• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

rmusic

rmusic

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 203 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    rmusic Mahler 29 novembre 2014 16:26

    Déjà amalgamer marxisme et national socialisme en dit long sur votre rigueur et profondeur intellectuelle. Comparer une idéologie qui a sauvé le Capital et qui a bien été utile aux bourgeois, qui était un rempart au "bolchevisme"(déjà la contre révolution) à Marx, hum.Il suffit de lire le Hitler et Marx pour s’apercevoir du gouffre intellectuel qui les sépare.


    Un marxiste ne raisonne pas que en terme de catégorie(du moins pas uniquement celles que vous citez) mais aussi de en terme d’individu, d’art, de travail, de religion etc. Ce sont des catégories tout comme chez les libéraux qui ont pour prisme l’individu(si ça c’est pas aussi une catégorie) et la liberté. Désolé mais vous êtes comme eux , juste c’est beaucoup plus centré chez vous. Quant à vous jean robin, l’individu qui catégorise tout par "marxiste" et "gauchiste" si ça ce n’est pas réfléchir en terme de catégorie. Vous ne faites que ça d’ailleurs, vous voyez le monde par un complot marxiste remontant à l’antiquité et qui perturbe et vous vous pensez l’élu de la providence chargé de nous désintoxiquer. Excusez moi vous n’avez rien à dire. Un marxiste réfléchit surtout à travers l’étude du capitalisme(car c’est dans le monde dans lequel on vit) notamment lorsqu’il philosophe, les catégories sont surtout employées en terme purement politique. Mais ce sont des agrégats comme les autres, elles sont analysées non pas séparément mais sous le prisme de la totalité. Le mot patron est très peu utilisé pour les marxistes(qu’est ce que on s’en fiche), tout comme riche et pauvre, on analyse surtout le Capital qui est une force dominante et qui a supplanté la bourgeoisie qui n’est plus que salariée, je dirais même fonctionnaire, à sa gage. On garde malgré tout le terme bourgeois. De plus que vous le vouliez où non, une femme, un patron ça existe alors pourquoi s’en priver.

    Il n’y a pas d’orientation marxiste, certes n’importe qui peut faire des erreurs théorique mais il y’a un minimum, on ne peut pas se dire marxiste, comme beaucoup de staliniens quand on ne maîtrise même pas le BA BA de la doctrine. Les staliniens ne sont que de vulgaires sociaux démocrates étatisés qui avec l’aide de De Gaulle, en france ont été les acteurs de la contre révolution lors de l’après 2nd WW, et même dès 1936 en installant l"idéologie du Welfare-State en France. Staline a été celui qui a permis la contre révolution dans la 3ème internationale, en étant un révisionniste tenant plus de Durhing que de marx, un "marxise vulgaire". Conséquence destruction de l’aspect révolutionnaire du marxisme comme l’ont été les partisans de la seconde internationale. Or tous les mouvements "révolutionnaires" qui ont suivi ont tous été influencé par le Stalinisme(le ché, mao etc) et la maoisme(idéologie stalinienne abreuvée de gauchisme et de tiers mondisme). Le stalinisme a adopté un point de vue de la nécessité logique à propos de l’influence de la société, à la différence de marx, qui, lui parle d’un rapport social réel. Marx dit en effet toujours que x membres d’une société donnée réagissent de x manières vis à vis d’un système de travail donné et que ce sont ces x réactions qui se retrouvent synthétisées dans le processus propre à cette société. On ne peut donc plus, de ce fait, parler de nécessité au sens ou deux fois deux font 4. Première grosse erreur des sociaux démocrates(qui ont perverti le marxisme dès la seconde internationale, donc dur d’être au point lors de la 3ème). 

    Le stalinisme et beaucoup de gauchistes, "socialiste" ne sont pas marxistes mais hégéliens, le stalinisme privilégie indûment le rôle de l’universel logique et minimise le poids des individus et de leur actions singulières. Et oui staline n’était pas marxiste mais hégélien, pareil pour trotsky, c’était un pur rationalisme(idéologie typiquement bourgeoise) qui en occultant la diversité et l’hétérogénéité des composantes du processus historique , ainsi que le poids des catégories de possible et de contingence, ce rationalisme en arrivait à sacrifier à une vision rectiligne et monolithique l’inégalité du développement des différents complexes. Il y’avait un caractère non-classique du développement du ""socialisme"""(Capitalisme surétatisé en réalité) en Union sovétique(la canonisation du modèle soviétique était un des piliers du stalinisme). Le stalinisme est un hyper-rationalisme(idéologie des lumières et donc bourgeoise), un idéalisme volontariste qui n’a fait que violenter l’histoire en substituant des schéma réducteurs, à caractère déterministe ou téléologique, à la rationalité extrêmement différenciée et complexe du processus historique. Autrement dit hégélianisme qui place la toute puissance de la volonté, de la raison qui peut tout faire, c’était le croyance que la volonté d’un homme pouvait aller à l’encontre des lois physiques et économiques le tout mélangé à un déterminisme matérialiste mécanique(et don dialectique contrairement à marx). D’où la croyance erronée que l’Etat peut tout niant l’aspect fondamental de marx sur les critères objectifs mais aussi subjectifs devant être pris en compte dialectiquement.(d’ailleurs que l’on soit libéraux, démocrates, fascistes, keynésiens ou encore social démocrate on a tous ce postulat de base que l’homme peut tout, cette croyance hégélienne erronée, d’où le fait que en France on attend tout de Hollande, de Sarko où qui sais-je et que l’on est forcément déçu face à la réalité qui ne peut être violentée comme les aspirations des individus aimeraient l’orienter). 

    Autrement dit quelle est concrètement cette idéologie qui a gangrené le marxisme en le transformant en stalinisme, et variantes ? C’est le néopositivisme qui réduit la réalité à son appréhension cognitive, à ce qui est en elle même mesurable et réductible à des termes logiques et à évacuer les problèmes thétiques comme appartenant à la sphère métaphysique. Le stalinisme et le maoisme ont transformé la pensée de marx en une simple variante matérialiste de la philosophie hégélienne de l’histoire, variante qui serait née d’une conversion de l’automouvement de l’idée logique ne un automouvement à caractère également finaliste, des rapports de production. Voila pa perversion du marxisme et le pourquoi d votre ignorance dessus, le marxisme depuis 1926(et même avant par d’autres courants) a été détruit, transformé un vulgate hégelienne simplifiée des deux côtés dans le but, notamment pour les pays peu développés comme la Russie, était de réaliser l’accumulation primitive du Capital(point de clé de voute de marx, l’agriculture est très importante dans le marxisme, et ça les "maxistes vulgaires" l’ont occulté" permettant une industrialisation rapide du pays dans le but d’introduire le Capitalisme en russie. L’idéologie "marxiste vulgaire" s’apparente ici à celle des lumières, on hyper rationalisme vise la révolution bourgeoise. Celle ci passe par une version déguisée, le "marxisme" donc car l’idéologie révolutionnaire bourgeoise doit s’apparenter à une idéologie voulant le bien de tous, chaque révolution a besoin du peuple, or nous ne sommes plus en 1789, beaucoup de pays ont des prolétaires, il y’a beaucoup de pauvres, les idéologies "socialistes" et le vrai socialisme séduisent, donc il n’y a plus que le socialisme vulgaire pour réaliser cette révolution, d’autant plus que la bourgeoisie traditionnelle dans ces pays(chine, ex-URSS, cuba etc) a échoué a faire une révolution bourgeoise traditionnelle(je simplifie) donc hégélianisme marxisé est l’idéologie bourgeoise adéquate pour réaliser cette révolution et cette accumulation du Capital à travers son instrument d’oppression : l’Etat. Lutte des classes entre bourgeoisie fonctionnarisée et paysannerie. La violence s’explique par le caractère asiatique de ces pays(pour la plupart), donc des mentalités, de l’après guerre qui a banalisé la violence et du fait que on est dans une caricature du capitalisme d’Etat, c’est du Bonapartisme(car le régime de staline c’est finalement le régime de Napoléon III en méga étatisé). Voila, ce que vous appellez marxiste, il n’existe pas, il a été détruit depuis longtemps par les gauchistes, staliniens et j’en passe. Et maintenant les successeurs de ces gens là sont encore plus pauvres en bagage que leurs aînées.

    Euh nous accuser de couler la france alors que on a jamais eu le pouvoir c’est drôle. Aujourd’hui on est gouverné par les socialistes, les mêmes qui ont bousillé le marxisme et qui lors de la révolution allemande de 1919(celle essentielle pour l’avènement du communisme) ont maté cette dernière en tuant ouvrier, et leaders communistes. Vous ne manquez vraiment pas de culot. C’est plutôt vos ami capitalistes qui détruisant la france, ils l’ont vendu à l’UE et aux américains et aux grands bourgeois. La bourgeoisie française(et mêmes les libéraux) détestent le grand napoléon, nous enseignent la haine de notre culture. Abreuvent la société avec des émissions de télé réalité débiles en transformant les individus en ford T en nous nivelant par le Bas. Vos amis capitalistes transforment la société en une vulgaire immondice : libéralisation des mœurs à outrance, remplacement de la sexualité au profit de la phallocratie, pornographie, libération des passions égoïstes, société atomisée, individu atome complètement déconnecté de l’espèce humaine et mu uniquement par ses passions vulgaires et perverses, propagande en faveur des guerres impérialistes. Destruction de l’art où tout devient marchandise, comme les rapports humains, on est passé de génie comme wagner à de la merde en boite comme Madonna où seule la valeur d’échange est admirée. Les capitalistes n’ont pas besoin d’autodafés, en abrutissant la population avec de la vulgarité, des magasines cons comme closer, ils se sont chargés de détruire la littérature comme Tolstoï, au point que très peu lisent les grands écrivains.

    Quand à hair les individus pour leur opinion politique, vous montrez à quel point vous êtes quelqu’un de peu fréquentable, je n’ai jamais jugé les gens pour leur opinion politique, j’ai quasiment que des amis de droite, voir d’extrême droite, et je vous rassure c’est pas le "droite marxiste". Je ne jugerai jamais un libéral parce qu’il est libéral. Mais vous, comme votre collègue erwanet, vous êtes méprisants envers autrui, vous passez votre vie à amalgamer les gens en les traitant de gauchiste et autres, et vous vous étonnez de ne pas avoir le respect en retour. Désolé mais quand on insulte tout le monde comme ça et que en plus on fait des émissions mauvaises, et que l’on ne répond jamais aux arguments, vous avez très peu répondu aux miens, avec pour prime une mauvaise foi évidente et une incapacité à évoluer, ce que vous récoltez en retour est mérité.


  • 11 votes
    rmusic Mahler 29 novembre 2014 10:41

    Attention alerte !!! J’ai trouvé une preuve du complot marxiste qui date même avant marx.  ?"Le commerce a abusé de la liberté ; il a besoin maintenant que le gouvernement veille sur lui." Napoleon Bonaparte. Le type critique le commerce et veut que le gouvernement le freine. Un sale bolchevique perverti par le marxisme. Les salauds de comploteurs ils avaient napoleon dans leur poche. 



  • 5 votes
    rmusic Mahler 28 novembre 2014 23:13

    Sachez aussi pour votre gouverne(vu que dans le lien que vous m’avez passé vous accusez zemmour de subvertir la droite par le "marxisme") que le vrai droite est anti capitaliste et anti libéral. Citons parmi cette droite anti libérale et anti capitaliste : Alban de Villeneuve-Bargemont,l’avocat Pierre-Antoine Berryer,l’abbé Maurice Maignen,le sociologue Frédéric Le Play,René de La Tour du Pin et Albert de Mun qui sont des anticapitalistes catholiques, Jacques Bainville etc... Mais bon vous seriez encore capable de les traiter de marxiste(car anti libéral)



  • 6 votes
    rmusic Mahler 28 novembre 2014 22:48

    J’ai déjà vu cette vidéo, et je vois pas en quoi je dis n’importe quoi et en quoi vous démontez vos mensonges. Vous ne savez même pas ce qu’est un marxiste, donc ça me fait doucement rire, vous ne connaissez même pas que la question sur l’accumulation primitive du Capitale. Le socialisme est le contraire de la dette publique(critiquée par marx) vu que je sais que pour vous c’est être socialiste ça, alors que c’est l’exacte contraire, zemmour, marchais, le pen, soral sont des Etatistes, tout le contraire de Marx. Marine le pen n’est pas internationaliste que je sache. Elle revendique pas la dictature du prolétariat, ni la révolution (la vrai hein) et j’en passe. Tenez je vous conseille de lire les 4 livres du Capital de Marx(des milliers de pages) puis tout Bordiga, après on reparle de ce qu’est le marxisme, ok ?



  • 5 votes
    rmusic Mahler 28 novembre 2014 22:35

    Mais je n’ai jamais prétendu moi que je n’étais pas marxiste, bien que je n’ai pas la prétention d’être la personne la plus calée sur marx. Mais j’en connais un minimum sur cette philosophie, bien plus que vous qui n’y connaissez rien et ne répondait à aucun argument(logique lorsque l’on est un être maladif n’y connaissant rien et s’imaginant être investi d’une mission visant à déjouer l’abominable complot marxiste). Mais marx n’est pas le seul philosophe que j’adore, Nietzsche et Platon m’influencent beaucoup. D’ailleurs, vous me traitez de marxiste mais la plupart des gens que je fréquente me font plus la remarque comme quoi je suis Nietzschéen que marxiste. Moi contrairement à vous j’ai un minimum honnêteté/ de rigueur intellectuelle, je ne passe pas ma vie à dire n’importe quoi. J’ai même du respect envers Hayek et Von mises que je n’accuse pas d’être des idiots, ni en associant n’importe qui à ce courant de pensée(représenté par ces deux penseurs) contrairement à vous vis à vis du marxisme. On ne m’a posé aucune question, je ne fais que répondre à vos bêtises, vous êtes sur que vous allez bien ? Mais vous êtes incapable d’argumenter sur le fond. Vous ne faites que traiter votre adversaire de marxiste(qui est un courant de pensé respectable) même quand ils ne le sont pas, car vous mélangez tout et n’importe quoi. A partir du moment où vous vous voyez du marxisme partout et ce courant comme le mal absolu il n’y a plus rien à faire pour vous n’y aucun débat à espérer. Jean robin :" Moi je suis pour la liberté d’expression, mais ce qui ne pensent pas comme moi sont marxistes, d’ailleurs pour gagner les débats plutôt que répondre je dirais de mon adversaire qu’il est marxiste, fin de la discussion, je suis Dieu".

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité