• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Florian

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/01/2013
  • Modérateur depuis le 12/03/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 65 62 667
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 44 42 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 3 votes
    Florian 28 octobre 2013 23:46

    @mac1

    Si le moins pourri de la Ve République est probablement De Gaulle n’oublions pas qu’il en est le fondateur et donc le premier responsable de la « lignée » : si Clovis a donné par la suite différentes lignées familiales et une Monarchie très chrétienne donnant des Bayard, Ste Jeanne d’Arc, St. Louis...etc, notre "cher" De Gaulle a donné Pompidou-Sarko-Hollande...  !

    De Gaulle (comme pour la IV République) a hérité de toutes les législations "vichystes", de politique nataliste, de règle économico-sociale nationale...etc. Mais il est le début de la décadence, au final : l’abandon de l’Empire coloniale, par exemple, a laissé place aux Américains et aux multinationales qui ont contribué à notre appauvrissement économique et technologique en même temps que celui des indigènes africains...

    La part de mauvais l’emporte largement sur le bon côté chez le « général ».

    *

    @Jean Rigole

    De Gaulle a rétabli la Franc-Maçonnerie condamnée sous le Maréchal Pétain, in. Le secret des francs-maçons de Jacques Ploncard d’Assac en p.166/167.

    "À quelques jours de distance, le Grand-Maître du Grand-Orient, Fred Zeller et celui de la Grande Loge, Richard Dupuy, aient fait quelques confidences à un journal d’un caractère assez particulier et confidentiel : Europe-Parlement, destiné à la "classe politique".

    Un aveu du Grand-Maître du Grand-Orient doit d’abord retenir notre attention  :

    "C’est le général De Gaulle, dit-il, c’est lui qui nous a rendu force et vigueur". Il a dit "Je vais redonner la République à la France et il n’y a aucune raison que je ne lui redonne pas aussi les francs-maçons".

    "(Sous De Gaulle) le Grand-Orient disposait de 150 affiliés à l’Assemblée nationale et au Sénat, contre 350 sous la IIIe République. Pourquoi cette déperdition ? : parce que l’Ordre maçonnique a été "dissous, persécuté, déporté"...cela leur a infligé "vingt ans de retard".

    Puis Jacques Ploncard d’Assac commente : "Ainsi, la dissolution de la Franc-Maçonnerie, en 1940, par le gouvernement du maréchal Pétain, avait porté un coup sévère à la Maçonnerie, ce qui prouve que l’on peut bel et bien briser cet État dans l’État."



  • 9 votes
    Florian 28 octobre 2013 20:44

     @tom joad

    Avec cette appellation de « FAF », vous démontrez votre peu de culture : je ne suis pas à amalgamer avec les mouvements sociaux de "skinhead", je suis un nationaliste français.

    Si vous voulez ça serait comme dire "sale socialiste" a un communiste...il y a erreur et idiotie...  !


    @
    Mapine Laren

    Eh bien non, j’ai sélectionner une photo avec le sourire pour démontrer que nous sommes au faite des gentils garçons, bien éduqués et tout et tout.

    @extralucide

    Non je n’ai pas vécu sous De Gaulle (j’ai 23 ans), mais chacun peut connaître De Gaulle au travers de sa vie, de son œuvre et des écrits référencés qui gravite autour de la question : comme pour toutes autres personnalités personnalité quelles qu’elle soit, ça s’appelle l’histoire...


    @Taranis

    "Collabo" est plutôt déplacé n’est-ce pas ? Je n’ai pas vécu cette période, et vous verrez que sur la question du patriotisme et de l’oeuvre de nos amiraux français, il y a analyse subtile qui ne peut (visiblement) être comprise par des primaires...

    @Jean Rigole

    J’ai reconnu à De Gaulle, durant la phase sur la 5e République, le fait d’avoir dit non aux États-Unis d’Amérique par exemple...


    @Bond, Nausea Bond

    Merci du commentaire.
    Au faite il m’a été "reproché" lors de ma conférence précédente d’avoir comme fond une porte banale ce qui n’était effectivement pas très joli, ça a donc servi de cache porte. Après je sais bien que (malheureusement) ça fait fuir rapidement des gens qui auraient pu être intéressés par la thématique, disons que c’était aussi pour adresser un soutien à l’Œuvre en phase de dissolution.
    À l’avenir je chercherais autre chose si possible...

    @ DIVA

    Exact, je le traite dans ma conférence.
    C’est Albert Lebrun, président de la IIIe Répulique, qui l’a destitué de son titre temporaire pour cause de désertion en 1940 au Journal Officiel !



  • 1 vote
    Florian 18 octobre 2013 01:10

    Entretien actualité et politique 5 du 05.10.13 :
    http://youtu.be/KhmUfsp07gY



  • 2 votes
    Florian 20 juin 2013 01:37

    "Florian est clair pour ceux qui sont déjà convaincus et qui naviguent dans les mêmes sphères idéologiques."

    Je prends en compte votre critique qui me paraît juste :
    Il faut savoir que ce ne sont que mes premières conférences et je dois (encore) certainement manquer de capacité à convaincre, de capacité à argumenter, à me faire comprendre...etc.

    De plus, remarquons que la thématique n’aide pas à comprendre quelle est cette doctrine nationaliste que je professe.



  • 2 votes
    Florian 20 juin 2013 01:26

    Le nationalisme est né en réaction à l’idéologie anti-naturel de 1789, et n’a eu le pouvoir (et encore) que lors de l’intermède du "Régime de Vichy", donc on ne peut attribuer les maux du monde et de la France à cette doctrine qui, tout de même, est façonnée par le catholicisme et travail au bien commun...
    Je ne comprends pas votre critique, il me semble que vous connaissez mal la "Genèse" du nationalisme.

    http://florianrouanet.wordpress.com/doctrine/nationalisme-francais/

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès