• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Mr.Knout

Mr.Knout

Trosko-fasciste, melancholepeniste,revolutionnaire et réactionnaire. Conspirationiste du système, idiot utile et propagandiste,sioniste pro palestinien,islamophile et phobe,antisemite,raciste,...ah oui bisounours et bête immonde.
 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3289 0
1 mois 0 70 0
5 jours 0 18 0


Derniers commentaires




  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 27 avril 23:22

    @micnet

    Oui je comprend même si j’ai déjà démissionné d’un poste bien rémunéré dans l’industrie textile à cause des rejets polluant de l’usine, fait en toute impunité ; Que je vis depuis toujours sans automobile avec les contraintes que ça impose dans un monde tourné principalement vers ce mode de transport, l’automobile individuelle étant une aberration écologique, économique et un des fléau de notre civilisation et qu’honnêtement si l’occasion se présente je pense que je n’hésiterais pas à pourrir dans une geôle pour dire ce que je pense.
    Ce n’est d’ailleurs pas sous cet angle que j’attaque ces militaires plus haut.



  • 3 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 27 avril 20:59

    @micnet

    Il ne l’omet pas. Il dit que justement qu’ils ont respectés ce devoir et qu’entre leurs solde et l’intérêt de la France ils ont longtemps choisis leurs solde. Elle est pas belle la résistance...



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 27 avril 18:11

    @Mr.Knout

    Ne pas pouvoir éditer est une aberration je voulais bien sur dire decolonisation à propos de de Gaulle.



  • 2 votes
    Mr.Knout Mr.Knout 27 avril 18:10

    @louis

    Vous ne pouvez qu’êtres favorable aux généraux !
    Pour moi il ne remettent en question que le séparatisme d’en bas, jamais celui des beaux quartiers où ils dînent et qui bien que moins visible et tout autant nuisible voir plus.

    Quand aux compagnies de 200/300 individus armées dans ces "cartier", garder vos illusions pour BFM, j’y est vécu, j’y est encore beaucoup d’amis et même si la situation est inquiétante et déplorable elle n’est ni aussi organisé ni aussi armée que vous semblez le croire.



  • vote
    Mr.Knout Mr.Knout 27 avril 18:00

    @Tchakpoum

    "Pour reprendre votre post en dessous : le bottes écrasent déjà nos têtes"

    Les grands mots... Le totalitarisme marchand à beau écraser les peuples, le jour où les bottes écraseront votre nuque vous verrez bien la différence, vu que comme beaucoup vous n’avez pas l’air de voir la différence quand on l’explique avec des mots. 
    Ma branche maternelle à fuit les bottes (Espagne) et ma branche paternel à fuit en cachant ses bottes (Italie), les émois intéressés des vendeurs de résistance me font bien rire.
    Je ne comprend pas en quoi le reste de votre propos répond ou contredit le mien. Pourquoi me parler d’immigration ? Cela montre t il une obsession qui va au delà de l’analyse ?
    Vous voulez mon avis ? Comme dit juste avant, les miens ont traversés les Alpes et les Pyrénées en haillon, surtout les Pyrénées et je suis donc mal placé pour juger individuellement les personnes qui le font. Quand au phénomène je le regarde avec le bagage socialiste que je doit à mon grand père, membre de la CNT catalane réfugié en France, socialisme que vous avez l’air d’entendre moins caricaturalement que beaucoup de nos concitoyens. Je vais vous donnez un exemple de ce qu’il faisait et qui m’a marqué plus que des concepts. Il détestait les autres immigrés espagnols qui vivaient ici comme des clochards pour faire les riches en rentrants au pays, y plaçant tout leurs francs. Et à part pour les visites annuelles à sa famille une fois Franco mort et ses condamnations annulées il n’y dépensait pas un franc. Un jour il hérita de sa grande sœur resté au pays (un temps battue par les bottes et emprisonnée pour avoir enseigné le catalan) une petit somme qu’il laissa en Espagne et qui servi uniquement au frais lors de ses visites. Ce qui vaut pour les hommes vaut encore plus pour les capitaux, là est la tartuferie du corps politique dans son ensemble, Lepen compris, depuis la "fin" du PCF en 1981 (PCF qui a aussi c’est propres travers).
    Quand au danger culturel pour notre civilisation, il faut vraiment ne pas connaitre celle ci pour ne pas voir que le remplacement actuel s’opère sur des ruines, notre héritage étant déjà ruiné par la culture marchande et les "hordes barbares" plus inspirées par celle ci que par leurs propres héritages, réduit à l’apparat.
    Ah de Gaulles, on oublie vite ses deux échecs majeur, même si j’admire l’homme, son courage et sa probité  : Son entêtement à refuser l’autonomie à la sortie du conflit qui n’a d’égale que sa recolonisation brutale quand il est revenu. Deux événements qui ont en partis conduit à ce qu’il craignait le plus sur le sujet.
    Quand à son "socialisme", une armée communiste sur la terre de France n’y est pas pour rien, je loue son pragmatisme sur la question mais n’exagérons pas non plus.

    "Cet appel militaire n’est pas celui de faire des guerres mais de reprendre la patrie aux mains des élites qui ont fait sécession."

    Ça c’est ce que vous voulez y voir, pas ce qui est écrit. aucune mention de la finance apatride, des doubles allégeances orientale aux plus hauts sommets de l’etats, des medias qui mettent le feu aux poudres et aucune remise en question des lois qui permettent à cette élite de régner par le chaos.

    "Aussi, ceux qui dirigent notre pays doivent impérativement trouver le courage nécessaire à l’éradication de ces dangers. Pour cela, il suffit souvent d’appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà. N’oubliez pas que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables."

    ils en appellent à ceux qui dirigent déjà le pays, pas à leurs renversement. Et les dangers qu’ils nomment se réduisent au séparatisme d’en bas, ils occultent qu’il n’y a pas que des "infiltrés" qui ont cédé à la violence, à juste titre, lors du mouvement des gilets jaunes. "peuple français dressent toi contre l’injustice mais pas trop, il ne s’agirait pas d’évincer les gens avec qui l’on dîne, à qui nous marions nos fils et nos filles."

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité