• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

jjwaDal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 209 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    nefertari 18 septembre 2016 09:32

    En fait pour des raisons sociales nous sommes formatés très tôt dans l’illusion du "je" qui est très pratique déjà pour les parents, puis la société. On n’a pas la chance comme les entités d’Asimov dans "The Gods Themselves" de savoir d’expérience notre pluralité (chaque individu existe sous trois formes physiques psychologiquement typés avant de fusionner à l’âge adulte en un corps unique dans son roman).
    En fait, de mémoire, l’évolution du cordon neural vers le cerveau humain sur 250 MA a vu l’apparition progressive de modules de traitement de sources d"informations, d’abord issues de perceptions cutanés, puis les divers sens, puis des modules d’analyse de comportement des autres de l’espèce et des autres espèces, etc...
    Ces trains d’informations exigeant une réponse arrivaient dans un centre de triage primitif qui chez nous a évolué en centre d’arbitrage assez sophistiqué.
    Ce que je sais de mon propre cerveau, c’est qu’il est un parlement (je l’ai assez étudié pour le savoir) dont le "je" peux être comparé au président de l’assemblée dans nos parlements politiques. Il peux certes fixer l’ordre du jour et imposer une orientation aux débats, mais il doit composer avec les groupes parlementaires, les factions, les parlementaires vociférant, les tentatives de dénaturation des débats, etc... Mais, surtout il fixe l’ordre du jour en fonction des propositions qui lui sont faites... Ouah, le libre-arbitre trop cool ! ...
    Il n’est certes pas impossible de choisir dix ans d’abstinence sexuelle juste pour voir, de devenir boudhiste en pays musulman, de devenir végétalien quand tout le monde autour mange des "bouts de cadavres" pudiquement rebaptisés "viande", etc... Mais la somme des obstacles mis en travers de la route de notre libre-arbitre, fait qu’en pratique, très peu exercent ce genre de choix à contre-courant. Nous sommes bel et bien fortement conditonnés pour aller dans le sens du courant, et ce dernier n’a pas plus été décidé par nous que le cours de la rivière et son sens d’écoulement quand nous sommes dessus en canoe. Alors oui, on peux décider "librement" de passer à droite du rochet 100 m plus bas, mais quand nous y serons notre "libre-arbitre" aura juste choisis dans une sphère de quelques mètres le point passé en oubliant que de toute façon on a modifié marginalement l’endroit où la rivière nous obligeait à passer.
    Bonne chance pour le livre !



  • 1 vote
    nefertari 17 septembre 2016 20:02

    Je n’ai vu que les 3 premières vidéos, mais son postulat que le libre-arbitre n’existe pas est parfaitement soutenable. On a bien sûr l’apparence d’une marge de manoeuvre, mais on est manipulé par tellement de choses internes comme externes que notre degré de liberté est marginal. Bien sûr l’illusion du "je" contribue à nous rassurer et est très commode pour la vie en société, la responsabilité pénale, c’est un principe simplificateur génial, mais ce n’est très probablement pas la réalité.
    Il suffit de faire un pas de côté pour s’apercevoir que des opinions différentes de ce que nous appelons notre "volonté" sont fréquentes au sein même de notre propre cerveau. Quelqu’un a essayé de renoncer au sexe une décennie ou deux, juste pour tester la réaction de son cerveau, ou plus simplement d’arrêter le tabac alors qu’il grillait un paquet par jour depuis 20 ans ?
    Une fois la décision prise, aucune divergence d’opinion ne se fait jour dans votre cerveau, c’est sûr ?...
    Ce monsieur de mon point de vue enfonce une porte ouverte que tout le monde a peu près s’acharne à voir fermée.



  • vote
    nefertari 2 avril 2016 16:22

    @gaijin
    J’ai assez bossé sur des ordinateurs pour connaître l’omniprésence de l’électricité statique. Il faudrait éliminer cette hypothèse qui me paraît probable pour songer autogénérer de l’électricité comme une torpille (l’animal).
    Vous avez un ancêtre torpille ? smiley
    On n’a pas tracé les plans du corps humain et on ne les a pas encore décryptés. Possible par ex que ce soient les lignes à partir desquelles se fait le développement centrifuge du volume des organes ou quelque chose comme ça. Dans ces conditions une conductivité spéciale de la ligne d’esquisse du corps ne serait pas étonnante.
    Il manque à la science juste le "bout de fil" dépassant de la pelote de laine pour tirer dessus et investiguer des hypothèses comme une réalité simulée informatiquement ou un appareillage (comme on le fait pour étudier la vie intime d’animaux) ou une fabrication (personne n’ayant été là à la divergence intellectuelle de l’hominidité qui nous annonçait, etc...
    L’AI nous aiderait grâce à son point de vue différent, je pense.
    La science est pour moi très ouverte et curieuse. Elle est à la croyance ce que la matière est à l’antimatière.
    Tout scientifique rêve de découvrir comment faire s’effondrer le paradigme dominant dans son domaine et d’être le "nouvel Einstein" avec nobel à la clé et postérité assuré.
    La théorie de la relativité n’a jamais été mise en défaut en un siècle et on a encore l’humilité de la nommer "théorie".
    Comparez cela aux certitudes (sans preuve aucune) des tenants de la visions "magique du monde". Pas photo...
    Ce fut un plaisir...



  • vote
    nefertari 1er avril 2016 20:31

    @gaijin

    On semble d’accord sur pas mal de choses, mais comme je l’ai dis "le diable est dans les détails"...
    Mon pc (par ex) communique via micro-ondes, personne n’a jamais documenté une émission électromagnétique sortant du cerveau. On a fait des EEG de mémoire sur de grands méditants comme Mathieu Ricard ou le Dalaï Lama avec des résultats intéressants mais si on pose des électrodes sur le crâne au lieu d’installer une antenne à côté il y a des raisons...
    Si l’émission n’est ni électromagnétique, ni particulaire, ni gravifique... on est dans une nouvelle physique et je sors mon joker...
    Vous savez, le monde est riche de sa diversité. J’ai une amie témoin de Jéhovah et je vous garantie qu’elle est aussi équilibrée et heureuse que vous et moi (à la louche). Pour moi sa vie est un cauchemar, mais j’accepte son choix.
    J’ai prévu néanmoins d’écouter votre lien plus haut et de lire quelques études scientifiques sur la méditation.
    Je n’ai aucun espoir de trouver quelque chose mais je vous accorde le bénéfice du doute.



  • vote
    nefertari 31 mars 2016 18:46

    @gaijin

    Ma réponse est ici " http://dl.free.fr/lljZiT8F4 ".

    Bonne lecture smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité