• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Florian

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/01/2013
  • Modérateur depuis le 12/03/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 65 66 703
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 44 42 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 2 votes
    Florian 20 juin 2013 01:26

    Le nationalisme est né en réaction à l’idéologie anti-naturel de 1789, et n’a eu le pouvoir (et encore) que lors de l’intermède du "Régime de Vichy", donc on ne peut attribuer les maux du monde et de la France à cette doctrine qui, tout de même, est façonnée par le catholicisme et travail au bien commun...
    Je ne comprends pas votre critique, il me semble que vous connaissez mal la "Genèse" du nationalisme.

    http://florianrouanet.wordpress.com/doctrine/nationalisme-francais/



  • 2 votes
    Florian 20 juin 2013 01:09

    Tout a fait, dans cette conférence je ne propose rien. Tout simplement parce que ce n’était pas le but, ni la thématique de la conférence ! Je traite d’un problème précis, autrement à l’avenir je ferais aussi toute une conférence sur la doctrine nationaliste.

    Problème > analyse > décorticage > solution > proposition !



  • 2 votes
    Florian 20 juin 2013 01:02

    Oui lors d’un passage j’ai cité deux citations de JMLP à propos de l’immigration, j’ai choisit celles-ci car elles sont significatives et je l’ai est commenté en disant grosso modo, que c’est de l’électoralisme et que nous ne gagnerons pas avec notre doctrine nationaliste en cachant nos idées et en validant le "droit du sol".
    Le commentaire est donc très juste.

    Comprenez que lors d’une conférence, nous sommes restreints à être simples, compréhensibles, rapides et directs. Avez-vous déjà donnez seulement une conférence ?

    Nous avons fait un dossier contre Johan Livernette, je ne suis donc pas foncièrement sur le même bateau que lui...renseignez-vous :
    http://ploncard-dassac.over-blog.fr/le-dossier-livernette

    Pour répondre à votre question-affirmation, oui je suis "manichéen" :
    il y a Dieu puis il y a le Diable.



  • 3 votes
    Florian 3 juin 2013 23:29

    Vous mélangez tout.
    Il ne faut absolument ne rien connaître à la doctrine du nationalisme -qui est contre-révolutionnaire- pour sortir une telle énormité !

    Le patriotisme s’attache à la défense physique de la Patrie tandis que le nationalisme lui, s’attache à l’héritage intellectuel de la Patrie.

    Le "patriote" est le terme employer en temps de guerre pour définir celui qui s’attache à la guerre... C’est finalement bien plus "belliqueux" !
    Les deux doivent marcher de paire, le patriotisme sans doctrine n’a aucune signification, il ne défend rien de constituer.



  • 4 votes
    Florian 3 juin 2013 19:26

    Bonnes questions.

    Ce n’est "malheureusement" pas un seul passage de l’évangile qui constitue tout l’ordre social chrétien. Je commencerais en disant que s"il n’y avait pas eu de péché originel (et ses conséquences sur la nature humaine) nous n’aurions pas besoin d’être nationalistes comme nous n’aurions pas besoin de fermer la porte a clé en partant de chez soi ! D’ailleurs, chose qui t’étonnera peut-être, mais à l’église on ne laisse jamais trainé son sac et ses affaires n’importe où et cela même au moment de communier, car comme nous le rappelle les curés c’est comme ça "qu’il y a déjà eu des cas de vols" !
    Notre foi est universelle ce qui n’importe pas non plus de noyer irrémédiablement toutes les nations en un "empire". Il existe autant de nationalisme que de nation, ce qui est universel en soi.

    Comme le dit l’expression (chrétienne) "bonne charité commence par soi même", puis les siens, les membres de notre famille...etc. Ce serait véritablement une charité désordonnée de devenir un fervent immigrationniste au nom de "l’amour du prochain", car en réaction cela fera venir de nombreuses masses musulmanes qui, de fait, n’ont même pas la même "vérité universelle révèle"...
    De plus, le catéchisme n’a jamais était hostile à la Patrie. La Patrie qui n’est pas constituée comme une idée vague ou idéologique (1789), mais une notion d’héritage façonné à travers les siècles, par nos ancêtres qui ont faits notre histoire et sa diversité.
    De même que Dieu a créé des hommes de races différentes, je ne vois pas en quoi il serait "obligatoire" (Sarkozy et le métissage) ou bénéfique de détruire cette diversité...

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès