• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Voter Après la Monnaie

Voter Après la Monnaie

Collectif de citoyens ayant compris que l'utilisation de la monnaie nous mène dans le mur :
le mur écologique (pollutions continuelles), le mur du travail (répartition impossible), le mur de la démocratie (qui n'existe pas réellement dans un système où il faut de la monnaie pour se faire entendre). www.voter-a-m.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 16/04/2012
  • Modérateur depuis le 06/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 28 1010 550
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 16 4 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 26 juillet 15:31

    @Qaspard Delanuit
    .
    "...........Sans langue il n’y a pas d’être humain, certes. C’est là encore une évidence linguistique et anthropologique qu’on apprend au niveau du lycée.........."
    .
    si vous ne savez pas définir ce qu’est un humain, inutile de parler langage ou autre. Un humain sans langage n’est pas pour vous un humain. C’est noté.
    .
    "................Ensuite, vous dites vous-même ici que ces enfant meurent par défaut d’interaction sociale.

    ................."
    .
    Apparemment, que vous soyez pédant ou pas, vous ne savez pas lire.
    Je n’ai pas dit d’interaction sociale, mais d’interaction avec leur environnement.
    Voilà pourquoi "se déplacer à 4 pattes" si leurs exemples sont des déplacement à 4 pattes 
    .
    "....................Il n’y a pas de société humaine sans individu, mais il n’y a pas non plus d’individualité humaine sans société.

    ......................"
    .
    Vous confondez maintenant individualité et individu ?
    L’individualité se positionne par rapport à un groupe, cad par rapport à la société.
    Mais bon,
    ma 1ère intervention voulait dire que "tous l’avenir de notre monde dépend de ce qui se passe dans la tête de chaque individu. Uniquement".
    Tout mouvement de foule génère une entité abstraite qui ne correspond pas à la somme des individus.
    Mais cette entité est maîtrisable par les connaissances. Les connaissances de chacun. Car si chacun connaît les mécaniques de la peur, le mouvement de foule panique n’existe plus.
    Tout se passe dans la tête individuelle. En relation avec ce qui l’entoure, société humaine ou environnement non humain.



  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 25 juillet 17:46

    @Qaspard Delanuit
    .
    Votre argument inexacte était "sans langue, il n’y a pas d’humain".
    La réalité est " sans interaction le cerveau de l’individu ne sert à rien et l’individu meurt".
    (au passage, les enfants qui meurent faute d’intéraction dans l’exemple que vous avez donné, ce n’étaient donc pas des humains pour vous ?)
    Cette interaction n’est pas forcément avec d’autres humains.
    Vous voulez maintenant aller sur le terrain de "qu’est-ce qui fait un humain ?"
    Débat infini qui ne m’intéresse pas car trop basé sur l’ego humain qui pensera être plus humain que son voisin.
    C’est une approche qui peut rapidement dériver sur "toi, t’es pas humain, t’es une bête sauvage, donc je peux t’éliminer comme une bête sauvage".
    Et ce n’est pas acceptable (en tous cas pour ma philosophie).
    .
    Au départ, une personne (vous une autre je ne sais plus) a dit que je me trompais en disant que :
    "sans humain -individu— il n’y a pas de société humaine", 
    tout en reconnaissant que l’individu se construit avec l’environnement qui l’entoure (et donc "la société" lorsqu’il est dans une société humaine), 
    ce qui implique qu’une société qui devient folle, l’est parce que "les individus" deviennent fous (ne se soignent pas individuellement),
    si vous continuez à maintenir que ce qui précède est faux,
    et bien tant pis.
     :)



  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 24 juillet 12:58

    @Qaspard Delanuit
    .
    Donc votre argument sur la langue était inexacte.
    Et comme je l’ai dit, un cerveau (individu) doit être stimulé. ça peut l’être par d’autres humains, ça peut l’être par le reste de son environnement.
    Mais tout se passe "dans le cerveau de l’humain en question", quel que soit son âge. Un cerveau individuel, limité par son espace, ses capacités.
    C’est donc bien "la base".
    Et ça n’a rien à voire avec la culture de l’individualisme ou la culture du communisme.



  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 24 juillet 12:54

    @pegase
    Oui, déjà vu "la monnaie miraculeuse".
    On est bien toujours dans la "dévotion" de la monnaie, mais c’est juste une monnaie locale avec exactement les mêmes problèmes que maintenant :
      la guerre commerciale continue même au niveau local et donc le but reste de "prendre des parts de chiffre d’affaires au voisin".
     la culture de la rareté des biens et services pour "avoir un prix et une rentabilité à produire" est toujours là, la misère est donc toujours de mise.
    etc.



  • vote
    Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 23 juillet 13:50

    @maQiavel
    .
    "...........Mais ils tombent du ciel vos humains ou comment ça se passe ?.........."
    .
    ce n’est pas "la société" qui les a pondu, mais un autre individu, seul, (enfin, avec la collaboration plus ou moins volontaire d’un autre ! :D
    .
    "................Et c’est ce qui vous permet de croire que ce sont les individus qui nourrissent la société et non l’inverse ( alors que ça fonctionne dans les deux sens)..............."
    .
    Pas très honnête de votre part de me faire dire ça alors que j’ai bien dit que l’un ne va pas sans l’autre.
    Mais sans fourmis, pas de fourmilière.
    Sans le "respect de chaque individu", pas de société qui fonctionne.
    (et sans le respect de chaque individu pour les autres individus, pas de société qui fonctionne bien non plus).
    .
    Tout commence et tout finit dans NOTRE cerveau. Individuellement.
    Sans conscience individuelle, aucune conscience de masse possible.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris



Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité