qui s’apparentent à une cautérisation d’une jambe en bois, c’est à une refondation de la pensée théologique qu’il faut en appeler, je ne cesse de le requérir et m’étais égosillé à l’exprimer.


     En finir avec la « raison religieuse  » et la « pensée magique  », se soustraire à l’argument d’autorité, déplacer les préoccupations de la croyance vers les problématiques de la connaissance, relèvent d’une nécessité impérieuse.


     L’on n’aura plus à infantiliser des esprits ni à culpabiliser des consciences. Les chantiers sont titanesques : la laïcité, l’égalité foncière entre les êtres, la liberté d’expression, la garantie de pouvoir abjurer sa croyance, la désacralisation de la violence, sont des antidotes primordiaux exigés.


    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/01/20/il-faut-refonder-la-pensee-theologique-de-l-islam_4559832_3232.html#4ass6aQTQxULzfX7.99"



  • 2 votes
    Latigeur Latigeur 13 juin 2015 20:19

    Perso mais c’est sans doute mon "darshanas" et je le partage :

    c’est plutôt Moa Tsé Tou que je trouve marrant avec ses explications un tantinet absconses sur le nombril fleuri de Vishnou.

    Dans la campagne française, on est plus prosaïque et on glose en rigolant sur le point de savoir qui de la poule ou de l’oeuf est arrivé en premier...

    C’est vrai qu’au pays de Descartes, Pascal, Diderot et Montaigne, nous avons une certaine propension à préférer la raison à l’"escaca-illogiisme" pour essayer de prouver ou non l’existence de dieu. 
     
    Malgré tout le respect que méritent les textes religieux qui sont la production de nos frères humains d’il y a des milliers d’années, c’est pas chez eux que nous trouverons les réponses aux problèmes de l’heure.

    C’est cette attitude faite de mise à distance et d’interrogation des dogmes ancestraux, qui a permis à notre civilisation de bousculer les certitudes établies et à nos savants et chercheurs de progresser dans tous les domaines.


  • 2 votes
    Latigeur Latigeur 13 juin 2015 13:26

    @philouie

     Comment discuter avec quelqu’un qui ignore a ce point l’histoire de France et balance autant de contre-vérité et d’amalgames, qui caricature les propos de son contradicteur pour les contrer.

    La laïcité a introduit un tiers neutre, l’Etat, dans les querelles entre religieux, elle a donc une action pacificatrice au sein des populations de ce point de vue là.

    Il y a une différence entre la tolérance religieuse des états se réclamant d’une religion qui est de fait dominante.

    Cette tolérance qui s’accompagne généralement de droits limités pour les minoritaires, par contre la laïcité qui elle, garantit la liberté de croire ou de ne pas croire des individus et leur égalité quelque soit leur appartenance religieuse et qu’ils en revendiquent une ou non.

    La fin des guerres de religion en France est le fait de la victoire d’un camp sur un autres, la religion catholique y conservait de nombreux pouvoirs et privilèges et exerçait sa tutelle sur les esprits utilisant au besoin par la force de l’Etat pour embastiller, voire faire tuer les libres-penseurs.

    De la révolution jusqu’aux lois de séparation de l’église et de L’Etat, les français ont remis peu à peu cette église et toutes les églises de l’époque , protestante et juive à leur place, c’est à dire hors du pouvoir.

    Et oui, j’ose dire que la laïcité me protège moi qui suis athée mais aussi tous ceux qui se réclament d’un religion minoritaire. Ce qui en d’autres temps ou plus présentement en d’autres lieux suivez mon regard, nous, vaudrait au mieux persécution civile, prison, fouet ou mort.

    "Il y a des millions de cadavres qui regardent" ceux qui ont assassiné et assassinent encore au nom de leur dieu, et de la vérité transcendante qu’ils prétendent servir..

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès