• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

poetiste

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 356 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    poetiste 26 novembre 2011 11:11

    J’étais seul au théâtre ce soir là : Ce n’était que Molière !

    Ce soir il y a "Le Journal de Personne" et on croit qu’il n’y a personne.

    Que voulez-vous Madame, on a habitué nos yeux à voir ce qui brille le clinquant de luxe, le bling bling, mais ils ne voient plus bien la lumière.

    Au siècle des représentations, qui est qui, vraiment ?



  • vote
    poetiste 26 novembre 2011 10:49

    Un gars qui parle de sa galère , crie au secours et dessous une pub pour devenir trader.

    Faites votre choix, Messieurs Mesdames !!



  • vote
    poetiste 15 novembre 2011 20:37

    La taupe culturelle"Ramadan" a encore avancé ses pions, ses arguments formatés Islam uber alles ! Cette discussion permanente est strictement inutile puisque ce gus n’a qu’une idée : imposer la légende de sa culture. C’est une machine de guerre.
    This man is dangerous, il est là pour provoquer le clash des civilisations. On doit le remercier car il incarne à lui seul l’expansionnisme de cette croyance qui à copié les deux religions méditerranéennes pour en faire un syncrétisme simpliste. Ce gus annonce la couleur.
    Comment un chrétien peut-il entendre un croyant qui nie la crucifixion alors que c’est là toute la base de la chrétienté et de notre civilisation.
    Si les gens en pays judéo-chrétien ont oublié cela ; s’il ne reconnaissent pas que la laïcité a été énoncée il y a deux mille ans : "rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu", quels arguments de leur légende fondatrice de civilisation ont-ils à proposer ?
    C’est de notre réconciliation avec notre propre culture que nous pourrons avancer des arguments irrévocables à des prêcheurs prosélytes comme Ramadan.
    Historiquement, il y en a marre de ces invasions contre l’Occident même si elles se font avec des arguments fallacieux plutôt qu’avec des armes.
    Essayez donc de faire dans un pays d’obédience musulmane ce que fait Ramadan en Occident, vous ne ferez pas long feu.
    Je suis fier de la légende fondatrice de ma civilisation, monsieur Ramadan, alors, gardez la vôtre pour vous ! 



  • vote
    poetiste 15 novembre 2011 16:28

    Tout à fait vrai Latigeur.

    Les rédacteurs du Coran ont opéré bien après l’hégire(622).

    La grosse confusion est de confondre instinct grégaire en un particularisme religieux tribal et universalité.
    Si le Coran n’était pas le négationnisme de la crucifixion, beaucoup de musulmans se convertiraient à la chrétienté.
    Ces rédacteurs ont coupé la lumière et c’est la raison la plus claire de leur volonté dominatrice et expansionniste.
    L’Islam est une religion "adamiste", qui ne reconnaît pas l’Homme et ne peut donc prétendre à l’universalité.
    Mais ceci n’empêche pas qu’il y ait des musulmans de bonne volonté, des chrétiens infréquentables et vice versa. Mais c’est trop demander à un musulman de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, puisqu’ils n’ont pas inscrit les paraboles en kidnappant le Christ dans le Coran. De là leur réticence à la laïcité.
    La théocratie est de ce fait irrévocable et le printemps arabe nous montre bien ce vieux démon qui resurgit qui arrange si bien les tyrans, qui fait leur lit.
    On n’est pas sortis de l’auberge avec de telles aberrations de l’esprit  !! Quand on a l’âme marquée au fer rouge par une croyance, sans libre arbitre, on fait des clones soldats, pas des hommes libres.



  • vote
    poetiste 12 novembre 2011 11:32

    L’histoire grouillante et cynique des hommes, si elle se termine toujours par des guerres, la prochaine "der des der" sera l’abomination de la désolation.
    Il y a là de quoi vouloir réveiller les consciences contre les hoquets de l’histoire mais la conscience humaine n’est pas encore née, elle est toujours sous le carcan du pouvoir et du fric, assujettie aux gros pleins de sous. Le petit Jésus ne commande pas l’Europe, c’est l’homme au gros sale air qui le fait pendant que le peuple rêve de con sommation.
    Le prochain siècle des lumières(qui ne saurait tarder) serait-il celui des lumières des bombes.
    La logique stratégique des États n’a pas d’état d’âme. Entre le productivisme des pays émergents et la décadence pour cause d’usure dans les marchés financiers, de l’Amérique et de l’Europe.
    Je suis né avant la "der des der", je connais le film : un film d’horreurs.Deux fois ? Non merci ! Faites quelque chose où je retire ma carte du club tout de suite.
    Faut-il avoir un canon braqué sur la poitrine pour se rendre à l’évidence ? Le grand méchant esprit du mal est surtout un expert en anesthésie.
    Pauvres enfants ! Pauvres petits enfants !Comme ils vont déchanter !
    S’indigner ? Tout changer ? Vous croyez ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès