• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

tobor

tobor

En Belgique, on a une devise "L'union fait la force"
Ça sonne bien, non ? Sauf que le pays est divisé entre
latins et germains qui se fritent depuis toujours et que c'est ainsi,
ne vous en déplaise, circulez m'ssieurs dames !
Donc cette devise dit en réalité : "Nous sommes faibles".

De plus, l'hymne national chante :
"... aura pour devise immortelle : Le roi, la loi, la liberté"
Immortelle mais évacuée aux oubliettes puisque la devise
c'est, paraît-il, "L'union fait la force" (?)
Donc cet hymne chante "On a rien compris et on s'en fout"
Et tout ça sur des airs de bonhomie à relents surréalistes.
Triste affaire !
 

Tableau de bord

  • Premier article le 29/10/2013
  • Modérateur depuis le 03/02/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 15 1395 115
1 mois 1 22 5
5 jours 0 9 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 128 128 0
1 mois 4 4 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 1 vote
    tobor tobor 14 août 2013 23:40

    Tout est dans le nom : Nobel, inventeur de la dynamite et de bien d’autres explosifs, une vie entière vouée à la destruction !!! pour tomber près de la soixantaine sur une nécrologie erronée qui l’épitaphe :
    .
    « Le marchand de la mort est mort. Le Dr. Alfred Nobel, qui fit fortune en trouvant le moyen de tuer plus de personnes plus rapidement que jamais auparavant, est mort hier »
    .
    Désirant laisser une trace autre, il rédige peu avant son décès un testament qui est à la base du prix nobel pour récompenser "de grands services rendus à l’humanité, permettant des progrès ..."
    Le point de vue qui décide ce qu’est un progrès en regard d’une catastrophe peut-être très flou et très subjectif, à savoir : Pour le bien de l’humanité, il faut la ramener à une population de 350.000 individus sur terre et la pucer" par-exemple...
    .
    Le parcours d’Alfred est un retournage de veste médiatique, le prix nobel représente sans-doute plus cet aspect que les termes "paix, littérature, physique, etc...



  • vote
    tobor tobor 13 août 2013 02:38

    Notre culture judéo-chrétienne est une soupe, ce que tu trouves "bien" tu l’identifies comme chrétien, le "mal" c’est les autres ! Dans bien des cas, tout me confirme à moi le contraire. C’est subjectif et générateur de conflit cette division du monde !
    .
    J’essaye de rencontrer les gens comme des "humains", pas en tant que représentants d’une religion ou l’autre.



  • vote
    tobor tobor 13 août 2013 02:21

    Ben... l’église fait référence au pêché quand "ce" n’est pas entre époux, au fait que les enfants hors-mariage sont impures, elle reste contre l’avortement, pas claire vis-à-vis de la contraception...
    La confession sert à ça, tu peux te faire pardonner mais ...tu pêches, c’est mal !
    .
    Leurs propos dans le docu gravitent autour de l’union sacrée qui ouvre sur "la récompense" qu’est devenu "le sexe" par privation et fantasmagorie préalable



  • 1 vote
    tobor tobor 13 août 2013 02:06

    Dans l’éducation juive, ils disaient : "Tu viens de la poussière et tu retournes à la poussière", "il n’y a rien après la mort, le néant, le vide", Tout se noue et se dénoue de son vivant". Même s’ils ont d’autres croyances, ils veulent peser lourd et impressionner les jeunes et les petits.
    .
    Ils disaient aussi que dieu est un géant dans le ciel qui voit tout et sait tout, qui puni les fautifs et encens les gentils, qui parla à Noé ou Moïse en ces termes : "Je suis ton seigneur, le tout-puissant, créateur de l’univers, et je t’ordonne de bla bla, bla bla, ..." Aussi loin que remonte ma mémoire, je n’ai jamais cru, j’ai toujours douté, ça m’a toujours eu l’air lourdingue ! Qu’au moins ce soit présenté comme une croyance, comme une interprétation mais pas comme une Vérité !!!
    .
    J’ai faillis, crus mourir trois fois déjà, jamais je n’ai eu une pensée envers un dieu, une quelconque rédemption ou une pensée vers une hypothétique vie post-mortem.
    Mon propos, tant que j’y suis, est la vie (to be or not ? To be, that is the question !)



  • 2 votes
    tobor tobor 13 août 2013 01:42

    @Pégase :
    " tu es quelque part un peu chrétien dans ta tête, tu sais faire le discernement entre le bien et le mal, tu as aussi le sens de certaines valeurs comme la protection de la famille, ou le sens de la bonne morale ... "
    .
    L’éthique suffit, pas besoin d’être d’avoir du chrétien en moi !
    L’église n’a pas que je sache copyrighté l’éthique !!!!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité