• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

poetiste

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 356 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    poetiste 30 octobre 2011 11:48

    Exporter la démocratie : quelle connerie ! Laissez-la naître, se développer mais ne la laissez pas mourir.
    Une césarienne pour sortir un fœtus de démocratie par le docteur Folamour. OTAN en emporte le vent !
    L’expérience des peuples ne se fait pas comme l’expérience d’un seul homme, en une vie,mais sur des siècles. En France on peut penser qu’il y a antinomie si une révolution n’est pas laïque, mais voyons voir et on verra bien.
    Pour la Libye, c’est la charria : rendez-vous à la prochaine révolution mais ce n’est pas demain la veille. Une révolution, c’est en principe fait pour faire avancer, pas pour plomber. Et notre pays est entré dans cette aberration. Il n’en loupe pas une notre "atlantiste régalien".
    Les "raidissements" théocratiques : Hé ! Nous fêtons le 14 juillet 1789. Pour une même fête de l’autre côté de la méditerranée il faut soustraire 622 ans, ce n’est pas le même calendrier.
    Patience donc ! Laissons aux musulmans le temps de reconnaître les bienfaits de la laïcité.
    Ils ont kidnappé le Christ dans le Coran mais ne l’ont pas entendu dire : "Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu", donc, il mettent encore Dieu dans la soupe politique en croyant lui donner un meilleur goût.
    On ne se méfie jamais assez de l’inquisition, mais nous étions tombés dedans aussi en d’autres temps et la der des der s’est faite entre pays laïcs. C’est ti pas beau l’obscurantisme humain ? Un partout !



  • vote
    poetiste 29 octobre 2011 10:21

    @ serpico

    Pour aller dans ton sens, je considère que l’exportation du produit "démocratie" en Libye est une imposture. A s’introduire dans les affaire d’un État souverain, on ne favorise que les plus violents. La violence de l’ingérence ne peut en aucun cas produire autre chose que de la violence. Les US sont experts dans cette stratégie dont on se demande si elle est sans état d’âme sciemment ou simplement d’une bêtise crasse ?
    Se rappeler de leur intervention au Cambodge,au Chili et j’en passe. Et l’atlantiste Sarkosy a foncé dans dans le piège de cette manœuvre. Quels contrats vont se faire en sous mains et arranger qui maintenant ?
    Au Ruanda, Mitterrand n’était pas intervenu et pour cause : il n’y a pas grand chose dans le sous sol. On a laissé faire le génocide.
    Se rappeler quand même que la démocratie sans la laïcité, je le répète, c’est l’appel à tous les abus sous couvert de religion. On a le droit de réfléchir à ça aussi.
    Cordialement.



  • 8 votes
    poetiste 29 octobre 2011 10:01

    merveilleuses et courageuses femmes Algériennes.
    La femme n’a jamais été autant l’avenir de l’homme que dans ce pays. Elles revendiquent clarté, égalité face à des lois dictées par des hommes, pour des hommes.
    Elles chantent l’espoir d’un monde meilleur, d’un abandon de leur servitude. Je me sens terriblement féministe à entendre une chanson si lourde de sens et si pleine d’émotion.
    On reconnaît la droiture d’un pays à sa manière dont il voit la femme en toute égalité de droits et de devoirs.
    Il y a des prérogatives archaïques à abandonner, une introspection positive à faire et une révision des lois chez les petits tyranneaux qui s’appuient sur l’Islam pour justifier leur injustice.
    Merci pour cette chanson à celui ou celle qui l’a mise sur ce site.



  • vote
    poetiste 28 octobre 2011 13:57

    Les veaux votants sont biens fort matés, transformés en con sots mateurs râleurs quand la soupe est moins bonne mais ils ne vont pas voir dans la cuisine sa recette, ils délèguent leur responsabilité aux cuisiniers qui parlent de crise pour se justifier et qui ne risquent pas d’être au chômage même si la cuisine est sale.
    Ainsi va la politique qui, sans le mensonge, n’aurait pas cet aspect surréaliste. Un bon "mentor" de la république peut faire un bon menteur pour peu qu’il dise qu’il n’a failli en rien. et que c’est de la faute des autres M’sieur ! Ce genre de comportement est politiquement correct, à gauche , comme à droite., vieille réminiscence de l’école primaire, de l’enfant pris en faute.
    On joue au naïf pour tromper le naïf, le "béat bas" de la politique pour atteindre "l’abaissé". Et l’électeur lassé est laissé pour compte dans un conte qui lasse, le laisse et le lèse quand il baisse....les bras.(Pour ne pas dire autre chose).
    La posture politique est une imposture mais ce n’est pas nouveau. Quand les veaux ne seront plus dévots d’une politique représentative, non surveillée, qu’il pourront se réveiller, alors, on les verra vraiment s’indigner et s’y impliquer.
    12 millions de télé spectre tâteurs ! Tiens ! Y aurait-i un renouveau d’intérêt pour la comédie politique ? Le spectacle est pourtant toujours aussi ennuyeux commenté par les médias à qui mieux,mieux.
    Y aurait-il de l’indignation effective et active dans l’air ?
    Tout le monde est responsable, Monsieur Calvi ! Tiens le big chief a dit une vérité. Il ne faudrait pas qu’elle passe inaperçue.



  • 2 votes
    poetiste 27 octobre 2011 09:32

    Les arguments sont toujours vite bâclés et les invectives toujours au bord des lèvres quand on est assis bien au chaud en face de son écran d’ordinateur. Un peu comme dans la voiture, on invective, on s’énerve mais si le gars invectivé sort de sa bagnole et va voir le nerveux devant son volant, il devient vert de peur et muet
    J’ai fait l’expérience plusieurs fois et on se la raconte et on se les raconte souvent avec ma femme en rigolant mais non sans une certaine compassion. Je fais 1m83 et 100 kilos !!
    Alors les loulous, on peut contester Caroline Fourest mais avec des contre arguments valables.
    C’est trop facile de dire qu’elle est con et ce n’est pas elle que vous discréditez mais vous et le site agoravox avec, ce qui n’est pas gentil globalement pour tous ceux qui y participent.
    On ne relève pas le niveau d’une polémique avec des injures.
    Flognarde parle "moralisation" par la théocratie.Comment une personne qui bénéficie de la liberté d’une démocratie peut-elle en appeler à l’inquisition ? C’est là tout le mystère d’une dialectique simpliste, erratique soumise à l’aléatoire. On dit sans avoir mesuré ce que l’on a dit car on est au chaud devant son ordinateur, planqué derrière le virtuel.
    Ah ! Il y en a des poubelles à vider !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès