• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Traroth

"Il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression", Déclaration universelle des droits de l’homme, préambule, alinéa 3.
 Face à l’injustice institutionnalisée, aux gouvernants qui ne servent plus qu’à endiguer, à museler, à juguler le Peuple afin qu’une poignée de puissants puisse l’exploiter, il est temps de se révolter !

Tableau de bord

  • Premier article le 08/09/2011
  • Modérateur depuis le 21/01/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 709 140
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires




  • 2 votes
    Traroth 8 décembre 2008 12:27

    Dati a l’habitude de tordre les faits pour les adapter à sa version. Rien de neuf là dedans...



  • vote
    Traroth 2 décembre 2008 13:45

    Bof. Les torts me paraissent assez partagés. Si on ne veut pas recevoir de verre d’eau, il faut éviter d’en "distribuer". Je ne suis pas certain que je n’aurais pas fait la même chose à sa place. Sans compter qu’elle n’est pas très intelligente : elle pouvait bien voir qu’il disposait, lui-aussi, d’un verre d’eau. Cela dit, je trouve votre titre extrêmement tendancieux ! Le contenu l’est aussi, d’ailleurs : qu’est ce que le fait que le type soit un ancien bodybuilder vient faire là ? Je n’ai pas l’impression qu’il l’ait physiquement menacé. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça n’a pas arrêté la femme...



  • 2 votes
    Traroth 1er décembre 2008 17:44


  • 23 votes
    Traroth 3 novembre 2008 23:51

    On n’a pas le droit de critiquer les individus ??? Pas d’accord : les actions des gens sont parfaitement ouverts à la critique, à mes yeux. Si Jean Sarkozy s’était converti au judaïsme pour complaire à sa riche héritière (ce qu’il n’a finalement pas fait), on aurait très bien pu se moquer de lui. Et pourquoi pas ? Et ce minable de Val : "Bon, j’ai pas écrit un bouquin sur Siné, là". Il vient nous faire la leçon sur la liberté d’expression, et la seconde d’après, c’est à peine s’il ne dit pas aux interviewers de fermer leur gueule ! Le chroniqueur lui met le nez dans son caca concernant Plantu, qu’il accuse de négationnisme, et que répond-il ? "Je ne l’ai pas dit comme ça". Mais on s’en fout, de la manière dont tu le dis ! Pour info, ce qu’il dit, c’est rien de moins que "[Plantu] exprime le vieux rêve antisémite de réussir à rendre les Juifs uniques responsables de leur massacre". Si c’est ce n’est pas une accusation de négationisme, ce que l’accusation de négationisme n’existe pas, quoi ! Et pour quoi cette accusation ? Parce que Plantu a fait une caricature de Val avec un brassard nazi en train de virer Siné. Ca, pour Val, c’est du négationnisme. Comprenne qui pourra...

    Et on constate que Val, ce lâche, refuse constamment dans l’interview d’assumer la responsabilité de ses propos, concernant Plantu comme Siné. On critique sa comparaison entre Bakchich et Je suis partout ? Il répond (ça ne s’invente pas) : "Mais j’ai le droit de me référer aux années 30" ! Comme si c’était l’aspect chronologique qui posait problème ! Hé, Val, le problème, ce n’est pas que tu réfères aux années 30, mais que tu te réfères à Je suis partout !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité