• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

rastapopulo

rastapopulo

« FAUT-IL SCINDER LES BANQUES ? Oui, pour les sauver ! Comment ? En séparant épargne et spéculation », peut-on lire à la une de l’hebdomadaire financier belge Trends-Tendances du 22 septembre 2011
= retour à la tradition belge d’avoir casser les TBTF dès 1934

Tableau de bord

  • Premier article le 31/12/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 1476 86
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires




  • vote
    rastapopulo rastapopulo 23 octobre 2013 15:35

    Parce que tu crois que les banques n’ont pas présenter la chose d’une certaine manière et que l’absence des taux dans le contrat est légal monsieur le légaliste ?
     
    Pourtant, il est rappelé qu’une commune a gagné juridiquement et que le but explicite de la circulaire est d’empêcher le recours aux tribunaux des communes...
     
    L’idéologie, même de droite, affaibli le cerveau. Ton grand écart entre l’obligation du contrat (qui se trouve être illégal...) et le "vrai" bon sens qui appartiendrait à ton école rajoute à ta subjectivité.
     
    La vrai vie est paradoxale et ne s’énoncent pas idéologiquement. Par exemple, le GlassSteagall responsabilisait les banques en pouvant les laisser faire faillite sans emporter l’économie productive. Impossible à comprendre si on est orienté de manière monolithique.



  • vote
    rastapopulo rastapopulo 24 septembre 2013 17:24

    Charbon +1%/2ans. Lignite +10%/2ans. Nucléaire remplacé en amont des données par du charbon pour fabriquer des "renouvelables". L’écologie des mines de charbon oubliées.



  • vote
    rastapopulo rastapopulo 23 septembre 2013 15:48

    Les empires privatisés sont un fait établi comme par exemple les Compagnies des Indes ou les marchands musulmans d’es-slaves sous certains califats. Pour autant "la propriété privé de moyens de production" n’est pas négative en soit. Avant la création du concept de souveraineté nationale (donc de la démocratie pour un peuple au niveau internationale) si chère à Henry IV on pouvait encore à la limite voir l’enrichissement comme automatiquement sur le dos d’autrui. Sauf que même avant la créativité humaine avait permit l’enrichissement mutuel et que c’est encore plus vrai depuis. Dans le même genre arler de la finance sans distinguer la situation actuelle avec celles des 30 glorieuses et ses taux de change fixe, son crédit productif sans intérêt et son GlassSteagall... Comment dire ? C’est plus que léger du point de vue historique mais très dans l’air du temps de ne pas s’attarder sur de menus détails ! Il est vrai que les 30 glorieuses sont aussi la réussite éclatante d’une économie mix privé-état et que c’est un peu trop élever l’esprit humain aux paradoxes que de le rappeler.



  • vote
    rastapopulo rastapopulo 23 septembre 2013 14:57

    Merci à SolidaritéEtProgrès pour avoir transposer la créativité humaine millénaire au jour d’aujourd’hui. C’est l’esprit d’un dynamisme continuelle qui aurait permis à quelqu’un en 1900 d’entrevoir la société tel qu’elle est aujourd’hui. Vous pouvez être contre (genre un cap unfranchissable est atteint= millénarisme) mais admettez que vous auriez été à la masse aujourd’hui avec une pensée statique à l’époque. Un peu de recul et de perspective en somme.



  • vote
    rastapopulo rastapopulo 23 septembre 2013 14:37

    Pic pétrolier que certain attendent avec impatience depuis 30 ans (tiens justement lors du grand retour de la finance folle et du malthusinisme dans l’indifférence généralisée). Toute cette focalisation sur les matières premières au détriment de la constante créativité humaine n’est qu’une vision statique de l’histoire, si encore c’est une vision. Il y a 5X l’équivalent de tout le pétrole jamais produit sous forme de "glace qui brûle", du thorium pour 200 ans le temps de parfaire la fusion et la lune est couverte d’hydrogène. Il y a 99% de chances que nous ne manquions jamais d’énergie (et donc les centrales les plus polluantes au charbon est une aberration)... Si une dictature malthusienne n’empêche pas notre dynamisme scientifique millénaire ! 
     
    Quand à la surpopulation, la solution est de la simple justice sociale. Mais comme c’est du développement économique la solution pour stabiliser les population, il faut sombrer dans le fatalisme malthusien pour pouvoir continuer à utiliser cette argument. Paradoxale ? Donc bien plus vrai qu’un accès direct à une vérité intemporelle. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Présidentielle 2012 Politique


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité