• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

TchakTchak

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 164 0
1 mois 0 83 0
5 jours 0 9 0


Derniers commentaires




  • vote
    TchakTchak 28 juillet 12:50

    @juanyves

    Donc bâcher les femmes (le fichu triangulaire étant pareil que le hijab de 1,80 m, qui est la même chose que le niqab qui n’a plus de dimension), c’est ça qui va résoudre le changement climatique, l’immigration, l’émigration, l’extinction massive des espèces, l’injustice, les guerres, la pauvreté, la sécheresse, les incendies, la haine, la violence, sur tous les plans : sanitaire, climatique, alimentaire, sociétal ou convivial.

    Comment faites-vous pour supporter autant d’intelligence réunie dans votre tête, ça doit être affreux, non ?



  • 2 votes
    TchakTchak 28 juillet 01:29

    @juanyves

    Elles portaient des fichus : des foulards autour des cheveux pour les tenir. Les hommes avaient aussi tous des couvre-chefs : chapeaux, bérets, casquettes. C’était comme ça à l’époque : quand on sortait dehors, on mettait quelque chose sur sa tête pour se protéger de la pluie, du vent, du Soleil, de la poussière. Le rôle protecteur du couvre-chef a perdu de sa fonction quand la population est devenue citadine, c’est devenue une persistance esthétique

    Les femmes ne portaient pas de pantalon : elles avaient toutes les mollets découverts jusqu’au genou, été comme hiver. Elle n’avaient pas l’air très préoccupées par le l’agression et le viol dans la rue.
    Avec les beaux jours, les jeunes femmes étaient toutes en robe à tissu léger, épaules dégagées. 

    Pour justifier l’immigration, vous êtes prêt à justifier n’importe quelles mœurs, y compris les plus frustres et violentes qui soient. Cacher une femme dans la rue sous les tissus, car c’est un sémaphore sexuel ambulant, vous, ça ne vous déboite pas. Et vous êtes un féministe, bien sûr ! Le visage est indispensable aux conversations, les mouvements physionomiques complètent les expressions du langage et permettent le contact psychologique entre les humains. Non seulement le voile emmure la femme de ses nécessité d’expression, mais définit a priori l’homme qui discute avec elle comme un rustre qui a toujours besoin de se soulager sa teub.

    Ici à 4:56 :https://www.youtube.com/watch?v=p95JJebqjLY
    C’est une tribu aux moeurs archaïques et primitives. Attention alerte : je viens d’employer des mots racistes anti-étrangers.
    Vous voyez-vous même qu’ils ont avec eux une intelligence humaine qui leur permet de produire du jugement entre des rapports dégueulasses versus rapports élaborés et respectueux parmi les humains.
    Si vous regardez toute la vidéo, vous découvrirez que Maïqueul Djaksonne est un truc qui les laisse complètement indifférents, mais quand ils entendent Maria Callas, ça les fout par terre, ils disent même que son chant est de l’ordre du sacré.



  • vote
    TchakTchak 27 juillet 16:32

    @SERA

    1 Est-ce que sans le Coran, les humains n’auraient pas compris qu’il sont intelligents ?

    2 Qu’est-ce que le Coran apporte à l’intelligence des humains ?
    Par exemple : est-ce que le Coran rend les hommes plus intelligents avec les femmes ?



  • vote
    TchakTchak 27 juillet 15:24

    @Gaspard Delanuit
    .

    Peut-être que l’éleveur de chevaux s’est fié à la réputation du chaman, comme nous nous fions à la réputation d’un garagiste ou d’un coiffeur.

    Oui, c’est exact, c’est une constante. Dans toute société il y a une distribution des fonctions. C’était le travail de Georges Dumezil (petit fils de tonnelier, qui parlait… 30 langues !). On voit ce que coûte la montée en cours de l’indifférenciation : les paysans font eux même le travail en se suicidant, les généralistes sont maintenant mis à la casse, c’est la starteupe néchione, Uber alles.

     .

    Ce raisonnement ne serait-il pas un peu tiré par les cheveux même si l’artiste capillaire était capable de les couper en quatre ?  

    Ben, je vois ça… Habituellement c’est vous le capillotracteur qui embêtez tout le monde.

     .

    De plus, le chamanisme n’est pas précisément une religion organisée, 

    Oui, j’ai forcé le mot : c’est une spiritualité qui développe une sensibilité à l’immanence.

     .

    Maintenant considérons cette affaire d’un point de vue zozoticien

    Vade retro ! Au moins, le chamane vit parmi des lieux habités, qui nous dépassent et nous démontrent que la vie est partout, ça fait du bien. Alors que le zozo vous explique avec le sourire d’une pierre tombale que la vérité n’est faite que de cendres. Technos est grand, l’étude ERC est son prophète.

     .

    savent-ils même seulement que le nom scientifique du cheval est equus ferus caballus ? 

    Ben non, c’est l’equus steakus invasus, pas la même race. Seuls les Tartares savent y faire avec celle-ci. Ceci dit, si j’ai fait mon chemin de Damas qui m’a rendu définitivement moniste jusqu’à la mort, cette philosophie ne suffit pas pour apporter la paix et l’amour. Les Mongols, tranquilles aujourd’hui, ont quand même été les plus grands massacreurs de l’histoire humaine. Rien n’est simple…

     

    Dommage, le documentaire Arte n’est plus disponible en vision gratuite. Mais le dresseur Mongol ne chuchote pas à l’oreille du cheval pendant trois mois pour l’apprivoiser. Lui, il sait ce qu’est l’instinct d’un cheval et il connait le sien : il en attrape un sauvage, il monte dessus, lui fait comprendre qu’il est là et ils deviennent les meilleurs amis du monde. Et ça, je pense que le zozo, le GPS, l’université scientifique du cheval ou Gérard Majax ne pourront jamais rien y expliquer.

     

    Il fallait aussi au bon documentariste pour suivre les aventures du Mongol : Iranien, docteur en sanskrit et études tibétaines, polyglotte, toujours fourré dans les régions sibériennes et asiatiques, ethnologue, hétérodoxe. 

    https://www.youtube.com/watch?v=2M9pcg9fLKM



  • vote
    TchakTchak 27 juillet 02:25

    @Gaspard Delanuit

    Albert Einstein à Charlie Chaplin, 1931, durant une soirée officielle :
    "– Ce que j’admire le plus dans votre art, c’est son universalité. Vous ne dites pas un mot et pourtant le monde vous comprend.
    – C’est vrai, mais votre renommée est encore plus grande. Le monde vous admire, alors que personne ne vous comprend."

     

    Que pensez-vous de ceux qui croient aux chamanes ? 

    Vu dans un documentaire : un Mongol qui recherche dans toute la steppe des chevaux volés. Il croise un chamane en pleine forêt et lui demande. Le chamane fait des fumées, fait taper du tambour, apparemment par sa femme, il fait des incantations, tourne sur lui-même et prépare une mixture pour offrande à la nature. Il dit au dresseur la direction, qu’il prend et finit par retrouver ses chevaux.

     N’est-ce pas de la croyance, en plus religieuse ? Le chamane n’est-il pas consulté en raison de sa simple autorité qui lui est attribuée a priori ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité