• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

pataub

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 52 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    pataub 23 décembre 2014 18:47

    "charges" ou "cotisations et de la solidarité", cela ne donne pas du tout la bonne réponse.

    Comme vous nous renvoyez vers un exemple très concret sur le salaire, regardons où le débat est biaisé :

    - l’utilisation d’un salarié pour une entreprise, cela a un coût qui se traduit par un salaire et tout ce qui y est afférant. Sauf à penser que les entreprises voit tomber l’argent du ciel, pour produire des produits qui se vendent, il est nécessaire d’être compétitif car celui qui est salarié de son entreprise qui vends des produits et services devient consommateur d’entreprises qui lui fournissent des biens et des services.
    - Quand on est salarié, on veut être payé avec un salaire le plus élevé possible, et quand on devient consommateur, on veut payer le moins cher possible...
    - D’ailleurs si nous vivions dans un monde où les services ou produits sont gratuits, vous serez d’accord avec moi, qu’il ne peut y avoir de salaires de versé.

    Sur cette base, convenez que si les salaires augmentent, vous allez payer en tant que consommateur plus cher. Or si ce n’est pas le marché qui fixe naturellement les prix et qu’un pouvoir quel qu’il soit (dans la vidéo on voit notamment les 2 animateurs simuler les "communistes armés" forcer le patronat au paiement de ce que vous appelez des cotisations - comprenez que le patronat parle lui de charges) fausse les prix en se substituant au marché, et bien vous serez toujours dans une recherche impossible d’équilibre... et vous aurez la disparition des entreprises, et donc des salariés mais aussi des patrons qui sont les moins lobbyistes.

    Le vrai salaire est le salaire complet (net+cotisations ou charges patronales+cotisations ou charges salariales) qui est ce que l’entreprise doit mobiliser pour payer son salarié. Le système de solidarité n’existe pas parce qu’il existe plusieurs systèmes différents qui ne permettent pas de cotiser de manière identique pour un même revenu (différence entre public et privé notamment). Mais bon, je n’ai pas l’intention de vous convaincre en quelques lignes que le système actuel va dans le mur tout simplement parce que les individus sont déresponsabilisés : moins ils sont responsables du paiement de leur cotisation, et plus la mafia syndico-patronale s’organise : n’oublions pas que la gestion paritaire est aussi une catastrophe. L’appel à un système concurrentiel serait déjà une grande avancée, qu’il soit mutualiste ou privé.

    La solidarité, c’est le système de l’impôt qui doit le permettre, pas les systèmes qui relève de la mutualité. Ne mélangeons pas tout, car c’est tellement plus facile de laisser penser que l’on peut tout mettre en commun... cela s’appelle le communisme... donc ne forcer pas les individus à croire au communisme...



  • 3 votes
    pataub 10 novembre 2014 13:53

    Comment pourront-ils s’éviter de payer une amende ?

    Ce n’est même pas de revenir sous 3% de déficit qu’il faut viser pour y arriver, c’est d’être à l’équilibre et en redonnant du pouvoir d’achat au secteur privé.

    Pour être à l’équilibre, il faut arrêter de filer des subventions aux collectivités locales, et ne plus embaucher de fonctionnaires.

    Pour redonner du pouvoir d’achat au secteur privé, la baisse des impôts par la réduction des dépenses vers les collectivités locales est indispensable. Il est donc indispensable que les collectivités locales réduisent également leurs dépenses du montant des subventions qui ne leur seront plus fournies.



  • vote
    pataub 24 octobre 2014 16:05

    @edwig

    Il y a ceux qui font des remarques idéologiques, bon ça passe, au moins le gars fait un effort de réflexion. Et puis, il y a ceux qui n’ont rien à dire et qui passe des inepties en commençant toujours par la même chose : "machinchose est un troll"... vous auriez du rester observateur !



  • vote
    pataub 24 octobre 2014 15:59

    @1871-paris


    Et vous croyez que cet affrontement idéologique entre le XIXème siècle dans lequel vous vous trouvez et le XXIème dans lequel nous sommes réellement tournera à votre avantage ? L’espoir fait vivre ... vous êtes Don Quichotte qui se bat contre le vent, même pas contre les moulins ! Le monde ne fonctionnera pas selon votre pensée car vous n’avez même pas compris comment fonctionnait un être humain !


  • vote
    pataub 24 octobre 2014 15:38

    @1871-paris


    Il semble, vu votre pseudo, que vous en soyez encore resté à la Société du temps des Rougon-Macquart. En parlant de la loi de la jungle et de l’Afrique, il semble aussi que vous en soyez encore à l’époque coloniale en développant une certaine forme de racisme.

    Vous en voulez à qui ? Aux riches ? Et vous croyez défendre les pauvres avec vos hurlements ou leçons de morale à 2 balles ? Le riche, c’est le fort, et le pauvre le faible ?
    Allons ayez une approche un peu plus ouverte de la société et moins agressive.

    Vacciné à l’approche étatique de la société (et surement avec des revenus dépendant des impôts), vous ne pouvez qu’avoir une vision très arriérée de la Société et absolument pas vous projeter dans une vision moderne des rapports humains.

    Effectivement, nous n’avons pas la même vision éthique de la Société : vous ne la voyez qu’avec un rapport de force, mélange d’imposition fiscale et législative où les citoyens se doivent d’obéir comme des esclaves à un système étatique. Personnellement, j’ose espérer que l’être humain peut naturellement coopérer et échanger librement et sans agression avec autrui, et qu’il peut faire oeuvre de générosité avec responsabilité sans avoir besoin de le piller.

    Alors épargnez-moi vos systèmes monopolistiques d’éducation et de sécurité sociale qui sont en totale décrépitude et qui m’ont été imposé sans que je puisse faire un choix libre et responsable. la faillite du système n’a rien à voir avec le libéralisme mais uniquement avec l’étatisme irresponsable. Je vous le dit, vous vivez plus d’un siècle en arrière, votre inculture fait frémir !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès